Le Forum du Front de l'Est

Tout savoir sur le Front de l'Est
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez
 

 "Revenu des morts"

Aller en bas 
AuteurMessage
naga
Feldmarshall
Feldmarshall
naga

Nombre de messages : 8267
Age : 53
Localisation : Bangkok(Thailande)
Date d'inscription : 02/02/2009

"Revenu des morts" Empty
MessageSujet: "Revenu des morts"   "Revenu des morts" Icon_minitimeMar 21 Mai - 2:20

Cette histoire est présentée dans la collection «Best of 2018» de BBC Future.
Lorsque l'armée allemande a attaqué l'Union soviétique à l'été 1941, les chars d'assaut ont joué un rôle crucial dans leur succès initial.
Les chars allemands traversèrent la frontière soviétique sans laisser le temps à l'ennemi de se rétablir.
Alors que les Soviétiques se déchaînaient sous l'attaque surprise, les plus puissantes formations allemandes balayaient ce qui est aujourd'hui la Biélorussie.
D'énormes batailles ont eu lieu, laissant la terre jonchée de cadavres et de machines en ruine.

Aujourd'hui, plus de 75 ans après les combats, des chars d'assaut soviétiques et allemands ont été retirés des marais de Biélorussie.
Une famille biélorusse est à la recherche de chars et les restaure dans les vastes marais du pays.
Avec le photographe Anton Skyba, j'ai pu assister à la restauration d'un char lourd soviétique, un KV-1, après sa récupération - et à sa participation à la reconstitution
d'une bataille de la Seconde Guerre mondiale.
La famille, les Yakushev, sont les plus célèbres «chasseurs de chars» de Biélorussie.

Il y a quelques années, Vladimir Yakushev travaillait comme ingénieur en agriculture collective.
Un jour, certaines personnes lui ont demandé de trouver et de soulever un char BT-7 coincé dans les marais depuis 1942.
Les habitants plus âgés ont déclaré que le véhicule avait sombré dans un sol meuble près d'une source, mais personne ne connaissait l'emplacement exact.
Vladimir a suggéré que le char bloquait la source et que l'eau avait trouvé un nouvel itinéraire. Il avait absolument raison: le BT-7 a été découvert à 10 m de la source.

Le BT-7 reconditionne

"Revenu des morts" Xxxxxx19



C'était il y a presque 20 ans. Depuis lors, Vladimir et ses fils ont pris des dizaines de véhicules blindés et presque tous ont été remis en état de fonctionner.
Maintenant, Vladimir travaille comme mécanicien en chef et rénovateur dans un complexe historique et culturel appelé «Staline Line», près de la capitale du pays, Minsk.
Ses deux fils, Aleksei et Maxim, ont travaillé avec leur père dans le hangar du musée.
Les Yakushev utilisent un schéma de rotation. Ils travaillent et vivent sur le territoire du musée pendant neuf jours, puis effectuent un voyage de 270 km
vers leur village d’origine et y séjournent pendant cinq jours.
La famille a un petit appartement avec une cuisine et une grande salle commune avec des lits alors qu’ils sont basés dans les ateliers.

"Revenu des morts" Zzzzz318


«À une époque, nous dormions dans des fourgonnettes», raconte Vladimir, qui fait la navette entre Staline et son village d'origine depuis neuf ans.
Un fils l'a rejoint en 2010 et l'autre en 2012.
Les Yakushev ne sont pas les seuls chasseurs de chars en Biélorussie. D'autres amateurs recherchent également les véhicules perdus.
Cependant, la récupération de telles découvertes prend beaucoup de temps et la licence de fouille et de récupération de matériel militaire est délivrée personnellement
par le président du pays, Alexandre Loukachenko.

Seules deux équipes ont une telle licence. La famille Yakushev et le spécialiste de la rénovation, Alexander Mikalutski, sont les premiers.
La deuxième équipe, un club d'amateurs appelé Poisk, est l'endroit où Vladimir et Mikalutski ont commencé à apprendre leur métier il y a près de 20 ans.

Maintenant, l'équipe travaille pour un salaire fixe officiel. Le passe-temps est devenu leur travail, mais le travail lui-même ressemble à des vacances.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
naga
Feldmarshall
Feldmarshall
naga

Nombre de messages : 8267
Age : 53
Localisation : Bangkok(Thailande)
Date d'inscription : 02/02/2009

"Revenu des morts" Empty
MessageSujet: Re: "Revenu des morts"   "Revenu des morts" Icon_minitimeMar 21 Mai - 2:35

L’objet principal de ces chasses aux chars sont les véhicules blindés qui se sont embourbés dans des marais, dont beaucoup sont tombés de ponts dans un sol meuble.
Ceux qui se sont glissés sous l'eau ont été préservés. Les chars, même lorsqu'ils ont été incendiés par des canons ennemis (surnommés «brassés» par leurs équipages),
ont rarement été abandonnés. S'il était possible de le soulever et de le réparer, il était enlevé par un bataillon de maintenance.
Les Allemands étaient particulièrement doués pour ça.
S'ils ne pouvaient pas retirer le char, celui-ci était rempli d'explosifs et détruit pour l'empêcher de tomber aux mains de l'ennemi.
«Nous avons monté deux Panzers 38 (t) s brassés et un canon automoteur allemand StuG III [un véhicule semblable à un char avec un canon d'artillerie], pièce par pièce»,
disent les rénovateurs.
Pendant toute cette période, les chasseurs n'ont levé que cinq chars intacts. «Presque intact, dit Vladimir. "Nous mettons de nouvelles tourelles sur eux."

Souvent, ils doivent assembler un modèle de travail composé de pièces de plusieurs chars. Un véhicule tchèque, qui fait maintenant partie de l'histoire de l'ingénierie à Tolyatti
en Russie, a été construit à partir de trois véhicules distincts.
L'équipage recueille des données pendant des mois avant d'élever un char. Ils trouvent de l'aide dans les archives et auprès de résidents plus âgés, dont certains
étaient des enfants pendant la guerre. Ensuite, ils errent dans les forêts et les marais à la recherche de machines.

Vladimir a la plus grande expérience de la marche dans la boue. Quand c'est très profond, ils mettent des vêtements de protection contre les produits chimiques.
Ils utilisent des détecteurs de métaux et se sentent dans le bourbier avec des sondes spéciales de 8 m de long .
«Il est facile de chasser quand on vous montre un point précis», explique Mikalutski. «Mais pour en arriver au point, vous devrez peut-être parcourir cinq kilomètres
dans des marais ou dans la neige. Vous arrivez à la place et puis vous devez ramper en arrière ... "
Pour leur propre sécurité, les chasseurs de chars ne vont jamais seuls dans les marais.
Ils passent souvent la nuit près des marais dans une camionnette. «Le gel le plus fort que nous ayons jamais eu lorsque nous avons dormi dans une camionnette est de -33 ° C.
Tu venais changer de vêtements et te cacher dans ta maison à roulettes », raconte Vladimir.

Il y a un problème différent en été. «Quel bourdonnement c'est la nuit. Il semble que les moustiques vont renverser la fourgonnette.
Les insectifuges n’aident pas les marais. Les conditions sont extrêmement difficiles par temps chaud: ils doivent travailler sous des manteaux épais et des chapeaux, même à 30 ° C,
à cause des nuages ​​d'insectes.
Quand un char est levé, les officiers du ministère de l'Intérieur arrivent, prennent les munitions et isolent la zone afin que personne ne se "tire une balle dans la tête".
Les officiers du ministère des secours d'urgence drainent la zone dans laquelle le char est coincé.
Ensuite, des démineurs sont envoyés par le ministère de la Défense. ils nettoient la zone des mines, tandis que les munitions sont enlevées et détruites.
"Il n'a jamais explosé", dit Vladimir, alors qu'il frappait superstitieusement au bois trois fois.


"Revenu des morts" Zzzzz319


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
naga
Feldmarshall
Feldmarshall
naga

Nombre de messages : 8267
Age : 53
Localisation : Bangkok(Thailande)
Date d'inscription : 02/02/2009

"Revenu des morts" Empty
MessageSujet: Re: "Revenu des morts"   "Revenu des morts" Icon_minitimeMar 21 Mai - 13:37

Un exemple, un KV-1, a été levé en novembre 2015 près de Senno, dans la région de Vitebsk en Biélorussie.
Le KV-1 s’y est retrouvé coincé en juillet 1941 lors de l’une des plus grandes batailles de chars de la Seconde Guerre mondiale.
La bataille a impliqué environ 2 000 chars des deux côtés, y compris ce KV-1.

Après un long combat, les forces soviétiques ont dû se retirer, les chars ayant reçu l'ordre de traverser les forêts pour éviter les attaques aériennes.
Ce jumbo de 47 tonnes est resté coincé dans un marais. Les tankistes ont essayé de l'arracher et ont demandé de l'aide aux villageois locaux en plaçant des bûches sous la bande
de roulement de la chenille.
Mais le char était toujours bloqué et ils devaient exploser. Une puissante explosion a projeté la tourelle à plusieurs mètres de distance et elle s'est noyée dans les marais
- mais a survécu à ce jour. Au cours de sa récupération, huit obus non explosés ont été enlevés.


"Revenu des morts" Zzzzz321


Ce ne sont pas que des coquillages qui voient le jour. On trouve du chocolat, des brosses à cheveux et d'autres objets personnels. Vladimir Yakushev se souvient
d'une découverte unique en récupérant un char moyen allemand Panzer III tombé dans les marécages de la région de Vitebsk.
«Le char était tout neuf, il n avait que 400 kms. L'équipage le quittait à la hâte, tout restait à sa place. »
Une paire de jumelles, de chaussettes, de manuels sur l'agronomie (sciences végétales) et la comptabilité ont tous été trouvés dans le char refait.
Il semble que les Allemands étaient sûrs de conquérir l'URSS et qu'ils planifiaient déjà après le conflit.
Un colis à l'un des tankistes allemands a été découvert dans le char. À l'intérieur, il y avait des brosses à cheveux et des rasoirs soviétiques.
«Nous avons même mangé le chocolat allemand », explique Mikalutski. Le char rénové a été retrouvé au Musée d'Etat biélorusse de la Grande Guerre patriotique à Minsk.


"Revenu des morts" Zzzzz322


Un char, dit Vladimir, a été retrouvé avec tout son équipage à l'intérieur. Les ossements ont été emmenés au ministère de la Défense du Bélarus.
Il a toujours été plus facile de soulever des chars que de les restaurer.
Pendant la guerre, la construction de chars a fait un bond de géant tant en URSS qu'en Allemagne, avec beaucoup moins de temps entre la conception initiale et la construction. Parfois, les chars sont entrés en production trop tôt; lorsque le T-34 soviétique est entré en production en 1941, plus de 800 corrections ont dû être apportées
à la conception d’ici la fin de l’année, certaines nécessitant des pièces entièrement nouvelles.
Lorsque les rénovateurs assemblent un réservoir complet de plusieurs machines, cela peut devenir tout un puzzle.
"Vous prenez la roue jockey avant du pignon inutilisée d'un T-34 lancé en 1942 pour l'inscrire sur le modèle lancé en 1941.
Mais ça ne correspond pas", dit Vladimir.

Parfois, il est la seule personne à savoir comment réparer une pièce de rechange ou comprendre pourquoi le char ne démarre pas.
Vladimir a été formé comme mécanicien. Afin d'aider son père, son fils Maxim devint soudeur et Aleksei peintre. Mikalutski est un ancien ingénieur de la marine
qui a travaillé pendant huit ans dans le service de recherche et de sauvetage de la marine.

Tous les chars ne sont pas construits de la même manière.
«Si vous voulez changer une pièce de rechange dans un char allemand, vous devez démonter la moitié de la machine», explique Vladimir.
«Les chars soviétiques ont été conçus pour être assemblés et réparés rapidement, car pendant la guerre, même des enfants soudaient de telles machines.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
naga
Feldmarshall
Feldmarshall
naga

Nombre de messages : 8267
Age : 53
Localisation : Bangkok(Thailande)
Date d'inscription : 02/02/2009

"Revenu des morts" Empty
MessageSujet: Re: "Revenu des morts"   "Revenu des morts" Icon_minitimeMer 22 Mai - 1:57

Le KV-1 trouvé a nécessité cinq mois de restauration.
Le comité militaire et industriel de l'État a fait don d'un canon automoteur avec des composants similaires, et les chemins de fer biélorusses ont présenté un moteur
de traction transformé en canon automoteur. Ces machines sont devenues des pieces de rechange pour le KV-1.
Maintenant, le KV-1 ne diffère d'un véhicule d'origine que par une poignée de pièces.

"Revenu des morts" Stalwa10


Les Allemands craignaient le KV-1 car son blindage était trop épais pour leurs obus standard.
En août 1941, l'équipage du commandant des chars soviétiques Kolobanov, dans un KV-1, detruisit 22 chars allemands dans les 30 minutes suivant une embuscade
près de la ville de Léningrad. Le KV-1 que nous avons suivi dans cette histoire a été restauré pour marquer le 75e anniversaire de la bataille de Kolobanov.

Où vont ces chars après avoir été restaurés?
Certains d'entre eux s'installent sur des socles comme monuments (pratiquement chaque ville biélorusse en possède un), tandis que d'autres deviennent des expositions
de musées en Biélorussie ou en Russie.
Ce n'est pas facile de les vendre à l'étranger. Toutes les machines de combat ne peuvent pas être vendues.
Le permis de vente n’est délivré que s’il existe plus de deux exemples dans le pays.
Le BT-7 que l’équipe a contribué à ramener à la vie est le seul spécimen fonctionnel au monde.
Sur les roues, il peut rouler à 70 km / h et sur ses pistes à 55 km / h », explique Vladimir.
À l'époque où il a été construit [1935], c'était le char le plus rapide. Il pourrait voler sur des ponts. "

Lorsqu'ils travaillaient pour le club, ils ont vendu un véhicule blindé allemand, un SdKfz 252, à un collectionneur en Grande-Bretagne, et un char lourd soviétique IS-2
s'est rendu dans une collection privée en Lettonie. Cela n'a pas enrichi les rénovateurs.
Vladimir conduit une vieille Niva soviétique 4x4. Ils doivent parfois réparer la voiture de leurs propres mains; heureusement, ils sont très bons en soudure!

Le plus grand nombre de chars sont laissés dans le complexe du musée Stalin Line. Les modèles en renovation sont dans le hangar de réparation.
Quand ils ne prennent pas la poussière, ils participent à des défilés ou à des tournages de films.
Les développeurs du jeu informatique World of Tanks se sont même rendus pour enregistrer les sons de différents chars.

Au moins 15 fois par an, le complexe, qui a constitué une collection de machines de la Seconde Guerre mondiale en service, présente des reconstitutions de combats.
Le KV-1 restauré quitte le hangar pour participer à une reconstitution.
L'équipe de rénovateurs met des casques et se transforme en équipage de chars. Ils participent également au spectacle.


"Revenu des morts" Img_4010


"Revenu des morts" Img_3910


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
naga
Feldmarshall
Feldmarshall
naga

Nombre de messages : 8267
Age : 53
Localisation : Bangkok(Thailande)
Date d'inscription : 02/02/2009

"Revenu des morts" Empty
MessageSujet: Re: "Revenu des morts"   "Revenu des morts" Icon_minitimeMer 22 Mai - 2:08


«Au début, nous conduisons toujours le dernier char restauré, nous l essayons», disent-ils.
"Nous ne faisons pas confiance aux autres personnes: s'ils brûlent l'embrayage du moteur, cela devient un monument."
La représentation en plein air montre un épisode de la vie d'un village biélorusse pendant la Seconde Guerre mondiale.
Cet événement est une reconstitution de l'opération Bagration en 1944, qui a vu la libération de l'actuelle Biélorussie.
Les chars rugissent et tirent, bien que, heureusement, toutes les munitions soient fausses.
Après la reconstitution, le char rénové est lavé.

"Revenu des morts" Zzzzz35


Aujourd'hui, le KV-1 a prétendu détruire deux chars allemands, un Panzer III et un Panzer 38 (t). Mais les rénovateurs de chars ne font pas les favoris.
«Tous nos chars sont nos préférés, même les allemands», explique Mikalutski.

«Auparavant, nous avions principalement restauré des machines soviétiques, mais lorsque les reconstitutions ont commencé, les chars allemands sont devenus nécessaires.
Trouver et faire un ‘allemand’ est une telle joie ", dit-il."
Quand une machine quitte l’atelier, une larme de bonheur s’écoule sur le métal "

"Revenu des morts" Img_4011



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vania
Modo-Felfgendarme
Modo-Felfgendarme


Nombre de messages : 7083
Date d'inscription : 30/07/2008

"Revenu des morts" Empty
MessageSujet: Re: "Revenu des morts"   "Revenu des morts" Icon_minitimeMer 22 Mai - 9:27

Belle initiative, ces engins faisant partie de l'Histoire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




"Revenu des morts" Empty
MessageSujet: Re: "Revenu des morts"   "Revenu des morts" Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
"Revenu des morts"
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Des morts qui sortent du tombeau...
» "Sortir au jour" le livre des morts Egyptiens
» Prières pour les morts ou pour faire face à la mort
» les morts qui rendent visite à leur famille
» Le livre des morts égyptien

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du Front de l'Est :: Matériels utilisés :: Blindés-
Sauter vers: