Le Forum du Front de l'Est

Tout savoir sur le Front de l'Est
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Von Manstein

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Carius
Admin-GeneralFeldmarshall
Admin-GeneralFeldmarshall
avatar

Nombre de messages : 1229
Localisation : London
Date d'inscription : 04/10/2006

MessageSujet: Von Manstein   Jeu 12 Oct - 21:41

Certainement un des meilleurs stratèges allemands peu connu pourtant qui le mérite
Pendant la campagne de Pologne, il servit dans l'état-major sud sous Gerd von Rundstedt. Il fut le premier à opérer dans la banlieue de Varsovie et, alors que les restes de l'armée polonaise allait vers l'est, il ferma l'encerclement et fut la principale force dans la destruction totale de la poche.

En 1940, il travailla avec Blumentritt et von Tresckow à un plan d'envahissement de la France. Il suggéra que l'armée attaque à travers les forêts des Ardennes, où personne ne l'attendait. Hitler rejeta d'abord la proposition, mais finalement approuva une version modifiée. Il ne participa pas à la campagne. Son approche fut tellement efficace que Manstein fut récompensé par la croix de chevalier.

En février 1941, il fut nommé commandant du 56e corps Panzer. Lors de l'opération Barbarossa, il servit sous le général Erich Hoepner. Attaquant le 22 juin 1941, il avança de plus de 170 km en deux jours et fut capable de saisir les ponts importants à Dvinsk. Durant les mois suivants, il captura Demyansk et Torzhok.

Manstein fut nommé commandant de la 11e armée en septembre 1941 avec la tâche de conquérir la Crimée. L'Armée rouge défendait Sébastopol et cette base importante de la mer noire ne fut pas prise avant la fin juin 1942. Promu maréchal le 1er juillet, il fut envoyé sur le front de Léningrad. Là, ses forces moins nombreuses furent capables d'endiguer l'adversaire, en tuant 60 000.

En novembre 1942, pendant la bataille de Stalingrad, Hitler le nomma commandant de l'armée groupe Don (Heeresgruppe Don) avec la mission de sauver la 6e armée de Friedrich Paulus, encerclée dans la ville. Placé en charge d'un groupe d'hommes et de machines fatigués, il conduisit ses trois divisions panzer à moins de cinquante kilomètres des encerclés. À ce point, il demanda que la 6e armée tente de le rejoindre, mais Hitler refusa. Une attaque massive par l'Armée rouge à un autre point l'obligea à transférer ses forces à l'armée groupe A dans sa retraite du Caucase vers l'Ukraine pour éviter l'effondrement de l'ensemble du front.

Manstein regroupa et l'année suivante infligea une lourde défaite aux Soviétiques à Krasnograd. L'estimation est de 23 000 soldats tués et 9 000 prisonniers. Il alla ensuite à la reconquête de Kharkov et Belgorod avec le 2nd SS Panzer Corps. En reconnaissance de cette action les feuilles de chêne furent ajoutés à sa croix de chevalier en mars 1943. Manstein proposa alors une action audacieuse pour prendre par le côté l'Armée rouge dans la mer d’Azov à Rostov, mais Hitler préféra la plus conventionnelle opération Citadelle destinée à écraser le saillant de Koursk.

Pendant l'opération Citadelle, Manstein mena la pince sud et, malgré des pertes immenses, parvint à atteindre presque tous les buts désignés, mais suite à l'échec presque total de la pince nord et à l'opération Husky (le débarquement des Alliés en Italie), Hitler décida d'arrêter cette offensive. Manstein protesta en affirmant que la victoire était presque à portée de main. Après Citadelle, les Soviétiques lancèrent une contre-attaque massive sur les forces allemandes épuisées.

En septembre, il fit retraite sur la rive ouest de la rivière Dniepr tout en infligeant de fortes pertes à l'Armée rouge. D'octobre à la mi-janvier de 1944, Manstein « stabilisa » la situation mais fut ensuite obligé de reculer. À la mi-février il désobéit aux ordres d'Hitler et ordonna aux 11e et 42e corps (forte de 56 000 hommes dans six divisions du groupe armée sud) de sortir de la poche de Korsun. Hitler accepta a posteriori cette action et en donna l'ordre alors qu'il était déjà réalisé.

Manstein continua à argumenter avec Hitler à propos de la statégie générale et en, mars 1944, fut mis en disponibilité, remplacé par Walther Model. Cependant, les épées furent ajoutées à sa croix de chevalier. Il fut soigné près de Breslau pour un problème à l'œil et récupéra près de Dresde puis prit sa retraite. Bien qu'il ne participa pas au complot de juillet 1944, il en connaissait l'existence. À la fin de janvier 1945, il rassembla sa famille qui habitait à Leignitz et l'installa dans l'ouest de l'Allemagne.

_________________
~We will never forget~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ostfront.forumpro.fr
Vassily Vaiswit
Modo-commissaire politique
Modo-commissaire politique
avatar

Nombre de messages : 405
Age : 26
Localisation : Frameries, Belgique
Date d'inscription : 15/01/2007

MessageSujet: Re: Von Manstein   Lun 22 Jan - 21:46

LE MARECHAL ERICH VON MANSTEIN


Le marechal von manstein est probablement le chef d'armée le plus doué de sa génération. Général au début de la guerre, il se fait remarquer de Hitler par la conception du plan "faucille" à l'origine de la défaite de la France en 1940. Il s'attirera à cet effet les foudre de Halder ( chef d'état major de l'okw ) qui ne lui confiera que le commandement d'une division d'infanterie, qu'il conduira avec brio certes, bien qu'il occupait une fonction de chef d'état major de groupe d'armée pendant la campagne de Pologne. De septembre 1941 à novembre 1942, Von Manstein, promu maréchal pour la prise de sébastopol en juillet 1942, commanda la 11 éme armée sur le front de l'est. Nommé feldmarschall en juillet 1942 il poursuit son offensive victorieuse dans le sud de l'Ukraine et qui le ménera, à la tête du groupe d'armées "Don" jusqu'aux portes de Stalingrad, où il se voit confier la mission impossible de délivrer la 6 éme armée prise au piége. Aprés l'amère défaite de Stalingrad il permettera la reprise de Kharkov en fév-mars 1943 aux prix de brillants succès tactiques et de furieux combats hivernaux face à un ennemi des plus entreprenant, galvanisé par la récente victoire de Stalingrad.

Aprés avoir participé à la préparation de l'opération "zitadelle" il dirige l'offensive sur le secteur sud de Koursk. Mais les événements se précipitent et il devra conduire toute une serie de retraites inévitables. Ayant perdu la confiance de Hitler en apportant que des solutions de repli défensif face à l'avance de l'armée rouge, il fut limogé et remplacé par Model et mis à la retraite. Condamné en 1950 à dix-huit ans de prison il fut libére en 1953.

Extrémement compétent, doué et doté d'une clairvoyance qui faisait souvent défaut aux états majors allemand, ses victoires sont le reflet d'un grand sens moderne de la tactique, une grande maitrise de la technique ( il avait parfaitement assimilé les capacités de l'arme blindée et les vastes espaces russes lui etaient tout indiqués ). Il s'était gagné le respect et la loyauté de ceux qui servaient sous ses ordres et l'animosité des certains de ses supérieurs.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://battleww2.forumactif.fr/index.htm
Carius
Admin-GeneralFeldmarshall
Admin-GeneralFeldmarshall
avatar

Nombre de messages : 1229
Localisation : London
Date d'inscription : 04/10/2006

MessageSujet: Re: Von Manstein   Lun 22 Jan - 21:54

Excellent post qui complète bien le mien pouce
Citation :
De septembre 1941 à novembre 1942, Von Manstein, promu maréchal pour la prise de sébastopol en juillet 1942, commanda la 11 éme armée sur le front de l'est. Nommé feldmarschall en juillet 1942 il poursuit son offensive victorieuse dans le sud de l'Ukraine et qui le ménera, à la tête du groupe d'armées "Don" jusqu'aux portes de Stalingrad,
Voir le topic Campagne de Crimée de Quentin pour plus d'information et qui vont démontrer son excellence stratégique et sa supériorité tactique par rapport aux Soviétiques.
http://ostfront.forumpro.fr/Ostfront-c1/Batailles-f18/La-campagne-de-Crimee-1941-1942-t42.htm
Citation :
Ayant perdu la confiance de Hitler en apportant que des solutions de repli défensif face à l'avance de l'armée rouge, il fut limogé et remplacé par Model et mis à la retraite.
Une nouvelle et couteuse erreur de Hitler car Model ne gagnera pas le meme respect de ses hommes et fera lui aussi que des replis tactiques mais plus couteux en hommes que ceux de Manstein.
Citation :
Extrémement compétent, doué et doté d'une clairvoyance qui faisait souvent défaut aux états majors allemand, ses victoires sont le reflet d'un grand sens moderne de la tactique, une grande maitrise de la technique ( il avait parfaitement assimilé les capacités de l'arme blindée et les vastes espaces russes lui etaient tout indiqués ). Il s'était gagné le respect et la loyauté de ceux qui servaient sous ses ordres et l'animosité des certains de ses supérieurs.
Cela résume extrèmement bien ce qu'il était @+
Otto

_________________
~We will never forget~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ostfront.forumpro.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Von Manstein   

Revenir en haut Aller en bas
 
Von Manstein
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Manstein debarque !!
» Von Manstein, le stratège du IIIeme Reich, de Pierre Servent
» manstein son chien et hitler

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du Front de l'Est :: Ostfront :: Forces de l'Axe-
Sauter vers: