Le Forum du Front de l'Est
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Forum du Front de l'Est

Tout savoir sur le Front de l'Est
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -71%
Plaque Induction Portable Amzchef
Voir le deal
49.99 €

 

 Vehicules recuperes par les FFI -1944

Aller en bas 
AuteurMessage
naga
Feldmarshall
Feldmarshall
naga

Nombre de messages : 10915
Age : 54
Localisation : Bangkok(Thailande)
Date d'inscription : 02/02/2009

Vehicules recuperes par les FFI -1944 Empty
MessageSujet: Vehicules recuperes par les FFI -1944   Vehicules recuperes par les FFI -1944 Icon_minitimeSam 25 Juil - 4:13

SdKfz 251/1 Ausf D

Le 5 septembre 1944 , Pontarlier est libéré par les FFI et l’appui des soldats du 3e Régiment de Tirailleurs Algériens et du 3e Régiment de saphis Algériens  
(67e Régiment d’artillerie d’Afrique).
Puis la situation se stabilise et des positions de batterie sont organisées autour de Montecheroux où stationne également une batterie de canon de 155mm américains.
Belfort n’est pas loin.


Vehicules recuperes par les FFI -1944 050


Au cours des combats menés dans le Doub en septembre 1944, notamment à Pontarlier, les FFI se sont emparés d’un semi-chenillé SdKfz 251
qu’ils se sont dépêchés d’orner d’un drapeau tricolore et des initiales FFI peints sur la caisse plus quelques étoiles blanches.
Deux artilleurs se font photographier devant l’engin dans un village.


Vehicules recuperes par les FFI -1944 251-1_10


Source : Article Le 2e groupe du 67e Régiment d’Artillerie d’Afrique De L’Algerie à l’AlsacePaul Gaujac Militaria


Vehicules recuperes par les FFI -1944 011


Vehicules recuperes par les FFI -1944 0010


Dernière édition par naga le Dim 26 Juil - 1:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
vania
Modo-Felfgendarme
Modo-Felfgendarme


Nombre de messages : 9101
Date d'inscription : 30/07/2008

Vehicules recuperes par les FFI -1944 Empty
MessageSujet: Re: Vehicules recuperes par les FFI -1944   Vehicules recuperes par les FFI -1944 Icon_minitimeSam 25 Juil - 9:48

A priori engin fiable, donc bien moins difficile à ré-utiliser qu'un Tiger...
Revenir en haut Aller en bas
naga
Feldmarshall
Feldmarshall
naga

Nombre de messages : 10915
Age : 54
Localisation : Bangkok(Thailande)
Date d'inscription : 02/02/2009

Vehicules recuperes par les FFI -1944 Empty
MessageSujet: Re: Vehicules recuperes par les FFI -1944   Vehicules recuperes par les FFI -1944 Icon_minitimeSam 25 Juil - 13:28

SdKfz 251 Ausf D Tourelle R-35

Vers les derniers mois du conflit, les troupes françaises récupérèrent de nombreux matériels et véhicules allemands qui leur permirent de se renforcer en armement lourd.
Les armées alliées étaient entrées profondément dans le territoire du Reich, mais les " Festungs " de la façade atlantique n’étaient pas encore réduites au silence.
Dunkerque, Royan, Saint Nazaire, La Rochelle en autre allait encore mobiliser de nombreuses troupes régulières et FFI en vue de leur réduction.

Le document représente un SDKFZ 251 Ausf D équipé d’une tourelle Renault R-35.
La photo a été prise à La Rochelle. Cette conversion étrange et probablement unique serait d’origine française.
Elle aurait servi à la surveillance des prisonniers de guerre allemands.

Vehicules recuperes par les FFI -1944 0119


Vehicules recuperes par les FFI -1944 Sdkfz211


La tourelle est posée sur une plaque support qui ne couvre que l‘avant de l’habitacle de combat comme le confirme le soldat debout à l’arrière de la tourelle.
Il semble peu probable que la tourelle soit mobile pour cause de poids et de complexité du système de rotation.
Sur le document, la tourelle est plus terne que le semi-chenillé, elle a peut-être équipé précédemment un ouvrage du Mur de l’Atlantique
et fut récupéré pour réaliser cette " bidouille ".
Il semble aussi que les croix balkaniques aient été maquillé sommairement par les nouveaux propriétaires.


Vehicules recuperes par les FFI -1944 Sdkfz212


Vehicules recuperes par les FFI -1944 Sdkfz213


Vehicules recuperes par les FFI -1944 0214


Vehicules recuperes par les FFI -1944 0314



source
materielsterrestres39-45.fr
panzerserra.blogspot.com
Revenir en haut Aller en bas
naga
Feldmarshall
Feldmarshall
naga

Nombre de messages : 10915
Age : 54
Localisation : Bangkok(Thailande)
Date d'inscription : 02/02/2009

Vehicules recuperes par les FFI -1944 Empty
MessageSujet: Re: Vehicules recuperes par les FFI -1944   Vehicules recuperes par les FFI -1944 Icon_minitimeDim 26 Juil - 1:11

En août 1944, en région nantaise, le capitaine FFI Guy Besnier, ancien élève de l'école des chars de Versailles, a échafaudé le projet de créer une unité blindée équipée
avec des engins abandonnés par les Allemands. Avec l'aval du commandant FFI départemental Jacques Chombart de Lauwe, il s’est entouré d'officiers de cavalerie rencontrés
à l’état-major FFI de Nantes et a entrepris sans attendre des prospections au nord de la Loire, à la recherche d’engins adverses.
Ses efforts ont donné naissance à l'une des entreprises FFI de récupération d'armes les plus abouties.

Le cas bien documenté de l'Escadron Besnier est emblématique des difficultés logistiques rencontrées lors du réemploi d’engins abandonnés par les forces allemandes.
Les premiers engins réunis sont deux automitrailleuses endommagées, récupérées après leur abandon le 9 août 1944 au nord de Nantes.
Il s'agit d'AMD Panhard 178 de conception française. La première n'a été en état de marche que le 8 septembre et la seconde qu'à la mi-septembre.
Elles ont aussitôt été employées pour patrouiller au sein du vaste no man’s land occupant le flanc sud de la poche allemande de Saint-Nazaire.
Les deux automitrailleuses ont entre autres protégé l’évacuation de récoltes.


Vehicules recuperes par les FFI -1944 Panhar10


Les deux engins ont initialement roulé avec de l'essence de térébenthine, à défaut d'autre combustible.
De même leurs équipages n’ont initialement pas disposé de munitions adaptées aux armes de bord.
Lors de leurs premiers engagements, leur puissance de feu s’est limitée à leurs armes individuelles, les contraignant d'agir au bluff.
À la mi-octobre, les deux engins ont toutefois enfin disposé de munitions adéquates pour leurs canons et mitrailleuses.

Les 2 engins avec d autres blindes restaures

Vehicules recuperes par les FFI -1944 5_cm_p12


L'Escadron Besnier est progressivement monté en puissance, grâce à de nouvelles récupérations.
À la fin de l’année 1944, outre une batterie de quatre canons allemands et un groupe de mortiers, elle disposait de cinq engins de combat opérationnels :
3 automitrailleuses Panhard 178, un semi-chenillé allemand Adler Demag 7 et un canon automoteur allemand Marder I.
Par ailleurs, durant l’automne, l’escadron a reçu le renfort d’un groupe de volontaires normands, arrivés avec six semi-chenillés allemands, récupérés et remis en état en Normandie. Ces différents moyens sont entrés en action avec efficacité lors de l'attaque allemande du 21 décembre au sud de Saint-Nazaire.

Le plus photographie des 3 Panhards
5 cm PaK 38 L/60 auf Panzerspähwagen Panhard 178-P 204(f)

Vehicules recuperes par les FFI -1944 5cm10


Vehicules recuperes par les FFI -1944 5_cm_p11


Vehicules recuperes par les FFI -1944 P178_m10


Vehicules recuperes par les FFI -1944 P178_m11
Revenir en haut Aller en bas
naga
Feldmarshall
Feldmarshall
naga

Nombre de messages : 10915
Age : 54
Localisation : Bangkok(Thailande)
Date d'inscription : 02/02/2009

Vehicules recuperes par les FFI -1944 Empty
MessageSujet: Re: Vehicules recuperes par les FFI -1944   Vehicules recuperes par les FFI -1944 Icon_minitimeDim 26 Juil - 1:33

Panhard P178,2 Sdkfz 251 et un Panzer IV sur cette photo.

Vehicules recuperes par les FFI -1944 Besnie12


Maquettes des Panhards Besnier au 1/72e

Vehicules recuperes par les FFI -1944 Panhar11


Vehicules recuperes par les FFI -1944 Panhar12


Vehicules recuperes par les FFI -1944 Panhar13


Sdkfz 251 ausf D avec canon Pak 40-Besnier au 1/72e

Vehicules recuperes par les FFI -1944 251-1_11




Revenir en haut Aller en bas
naga
Feldmarshall
Feldmarshall
naga

Nombre de messages : 10915
Age : 54
Localisation : Bangkok(Thailande)
Date d'inscription : 02/02/2009

Vehicules recuperes par les FFI -1944 Empty
MessageSujet: Re: Vehicules recuperes par les FFI -1944   Vehicules recuperes par les FFI -1944 Icon_minitimeLun 27 Juil - 9:18

L’engin photographié à Saint-Saulge début septembre 1944 est une automitrailleuse Panhard AMD 178.
L’engin nivernais a été dérobé au mois de juillet 1944, aux abords des établissements Renault de Boulogne-Billancourt, qui assuraient la maintenance
de blindés d’origine française employés par la Wehrmacht.
L’initiative de cette capture revient à Pierre Henneguier, qui commandait alors le Maquis Julien dans la Nièvre, aux abords du Morvan.


Vehicules recuperes par les FFI -1944 Paris10


Le projet de cette prise a été conçu au printemps 1944. À cette période, Pierre Henneguier dirigeait des équipes de sabotage œuvrant en région parisienne
au sein du réseau d’André Rondenay (alias Jarry), délégué militaire de la région parisienne.
L’objectif était de prendre possession d’une automitrailleuse afin de l’employer pour libérer André Boulloche, le prédécesseur d’André Rondenay arrêté le 12 janvier,
et son adjoint Ernest Gimpel, en interceptant le train qui les emmènerait en déportation.
À deux reprises, lors d’opérations de sabotage visant les ateliers de réparation pour chars des usines Renault les 15 et 25 avril, les équipes de Henneguier ont vainement tenté
de dérober une automitrailleuse Panhard. André Boulloche et Ernest Gimpel ont été déportés le 27 avril.

Le projet a été repris après la montée au maquis d’André Rondenay et de ses équipiers le 6 juin 1944 dans le Morvan.
Une automitrailleuse en cours d’essai a finalement été dérobée le 22 juillet à Sèvres par une équipe dirigée par Marcel Bontemps.
L’engin a gagné Lormes, dans la Nièvre, par ses propres moyens. L’automitrailleuse a rejoint le Maquis Julien dans le secteur de Saint-Saulge le 7 août.


Vehicules recuperes par les FFI -1944 Paris_30


Elle est signalée comme ayant été employée au combat lors d’un accrochage à Chalaux puis lors d’une importante opération de répression allemande du 12 au 14 août 1944
dans le secteur de Saint-Saulge et Crux-la-Ville.
Durant ce combat, lors de la phase de repli des maquis assaillis, l’automitrailleuse a servi à forcer le passage d’un carrefour tenu par l’adversaire.
Elle a ensuite été employée aux premiers jours de septembre pour la capture d’un détachement allemand en retraite, aux abords de Saint-Saulge.

L’automitrailleuse a ouvert la marche de la colonne du Maquis Julien lors de son entrée à Nevers le 9 septembre 1944.
Pour cette occasion, des marques de reconnaissance ont été adjointes sur son blindage et sa tourelle : la croix de Lorraine et l’étoile blanche alliée.
La trace de l’automitrailleuse se perd ensuite. Elle a peut-être fait partie des automitrailleuses Panhard rassemblées en région parisienne durant l’automne 1944
puis mises à la disposition du 18e Régiment de Dragons de la nouvelle 10e Division d’infanterie.


Defile a Nevers

Vehicules recuperes par les FFI -1944 Paris212


source
museedelaresistanceenligne.org

Revenir en haut Aller en bas
naga
Feldmarshall
Feldmarshall
naga

Nombre de messages : 10915
Age : 54
Localisation : Bangkok(Thailande)
Date d'inscription : 02/02/2009

Vehicules recuperes par les FFI -1944 Empty
MessageSujet: Re: Vehicules recuperes par les FFI -1944   Vehicules recuperes par les FFI -1944 Icon_minitimeLun 27 Juil - 14:10

Une automitrailleuse propulsée au gazogène équipée d'une tourelle AMD Panhard type 178 factice, semble-t-il en bois.
Le véhicule serait probablement un leurre fabriqué par des FFI (Forces Françaises de l'Intérieur) qui contribuent de façon considérable à la libération de Nice.
Référence : Terre 278-6438 Date : Fin août 1944


Vehicules recuperes par les FFI -1944 Gazo10
Revenir en haut Aller en bas
naga
Feldmarshall
Feldmarshall
naga

Nombre de messages : 10915
Age : 54
Localisation : Bangkok(Thailande)
Date d'inscription : 02/02/2009

Vehicules recuperes par les FFI -1944 Empty
MessageSujet: Re: Vehicules recuperes par les FFI -1944   Vehicules recuperes par les FFI -1944 Icon_minitimeMar 28 Juil - 13:32

Quelques Sdkfz 251 captures

Vehicules recuperes par les FFI -1944 251cap10


Vehicules recuperes par les FFI -1944 251010


Sdkfz 251 Ausf D de 2 DB Spahis près de Versailles, 25 août 1944

Vehicules recuperes par les FFI -1944 251_au10
Revenir en haut Aller en bas
naga
Feldmarshall
Feldmarshall
naga

Nombre de messages : 10915
Age : 54
Localisation : Bangkok(Thailande)
Date d'inscription : 02/02/2009

Vehicules recuperes par les FFI -1944 Empty
MessageSujet: Re: Vehicules recuperes par les FFI -1944   Vehicules recuperes par les FFI -1944 Icon_minitimeMar 28 Juil - 13:59

Semi-chenillé Somua, pris par les Allemands en 1940 puis doté d’un blindage.
Il a été récupéré par les FFI, vraisemblablement à Saint-Ouen, et est signalé dans le parc d’engins du Groupe Chars parisien.


Vehicules recuperes par les FFI -1944 Kegres10


Durant les premiers jours du mois de septembre, l’état-major FFI parisien a soutenu la constitution d’un Groupe Chars, organisé à la caserne de Clignancourt
avec des volontaires des 17e et 20e arrondissements, sous les ordres du commandant Fauquet.
À la fin du mois de septembre, le groupe réunissait quelque 200 personnels et a entamé leur formation à l’aide des chars en sa possession :
le Somua SGC récupéré le 20 août à Saint-Ouen, un char Renault R35, deux chars Hotchkiss, trois voitures blindées allemandes armées, une automitrailleuse Panhard AMD 178
et divers semi-chenillés de fabrication française.

Dès le 7 septembre, sans réellement tenir compte du niveau de formation des membres du groupe et de l’état effectif de leurs quelques chars,
le colonel FFI Drumont (Georges Beaufils), commandant du 3e Bureau de l’Etat-major national FFI affilié au Conseil national de la Résistance,
a tablé sur un possible emploi des chars parisiens en direction du Morvan.
Ce projet est resté sans suite. Il en est allé de même le mois suivant pour un projet d’emploi en Bretagne, face à la poche allemande de Lorient.

Au cours de l’automne, le groupe a été déplacé à Neuilly-sur-Seine puis a été intégré le 3 décembre au sein du 18e Régiment de Dragons de la nouvelle 10e Division d’infanterie.
Ses chars légers et son automitrailleuse ont fait partie des premiers engins blindés du régiment, qui alignera quinze chars Renault R35
et huit automitrailleuses Panhard en mars 1945.


Sources :
AD93, cote 304J7 : Ministère de la Guerre, Direction des FFI, 4e Bureau, rapport d’activité 1944 du Service du Matériel et de l’Armement.
SHD Terre, cote 12 P 110. Journal de marches du 18e Régiment de Dragons.
DURAND Pierre, Joseph et les hommes de Londres, Éditions Le temps des cerises, Montreuil, 1994, p. 252-253.

Revenir en haut Aller en bas
naga
Feldmarshall
Feldmarshall
naga

Nombre de messages : 10915
Age : 54
Localisation : Bangkok(Thailande)
Date d'inscription : 02/02/2009

Vehicules recuperes par les FFI -1944 Empty
MessageSujet: Re: Vehicules recuperes par les FFI -1944   Vehicules recuperes par les FFI -1944 Icon_minitimeMer 29 Juil - 2:37

Libération de Besancon.

Le 8 septembre 1944, Besançon était libérée de l'occupation allemande.
Arrivés à Avanne le 4 septembre 1944, les Américains ne libèreront Besançon qu'après quatre jours de combats qui ont fait près de 400 morts dont 60 hommes de la FFI
(Forces françaises libres), 80 soldats américains et 250 Allemands.

Sdkfz 10 et Pak 40 capture par les FFI

Vehicules recuperes par les FFI -1944 Besano10
Revenir en haut Aller en bas
naga
Feldmarshall
Feldmarshall
naga

Nombre de messages : 10915
Age : 54
Localisation : Bangkok(Thailande)
Date d'inscription : 02/02/2009

Vehicules recuperes par les FFI -1944 Empty
MessageSujet: Re: Vehicules recuperes par les FFI -1944   Vehicules recuperes par les FFI -1944 Icon_minitimeMer 29 Juil - 12:46

Les chars de l’insurrection Parisienne

Au sein de la conséquente iconographie conservée au sujet de l’insurrection parisienne d’août 1944 figurent plusieurs séries de photographies de chars
et d’engins blindés allemands passés aux main des FFI.
La plupart de ces photographies correspondent à des engins récupérés à l’issue des combats : des engins arborés comme trophées puis rassemblés en un Groupe Chars
à l’initiative de l’état-major FFI parisien.

H-39

Vehicules recuperes par les FFI -1944 39h_pa10


Un char a toutefois été utilisé par les FFI dès le 20 août : un char Somua photographié devant la mairie du 17e arrondissement de Paris, rue des Batignolles.
Le char a été acheminé depuis les usines Somua de Saint-Ouen où une dizaine de chars étaient en réparation lors du démarrage de l’insurrection parisienne.
Ce char Somua a été amplement photographié. Son rôle est toutefois resté limité car son équipage de circonstance ne disposait pas d’obus adaptés
pour son canon de calibre 47 mm. Selon un document de la fin de l’année 1944, ce char est néanmoins réputé avoir concouru à la capture d’une voiture blindée adverse.


Vehicules recuperes par les FFI -1944 Somua_15


Vehicules recuperes par les FFI -1944 Somua_16


Vehicules recuperes par les FFI -1944 Somua10



Après le 25 août, ce char Somua a fait partie des premiers engins du Groupe Chars parisiens, organisé à la caserne de Clignancourt.
Par la suite, il a vraisemblablement rejoint le parc de chars Somua ayant servi pour la dotation du 13e Régiment de Dragons.
Revenir en haut Aller en bas
naga
Feldmarshall
Feldmarshall
naga

Nombre de messages : 10915
Age : 54
Localisation : Bangkok(Thailande)
Date d'inscription : 02/02/2009

Vehicules recuperes par les FFI -1944 Empty
MessageSujet: Re: Vehicules recuperes par les FFI -1944   Vehicules recuperes par les FFI -1944 Icon_minitimeMer 29 Juil - 12:55

SOMUA S 35  13e REGIMENT DE DRAGONS       Poche de Royan

Vehicules recuperes par les FFI -1944 074


Le 1er Escadron du 13e RD comportait 17 chars SOMUA opérationnels en février 1945.

Chars de commandement : BELZEBUTH  - BANDAR
- 1er peloton : ATLAS - BACCHUS n°1001619 - HERCULE - TITAN – VULCAIN
- 2e peloton : MOWGLI n°1001609 - SHERE KHAN - RASKHA n°1001620 - BALOO – BAGHERA
- 3e peloton : D'ARTAGNAN - ARAMIS n°1001604 - ATHOS - PORTHOS – MILADY


Vehicules recuperes par les FFI -1944 00311


Le 13e Dragons est engagé lors des combats de libération des poches de l'Atlantique en avril 1945.
Au cours des opérations deux chars sont perdus sur seize engagés :
le SHERE KHAN sauté sur mine le 18 avril route de l’Amélie (Poche de Royan) et BACCHUS sauté sur mine le 19 avril au nord de Soulac.


Vehicules recuperes par les FFI -1944 0124


Vehicules recuperes par les FFI -1944 075



source
chars-francais.net


Revenir en haut Aller en bas
naga
Feldmarshall
Feldmarshall
naga

Nombre de messages : 10915
Age : 54
Localisation : Bangkok(Thailande)
Date d'inscription : 02/02/2009

Vehicules recuperes par les FFI -1944 Empty
MessageSujet: Re: Vehicules recuperes par les FFI -1944   Vehicules recuperes par les FFI -1944 Icon_minitimeJeu 30 Juil - 2:05

Char Renault R40 aux couleurs allemandes récupéré par des FFI à Paris, avenue Kléber, le 25 août, à peine les combats terminés. Son réemploi n’est pas connu.

Vehicules recuperes par les FFI -1944 R40_pa10



Ce char français B1bis, récupéré à Paris le 25 août 1944 après la reddition des forces allemandes, a été exposé le 26 août lors du défilé parisien organisé de l’Arc de Triomphe
à Notre-Dame. La vue a été prise ce jour alors que des tirs avaient éclatés, générant un mouvement de panique.
Le réemploi de ce char-trophée n’est pas documenté. Il n’est toutefois pas à exclure qu’il a connu un réemploi par la suite.


Vehicules recuperes par les FFI -1944 B1bis_10


Prend en remorque,un autre B1-bis

Vehicules recuperes par les FFI -1944 081
Revenir en haut Aller en bas
naga
Feldmarshall
Feldmarshall
naga

Nombre de messages : 10915
Age : 54
Localisation : Bangkok(Thailande)
Date d'inscription : 02/02/2009

Vehicules recuperes par les FFI -1944 Empty
MessageSujet: Re: Vehicules recuperes par les FFI -1944   Vehicules recuperes par les FFI -1944 Icon_minitimeVen 31 Juil - 1:04

Le 21 décembre 1944 les allemands repliés dans la poche de Saint-Nazaire lancèrent une grande offensive sur les arrières de Pornic.
Il n’envisageaient évidemment pas de reconquérir la France ni même d’aller jusqu’à Nantes, mais beaucoup plus modestement de gagner quelques dizaines de kilomètres carrés
avec fermes et cultures pour assurer leur approvisionnement.
Après une préparation à l’artillerie, les troupes au sol progressent rapidement prenant de court les résistants qui occupent la zone.
Un pornicais, le lieutenant Maurice Pollono qui contrôle le secteur, décide d’aller en reconnaissance avec 6 de ses camarades dans une vieille chenillette(Bren carrier?)


Vehicules recuperes par les FFI -1944 082


Dans le bourg de la Sicaudais (sur la commune d’Arthon-en-Retz), Maurice Pollono flaire le piège et il essaie de manoeuvre pour faire demi-tour.
Un adjudant allemand a installé un canon antichar près du cimetière et disposé des hommes armés de mitrailleuses à proximité....

Michel Gautier, dans son livre sur la Poche de Saint-Nazaire écrit la suite :
un premier obus allemand foudroya la chenillette. Il “enflamma le réservoir de l’engin et tua Albert Levoeux sur son siège.
Un deuxième obus troua un poteau indicateur et arracha une tôle de blindage de la chenillette d’où sortirent les survivants pour se précipiter vers les fossés.
C’est alors que les mitrailleuses entrèrent en action blessant mortellement Maurice Pollono encore sur la route ainsi que Georges Maurice et René Le Guiffant
qui avaient déjà atteint les fossés. Joseph David était touché au ventre et Léon Bocéno au genou et à la cuisse, mais ils purent se replier en compagnie du dernier homme
de l’équipage, Pierre Herault, miraculeusement indemne….”

L epave de la chenillette

Vehicules recuperes par les FFI -1944 Chenil10


Au carrefour tout proche, un monument a été dressé à la gloire des victimes militaires et civiles tombées pour la libération de la poche sud.

Vehicules recuperes par les FFI -1944 0029


source
alain-barre.over-blog.com
Revenir en haut Aller en bas
naga
Feldmarshall
Feldmarshall
naga

Nombre de messages : 10915
Age : 54
Localisation : Bangkok(Thailande)
Date d'inscription : 02/02/2009

Vehicules recuperes par les FFI -1944 Empty
MessageSujet: Re: Vehicules recuperes par les FFI -1944   Vehicules recuperes par les FFI -1944 Icon_minitimeVen 31 Juil - 1:44

Châssis Daimler-Benz # 152451, construit en avril / mai 1944.
En janvier 1945, le capitaine Besnier du 1er GMR se rend à Ranes, en Normandie, à la recherche de chars allemands fonctionnels.
Le 23 janvier 1945, il revient à Arthon avec quelques véhicules allemands, dont deux chars Panzer IV et ce char Panther, plus un canon d'artillerie.
Le panther a été remis en état de marche en avril 1945, il a servi dans l'armée française après la Seconde Guerre mondiale, il faisait partie de la 6ème Cuirs, 2ème escadron.


Vehicules recuperes par les FFI -1944 083


Vehicules recuperes par les FFI -1944 0030


Il a passé quelque temps dans les années 1950 dans la ville de Baumholder (Allemagne).
Retourné à Satory en 1955. Il fut ensuite transféré à l'ETBS pour essai (Lot 44 à l'inventaire) puis transféré de Bourges à Saumur sur ordre du Colonel Aubry en 1980.
Échangé avec le Musée Falaise en 1988 (contre un Sdkfz 251) . Les dégâts sur le devant ont été faits lors d'un essai à ETBS Bourges (source Christophe Mialon).
Le canon vient du sud de la France (région de Perpignan), la tourelle n'est pas d'origine de cette coque.
La tourelle d'origine de cette coque a été utilisée pour restaurer Saumur Panther N ° 254 (forum des Wehrmacht Awards).
Le char a été transféré du musee de Falaise en janvier 2013 au musee Omaha Overlord a Colleville-sur-Mer (France) .

Il est expose en configuration diorama depannage avec mecanicien et portique.

Vehicules recuperes par les FFI -1944 Besnie16


Vehicules recuperes par les FFI -1944 Besnie14


Vehicules recuperes par les FFI -1944 Besnie15
Revenir en haut Aller en bas
naga
Feldmarshall
Feldmarshall
naga

Nombre de messages : 10915
Age : 54
Localisation : Bangkok(Thailande)
Date d'inscription : 02/02/2009

Vehicules recuperes par les FFI -1944 Empty
MessageSujet: Re: Vehicules recuperes par les FFI -1944   Vehicules recuperes par les FFI -1944 Icon_minitimeVen 31 Juil - 12:47

Les blindés du Médoc

Au tournant des mois d’août et septembre 1944, le hasard et la chance ont souvent été de mise, avec des récupérations opérées par cueillette,
au gré des opportunités rencontrées. Ainsi en est-il les 23 et 24 août, à Tosse et Magesq dans les Landes.
Trois chars Renault R35 aux couleurs allemandes y sont récupérés ni incendiés, ni sabordés.
Deux de ces engins ont été capturés le 23 août lors d’une action du groupe FFI de Soustons contre un dépôt allemand de matériel et de carburant sur la commune de Tosse.
Un premier char a été immédiatement réemployé, aux mains d’un mécanicien (Jean Dufour) et d’un ancien sergent ayant servi dans les chars (Jean Dargelas).
Il a rejoint une colonne FFI landaise en marche vers Bordeaux puis vers le Médoc. Les deux autres engins ont pris le même chemin au cours des jours suivants.


Vehicules recuperes par les FFI -1944 R35_gi10


Au cours des semaines suivantes, ces engins ont été employés sur le front de la Pointe de Grave.
Au regard des inventaires conservés, ils ont circulé au sein des groupes FFI landais au fur et à mesure de leur réorganisation :
au Bataillon Claverie, au sein de la Compagnie Doussy en septembre et octobre, puis, en novembre au sein du Bataillon Léon des Landes
(ainsi dénommé en référence au pseudonyme de Léon Dussarat, alias Léon des Landes, commandant FFI des Landes durant l’automne 1944).

Les chars n’ont servi que ponctuellement comme la ligne de front s’est stabilisée le long de zones marécageuses.
Leurs quelques interventions sont connues par des comptes-rendus d’opération.
En l’occurrence, dès le 14 septembre, au Pont de la Brède sur l’actuelle commune de Vendays-Montalivet (Gironde), deux chars ont permis par leurs tirs de neutraliser
une position adverse et de stopper une contre-attaque.
Le 3 octobre, l’un des chars pris à Tosse et rebaptisé Soustons a couvert par ses tirs l’opération de récupération d’un camion de barriques de vin,
qui s’était égaré dans le no man’s land aux abords du Pont du Gua, également sur la commune de Vendays-Montalivet.
La trace de ces engins se perd après le mois de novembre 1944.
Ils n’apparaissent déjà plus sur un inventaire du maigre parc roulant des formations FFI du front du Médoc, établi à la date du 11 décembre 1944.
L’hypothèse la plus vraisemblable est un retrait du front du Médoc et un envoi vers les ateliers de Gien et de la région parisienne où les chars français glanés à travers le pays
ont été rassemblés et reconditionnés.

Il convient de relever que certains auteurs ont qualifié ces chars Renault comme des automitrailleuses italiennes récupérées dans la région bordelaise.
Il s’agit d’une erreur par confusion avec une authentique automitrailleuse italienne, Panzerspähwagen AB41 201(i), arrivée le 18 novembre sur le front du Médoc,
en provenance de la région parisienne. Cet engin a été affecté à une petite unité, la Compagnie de Choc Bretagne.
Dénommée AMC dans le journal de marche de la compagnie, pour « automitrailleuse de combat » selon la terminologie française d’avant-guerre,
elle a servi pendant l’hiver 1944-1945 pour des patrouilles sur les arrières françaises.

Panzerspähwagen AB41 201(i)

Vehicules recuperes par les FFI -1944 014


Durant l’attaque du réduit de la Pointe de Grave en avril 1945, elle a accompagné des reconnaissances et a assuré le transport de blessés.
Certains auteurs ont rattaché par erreur l’automitrailleuse italienne à d’autres unités du front du Médoc :
le 16e Groupe de reconnaissance de division d’infanterie (le 16e GRDI qui, malgré son appellation en référence à la cavalerie, est resté jusqu’en avril 1945
une unité d’infanterie piétonne) puis le 18e Régiment de Chasseurs à Cheval, qui n’a pas disposé d’automitrailleuse en 1945.


source
museedelaresistanceenligne.org

Revenir en haut Aller en bas
naga
Feldmarshall
Feldmarshall
naga

Nombre de messages : 10915
Age : 54
Localisation : Bangkok(Thailande)
Date d'inscription : 02/02/2009

Vehicules recuperes par les FFI -1944 Empty
MessageSujet: Re: Vehicules recuperes par les FFI -1944   Vehicules recuperes par les FFI -1944 Icon_minitimeSam 1 Aoû - 14:11

Après l'encerclement et la destruction de la poche de Falaise en août 1944, un certain nombre de véhicules allemands légèrement endommagés y sont restés;
A partir de janvier 1945, ceux-ci sont récupérés et réparés à l'initiative du capitaine Besnier. Son objectif était de les utiliser pour créer un petit groupe blindé
pour soutenir les forces françaises gardant la poche de Saint-Nazaire, une ville côtière (et historiquement un chantier naval majeur) à laquelle les forces allemandes
se sont tenues principalement grâce à une base de U-Boats fortement fortifiée.
Ces forces étaient des unités plutôt disparates formées par des membres de la résistance suite à l'effondrement des lignes allemandes
et à la libération de la majeure partie de la France, et contrairement aux unités françaises libres plus professionnelles qui avaient été envoyées depuis l'Afrique du Nord française,
elles n'avaient pas reçu de blindage américain.

Le Panther de l'escadron Besnier reçut le nom du Dauphiné et servit les forces assiégeant la poche allemande jusqu'à sa capitulation le 11 mai 1945.
Nous en avons pas mal de photos, ce qui n'est pas particulièrement surprenant car le véhicule a dû l'être.
la fierté de l'escadron, par rapport aux véhicules plus courants et moins avancés.

Vehicules recuperes par les FFI -1944 Panthe42


Le Dauphiné, un Panther G, et son équipage

Vehicules recuperes par les FFI -1944 Panthe43


Vehicules recuperes par les FFI -1944 Panth10



L'escadron Besnier a commencé à l'origine comme un petit groupe de reconnaissance formé par un ancien lieutenant de cavalerie français,
il a finalement grandi grâce au matériel militaire allemand capturé. Ses premiers véhicules blindés étaient deux voitures blindées françaises Panhard 178
qui avaient été utilisées par les troupes allemandes, mais à partir de janvier 1945, elle deviendrait une unité utilisant des blindes beaucoup plus lourd;
À l'origine GRM, Groupe de Reconnaissance Mobile (Groupe de reconnaissance mobile), il est devenu, en mars 1945, un Escadron Autonome de Char
(Escadron de chars autonomes).

Le Dauphiné dans une petite ville française. L'escadre Besnier a naturellement eu de nombreux contacts avec la population civile des villages autour de Saint-Nazaire assiégé.

Vehicules recuperes par les FFI -1944 Panthe11


Vehicules recuperes par les FFI -1944 Panthe10


On ne sait pas si il a fait partie des 49 Panther utilises apres guerre au 503ème RCC (Régiment de Chars de Combat - Régiment de chars de combat) ou
au 6ème régiment de cuirassiers.


source
quora.com

Revenir en haut Aller en bas
naga
Feldmarshall
Feldmarshall
naga

Nombre de messages : 10915
Age : 54
Localisation : Bangkok(Thailande)
Date d'inscription : 02/02/2009

Vehicules recuperes par les FFI -1944 Empty
MessageSujet: Re: Vehicules recuperes par les FFI -1944   Vehicules recuperes par les FFI -1944 Icon_minitimeDim 2 Aoû - 1:28

CHARS RENAULT B1 bis
(Informations de Mr Roger Avignon)

Le 16 août 1944 renaissait à Orléans, aux ordres et sous l'impulsion du commandant LESAGE, le 13ème Régiment de Dragons, créé par l'ordre 423 du 7/10/1944
sous la forme d'un régiment à 3 escadrons, 1 équipé de SOMUA, 1 de B1 bis et le troisième de chars légers.
Le 2ème escadron, équipé de B1 bis, était aux ordres du capitaine VUILLAUME. Il comprenait 3 pelotons à 5 chars.


Vehicules recuperes par les FFI -1944 B1bis_10


Vehicules recuperes par les FFI -1944 B1bis_11


En septembre 1944, l'autorité militaire fait savoir à la Régie Renault (créée le 14 septembre 1944) qu'elle envisage de récupérer des chars B1 bis
qui ont été abandonnés sur le champ de bataille de Normandie par la Wehrmacht. André GERIN, du service des marchés de la Régie Renault, est chargé de ce travail.
Les chars récupérés par les Allemands, avaient été rassemblés chez Renault pour y être transformés en chars lance-flammes.
GERIN y avait reconnu des engins du 28e BCC, son ancien bataillon, car ils portaient encore leurs noms.
GERIN, avec une équipe de déminage du Génie, se rendit en Normandie.
De loin, il repérait les chars et faisait procéder au déminage des routes qui y conduisaient.
Des engins chenillés allaient les chercher et les ramenaient pour les monter sur des remorques. Ces remorques avaient été construites en France pendant l'occupation
et avaient été récupérées dans le dépôt d'autobus de Paris, Porte des Lilas. Une quarantaine de chars furent ainsi récupérés.
On démonta le tout, on tria les pièces ainsi récupérées, et en cannibalisant tout cela, 15 chars B1 bis furent remis en état par la maison SOMUA
et l'Établissement du Matériel de Gien.

Vehicules recuperes par les FFI -1944 B1bis_12


Vehicules recuperes par les FFI -1944 B1bis_13


En avril 1945, le régiment fit mouvement par voie ferrée d'Orléans vers la poche de Royan. Il fut rattaché à la VIème Armée Américaine.
Le 15 avril, le régiment était engagé avec comme objectifs, Didonne, St-Georges-de-Didonne et les bois au sud-est de Royan.


Vehicules recuperes par les FFI -1944 0_12


source
chars-francais.net
Revenir en haut Aller en bas
vania
Modo-Felfgendarme
Modo-Felfgendarme


Nombre de messages : 9101
Date d'inscription : 30/07/2008

Vehicules recuperes par les FFI -1944 Empty
MessageSujet: Re: Vehicules recuperes par les FFI -1944   Vehicules recuperes par les FFI -1944 Icon_minitimeDim 2 Aoû - 10:45

Inédit pour moi toutes ces récups. Very Happy
Excellent pragmatisme que d'avoir réutilisé ces engins contre les troupes allemandes des poches, celles-ci n'ayant pas ou peu de blindés à leur opposer, et peu de pièces antichar (sauf celles sous casemates).
Donc, les chars français, même déclassés par rapport aux engins de dernière génération, pouvaient retrouver toute leur utilité.
L'allure des FFI, posant toujours avec avantage, l'air suffisant et la clope au bec... Rolling Eyes
Les soldats "réguliers" se la jouent plus "modeste"... Wink
Revenir en haut Aller en bas
naga
Feldmarshall
Feldmarshall
naga

Nombre de messages : 10915
Age : 54
Localisation : Bangkok(Thailande)
Date d'inscription : 02/02/2009

Vehicules recuperes par les FFI -1944 Empty
MessageSujet: Re: Vehicules recuperes par les FFI -1944   Vehicules recuperes par les FFI -1944 Icon_minitimeLun 3 Aoû - 1:50

Comme pour les 2 chars Panther decrits ci-dessus,l Escadron Besnier a recupere et remis en marche pas loin de 11 chars Panzer IV
venant des champs de bataille de la Normandie.

Vehicules recuperes par les FFI -1944 Pz_4_i10


Vehicules recuperes par les FFI -1944 Z355


Vehicules recuperes par les FFI -1944 Z025


Vehicules recuperes par les FFI -1944 Z425


Vehicules recuperes par les FFI -1944 Z523


Vehicules recuperes par les FFI -1944 Z612


Apres 1945,ces Panzer IV seront stockes en entrepot et seront vendus a la Syrie en 1950/51.


source
wwiiafterwwii.wordpress.com
Revenir en haut Aller en bas
vania
Modo-Felfgendarme
Modo-Felfgendarme


Nombre de messages : 9101
Date d'inscription : 30/07/2008

Vehicules recuperes par les FFI -1944 Empty
MessageSujet: Re: Vehicules recuperes par les FFI -1944   Vehicules recuperes par les FFI -1944 Icon_minitimeLun 3 Aoû - 10:39

Et pour certains ils y sont toujours, ou sur les hauteurs du Golan ou en Israel au musée en plein air, dont j'ai oublié le nom, mais où sont entreposés les matériels pris à l'ennemi...
Pas étonnant que le PZ IV ait eu une longue carrière.
Engin fiable, et avec certainement une bonne dispo en pièces détachées...
Revenir en haut Aller en bas
naga
Feldmarshall
Feldmarshall
naga

Nombre de messages : 10915
Age : 54
Localisation : Bangkok(Thailande)
Date d'inscription : 02/02/2009

Vehicules recuperes par les FFI -1944 Empty
MessageSujet: Re: Vehicules recuperes par les FFI -1944   Vehicules recuperes par les FFI -1944 Icon_minitimeLun 3 Aoû - 13:42

Au lendemain de la libération de Paris, le 4e Bureau de l’État-major national FFI, affilié au Conseil national de la Résistance et dirigé par le lieutenant-colonel Bernouilli,
a accordé une attention particulière à la remise en état des chars pris aux Allemands, dans la perspective d’une reprise d’activité des établissements industriels
de la région parisienne.
À son initiative, des stocks de pièces détachées ont été recherchés, par exemple au Bourget, puis remis aux usines Somua de Saint-Ouen,
où plusieurs chars Somua avaient été laissés au départ des Allemands.

S’y est ajouté le repérage d’engins abandonnés :
huit chars R35 à Issy-les-Moulineaux (dont quatre fonctionnels), six au Mans (dont cinq en état de marche)…
Dans son rapport d’activité rédigé aux premiers jours de l’année 1945, l’ancien 4e Bureau de l’État-major national FFI, devenu le 12 octobre 1944 le 4e Bureau
de la Direction des FFI du Ministère de la Guerre, indique avoir permis la récupération de 15 chars, en sus de ceux du Groupe Chars parisien.


Pz.Kpfw. 35 R (f) aout 1944

Vehicules recuperes par les FFI -1944 Pz_kpf10



Le même rapport indique la redistribution de quelques engins blindés : trois vieux chars Renault FT17, ainsi que trois automitrailleuses.
Les chars FT17 proviennent vraisemblablement d’aérodromes de la région parisienne car les forces allemandes les y employaient pour des missions de protection des pistes.
Aucun n’a été employé au combat en 1945 mais ils ont pu servir comme engins d’instruction.
Le devenir des trois automitrailleuses est par contre connu : deux ont été envoyées en Lorraine au groupement du colonel Fabien (Pierre Georges)
et une a été dirigée dans le Médoc le 18 novembre, pour la Compagnie de Choc Bretagne.

L’État-major national FFI s’est également enquis d’un emploi pour le Groupe Chars parisien.
Dès les derniers jours du mois de septembre 1944, l’état-major a envisagé d’envoyer le groupe vers le front de Lorient.
À cette fin, le 4e Bureau de l’État-major national FFI a sollicité auprès de son homologue du Ministère de la Guerre la mise à disposition des huit chars R35
repérés à Issy-les-Moulineaux.
Le ministère a donné son accord dès le 2 octobre. Or, la 2e Division blindée avait déjà prélevé quatre des chars visés pour l’instruction de ses recrues.
Sur sa lancée, le 4e Bureau de l’État-major national FFI a vu plus grand :
le 11 octobre, outre les chars R35 pour la Bretagne, il a demandé au ministère l’affectation de huit chars Somua alors en révision à Saint-Ouen,
en vue de constituer une seconde section de chars destinée aux secteurs de Saintes et Saint-Nazaire.


Char Hotchkiss H39 récupéré dans un dépôt à Issy-les-Moulineaux. Photographié en octobre 1944, il arbore une croix de Lorraine
et, sur son avant, une étoile blanche alliée, ainsi qu’un nom de baptême : Le Diable.

Vehicules recuperes par les FFI -1944 Z356


Revenir en haut Aller en bas
vania
Modo-Felfgendarme
Modo-Felfgendarme


Nombre de messages : 9101
Date d'inscription : 30/07/2008

Vehicules recuperes par les FFI -1944 Empty
MessageSujet: Re: Vehicules recuperes par les FFI -1944   Vehicules recuperes par les FFI -1944 Icon_minitimeMar 4 Aoû - 16:45

Il y a les blindés récupérés, mais on peut supposer aussi pas mal de camions, tracteurs, et V.L. scratch
Peut-être la suite du sujet ? ... Wink
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Vehicules recuperes par les FFI -1944 Empty
MessageSujet: Re: Vehicules recuperes par les FFI -1944   Vehicules recuperes par les FFI -1944 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Vehicules recuperes par les FFI -1944
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du Front de l'Est :: Les autres Fronts :: Front de l'Ouest-
Sauter vers: