Le Forum du Front de l'Est

Tout savoir sur le Front de l'Est
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Bagatelle pour un massacre maritime

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Bagatelle pour un massacre maritime   Sam 12 Jan - 21:32

Wilhelm Gustloff (paquebot)
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Wilhelm Gustloff (bateau))
Aller à : Navigation, Rechercher

Pour l’article homonyme?, voir Wilhelm Gustloff.
Sommaire[[url=javascript:toggleToc()]masquer[/url]]

1 Baptême nazi
2 Un paquebot prestigieux
3 Une fin tragique
3.1 La fuite face aux Russes
3.2 Le naufrage
4 Des catastrophes oubliées
5 Notes
6 Voir aussi
6.1 Sur le sujet
6.2 Au cinéma
7 Liens externes




Wilhelm Gustloff


Le Wilhelm Gustloff est un prestigieux navire de croisière de grandes dimensions lancé à Hambourg par la marine allemande le 5 mai 1937, qui porte le nom d'un responsable nazi assassiné l'année précédente. Transportant plusieurs milliers de réfugiés de Prusse orientale fuyant la progression de l'Armée rouge, il est torpillé par un sous-marin de la marine soviétique le 30 janvier 1945. Selon des études récentes (Heinz Schön), son naufrage provoqua la mort d'au moins 5 300 personnes, une source allemande annonce le chiffre d'environ 9 343 personnes, ce qui en ferait la plus grande catastrophe maritime de tous les temps. Selon d'autres sources, le nombre de victimes du Gustloff serait même de 12 000.

Baptême nazi [modifier]
Wilhelm Gustloff était un activiste virulent du parti nazi en Suisse (Landesgruppenleiter), à l'antisémitisme exacerbé. Né le 30 janvier 1895 à Schwerin (dans le Land de Mecklembourg-Poméranie occidentale), il fut assassiné à Davos le 4 février 1936 par David Frankfurter, un étudiant juif, qui rêvait par ce geste de « réveiller son peuple ».
Adolf Hitler décide de baptiser de son nom un paquebot en cours de finition dans les chantiers navals de Hambourg. Le lancement du navire a lieu en présence de Hitler et de Hedwig, la veuve de Gustloff.

Un paquebot prestigieux [modifier]
Lancé le 5 mai 1937, le Wilhelm Gustloff est un prestigieux paquebot de la Kraft durch Freude (la force par la joie), organisation de loisirs créée par le dirigeant national-socialiste Robert Ley afin de concilier la classe ouvrière.
Le navire fait 208 mètres sur 24, il à un tonnage de 26 000 tonnes et est conçu pour transporter un total de 1 865 personnes. Étant utilisé par la Kraft durch Freude, il ne comporte pas de classe de luxe, ce qui est un fait rare pour l'armement des navires de croisière de l'époque.
Le Wilhelm Gustloff sert pour de nombreuses croisières à la fin des années 1930. Il est réquisitionné le 22 septembre 1939 pour être transformé en navire-hôpital de la marine de guerre. Lors de la campagne de Norvège au printemps 1940, il est utilisé pour rapatrier les blessés. Le 20 novembre 1940, l'ancien paquebot est mis à quai au port de Gotenhafen (aujourd'hui Gdynia, en Pologne), afin d'y servir de caserne flottante pour la seconde division-école de sous-mariniers.

Une fin tragique [modifier]

La fuite face aux Russes [modifier]
Début 1945, la progression des troupes soviétiques et la défaite de l'Allemagne semblent inéluctables. La Prusse orientale accueille de nombreux civils et militaires fuyant l'offensive de l'Armée rouge.
Dans le cadre de l'opération Hannibal employant quatre grands navires de transport pour évacuer la population. Plusieurs milliers d'entre eux prennent place à bord du Wilhelm Gustloff qui lève l'ancre au matin du 30 janvier 1945, dans l'espoir de rejoindre les ports de Flensburg et de Kiel, encore libres de toute occupation. Une liste officielle dresse le nombre de 7 956 personnes à bord, comprenant membres d'équipage, soldats et réfugiés civils. Dans les faits, ce nombre est très supérieur. Il dépasse les 8 000 personnes et de récentes recherches (Heinz Schön) avancent le chiffre de 10 050 personnes. L'unique certitude est que plus de 4 000 enfants et adolescents s'y trouvaient alors.
Cependant, la Mer Baltique est alors peu sûre, car de nombreux sous-marins de la marine soviétique y patrouillent afin de couler tout navire allemand qu'ils pourraient croiser. Dès le début du voyage du Wilhelm Gustloff, trois sous-marins sont signalés, mais ils sont jugés sans danger pour le paquebot.

Le naufrage [modifier]
Au soir du 30 janvier, le Wilhelm Gustloff, escorté d'une seule vedette lance-torpille, reçoit un message d'une formation de dragueurs en approche lui demandant de naviguer avec les feux de position allumés pour éviter tout risque de collision entre les navires, ce que le capitaine Petersen exécute immédiatement. Mais un quatrième sous-marin se trouvait alors en patrouille à proximité, le long de la côte basse de Poméranie orientale : le S13.
Alexandre Marinesko, le capitaine du sous-marin, fait armer 4 torpilles, dénommées « pour la mère-patrie », « pour le peuple soviétique », « pour Léningrad » et « pour Staline ». La dernière fait long feu et doit être retirée du tube puis désamorcée en catastrophe, tandis que les trois premières touchent le paquebot qui coule en moins de 50 minutes.
Les torpilles vont exploser contre les flancs bâbord du grand paquebot allemand. La première pulvérise le compartiment de l'équipage à l'avant. La seconde détonne juste en dessous de la piscine où des dizaines d'auxiliaires féminines de l'armée ont trouvé refuge. La troisième explose dans la salle des machines, plongeant instantanément le bâtiment dans le noir.
Pendant ce laps de temps, une grande panique règne à bord du navire bondé, où les canots de sauvetage sont en sous-nombre et assaillis. L'un des rescapés, le mécanicien Johann Smrczek fera le récit des événements. Ayant rejoint le pont supérieur aménagé pour les blessés du front oriental, il y a « pris conscience du drame qui se déroulait en bas. À travers les vitres blindées, je ne pouvais les entendre crier. Mais les gens étaient serrés comme des sardines et le pont inférieur était déjà à moitié couvert d'eau. Et j'ai vu des éclairs, des coups de feu. Les officiers tuaient leur propre famille.[1] »
Seuls 996 rescapés sont secourus par des navires accourus à la rescousse groupé autour du croiseur lourd Admiral Hipper, laissant derrière eux plusieurs milliers de victimes.

Des catastrophes oubliées [modifier]
D'autres navires de transport subiront le même sort dans la fuite de la Prusse orientale ou à partir de la baie de Lübeck :

le Général von Steuben coulé le 10 février 1945 par le même Alexandre Marinesko (et dans la même mission) et qui fit près de 3 000 victimes, réfugiés et blessés essentiellement,
le Goya, le 16 avril 1945. On avance le chiffre de 15 000 victimes cumulées pour les naufrages du Wilhelm Gustloff et du Goya.
Trois navires, le Cap Arcona, le Thielbek et le Deutschland sont coulés par des Hawker Typhoons de la Royal Air Force dans la baie de Lübeck, le 3 mai 1945. Le bilan fait état d'environ 8 000 morts (7 500 déportés, 500 SS) et 150 rescapés dont 15 Français.

Du fait de son contexte, une Seconde Guerre mondiale sanguinaire entachée de nombreux drames, ces catastrophes resteront longtemps quasi ignorées. De plus, la découverte de l'horreur de la Shoah à la même époque a occulté toute référence à la souffrance des Allemands. Ce n'est que récemment que des chercheurs et des auteurs se sont penchés sur cette tragédie. L'activité renaissante des groupuscules d'extrême-droite en Allemagne a également joué en faveur du rappel de certaines de ces catastrophes. Des plongeurs d'appartenance néo-nazi ont par ailleurs visité l'épave du Gustloff pour en remonter la plaque nominale.

Notes [modifier]
↑ Le torpillage du Wilhelm Gustloff, par Gabriel Vital-Durand, article d'herodote.net, référence francophone de la vulgarisation historique sur le net

Voir aussi [modifier]
Liste des paquebots


Sur le sujet [modifier]
Christopher Dobson, John Miller et Ronald Payne, Die Versenkung der Wilhelm Gustloff, Ullstein, 1995 (ISBN 3548236863) (en allemand, original en anglais)
Günter Grass, En crabe (titre original allemand : Im Krebsgang), 2002 (ISBN 2020685337)
(de) Heinz Schön, Die Gustloff-Katastrophe, 2002 (ISBN 3613010275)


Au cinéma [modifier]
Nacht fiel über Gotenhafen, un film de Frank Wisbar de 1959


Liens externes [modifier]
(fr) La Tragédie du Gustloff
(de) Site de la ZDF consacré au naufrage du Wilhelm Gustloff
Revenir en haut Aller en bas
goliath
Generaloberst
Generaloberst
avatar

Nombre de messages : 554
Age : 24
Localisation : Finlande-Ermont 95
Date d'inscription : 10/11/2007

MessageSujet: Re: Bagatelle pour un massacre maritime   Sam 12 Jan - 23:14

Ce fut le plus grand désastre maritime de toute l'histoire.
Le commandant sous-marinier soviétique rencontra un des survivants de cette tragédie. Il était plein de remords et ne dormait plus la nuit : la mort de 9000 personnes pèse lourdement sur sa conscience.
Il faudrait que je retrouve ce témoignage de cette rencontre, qui explique une tragédie inconnue de l'histoire maritime de la SGM.



goliath


Dernière édition par goliath le Mar 15 Avr - 16:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
florian
General der infanterie
General der infanterie
avatar

Nombre de messages : 438
Age : 54
Localisation : bruxelles
Date d'inscription : 08/09/2007

MessageSujet: Re: Bagatelle pour un massacre maritime   Dim 13 Jan - 17:44

Excellent post Rudel cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
florian
General der infanterie
General der infanterie
avatar

Nombre de messages : 438
Age : 54
Localisation : bruxelles
Date d'inscription : 08/09/2007

MessageSujet: Re: Bagatelle pour un massacre maritime   Dim 13 Jan - 17:53

Pour d'autres précisions consulter mon post du 9 octoobre , rubrique Discussions, post Drames maritimes, Steuben, Goya, Gustloff.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CM
Generalleutnant
Generalleutnant


Nombre de messages : 372
Date d'inscription : 09/09/2007

MessageSujet: Re: Bagatelle pour un massacre maritime   Lun 14 Jan - 11:52

[quote="H.U RUDEL"]L'activité renaissante des groupuscules d'extrême-droite en Allemagne a également joué en faveur du rappel de certaines de ces catastrophes. Des plongeurs d'appartenance néo-nazi ont par ailleurs visité l'épave du Gustloff pour en remonter la plaque nominale. /quote]

C'est quoi ça ???

Ce n'est pas que je tussote lol! , mais ce genre de phrase ne sert à rien dans l'exposé de cette catastrophe maritime, et la renaissance des néos n'amènent rien de positif pour l'histoire contemporaine...

Cette catastrophe était déjà connue dès l'après-guerre...

Cordialement,

CM

PS : ce n'est pas parce que Marc a été banni que les négagas doivent s'en donner à coeur joie ! J'espère que les modos ont au moins averti l'auteur de ces phrases et j'attend d'eux la même sévérité envers de tels débordements intolérables....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Bagatelle pour un massacre maritime   Lun 14 Jan - 12:03

[quote="CM"]
H.U RUDEL a écrit:
L'activité renaissante des groupuscules d'extrême-droite en Allemagne a également joué en faveur du rappel de certaines de ces catastrophes. Des plongeurs d'appartenance néo-nazi ont par ailleurs visité l'épave du Gustloff pour en remonter la plaque nominale. /quote]

C'est quoi ça ???

Ce n'est pas que je tussote lol! , mais ce genre de phrase ne sert à rien dans l'exposé de cette catastrophe maritime, et la renaissance des néos n'amènent rien de positif pour l'histoire contemporaine...

Cette catastrophe était déjà connue dès l'après-guerre...

Cordialement,

CM

PS : ce n'est pas parce que Marc a été banni que les négagas doivent s'en donner à coeur joie ! J'espère que les modos ont au moins averti l'auteur de ces phrases et j'attend d'eux la même sévérité envers de tels débordements intolérables....
Je ne savais pas que Wikipédia était un organe "nezgaga"?
Merci à CM ( Cours Moyen?) d'éviter comme Marc les procès d'intention!
Quant à la phrase de Wikipédia sur les plongeurs...Ils avaient peut-être
une croix gammée dessinée sur les fesses ou ont fait le salut
romain avant de plonger Laughing
Revenir en haut Aller en bas
CM
Generalleutnant
Generalleutnant


Nombre de messages : 372
Date d'inscription : 09/09/2007

MessageSujet: Re: Bagatelle pour un massacre maritime   Lun 14 Jan - 12:54

Wikipédia n'est pas une source sérieuse (puisque n'importe qui peut la modifier... surtout les plus actifs).

D'ailleurs, j'ai noté qu'il vous arrivait de prendre de la distance avec vos sources (lorsque cela vous déplaisait), mais là rien...

no comment sur le reste...

CM
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rougeau
Modo-Felfgendarme
Modo-Felfgendarme


Nombre de messages : 590
Age : 57
Date d'inscription : 20/01/2007

MessageSujet: Re: Bagatelle pour un massacre maritime   Lun 14 Jan - 16:25

Deuxiéme post de Rudel avec des petites phrases désobligeante,je cites;
Merci à CM ( Cours Moyen?)
j'espére que ce sera la derniére, sinon............. Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
goliath
Generaloberst
Generaloberst
avatar

Nombre de messages : 554
Age : 24
Localisation : Finlande-Ermont 95
Date d'inscription : 10/11/2007

MessageSujet: Re: Bagatelle pour un massacre maritime   Lun 14 Jan - 18:31

là, je pense que ça dépasse les bornes, non ?
Je m'abstient de tout commentaire, mais vraiment, pas terrible comme remarque. Pas du genre à faire avancer le forum.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
goliath
Generaloberst
Generaloberst
avatar

Nombre de messages : 554
Age : 24
Localisation : Finlande-Ermont 95
Date d'inscription : 10/11/2007

MessageSujet: Re: Bagatelle pour un massacre maritime   Lun 14 Jan - 19:20

ah !! merci d'avoir supprimé ce post, bien qu'il ne me concernait pas, c'était vraiment une attitude et mentalité déplorable. Genre de remarque qu'on peut se garder.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rougeau
Modo-Felfgendarme
Modo-Felfgendarme


Nombre de messages : 590
Age : 57
Date d'inscription : 20/01/2007

MessageSujet: Re: Bagatelle pour un massacre maritime   Lun 14 Jan - 19:31

Pas de probléme,je n'aime pas cette façon de pratiqué mais là c'était la seule solution.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
florian
General der infanterie
General der infanterie
avatar

Nombre de messages : 438
Age : 54
Localisation : bruxelles
Date d'inscription : 08/09/2007

MessageSujet: Re: Bagatelle pour un massacre maritime   Lun 14 Jan - 21:02

Tout à fait d'accord avec vous, l'insulte ne mène à rien , j'ai l'impression que l'on est tombé de Charrybe en Scylla lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
charlemagne47
Oberfeldwebel
Oberfeldwebel
avatar

Nombre de messages : 65
Age : 29
Localisation : île de la Réunion
Date d'inscription : 09/06/2007

MessageSujet: Re: Bagatelle pour un massacre maritime   Ven 18 Jan - 4:07

cette catastrophe est tristement célèbre et est vraiment regrétable, néanmoins, venant de cet "invité" Rudel si j'ai bien compris (il a biens choisis son pseudo tiens) ça me semble trés puant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Frontovik42
Obershutze
Obershutze


Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 25/07/2011

MessageSujet: Re: Bagatelle pour un massacre maritime   Jeu 4 Aoû - 19:35

Je découvre et lit ce fil en prenant petit à petit connaissance du forum.

La tragédie de ce navire me fait irrésistiblement penser à l'avertissement prémonitoire de Winston Churchill : "qui sème le vent récolte la tempête ..."

L'Allemagne nazie a semé un vent effrayant et a subi en retour une tempête épouvantable.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vania
Modo-Felfgendarme
Modo-Felfgendarme


Nombre de messages : 4562
Date d'inscription : 30/07/2008

MessageSujet: Re: Bagatelle pour un massacre maritime   Jeu 4 Aoû - 20:28

Ou le contraire:
l'Allemagne Nazie a semé une tempête épouvantable, surtout à l'est, et a récolté un vent violent.
Il suffit pour s'en convaincre de comparer l'étendue des destructions et le nombre des victimes ...
Cordialement. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Frontovik42
Obershutze
Obershutze


Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 25/07/2011

MessageSujet: Re: Bagatelle pour un massacre maritime   Jeu 4 Aoû - 20:33

Tout à fait d'accord, Vania !

C'est en fait ce que je voulais dire. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SDKFZ
Feldmarshall
Feldmarshall


Nombre de messages : 1203
Age : 53
Localisation : haut-rhin
Date d'inscription : 09/07/2011

MessageSujet: Re: Bagatelle pour un massacre maritime   Sam 27 Aoû - 11:22

salutation a vous!
Bien, comme j'ai un peu feuilleter rapidement vos énumérations, et comme je suis aussi d'accord, que Wikipedia n'est d'aucune sorte une source réellement fiable, du moins si l'auteur qui écrit les sujets, ne dispose pas réellement de bonne source au bas de la page.

Ainsi moi même, toujours après que j'ai feuilleter dans un premier temps la version de Wikipedia, je part à la chasse aux informations pour retrouver les sources.

et ici, comme il s'agit d'un sujet qui a été créer par un autre membre de notre forum, je ne vais pas m'amuser à vous traduire toutes les sources (ce serait une surcharge de trop de travail pour moi, et je pense que il existe aussi d'autre personnes qui savent traduire l'anglais, ou la langue Russe. Donc je vais juste me contenté de vous laisser lire et tenter de discuter sur les nouvelles informations que je vous donne par les liens suivants).

En langue Anglaise, il y'a ce site qui est une association du bateau (il dispose même d'un forum, ou il y'a des témoignages et encore d'autres choses intéressante que l'ont peut trouvé, donc ici ce site, raconte de tout de A-Z, contient même les photos, mais ici il vaut mieux s'abstenir de prendre leurs photos, du fait que les photos, se trouvent sous le droit d'être publier uniquement chez eux, ils ont eu les autorisations des familles des victimes et autres organisme).
http://www.wilhelmgustloff.com/welcome.htm

puis en tant que second lien, toujours en langue Anglaise, il y'a le site de Feldgrau (ce site est plus spécialiser comme son nom l'indique "Gris de campagne" dénommé pour l'uniforme Allemand, ainsi eux, ont aussi créer un petit dossier qui parle du Bateau. Vous pouvez comparer le texte, avec ce qui est énumérer sur le site de l'association, normalement il n'y a pas beaucoup de différence, et eux aussi détiennent des anciennes photos, même quelques unes en couleurs.
http://www.feldgrau.com/wilhelmgustloff.html

un autre lien, mais cette fois ci, pour la version russe, malgré que en fin de page est énumérer, que après la guerre, l'ancien capitaine de 3ème Rang Alexandre Ivanovitch Marinesco, et ni son second le capitaine de 3ème Rang V. Zahn en russe (В. Цана) ce qui ferait que le nom soit plutot en prononciation (Tsan ce qui revient à écrire plutôt le nom en Allemand" Zahn"), non jamais voulus donné une interview soit au média soit aux historiens.
Et ici le lien du club de plongé de Létonnie, qui détient quelques photos, et normalement, si je ne me trompe pas, il y'a même une photo sous-marine de l'épave du bateau.
http://www.diveclub.lv/index.php?pid=33237

donc comme c'est en langue Russe, soit si vous êtes impatient, vous utiliser Google ou promt pour vous traduire le site en langue Anglaise, soit vous avez la patience, que une âme charitable vous traduise le contenu de tout le texte.
Certes ici sur le haut de la page du site, il y'a inscrit "ENG" mais ici, eux en langue Anglaise, ils n'ont uniquement traduit, l'intérêt pour leurs site, donc club de plongé, et il ne parle pas en langue Anglaise de l'historique soit du Wilhem Gustloff ou des autres épaves qui se trouvent sur le territoire Létonnien, et qu'ils ont retrouvé ou visité.
Donc voici le lien de la traduction via google.
Et ici le sous marin soviétique, c'était un sous marin de type S-13
Via la traduction de google parfois il est dénommé C-13 (mauvaise traduction de google)
Et la lettre S= Staline donc un sous marin de la classe Staline.
http://translate.google.fr/translate?js=n&prev=_t&hl=fr&ie=UTF-8&layout=2&eotf=1&sl=ru&tl=en&u=http%3A%2F%2Fwww.diveclub.lv%2Findex.php%3Fpid%3D33237


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SDKFZ
Feldmarshall
Feldmarshall


Nombre de messages : 1203
Age : 53
Localisation : haut-rhin
Date d'inscription : 09/07/2011

MessageSujet: Re: Bagatelle pour un massacre maritime   Dim 28 Aoû - 1:50

bon ici, après de ce que je vient de lire, je ne détient même plus le courage d'écrire sur ce sujet.

je me tait ici, et je vous laisse plutôt lire le contenu de cette pages et des deux liens qui s'y trouve, les photos parles d'eux mêmes.
cela parle autant du paquebot que ce qui est encore intervenu dans le secteur de l'ancien territoire de la Prussie après que l'armée Rouge a conquit le territoire.


http://translate.google.fr/translate?hl=fr&sl=ru&tl=en&u=http%3A%2F%2Fvonras.livejournal.com%2F55128.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
naga
Feldmarshall
Feldmarshall
avatar

Nombre de messages : 4834
Age : 51
Localisation : Bangkok(Thailande)
Date d'inscription : 02/02/2009

MessageSujet: Re: Bagatelle pour un massacre maritime   Ven 22 Juin - 10:52


Le paquebot en 1938




Servant de navire hopital 1939 a Danzig




Le jour de son dernier voyage a Oxhoft

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
naga
Feldmarshall
Feldmarshall
avatar

Nombre de messages : 4834
Age : 51
Localisation : Bangkok(Thailande)
Date d'inscription : 02/02/2009

MessageSujet: Re: Bagatelle pour un massacre maritime   Ven 22 Juin - 10:55






Touché par trois torpilles, le Wilhem Gustloff, incliné sur le flanc babord, va sombrer en moins de 50 minutes. Les rares chaloupes que l'on sait mettre à l'eau, vu l'inclinaison des ponts, sont immédiatement prises d'assaut. A coups de pistolets dans la foule, les officiers s'efforcent, le plus souvent en vain, de maintenir l'ordre.

Ceux qui n'ont pu y prendre place sautent à la mer. Mais dehors, il fait - 18 degrés, et la température de l'eau ne dépasse guère les 2 ou 3 degrés centigrades.

Dans ces conditions, l'espérance de vie ne dépasse pas quelques secondes,... ce qui ne serait pas le pire si - ultime caprice du Destin - ne surgissait alors le croiseur lourd Admiral Hipper, une des dernières grosses unités de la Kriegsmarine, flanqué de l'escorteur T36.

Également surchargé de réfugiés, le Hipper, lancé à pleine vitesse au milieu des centaines de personnes occupées à se noyer, donne un coup de barre pour éviter l'épave du Gustloff,... et aspire dans son sillage des dizaines de naufragés, qui finiront broyés par ses hélices. Encore ceux-là auront-ils eu la chance d'échapper aux détonations des grenades sous-marines lancées par le T36, qui en déchiquètent des dizaines d'autres...

Alexander Marinesko a quitté les lieux du massacre sans demander son reste. Douze jours plus tard, il doublera même la mise contre le navire-hôpital General Von Steuben, faisant plus de 3000 morts, dont une bonne part de blessés sur civières. Pour cette participation héroïque à la défense de la Mère patrie, il sera décoré du titre envié de héros de l'Union soviétique...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
v2
Feldmarshall
Feldmarshall
avatar

Nombre de messages : 1178
Date d'inscription : 19/11/2011

MessageSujet: Re: Bagatelle pour un massacre maritime   Ven 22 Juin - 23:00

l allemagne a fait beaucoup de violence physique
la russie a fait beaucoup de la violence morale

d accord coulé un navire de guerre plein de refugiés , mais un bateau hopital ! ces comme tué un brancardier qui est entrain de réanimé quelqu un !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vorobeï
Leutnant
Leutnant


Nombre de messages : 108
Date d'inscription : 20/11/2010

MessageSujet: Re: Bagatelle pour un massacre maritime   Sam 23 Juin - 0:36

Aleksandre Marinesko, le commandant du sous marin soviétique S-13 qui a coulé le Wilhelm Gustloff, a certes été décoré du titre envié de héros de l'Union Soviétique, mais à titre postume en 1990. Il était alors décédé depuis 27 ans. A l'époque, sa recommandation pour ce titre a été rejeté par le NKVD parce qu'il avait eu une liaison avec une ressortissante étrangère, ce qui était considéré comme un crime à l'époque. La mission qu'il effectuait en janvier 1945 était sa seule et unique chance d'échapper au goulag et il avait obligation de résultat. Je ne sais plus où j'ai entendu ou lu cela (pardonnez-moi !), mais il parait qu'à son retour, il n'a même pas été cru par ses supérieurs au sujet de ses "exploits". Cela peut peut-être s'expliquer à partir de la carte de l'avant dernier message. Sur le chemin du S-13, souligné en noir, c'est écrit "Before dawn on january 30, Marinesko heads to the Dantzig without informing superiors" : il est allé vers Dantzig sans informer ses supérieurs. Pas étonnant que l'on ne l'ait peut-être pas cru, sachant que la zone où le W. G. a coulé est située plus à l'ouest.

On pourra dire tout ce qu'on veut à propos de savoir si le torpillage du W. G. constitue un crime de guerre ou non. Je laisse ça à d'autres.

Par contre, la manière dont s'est comporté le haut commandement de l'équipage est indigne ! Ils se sont cassés en laissant les réfugiés se noyer et n'ont pas été mouillés du tout !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
naga
Feldmarshall
Feldmarshall
avatar

Nombre de messages : 4834
Age : 51
Localisation : Bangkok(Thailande)
Date d'inscription : 02/02/2009

MessageSujet: Re: Bagatelle pour un massacre maritime   Sam 23 Juin - 3:26


Les navires coules par les sous-marins russes


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
v2
Feldmarshall
Feldmarshall
avatar

Nombre de messages : 1178
Date d'inscription : 19/11/2011

MessageSujet: Re: Bagatelle pour un massacre maritime   Sam 23 Juin - 12:24

je trouve honteux ce qu on fait les russes , et je répéte coulé un navire hopital , c est comme tué un brancardier qui est entrain de réanimé quelqu un !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vorobeï
Leutnant
Leutnant


Nombre de messages : 108
Date d'inscription : 20/11/2010

MessageSujet: Re: Bagatelle pour un massacre maritime   Sam 23 Juin - 12:46

V2 a écrit :"l allemagne a fait beaucoup de violence physique, la russie a fait beaucoup de la violence morale"
Pourrais-tu développer ton propos ? Qu'est-ce que tu veux dire ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bagatelle pour un massacre maritime   

Revenir en haut Aller en bas
 
Bagatelle pour un massacre maritime
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Disparu en mer
» quel film ??
» Films sur le Front Est
» Halte au massacre des pigeons au Havre
» l'île d'Oleron (Charente-Maritime): deux passages successifs, à une minute

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du Front de l'Est :: Ostfront :: Massacres et Prisonniers-
Sauter vers: