Le Forum du Front de l'Est

Tout savoir sur le Front de l'Est
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 directives concernant les prisonniers soviétiques

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
CM
Generalleutnant
Generalleutnant


Nombre de messages : 372
Date d'inscription : 09/09/2007

MessageSujet: directives concernant les prisonniers soviétiques   Lun 21 Jan - 16:47

Outres les propos déjà cités de Hitler précisant à Todt qu'il disposerait pendant 20 ans des prisonniers de guerre pour construire les routes et infrastructures des terres nouvelles du Reich conquises vers l'Est, relevons les directives données par l'O.K.W. quant au traitement des prisonniers soviétiques (Extrait du règlement concernant le traitement des prisonniers de guerre soviétiques) :



Le 8 septembre 1941

« Traitement des prisonniers de guerre en général :
Le bolchevisme est l’ennemi mortel de l’Allemagne national-socialiste. Pour la première fois, le soldat allemand se trouve en face d’un adversaire entraîné non seulement du point de vue militaire mais aussi du point de vue politique dans le sens du bolchevisme. Il a déjà dans le sang l’idée de la lutte contre le national-socialisme. Il conduit cette lutte avec tous les moyens disponibles : le sabotage, la propagande subversive, l’incendie, l’assassinat. C’est pourquoi le soldat bolchevique a perdu le droit d’être traité en soldat honnête selon les conventions de Genève.
Il est donc conforme à la réputation et à la dignité de la Wehrmacht allemande que tout soldat allemand observe la plus grande distance à l’égard du prisonnier de guerre soviétique. (…)
Par conséquent, au moindre signe de désobéissance, des mesures énergiques et impitoyables sont à prendre, particulièrement contre les agitateurs bolcheviques. La désobéissance et la résistance active ou passive doivent immédiatement être réprimées entièrement par les armes (bayonnettes, crosses et armes à feu). (…)
Sur les prisonniers de guerre en fuite, il faut tirer immédiatement sans sommation. »


Ce texte célèbre a été retenu par l'accusation lors du procès de Nuremberg.

Il est intéressant de relever ici que le fait que l'URSS n'ait pas adhéré aux conventions de Genève n'est pas la raison de l'exclusion du bénéfice des droits garantis aux prisonniers par ladite convention pour les prisonniers de l'Armée rouge. Aucune réciprocité n'est invoquée (d'ailleurs, l'armée rouge capture peu de prisonniers durant les premiers mois de la guerre). Les violations des conventions internationales découlent d'un choix assumé.

Il s'agit bien d'une lutte à mort entre deux régimes extrêmes...

Plusieurs responsables s'élèveront contre ces mauvais traitements, qui engendredront une déperdition importante de main d'oeuvre utile pour l'effort de guerre du Reich.

Dès l'automne 1941, le Reichsleter Rosenberg devra mettre en place le travail obligatoire visant à rafler les populations en âge de travailler pour les envoyer en Allemagne. Ceci aggravera encore la situation des civils et
permettra (comme en France avec le STO) une expansion rapide de la guerrilla...

Cordialement,

CM
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benoit-Douville
Oberleutnant
Oberleutnant


Nombre de messages : 127
Date d'inscription : 29/09/2007

MessageSujet: Re: directives concernant les prisonniers soviétiques   Mar 22 Jan - 4:43

Ca faisait un bout de temps que je n'avais pas pris conaissance de ce texte. On voit bien ici Hitler dans toute sa folie, de plus il considérait les Slaves comme une race inférieure.

Salutations
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CM
Generalleutnant
Generalleutnant


Nombre de messages : 372
Date d'inscription : 09/09/2007

MessageSujet: Re: directives concernant les prisonniers soviétiques   Mar 22 Jan - 10:55

Attention, ce n'est pas un document établi par Hitler mais une directive transmise à l'ensemble des forces armées par l'O.K.W.

Mais comme tu l'as relevé, Hitler considérait les slaves comme de la "famille des lapins"...

Il est parfois opportun de se replonger dans les textes et déclarations de l'époque pour comprendre...

Cordialement,

CM
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benoit-Douville
Oberleutnant
Oberleutnant


Nombre de messages : 127
Date d'inscription : 29/09/2007

MessageSujet: Re: directives concernant les prisonniers soviétiques   Sam 26 Jan - 5:06

Et cette directive transmise à l'ensemble des forces armées par l'O.K.W. d'ou venait telle? Hitler avait surement quelque chose à voir dans cette directive.

Salutations
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daniel Laurent
General der infanterie
General der infanterie
avatar

Nombre de messages : 432
Age : 63
Localisation : Francais de Bangkok
Date d'inscription : 25/01/2008

MessageSujet: Re: directives concernant les prisonniers soviétiques   Sam 26 Jan - 10:44

Bonjour,
Benoit a parfaitement raison. Si une telle directive est transmise par l'OKW c'est a l'initiative du Fuhrer. Elle est signee par Dupont ou Durand mais ne fait que refleter le fond de la pensee d'Hitler.
Benoit-Douville a écrit:
On voit bien ici Hitler dans toute sa folie, de plus il considérait les Slaves comme une race inférieure
Hitler n'etait pas fou, s'il l'avait ete il n'aurait jamais pu remporter les sinistres succes que nous connaissons et se serait casse les dents sur l'Autriche ou autre avant 1939.

Il etait intelligent et un Maitre dans l'art de manipuler les ames et les faits.
Mais il etait raciste, et anime d'un racisme inoui et inedit a l'epoque.

Selon lui, les Juifs etaient un membre pourri de l'humanite qu'il convenait d'amputer au plus vite et les Slaves des "sous-hommes" juste bon a servir d'esclaves aux bons "Aryiens" dans le "Lebensraum" a l'Est. A nos yeux d'humanistes du 21eme siecle, cela ressemble fort a de la folie, mais cela ne l'etait pas.

Une petite phobie, peut-etre, comme celle de mon epouse qui part en hurlant des qu'elle voit un insecte rampant genre mille-pattes, chenilles ou autre ou comme la mienne qui me paralyse si je decouvre un cafard dans ma cuisine.

Mes paraboles vont vous sembler desobligeantes envers les personnes concernees, Juifs et Slaves, mais c'est pour vous aider a comprendre comment fonctionnait le cerveau d'Hitler.

Si votre maison est soudainement envahie de cafards, vous allez appeller une societe specialisee, ca sera le carnage et le nettoyage ensuite sera penible. Mais vous irez vous coucher l'ame en paix.

Voila, c'est exactement comme cela qu'Hitler fonctionnait au niveau des Juifs. C'est horrible, a gerber, mais c'est.

Si votre chien pisse sur le tapis, vous allez lui mettre le nez dedans et le mettre dehors avec un coup pompe dans le derriere. S'il mord tous les passants, vous allez vous en debarasser, sale bete.

Voila, c'est exactement comme cela qu'Hitler fonctionnait au niveau des Slaves. C'est horrible, a gerber, mais c'est.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.histoquiz-contemporain.com/accueil.htm
goliath
Generaloberst
Generaloberst
avatar

Nombre de messages : 554
Age : 23
Localisation : Finlande-Ermont 95
Date d'inscription : 10/11/2007

MessageSujet: Re: directives concernant les prisonniers soviétiques   Sam 26 Jan - 12:59

Tout à fait d'accord avec toi Daniel, et cet exemple de cafards, ca me dis quelquechose...lol! Wink
Mais je pense quand même que Hitler était très sain dans son esprit pour avoir fait de telles choses. Le racisme, bon certes, ca éxiste toujours, mais des personnes tout à fait intelligente peuvent l'être, sans aucun problème, voyez Le Pen, mais de là massacrer des millions de gens, même à l'époque c'était impensable. Staline lui, était complètement parano, mais pas loin derrière. Je n'arrive pas à concevoir comment on peut être si obstiné à vouloir iradiquer une culture, un peuple, des peuples... même au moyen-âge cela aurait été inimaginable.
Et une petite question : j'ai entendu dire que Hitler était victime non seulement de Parkinson, mais aussi d'épylepsie. Est-ce vrai ?
Ce texte montre la plus grande absurdité que le monde est connu...le nazisme.


Goliath


Dernière édition par goliath le Dim 23 Nov - 0:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rougeau
Modo-Felfgendarme
Modo-Felfgendarme


Nombre de messages : 590
Age : 57
Date d'inscription : 20/01/2007

MessageSujet: Re: directives concernant les prisonniers soviétiques   Sam 26 Jan - 13:52

Goliath la haine des juifs remontent a trés loin, disont que le départ est religieux, pour les chrétiens c'est eux qui ont vendu le christ. D'ailleur l'inquisition leur faisait une chasse sans merci, ils étaient obliger de vivre dans des quartiers a part,beaucoups de metiers leurs étaient interdit et dans beaucoups de pays ils devaient s'habiller d'une certaine couleur et pas d'autres,etc...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daniel Laurent
General der infanterie
General der infanterie
avatar

Nombre de messages : 432
Age : 63
Localisation : Francais de Bangkok
Date d'inscription : 25/01/2008

MessageSujet: Re: directives concernant les prisonniers soviétiques   Sam 26 Jan - 13:56

Mon cher David,
Euh, mince, non, pardon,
Mon cher Goliath,
Laughing
La sante d'Hitler s'est effectivement amoindrie au fur et a mesure que les defaites s'accumulaient. Mais pas au point que certaines legendes ne le pretendent.
Tout d'abord le Docteur Morell n'etait pas du tout le charlatan que certains veulent nous faire croire.
D'autre part, Hitler passe le 1er semestre de 1944 "au bon air" a Berchtesgaden.

Francois Delpla, dans son prochain ouvrage dont, le posterieur borde de nouilles, je possede le manuscrit, nous dit :
"Hitler, qui lui-même devait beaucoup au Dr Morell et qui s’était constitué au Berghof un entourage rassurant comprenant Morell et un autre médecin, Brandt, ainsi que leurs épouses..."

Il petait la forme, fin 44, le Fuhrer.
Il faiblira certes en 1945, dans le bunker de Berlin, mais jamais ne fut depourvu de ses moyens mentaux. Lucide jusqu'au bout, il planifie son suicide comme une derniere tentative de sauver ce qui peut l'etre de son "oeuvre", mais cela serait hors sujet ici.

goliath a écrit:
Ce texte montre la plus grande absurdité que le monde est connu...le nazisme.
Absurdite ? Vu en 2008, c'est tout a fait vrai.
Mais, vu dans les annees 40 par des gens qui contrairement a nous n'avaient pas les codes pour decrypter la ruse nazie, cela ne l'etait pas.

Que le nazisme fut la plus grande criminalite que le monde aie connu, la je te suis pleinement.

Au sujet du parallele Hitler (L'artiste de haut vol) et Staline (Le moujik pesant), je ne chercherais pas a savoir lequel a repandu plus de sang que l'autre, mais a t'encourager a ne pas chercher a les assimiler car ils sont tres differents.

Ma parabole : On ne soigne pas des lepreux avec les memes medicaments que des pestiferes.

Une source :
http://www.delpla.org/article.php3?id_article=40


Dernière édition par le Sam 26 Jan - 14:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.histoquiz-contemporain.com/accueil.htm
Daniel Laurent
General der infanterie
General der infanterie
avatar

Nombre de messages : 432
Age : 63
Localisation : Francais de Bangkok
Date d'inscription : 25/01/2008

MessageSujet: Re: directives concernant les prisonniers soviétiques   Sam 26 Jan - 13:59

rougeau a écrit:
Goliath la haine des juifs remontent a trés loin, disont que le départ est religieux, pour les chrétiens c'est eux qui ont vendu le christ. D'ailleur l'inquisition leur faisait une chasse sans merci, ils étaient obliger de vivre dans des quartiers a part,beaucoups de metiers leurs étaient interdit et dans beaucoups de pays ils devaient s'habiller d'une certaine couleur et pas d'autres,etc...
Et les russes ont inventes les pogroms et, etc, etc...,,,
Mais, bon, seuls les nazis en ont massacre environ 6 millions en 3 ou 4 ans, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.histoquiz-contemporain.com/accueil.htm
rougeau
Modo-Felfgendarme
Modo-Felfgendarme


Nombre de messages : 590
Age : 57
Date d'inscription : 20/01/2007

MessageSujet: Re: directives concernant les prisonniers soviétiques   Sam 26 Jan - 14:04

tout a fait. C'est simplement pour dire que l'anti-semitisme n'est pas une nouveautée a l'époque et que le terrain était favorable a ce qui c'est passé lors de la ww2 (les juifs bouc-émissaires de pas mal de monde,toute opinions confondue, ce qui a permis aux Nazis de faire ce qu'ils voulaient dans ce cas)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daniel Laurent
General der infanterie
General der infanterie
avatar

Nombre de messages : 432
Age : 63
Localisation : Francais de Bangkok
Date d'inscription : 25/01/2008

MessageSujet: Re: directives concernant les prisonniers soviétiques   Sam 26 Jan - 14:10

rougeau a écrit:
tout a fait. C'est simplement pour dire que l'anti-semitisme n'est pas une nouveautée a l'époque et que le terrain était favorable a ce qui c'est passé lors de la ww2 (les juifs bouc-émissaires de pas mal de monde,toute opinions confondue, ce qui a permis aux Nazis de faire ce qu'ils voulaient dans ce cas)
Bien compris et bien d'accord.
Ce que j'appelle "un terreau fertile".
Mais, bon, il fallait un Hitler pour faire pousser la Solution Finale la-dessus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.histoquiz-contemporain.com/accueil.htm
mcouioui
Oberleutnant
Oberleutnant
avatar

Nombre de messages : 138
Age : 48
Localisation : Nanterre
Date d'inscription : 19/01/2007

MessageSujet: Re: directives concernant les prisonniers soviétiques   Sam 26 Jan - 20:39

Et les choses ont elles réellement changé depuis ces évènements tragiques?
Remarquons comme le souligne Rougeau que l'antisémitisme lattant à toujours était bien présent sur notre vieux continent et ce depuis le moyen age, les premiers ghettos pour les juifs y datant de cette période.
Il est très fort en France et en Europe depuis le 19th. Siècles Marx cristallisant par ses idées, mais le fait qu'il soit juif n'étant pas écarté, l'antisémitisme des classes dirigeantes d'alors, l'affaire Drefus en étant un des plus beau exemple pour notre pays.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.louisianarebels.com
Daniel Laurent
General der infanterie
General der infanterie
avatar

Nombre de messages : 432
Age : 63
Localisation : Francais de Bangkok
Date d'inscription : 25/01/2008

MessageSujet: Re: directives concernant les prisonniers soviétiques   Dim 27 Jan - 10:36

Bonjour,
.
mcouioui a écrit:
Et les choses ont elles réellement changé depuis ces évènements tragiques?
Que les modos m'arretent si necessaire, on passe la au contemporain.

Depuis la fin de la DGM et la revelation au monde de l'etendue de l'horreur nazie, le racisme en general et l'antisemitisme en particulier sont devenu illegaux dans la totalite des democraties.

Mais le danger existe toujours, nourri des haines antisionistes de nombreux pays arabes, des delires de certaines fractions "nationalistes" de pays ex-membres de l'ex-URSS, des falsifications negationnistes et de quelques reseaux neo-nazis souterrains et sous-equippes mentalement.

Ce danger, certes, est loin d'arriver au niveau du danger nazi de l'epoque et il convient de ne pas confondre un potentat oriental qui offre des vacances au soleil a Faurisson avec un Fuhrer a la cheville duquel il n'arrive pas.

Mais il faut continuer a etre vigilant, au quotidien et dans la mesure de nos moyens, face a toute attaque et d'ou qu'elle vienne.

Les sinistres massacres dans les Balkans, au Rwanda et au Darfur, entre autres, montrent que la bete immonde sevit toujours.

Il ne s'agit pas la de veritable nazisme, ni meme de veritables genocides, mais de tueries essentiellement basees sur des intolerances ethniques et/ou religieuses ce qui, vu de chez moi, procedent de la meme demarche raciste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.histoquiz-contemporain.com/accueil.htm
vania
Modo-Felfgendarme
Modo-Felfgendarme


Nombre de messages : 4510
Date d'inscription : 30/07/2008

MessageSujet: Re: directives concernant les prisonniers soviétiques   Mer 22 Juin - 12:53

Une émission sur Arte ou la 5 mercreidi dernier.
J'ai pas tout suivi, mais le thème était le traitement des prisionniers de guerre soviétiques pendant la guerre.
Le zoom était mis sur un chef de camp, dans les mois suivants Barbarossa, bien embarrassé de gérer autant de prisonniers, avec aussi peu de moyens...
J'ai pas vu la fin, mais il semble que cette émission , allemande, tentait de démontrer que certains chefs de camp avaient le sens de l'honneur et du devoir.
Ont-ils été nombreux ? en tout cas les prisonniers de guerre ont eu un sort peu enviable.
"Ouvriers esclaves" dans le meilleur des cas, et pour les survivants une fois libérés, quelques années de camp en Sibérie...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gus Kruk
General der infanterie
General der infanterie
avatar

Nombre de messages : 497
Age : 52
Localisation : Lausanne
Date d'inscription : 15/04/2015

MessageSujet: Re: directives concernant les prisonniers soviétiques   Ven 17 Avr - 4:24

Bonjour à tous,

Je viens de m'inscrire sur ce forum parce que j'y ai remarqué que les sujets sont traités de manière précise, approfondie et surtout impartiale.

Il y a une question qui me travaille depuis longtemps et à laquelle je n'ai jamais eu de réponse satisfaisante.

On nous dit très souvent que les soldats soviétiques se battaient férocement et jusqu'au dernier. De ce fait, je ne comprends pas comment, par exemple dans la poche de Kiev, plus de 600.000 soldats se sont rendus, et pourquoi ?

Etaient-ils à court de munitions? Encerclés qu'ils étaient et donc coupés de leurs troupes de ravitaillement, n' avaient-ils vraiment plus de quoi se battre, ou de quoi manger? Je ne comprends pas ce qu'il s'est passé et comment on peut perdre plus de 600.000 hommes d'un coup. Et pourquoi l'armée rouge, par exemple l'aviation, n'a-t-elle pas tenter de les secourir, même plus tard?

Si quelqu'un pouvait m'éclairer, je lui serait reconnaissant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vania
Modo-Felfgendarme
Modo-Felfgendarme


Nombre de messages : 4510
Date d'inscription : 30/07/2008

MessageSujet: Re: directives concernant les prisonniers soviétiques   Ven 17 Avr - 9:52

Citation :
Etaient-ils à court de munitions? Encerclés qu'ils étaient et donc coupés de leurs troupes de ravitaillement, n' avaient-ils vraiment plus de quoi se battre, ou de quoi manger? Je ne comprends pas ce qu'il s'est passé et comment on peut perdre plus de 600.000 hommes d'un coup. Et pourquoi l'armée rouge, par exemple l'aviation, n'a-t-elle pas tenter de les secourir, même plus tard?
Ils ont été perdus, mais pas d'un seul coup.
La réduction des poches d'encerclement a coûté des semaines d'un temp précieux aux divisions d'infanterie allemandes, mises "à profit" par Joukov et autres pour établir de nouvelles lignes de défense et acheminer des renforts toujours plus à l'Est.
Ces hommes, les 600000, ont du rester des jours entiers en plein été sans manger, sans boire, sans dormir, sans ordres, à court de munitions, n'ayant pas d'infos sur la situation générale, sans communications entre les divers groupes...
Epuisés, ils se sont rendus aux allemands qui ont du leur promettre un traitement correct.
On sait ce qu'il en a été.
Quant à l'aviation, elle a sûrement tenté des actions, mais elle-même surclassée par la Lufwaffe, son aide peut se comparer à une goute d'eau dans un verre.
Ces malheureux ont en fait été sacrifiés/abandonnés par un commandement soviétique impuissant et pris dans l'urgence d'une situation catastrophique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gus Kruk
General der infanterie
General der infanterie
avatar

Nombre de messages : 497
Age : 52
Localisation : Lausanne
Date d'inscription : 15/04/2015

MessageSujet: Re: directives concernant les prisonniers soviétiques   Ven 17 Avr - 13:53

Je vous remercie d'avoir pris le temps de me répondre. Mais je me demande encore pourquoi ils ne se sont pas révoltés, ils devaient bien se douter que les Allemands n'auraient pas de quoi nourrir autant de personnes, et que donc ils allaient être soumis à un traitement terrible.

Merci

Amicalement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vania
Modo-Felfgendarme
Modo-Felfgendarme


Nombre de messages : 4510
Date d'inscription : 30/07/2008

MessageSujet: Re: directives concernant les prisonniers soviétiques   Sam 18 Avr - 9:51

Et pourquoi nos 1500000 prisonniers de guerre français ne se sont pas révoltés quand on les a envoyés en Allemagne ?
C'était pas des vacances non plus ...
Simplement parce qu'ils n'imaginaient pas un instant que leur captivité serait aussi longue et pénible.
Qui plus est, les convois ferroviaires les menant au coeur du Reich n'avaient pas leur destination placardée sur les wagons quand ils y ont pris place...
De même que les prisonniers soviétiques n'imaginaient pas un instant qu'ils iraient faire les travailleurs /esclaves ou les animaux de laboratoire dans une Allemagne à priori "civilisée" ...


Dernière édition par vania le Lun 20 Avr - 10:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gus Kruk
General der infanterie
General der infanterie
avatar

Nombre de messages : 497
Age : 52
Localisation : Lausanne
Date d'inscription : 15/04/2015

MessageSujet: Re: directives concernant les prisonniers soviétiques   Sam 18 Avr - 21:35

Merci,c'est vrai que c'est tellement difficile de s'imaginer dans ce genre de contexte...

Par exemple quand je vois les images de ces pauvres gens courir pour se placer dans un fossé, sur les corps des précédents, et qu'ils le font sans se révolter, j'ai de la peine à penser que si ça m' arrivait je le ferais sans réagir.

Mais attention, loin de moi l'idée de manquer de respect à la mémoire de ces personnes...

J'essaie juste de comprendre, mais je crois que c'est tout simplement hors de ma portée, je pense que c'est parce que tout le monde garde espoir malgré tout jusqu'au coup de feu fatal. En définitive, je crois que ce serait aussi mon cas, je ne sais pas.

C'est un sujet difficile, la souffrance et l'état d'esprit de tous ces prisonniers, civils ou militaires, sont tout simplement inimaginables.

Maintenant je vais prendre quelques instants et me recueillir en leur mémoire...




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
franck7002
Obersleutnant
Obersleutnant


Nombre de messages : 236
Date d'inscription : 20/08/2012

MessageSujet: Re: directives concernant les prisonniers soviétiques   Dim 19 Avr - 18:39

De toute façon, quand on est du mauvais côté du canon d'un fusil, on ne peut pas grand chose.........

Mon grand père a sauté du train de prisonnier qui l'emmenait vers l'Allemagne et a rejoint la ferme familiale à travers champs et forêts avant de passer 4 ans à se planquer à chaque fois qu'une patrouille allemande arrivait dans le village........
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gus Kruk
General der infanterie
General der infanterie
avatar

Nombre de messages : 497
Age : 52
Localisation : Lausanne
Date d'inscription : 15/04/2015

MessageSujet: Re: directives concernant les prisonniers soviétiques   Ven 24 Avr - 6:51

Ca a du être des années terribles, vous a-t-il parlé de son périple à travers l'Allemagne et la France occupée?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Madgahst
Unteroffizer
Unteroffizer


Nombre de messages : 37
Date d'inscription : 24/11/2015

MessageSujet: Re: directives concernant les prisonniers soviétiques   Mar 24 Nov - 19:47

Gustav Krukenberg a écrit:
Merci,c'est vrai que c'est tellement difficile de s'imaginer dans ce genre de contexte...

Par exemple quand je vois les images de ces pauvres gens courir pour se placer dans un fossé, sur les corps des précédents, et qu'ils le font sans se révolter, j'ai de la peine à penser que si ça m' arrivait je le ferais sans réagir.

Mais attention, loin de moi l'idée de manquer de respect à la mémoire de ces personnes...

J'essaie juste de comprendre, mais je crois que c'est tout simplement hors de ma portée, je pense que c'est parce que tout le monde garde espoir malgré tout jusqu'au coup de feu fatal. En définitive, je crois que ce serait aussi mon cas, je ne sais pas.



Bonjour,

Je voudrais simplement te répondre pour dire que l'épuisement psychique, et le manque de perspective a quelque terme que ce soit y est aussi pour beaucoup.

Il ne faut pas oublier que beaucoup de ses gens sont désorienté, parfois affamé, maltraité depuis des mois, voire des années.

Pour revenir sur le sujet, à cette époque, les russes, civiles et militaires, eux-même vivent dans un état qui produit de la misère à la chaîne. Sans cesse surveillé par des politiques, caractérisé par l'état d'exception et la menace physique et sociale permanente.

joutons à cela la faim, le froid, la simple aliénation de la vie militaire, ou de la vie civile en pleine guerre, et l'on comprend rapidement comment certaine personnes "craquent" et se laisse aller à une mort qu'ils imaginent plus ou moins rapide.

A bien moindre échelle, j'ai été scolarisé dans un établissement que l'on pourrait qualifier d'école poubelle. Les profs se faisaient tabasser, les élèves étaient souvent de petit délinquant. Pour des raisons qu'il serait trop long de détailler ici, j'y suis resté pendant huit années.

Même en rentrant chez soi chaque soir, même seulement 5 a six heures par jour, même avec les cours, des changements de caractères et d'attitude marquant se sont fait chez moi et l'épuisement moral finit par se manifester.

Ici, il faut imaginer une expérience mille fois plus fortes au minimum, et surtout permanente dont on peut penser qu'il est presque impossible de s'échapper...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: directives concernant les prisonniers soviétiques   

Revenir en haut Aller en bas
 
directives concernant les prisonniers soviétiques
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les chars soviétiques sur les Champs Elysées?
» L'évolution de la division d'infanterie soviétique
» les pertes de la classe 1923 soviétique!!!
» Supériorité numérique des Soviétiques, clé de leur succès?
» Quel est votre matériel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du Front de l'Est :: Ostfront :: Massacres et Prisonniers-
Sauter vers: