Le Forum du Front de l'Est

Tout savoir sur le Front de l'Est
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez
 

 Jackie; Le soldat sud-africain babouin de la première guerre

Aller en bas 
AuteurMessage
naga
Feldmarshall
Feldmarshall
naga

Nombre de messages : 8267
Age : 53
Localisation : Bangkok(Thailande)
Date d'inscription : 02/02/2009

Jackie; Le soldat sud-africain babouin de la première guerre Empty
MessageSujet: Jackie; Le soldat sud-africain babouin de la première guerre   Jackie; Le soldat sud-africain babouin de la première guerre Icon_minitimeLun 10 Juin - 1:41

L’histoire débute en août 1915, il y a un peu plus de 100 ans, dans la ferme familiale «Cheshire» de Marr à Villeria, à la périphérie de Pretoria.
Albert Marr a trouvé un babouin Chacma (Papio ursinus) à la ferme, l'a nommé Jackie et l'a adopté comme animal de compagnie bien-aimé de la famille.
La Première Guerre mondiale a éclaté et avec beaucoup d'autres jeunes hommes sud-africains, Albert Marr s'est porté volontaire pour le service militaire.
Mobilisé le 25 août 1915 à Potchefstroom, il obtint le grade de soldat (Pte). Son numéro de matricule était 4927 et il fut affecté au 3ème régiment (Transvaal)
de la 1re brigade d'infanterie sud-africaine se battre en France.

Albert Marr et son singe

Jackie; Le soldat sud-africain babouin de la première guerre Zzzz56


Le 3e Régiment d'infanterie sud-africain était placé sous le commandement du lieutenant-colonel E.F. Thackeray et était issu principalement du Transvaal (aujourd'hui Gauging)
et de la Rhodésie (aujourd'hui Zimbabwe). Le régiment était généralement connu sous le nom de «Transvaal Regiment».
La compagnie B appartenait principalement aux fusils de Witwatersrand, tandis que la compagnie C était composée d'hommes de la Rand Light Infantry.

Désemparé, laissant Jackie derrière Pte. Marr a pensé que ce serait une bonne idée si son animal de compagnie, Baboon, pouvait l'accompagner.
Il a donc approché ses supérieurs et obtenu (assez surprenant) leur permission. Au début, la présence de Jackie était généralement ignorée, mais il se comportait si bien
et sa conduite était si impressionnante qu’il se retrouva bientôt accepté et que les troupes le remarquèrent.
En peu de temps, Jackie a été officiellement adoptée par tous comme mascotte du 3e régiment d'infanterie sud-africain (Transvaal).

Une fois officiellement enrôlé, Jackie a reçu le grade de «soldat» et un uniforme spécial lui a été confectionné, avec des boutons, une casquette et des insignes de régiment.
Comme avec tout soldat enrôlé, il a également reçu un livre de paie et ses propres rations. Il entraînait et marchait également avec sa compagnie et divertissait généralement
les hommes - et de tels divertissements seraient d'une valeur inestimable dans les mois à venir pour renforcer le moral des troupes,
en particulier pour soulager l'ennui causé par l'impasse de la guerre de tranchées à l'époque de la 1 re Brigade sud-africaine d'infanterie (et le Transvaal Regiment)
en France.
Jackie portait son uniforme avec un peu de panache, il était également connu pour allumer une cigarette ou une pipe pour ses "copains".
Il a également salué vivement tout officier qui passait devant lui. Il se mettait à l'aise quand on le lui commandait, plaçant ses pieds écartés et ses mains derrière son dos
dans le style militaire. À la table du mess, il utilisa correctement un couteau et une fourchette, ainsi qu'une tasse de thé.

Jackie; Le soldat sud-africain babouin de la première guerre Capora10


Albert Marr et Jackie sont devenus un couple étrange, absolument inséparable et, à toutes fins utiles, ils sont devenus amis.
Les deux ont été vus pour la première fois en action lors de la campagne Senussi.
La Senussi étaient une secte religieuse résidant en Libye et en Égypte, alliés de l'empire ottoman et allemand.
À l'été 1915, les Ottomans persuadèrent le grand Senussi, Ahmed Sharif es Senussi, de déclarer le djihad et d'attaquer l'Egypte sous occupation britannique.
La 1ère brigade d'infanterie sud-africaine ainsi que d'autres forces britanniques ont été dépêchées en Egypte pour mettre fin au soulèvement des Senussi Jihadi.
À la bataille d’Agagia, le 26 février 1916, le soldat Pte. Albert Marr a été touché et blessé à l'épaule.

En attendant l'arrivée des brancardiers,Jackie désemparé a désespéré de faire quelque chose pour réconforter Albert qui était allongé sur le sol,
alors il se mit à lécher la plaie. Par cette simple tentative de réconforter un camarade tombé au combat, Jackie est devenu plus qu’une mascotte animale
et un animal de compagnie aux yeux des hommes du régiment, il était maintenant devenu un compagnon de route.
Albert Marr a récupéré de sa blessure et a rejoint son régiment. Albert et Jackie ont ensuite passé trois ans, de temps à autre, sur la ligne de front qui était le «front occidental»
en Europe, se battant dans la boue et le sang dans les tranchées en France et en Flandre.
Il a même été rapporté que Jackie allait «au-dessus de» (progression en brisant la couverture des tranchées) avec le reste du 3e Régiment d'infanterie sud-africaine (Transvaal) au cours des violents combats dans lesquels ils étaient engagés.

Son instinct animal plus vif s’est révélé très précieux la nuit quand il était de garde avec Albert, il était particulièrement utile en raison de sa vue acerbe et de son audition aiguë.
Il avertissait rapidement du mouvement de l'ennemi ou d'une attaque imminente en aboyant et en tirant la tunique de Marr pour le prevenir.


A suivre...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vania
Modo-Felfgendarme
Modo-Felfgendarme


Nombre de messages : 7083
Date d'inscription : 30/07/2008

Jackie; Le soldat sud-africain babouin de la première guerre Empty
MessageSujet: Re: Jackie; Le soldat sud-africain babouin de la première guerre   Jackie; Le soldat sud-africain babouin de la première guerre Icon_minitimeLun 10 Juin - 10:14

Encore un animal bien utile, mais de là à lui refiler un uniforme ... Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
naga
Feldmarshall
Feldmarshall
naga

Nombre de messages : 8267
Age : 53
Localisation : Bangkok(Thailande)
Date d'inscription : 02/02/2009

Jackie; Le soldat sud-africain babouin de la première guerre Empty
MessageSujet: Re: Jackie; Le soldat sud-africain babouin de la première guerre   Jackie; Le soldat sud-africain babouin de la première guerre Icon_minitimeMar 11 Juin - 2:43

Jusqu'à présent, lui et Albert avaient traversé la guerre en Europe relativement indemnes, mais en avril 1918, tout changea:
la 1ère brigade d'infanterie sud-africaine approchait de la fin de la guerre alors qu'elle se retirait à Reninghelst en Belgique pendant la bataille. de Passchendale.
Pour se protéger, Jackie tentait frénétiquement de se construire un mur de pierres contre les explosions d obus qui éclataient tout autour de lui.
Il n'a jamais terminé correctement son mur de protection car un éclat d'obus l'a blessé au bras et un autre lui a presque tranché la jambe.
Au début, Jackie a refusé d'être évacuée par les brancardiers; Au lieu de cela, il essaya en vain de continuer à construire son mur de protection,
se traînant dans une douleur atroce sur ce qui était autrefois sa jambe maintenue en place par un simple tendon.

Ce qui se passe ensuite est le mieux décrit par les mots du lieutenant-colonel R. Woodsend, du Royal Medical Corps, qui était le médecin traitant.
C'était une vue pathétique; le petit garçon, porté par son gardien, gémissait de douleur, l'homme pleurant de sympathie:
«Tu dois faire quelque chose pour lui, il m'a sauvé la vie en Égypte. Il m'a soigné à travers la dysenterie ».
Le babouin était gravement blessé, la jambe gauche pendante avec des lambeaux de muscle, une autre blessure au bras droit.
Nous avons décidé de donner au patient du chloroforme et de panser ses blessures. S'il mourait sous anesthésie, ce serait peut-être la meilleure chose à faire.
comme je n'avais jamais administré d'anesthésique à un tel patient auparavant, j'ai pensé que ce serait le résultat le plus probable.
Cependant, il a bu le chloroforme comme s'il s'agissait de whisky. Il était simple d'amputer la jambe avec des ciseaux et j'ai nettoyé les plaies et les ai soignees aussi bien que j'ai pu ».


Jackie apres son operation

Jackie; Le soldat sud-africain babouin de la première guerre Corpor10


Il revint en forme aussi vite qu'il tomba. Le problème était alors que faire avec lui?
Son gardien a vite réglé le problème: «Il est à l’armée». Ainsi, dûment étiquetés, numéro, nom, injection de STA, nature des blessures, etc., il a été conduit sur la route
et envoyé par une ambulance à la station de dégagement des blessés.
On ne savait pas si le chloroforme et l'opération tueraient Jackie, mais curieusement, il a été rapporté que lorsque le commandant du régiment est allé le surveiller
au poste d'évacuation sanitaire, Jackie s'est assis dans son lit et l'a salué.

Salut

Jackie; Le soldat sud-africain babouin de la première guerre Jackie10


C'était la fin du service actif pour les deux soldats. Marr et Pte. Jackie, la guerre prit fin peu de temps après, le 11 novembre 1918.
Ils furent expédiés tous les deux en Angleterre, où Jackie devint immédiatement une célébrité médiatique dans les journaux anglais.
La plus grande fierté de Jackie à Londres a été de participer à la procession du seigneur maire (l’image présentée dans les meilleurs spectacles montre Jackie et Albert Marr
dans ce défilé).
Du début septembre au 14 février 1919, Jackie et le soldat Marr ont été prêtés à la Croix-Rouge par le War Office et le gouvernement sud-africain dans le but de collecter
de l'argent pour les soldats malades et blessés.
Ils ont réussi à amasser une énorme somme d’argent pour le Fonds des veuves et des orphelins en permettant au public de payer une demi-couronne pour serrer la main de Jackie
et cinq shillings pour embrasser le babouin.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
naga
Feldmarshall
Feldmarshall
naga

Nombre de messages : 8267
Age : 53
Localisation : Bangkok(Thailande)
Date d'inscription : 02/02/2009

Jackie; Le soldat sud-africain babouin de la première guerre Empty
MessageSujet: Re: Jackie; Le soldat sud-africain babouin de la première guerre   Jackie; Le soldat sud-africain babouin de la première guerre Icon_minitimeMar 11 Juin - 2:56

De retour en Afrique du Sud, Jackie est officiellement libéré au camp de dispersion du Maitland, au Cap, le 26 avril 1919.
Un ancien combattant à présent vêtu d un uniforme de Caporal , portait sur sa manche une rayure dorée et trois chevrons de service bleus indiquant trois années de service au front. .
À Maitland, Jackie a reçu ses papiers de sortie officiels, une pension militaire et un formulaire d’emploi civil pour les soldats démobilisés.


Jackie; Le soldat sud-africain babouin de la première guerre Zzzzz461


Le 5 mai 1919, Jackie et Albert en étaient à la dernière étape de leur voyage de retour à la ferme familiale chérie, près de Pretoria.
Après leur arrivée à la maison, Jackie a de nouveau été comblée et est devenue le centre de toutes les attentions.
Il était devant et avant lors de son défilé officiel de bienvenue à la maison et dirigea à nouveau le défilé des victoires au combat de la 1re brigade sud-africaine d'infanterie.
Il assista à nouveau au défilé de la paix à Church Square, Pretoria, le 31 juillet 1920, où il reçut fièrement la médaille du service du citoyen de Pretoria.
Albert Marr et Jackie sont retournés sur leur ferme familiale pour se remettre du syndrome de stress post-traumatique et le fragile État dans lequel Jackie se trouvait confronté
à la terreur de la guerre l'a tragiquement tué le 22 mai 1921.
Au cours d'un orage, il a eu une crise cardiaque quand un intense coup de tonnerre a retenti à proximité.

Une triste fin pour l’une des mascottes les plus remarquables d’Afrique du Sud.
Il a été regretté et beaucoup manqué, en particulier par son ami, son camarade et compagnon proche, Albert Marr, qui a vécu une longue vie
et est décédé à l'âge de 84 ans à Pretoria en août 1973.
Jackie entre maintenant dans les publications annuelles de très remarquables mascottes militaires sud-africaines.


source
samilhistory.com

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vania
Modo-Felfgendarme
Modo-Felfgendarme


Nombre de messages : 7083
Date d'inscription : 30/07/2008

Jackie; Le soldat sud-africain babouin de la première guerre Empty
MessageSujet: Re: Jackie; Le soldat sud-africain babouin de la première guerre   Jackie; Le soldat sud-africain babouin de la première guerre Icon_minitimeMar 11 Juin - 9:36

Mourir d'un coup de tonnerre, après ce qu'il a évité ... Exclamation
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Jackie; Le soldat sud-africain babouin de la première guerre Empty
MessageSujet: Re: Jackie; Le soldat sud-africain babouin de la première guerre   Jackie; Le soldat sud-africain babouin de la première guerre Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Jackie; Le soldat sud-africain babouin de la première guerre
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le tringlot, soldat du train (définition et origines du terme)
» présentation: jackie chanette
» NOUVEAU : Le journal d'un soldat du 71ème de 1806 à 1815
» Vidéo N°14 ; Jesus Camp , le chrétien devient soldat
» Soldat payé pour TUER

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du Front de l'Est :: Popote :: Espace membres-
Sauter vers: