Le Forum du Front de l'Est

Tout savoir sur le Front de l'Est
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Bataille de la Forêt de Hürtgen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Benoit-Douville
Oberleutnant
Oberleutnant


Nombre de messages : 127
Date d'inscription : 29/09/2007

MessageSujet: Bataille de la Forêt de Hürtgen   Dim 27 Jan - 1:19

Nous sommes ici sur ce forum parce que nous sommes des passionnés du front de l'est et avec raison. Je crois que cette Bataille est celle qui se rapproche le plus du front de l'est en terme de férocité. Voici un excellent résumé de cette Bataille:

Assaut raté sur Stolberg

Le secteur de Stolberg était défendu par environ 7000 hommes issus de la 105ème brigade de Panzer et de la 116ème division de Panzer.

Le Général allemand Brandenberg (commandant du secteur de Stolberg) a cru pendant un temps que les Américains concentreraient leur attaque sur la ville d'Aix-la-Chapelle.

Ceux-ci lancèrent leur attaque le 13 septembre.

Le 15 septembre,la 1ère Division d'infanterie avait capturé l'anneau de collines autour d'Aix-la-Chapelle. La 9ème Division d'infanterie est parvenue à prendre la ville de Zweifall dans le nord de la forêt avec peu de pertes. Le 16 septembre, en dépit d'une forte résistance, la 9ème Division d'infanterie pouvait capturer la ville de Vicht et avancer sur Schevenhutte. Leurs flancs étant protégés, la 3ème Division blindée a commencé son assaut sur la ligne de Siegfried. Les Allemands ont lancé dans la bataille le 7ème groupe d'armée pour arrêter l'attaque. Le 17 septembre, la 12ème Division du 7ème groupe d'armée contre-attaqua la 3ème Division blindée américaine dans la ville de Stolberg, où les Américains ont subi de lourdes pertes et ont été stoppés dans leur avancée. Le 18 septembre , la 3ème division blindée américaine devait battre en retraite.

Ce premier assaut fut un échec dans la mesure ou les Américains ne sont pas parvenus à percer les défenses allemandes à Stolberg comme les plans initiaux le prévoyaient.

La bataille allait donc se concentrer dans la forêt...

Vers les barrages, la marche sur Schmidt (6 - 15 octobre 1944)
Après l'échec de Stolberg, les Américains reçoivent l'ordre de poursuivre le combat dans la forêt et de faire mouvement vers la Roer.

Entre le 6 et le 9 octobre,la 9 ème division US (qui a reçu des nouveaux éléments pour la renforcer) engagea le combat. Son but était la capture des villes de Germeter, Vossenack et Schmidt.

Les Américains pensaient que la prise de Schmidt permettrait de circuler plus facilement à travers la forêt, la ville était également au nord du barrage de Schwammenauel et serait un excellent point de départ pour lancer des assauts en vue de la capture du barrage.

Cependant, Hitler et ses généraux connaissaient le rôle important tenu par cette forêt. Ceux-ci avaient donc renforcé leur présence avec un apport supplémentaire de 5000 hommes et une réserve de 1500 hommes dans ce secteur.

Pour cette attaque, les Américains utilisèrent l'artillerie et l'aviation pour appuyer l'action de l'infanterie

Un canon de 40 mm Bofors tracté dans la forêt et l'artillerie en action dans les environs de Vossenack.

Cette tactique eut peu d'effet sur les troupes allemandes qui étaient bien enterrées et a permis au contraire de les alerter sur l'imminence d'une attaque.

Lorsque l'infanterie américaine entra en action, les Allemands les attendaient. Les assaillants furent pris sous le feu des bunkers, cloués sur place par les barbelés et les champs de mines ou décimés par les snipers.

A la mi-octobre, la 9 ème division d'infanterie américaine a perdu entre 4000 et 4500 hommes et a n'a progressé sur le terrain que de 3000 mètres.

Les Allemands quant à eux ont perdu 3800 hommes.
objectifs (2 - 29 novembre 1944)
La forêt d'Hürtgen a été divisée en 2 parties, le VII eme corps contrôlait le nord ( pour ouvrir une voie vers la Roer) et le V ème corps le sud (pour prendre les barrages).

Le secteur Sud

La 28ème division d'infanterie américaine remplaçait la 9ème division d'infanterie qui avait échouée à Schmidt.

Pendant ce temps les Allemands se sont renforcés dans la ville en prévision d'un nouvel assaut.Ils tenaient les collines autour de Schmidt.Les Américains devaient en prendre le contrôle pour espérer entrer dans la cité.

Pour réussir dans son entreprise, la 28ème division serait épaulée par la 5ème division blindée. Pour réussir cette opération, il était impératif de sécuriser le sentier de la Kall pour y faire passer les blindés.

L'attaque débuta le 2 novembre, les mauvaises conditions météo (brume et brouillard) empéchèrent un appui aérien efficace (provoquant même des bombardements accidentels sur l'artillerie américaine).

Malgré une bonne préparation d'artillerie, les forces américaines rencontrèrent une vive résistance à Germeter, les obligeant à contourner la ville par le nord.

Le 112ème régiment de la 28ème division américaine parvenait à capturer Vossenack et à la tenir. Le 110ème régiment a traversé le fleuve Kall à gué et a capturé la ville de Kommerscheidt, le 3 novembre. En fin de journée, le 112ème régiment prenait les collines autour de Schmidt et contrôlait rapidement la ville. Pour pouvoir tenir Schmidt, les Américains avait besoin d'un soutien blindé, qui ne pouvait arriver que par le sentier de la Kall. Celui-i devait être déminé et nettoyé par le génie (de nombreux arbres barraient la route).Le matin du 4 novembre, seuls 3 tanks Sherman ont pu traverser et arriver jusqu'à Kommerscheidt (les autres étant bloqués par un char ayant sauté sur une mine).

Le 5 novembre débuta la contre-attaque allemande sur Schmidt. Les Allemands qui disposaient de 12 chars et 150 hommes obligèrent les troupes américaines à se replier sur Kommerscheidt. Dans cette ville, la résistance s'organisait autour des 3 sherman et de 200 hommes. Les Allemands ont été stoppé provisoirement et 5 de leurs chars y ont été détruits.

Alors qu'une seconde attaque sur Schmidt était en préparation, les Allemands, dans le même temps encerclèrent le sentier de la Kall afin d'empêcher l'arrivée de blindés. Les chars américains tombèrent dans l'ambuscade, ne pouvant faire passer que 6 sherman et 3 destroyer M10. La ville de Kommerscheidt retomba aux mains des Allemands.


Une contre-attaque allemande (précédé par un barrage d'artillerie intense)fut lancée sur Vossenack le 7 novembre. La bataille pour Vossenack fut longtemps indécise, les troupes des deux camps luttant jusqu'à l'épuisement.Les Américains sont parvenus, mais avec beaucoup de difficultés, à se maintenir dans cette ville.

La 28ème division d'infanterie a perdu au combat 6184 hommes(ce chiffre ne tient pas compte des blessés et mutilés:1358 hommes). Le 13 novembre, la division avait perdu la totalité de ses officiers.

En conclusion, l'échec des opérations dans le sud connaît 2 raisons.

La première raison est que les Allemands contrôlent la colline 400 (nom donné à cause de son altitude) appelée aussi Castle Hill. De cet endroit, les Allemands pouvaient à loisir observer les mouvements des troupes américaines, ce qui leur permettait de guider l'artillerie sur celles-ci et de lancer des contre-attaques efficaces.

La seconde raison de cet échec est dû à l'impossibilité pour les blindés américains de traverser le sentier de la Kall en toute sécurité. De ce fait,ils ne pouvaient offrir un soutien satisfaisant à l'infanterie

Le secteur Nord

Au Nord, les Alliés avaient décidé de prendre les villes d'Hürtgen, de Kleinhau, de Grosshau (qui auarait permi de prendre la colline 400) et de Gey.

Cette tâche incombait à la 4ème division d'infanterie américaine appuyée par la 5ème division blindée.

L'opération a débuté le 16 novembre, après un important bombardement aérien allié. Les premiers jours, la progression fut très lente. En effet entre le 16 et le 21 novembre, les américains n'ont progressé que d'un miles (soit 1,61 km ).Ainsi, la 8 ème division d'infanterie vint apporter son aide sur le terrain, penadant que le 2ème bataillon de ranger remplaçait les éléments de la 28 ème division à Vossenack.

Le 21 novembre, débuta le premier assaut sur la ville d'Hürtgen.La bataille fut terrible, puisque 600 soldats américains périrent durant les 4 premiers jours.Ce premier assaut fut un échec et il fallut attendre le 28 novembre (et un second assaut)pour que les premiers Américains entrent dans la ville. Le 29 novembre, après un raid aérien des éléments de la 8 ème division d'infanterie et de la 5ème division blindée capturèrent Kleinhau, tandis qu'au même moment la 4ème division toujours aidée par les chars prenait Grosshau. Cette seconde attaque menée en 9 jours a causée la perte de 1247 GI. Côté Allemand, les pertes sont encore plus lourdes.


Les opérations dans le nord ont donc été un succès malgré les pertes importantes. Ce succès peut être expliqué par la météo plus clémente (qui a permis l'utilisation des raids aériens) et par l'appui efficace des chars qui ont pu manoeuvrer relativement facilement dans ce secteur de la forêt.

L' offensive inachevée (2 - 13 décembre 1944)
Le général américain Hodge pensait d'abord faire sauter les barrages pour isoler les Allemands de la rive occidentale du fleuve Roer, les coupant de leur renforts et de leur ravitaillement.Ainsi, quand les Américains auraient fini déloger l'ennemi à l'est du fleuve, ils auraient pu le traverser sans difficulté (le fleuve aurait eu le temps de retrouver son cours normal).

La RAF a donc été chargé de bombarder les barrages, mais les raids des 3, 8 et 11 décembre n'ont causé que des dégâts minimes aux installations.

Une autre solution doit être trouvée. La prise des villes Brandenburg et Bernstein ainsi que la capture de la colline 400 deviennent obligatoires.

L'attaque vers les 2 villes est menée par la 8ème division d'infanterie et par la 5ème division blindée.

Les chars se trouvent rapidement pris dans les champs de mines et sous le feu de l'artillerie adverse et subissent des pertes importantes.

Le 3 décembre, les Alliés décident un pillonage (artillerie et raids aériens) sur les 2 villes, afin de réduire au silence les canons allemands. Le matin, les Américains entrent dans Brandenburg.

Les Allemands contre-attaquent alors mais dans les airs, chose à laquelle personne ne s'attendait (vu la supériorité alliée dans ce domaine). Les troupes sont mitraillées en rase-mottes par la Luftwaffe.

Des renforts sont alors nécessaires. Le 2ème bataillon de Ranger et la 8ème division avancent ensemble vers Bergstein. Le 6 décembre, la ville est prise et le lendemain les Rangers commencent à préparer l'assaut de la colline 400.

Le 2ème bataillon de Ranger charge la colline à l'aube, le 7 décembre, sous le feu des mitrailleuses allemandes. A 8h30, les Allemands sont chassés de la colline. Ceux-ci répliqueront par des tirs d'artillerie et 5 contre-attaques sur la colline puis une sur Bergstein. Mais rien n'y fait, les Américains tiennent leurs positions.

Plus au nord, la 83ème division remplace la 4ème division d'infanterie. L'objectif est la prise les villes de Gey et de Grass (pour couper les renforts et le ravitaillement allemand). L'attaque démarre le 10 décembre et les 2 villes sont prises relativement rapidement. Cependant, une contre-attaque ennemie encercle les Américains dans ces villes. Fort heureusement, l'intervention des chars permettra de briser le piège.

Un passage vers la Roer était alors ouvert. Il aura fallu 1 mois pour y parvenir.

Le 13 décembre, la 78ème division d'infanterie se lance dans la conquête des barrages, le chemin emprunté est le même que les fois précedentes. Les progrès sont très lents et l'attaque sera stoppée assez vite à cause de l'offensive allemande dans les Ardennes.

Epilogue: la capture des barrages (3 - 9 février 1945)
Après avoir contenu l'offensive allemande dans les Ardennes, la bataille pour le contrôle des barrages allait pouvoir reprendre.

La 78 ème division d'infanterie allait être aidée par la 7 ème division blindée et par un régiment de la 82ème aéroportée (le 517ème).

L'offensive, partant de Vossenack, est double.Les objectifs visés sont la prise de Schmidt et le contrôle des barrages.

Le 3 février, l'attaque débute et les progrès sont rapides. Le 5 février, le barrage de l'urft est sous contrôle.

Mais l'attaque sur Schmidt ets lente car la route menant à la ville est fortement encombrées d'obstacles et de mines. Le 7 février, la route est dégagée, les chars foncent alors sur la ville. Mais ceux-ci doivent se replier rapidement, laissant l'infanterie pénétrer seule dans les faugbourgs de Schmidt. La ville ne sera prise que le 10 février avec l'aide de la 9ème division d'infanterie.

Le 9 février, à 11h00, les Américains attaquent le barrage de Schwammenauel. La résistance y est symbolique et le barrage tombe très vite aux mains des Alliés.

La battaille de la forêt d'Hürtgen venait de prendre fin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
florian
General der infanterie
General der infanterie
avatar

Nombre de messages : 438
Age : 54
Localisation : bruxelles
Date d'inscription : 08/09/2007

MessageSujet: Re: Bataille de la Forêt de Hürtgen   Dim 27 Jan - 12:03

Très intéressant post Benoît.
Peux tu donner qq précisions sur le battaille d'Aix la Chapelle (Aachen) en elle même ?
Merci d'avance.

Florian
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kapitan
Kapitan
Kapitan
avatar

Nombre de messages : 173
Age : 24
Localisation : Dans les faubourgs de Berlin
Date d'inscription : 11/09/2007

MessageSujet: Re: Bataille de la Forêt de Hürtgen   Dim 27 Jan - 12:34

Sa resemble au post que j'ai fais sur le forum de la seconde guerre mondiale, ou que j'ai fais sur le mien Surprised Laughing as tu des sources ?
http://www.hurtgen44.euro.tm/ le site officiel de la bataille de la forêt de Hürtgen, et pour Aix-la-Chapelle tu vas la : http://secondeguerre.net/articles/evenements/ou/44/ev_aixlachapelle.html
A+ !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
goliath
Generaloberst
Generaloberst
avatar

Nombre de messages : 554
Age : 24
Localisation : Finlande-Ermont 95
Date d'inscription : 10/11/2007

MessageSujet: Re: Bataille de la Forêt de Hürtgen   Dim 27 Jan - 13:10

Merci Benoit ! Ce post est très interressant !

goliath cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benoit-Douville
Oberleutnant
Oberleutnant


Nombre de messages : 127
Date d'inscription : 29/09/2007

MessageSujet: Re: Bataille de la Forêt de Hürtgen   Dim 27 Jan - 20:31

La Bataille de Aix-La-Chapelle:

Durant la phase la plus difficile de la bataille, les forces américaines déployèrent dans la ville le 2e et le 3e bataillon du 26e régiment d'infanterie ainsi que le 745e bataillon blindé, tandis que la 30e division attaqua Aix-la-Chapelle par le nord. Mais après quelques jours seulement, cette division avait déjà plus de 2000 soldats mis hors de combat, ce qui fit que la 29e division fut appelée en renfort.

Le 16 octobre, les Américains ont enfin réussi à encercler complètement la ville.

Et finalement, le 21 octobre 1944, le reste de la garnison, qui comptait encore 300 hommes qui ne tenaient plus que quelques rues, capitula devant le bunker de la Rütscherstraße et le colonel Wilck signa la reddition de ses troupes. Le bilan de cette bataille était de 5000 morts dans les deux camps et 5600 soldats allemands faits prisonniers.

Salutations
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
florian
General der infanterie
General der infanterie
avatar

Nombre de messages : 438
Age : 54
Localisation : bruxelles
Date d'inscription : 08/09/2007

MessageSujet: Re: Bataille de la Forêt de Hürtgen   Lun 28 Jan - 16:04

Merci pour ces précsions Benoît.

Amicalement,

Florian
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bataille de la Forêt de Hürtgen   

Revenir en haut Aller en bas
 
Bataille de la Forêt de Hürtgen
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La bataille de la forêt de Hürtgen
» Un petit village théâtre d'une Bataille: Kilstett
» Bataille d'EYLAU (Russie)
» Ordre de bataille des Armées à Waterloo. E-M, et Garde
» forêts françaises de ce siècle

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du Front de l'Est :: Les autres Fronts :: Front de l'Ouest-
Sauter vers: