Le Forum du Front de l'Est

Tout savoir sur le Front de l'Est
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 biographie de Guy Sager

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Daniel Laurent
General der infanterie
General der infanterie
avatar

Nombre de messages : 432
Age : 64
Localisation : Francais de Bangkok
Date d'inscription : 25/01/2008

MessageSujet: Re: biographie de Guy Sager   Sam 12 Avr - 13:42

Bonjour,
Ne sombrez pas dans l'angoisse metaphysique, les gars, ce forum est le seul forum francophone specialise sur le front de l'Est !

Alez, pour vous encourager, mon point de vue quant au livre de Guy Sajer :

Biographie :

Guy Mouminoux est né à Paris le 13 janvier 1927 d’un père français et d’une mère allemande. En 1940, il est avec sa famille en Alsace et est fortement impressionne par les soldats allemands. A 16 ans, en 1942, il s’engage Wehrmarcht. Il sera envoyé sur le Front de l'Est. De cette expérience traumatisante, il tirera "Le soldat oublié" publié sous le nom de jeune fille de sa mère, "Guy Sajer". Commence en 1952, ce livre sera publie en 1958.

Rentre vivant du front de l’Est, il fera une carrière de dessinateur. Après avoir dessiné pour plusieurs publications, il rentre en 1959 au sein du "Journal de Spirou" et y publie plusieurs "Oncle Paul".
En 1962, par l'intermédiaire de Benoît Gillain, Guy Mouminoux fait la connaissance de Jijé dont il devient rapidement l'ami.

De cette amitié va naître trois scénarios pour Valhardi : "Le retour de Valhardi", "Le grand rush" et "Le duel des Idoles".
"Je dessinais tout ce qui était technique, principalement les voitures, ainsi que certains décors. Jijé rajoutait les personnages. Je travaillais chez lui, parfois chez moi, et nous avons dû trop souvent nous fier à la poste. On a eu pas mal d'aventures dans ce domaine, parce qu'il y a eu des planches qui se sont perdues et qui ont été retrouvées par la suite. Entre-temps, nous les avions redessinées ! Certaines planches ont ainsi été réalisées deux fois... Mais cette collaboration a été vraiment très drôle et nous avons vécu des moments mémorables !" (interview par Henri Filippini, janvier 1978 in "Tout Jijé 1963-1964", Dupuis, 1996).

Après "Blason d'Argent" dans "Coeurs Vaillants", "Prémolaire" dans "Formule 1" et "Goutatou et Dorochaud" dans "Pilote", Mouminoux créé "Rififi" dans "Tintin" et prend le pseudonyme de Dimitri Lahache.
Sous ce nom, il dessine "Les Familleureux" dans "Le Journal de Spirou" et "Le Goulag" dans "B.D.", "Charlie Mensuel" et "L'Écho des Savanes".
Dans les années 80 et 90, il signe de nouvelles séries comme "Kaleunt", "Koursk" et des one shot comme "Sous le pavillon du Tsar".

Le Soldat oublie, notes de lecture :

Guy Sajer n’est pas un historien. Il nous raconte la vie au jour le jour du Landser sur le front de l’Est. D’abord engage dans une unité du train, la rollbahn, il est ensuite volontaire pour la Division d’élite Grossdeutschland. Chaque fois qu’il replace ce qu’il nous raconte dans un cadre plus général, il prend la précaution de dire «J’ai appris beaucoup plus tard que…» car le troufion de base n’a aucune idée de ce qu’il se passe vraiment sur le champ de bataille ou il se trouve.

Il n’est pas non plus un nostalgique du IIIeme Reich, au contraire. La première partie du livre, ou il explique pourquoi il a rejoint la Wehrmacht, est un bon compte rendu quant a l’efficacité de la propagande allemande a laquelle il a cru, comme des millions d’autres.

Il est encore moins un spécialiste de terminologie militaire. Pour lui, une MG42, c’est un F.M. voire un P.M.
Mais il est un témoin et un acteur qui est ressorti totalement traumatise de ces années sur ce terrible front de l’Est dont il nous révèle une partie. Une partie car il regrette, a plusieurs reprises, de ne pas pouvoir raconter comme il le souhaiterait, de ne pas trouver les mots et remarquant que, a part ceux qui y étaient, personne de toute façon ne peut vraiment comprendre.

La boue, le sang, l’horrible froid, le manque de sommeil, la fatigue, la faim, l’immonde crasse et les poux, la détresse quand le copain étripé agonise en hurlant sans que l’on ne puisse rien y faire, la me..., la trouille, l’ignoble trouille qui retourne les boyaux sous les déluges de fer et de feu mais aussi l’amitié, la camaraderie qui uni ses soldats. La dernière partie, qui se passe entre Memel, Dantzig et Gotenhafen, est à mon avis la plus poignante : Les débris de la Wehrmacht, composes de soldats dépenaillés, crasseux, sous-équipés, a moitié morts de froid et de faim, qui se battent sans espoir de victoire mais pour donner le temps a la Marine d’évacuer un maximum de civils vers l’Ouest.

Certains ont critique Guy Sajer, mettant en doute certains passages de son récit. Mais, en tenant compte du fait qu’il n’est ni historien, ni spécialiste militaire, ces critiques sonnent creux. De plus, son style de langage montre clairement qu’il n’est pas non plus un écrivain. Simplement un témoin qui raconte comme il peut.

Au-delà du front de l’Est, ce livre est un témoignage de ce que les soldats qui doivent retraiter dans des conditions difficiles ont pu vivre, quelle que soit l’armée dans laquelle ils se trouvaient et quelle que soit l’époque.
A recommander donc a ceux qui, de temps en temps, se laisse un peu prendre au mythe de la fleur au fusil. Mais attention, âmes sensibles s’abstenir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.histoquiz-contemporain.com/accueil.htm
Tatta
Feldwebel
Feldwebel
avatar

Nombre de messages : 53
Age : 38
Date d'inscription : 30/03/2008

MessageSujet: Re: biographie de Guy Sager   Dim 20 Avr - 21:08

Le soldat oublié est mon livre de chevet par excellence.

Je l'adore !! cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eagle Order
Hauptmann
Hauptmann
avatar

Nombre de messages : 159
Age : 41
Localisation : Le long du mur de l'Atlantique
Date d'inscription : 11/11/2007

MessageSujet: Re: biographie de Guy Sager   Lun 21 Avr - 21:58

Livre déjà lu. Un très bon bouquin, avec des mots simples et une réelle émotion sur les souvenirs de l'auteur. Il nous rend bien compte de son expérience, nous entraîne dans ses souvenirs, même après guerre avec la façon de faire des résistants français.
Livre nullement romancé, vivement conseiller à éplucher.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.azimutproductions.com
vania
Modo-Felfgendarme
Modo-Felfgendarme


Nombre de messages : 4780
Date d'inscription : 30/07/2008

MessageSujet: Re: biographie de Guy Sager   Mer 19 Nov - 11:20

C'est un livre que j'ai lu plusieurs fois. Dur !..
Je me suis souvent demandé: a t-il revu un jour sa copine Paula et son copain Halls après la guerre ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daniel Laurent
General der infanterie
General der infanterie
avatar

Nombre de messages : 432
Age : 64
Localisation : Francais de Bangkok
Date d'inscription : 25/01/2008

MessageSujet: Re: biographie de Guy Sager   Mer 19 Nov - 12:37

vania a écrit:
Je me suis souvent demandé: a t-il revu un jour sa copine Paula et son copain Halls après la guerre ?
A ma modeste connaissance, non, et le "pourquoi" reste un mystere pour moi, surtout pour Paula. Mauvais cote de Berlin apres-guerre ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.histoquiz-contemporain.com/accueil.htm
vania
Modo-Felfgendarme
Modo-Felfgendarme


Nombre de messages : 4780
Date d'inscription : 30/07/2008

MessageSujet: Re: biographie de Guy Sager   Mer 19 Nov - 12:53

Ca pourrait bien en effet en être la raison.
En fait, faudrait le lui demander tant qu'il est encore parmi nous ! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
freebee
Bergefreiter
Bergefreiter


Nombre de messages : 16
Date d'inscription : 03/03/2009

MessageSujet: Re: biographie de Guy Sager   Mar 1 Sep - 22:43

Bonsoir,

J'ai récemment terminé le livre de Guy Sajer. Il est évident qu'il s'agit d'un témoignage de tout premier plan. Il est d'ailleurs presque paradoxal que le plus fort témoignage qu'il m'ait été donné de lire sur ce front (mais peut-être en existe t'il d'autres non encore lus ou édités) nous ait été transmis par un Français.
je ne reviendrai pas sur la question, évoquée plus haut de la véracité historique contestée de certains épisodes du livre : à mon avis seul un des coéquipiers survivants (ils ne doivent pas être très nombreux) de l'unité de Sajer, ou un historien extrêmement pointu sur ce sujet, pourraient être en mesure de remettre en cause certaines parties. Pour ma part, j'ai trouvé que cet ouvrage "sonnait vrai". Le fait notamment qu'il n'ai pas caché certains épisodes peu reluisants (exécutions sommaires de partisans ou de prisonniers de l'Armée Rouge), même s'il ne se présente jamais comme directement impliqué dans ces exactions (vrai ou pas, il est le seul à le savoir), est de nature à donner de la crédibilité à son témoignage. De même que certains passages plus caustiques ou amusants (participation de l'aumonier de l'unité à toutes les orgies qui se présentent) et qui sont si burlesques qu'lis ressemblent bien à du vécu. il n'a pas non plus manqué de rappeler sa position parfois inconfortable de "Franco-Allemand" de l'équipe, considéré comme un guerrier de moindre valeur (épisode de l'agression de Lensen). La question serait ensuite de savoir s'il n'a par ailleurs pas omis d'évoquer d'épisodes encore moins glorieux : ainsi, il n'est jamais fait référence à des massacres de populations civiles : mais là encore, je ne suis pas suffisamment spécialiste de l'histoire de la GrossDeutshland pour savoir si elle a participé ou non à de telles opérations.
Néanmois, je dois avouer que cet ouvrage me laisse sur une impression de gêne : à aucun moment l'auteur ne nous laisse entendre qu'il ai eu, à un moment ou un autre, y compris après la guerre, conscience qu'il combattait dans le mauvais camp.
S'il reste à jamais marqué par son expérience (rudesse de la vie au front, discipline froide et brutale de la hiérarchie, expérience hallucinante des combats, mort de ces camarades, séparation de sa fiancée, ...), il n'avoue jamais regretter de s'être battu aux côtés de l'Allemagne nazie. Comme il était très jeune au début de son aventure, il aurait pû expliquer sa décision de s'engager dans la Wermacht, sur le compte de l'inconscience de la jeunesse, de l'attrait pour l'aventure.... mais il ne désavoue jamais son parcours. Pourtant, ce livre a été écrit plusieurs années après guerre, et il mentionne quelquefois des épisodes ultérieurs où certaines de ces réactions laissent percevoir une véritable haine pour ceux qui ne partagent pas ces valeurs, ou qui pourraient être critiques vis à vis de son engagement. Il m'a même semblé percevoir parfois l'idée que le seul tort de Hitler c'est de ne pas avoir gagné la guerre (malheur aux vaincus). Les considérations idéologiques sont peu nombreuses dans ce livre, mais elles ponctuent un récit d'une qualité d'écriture certaine, en particulier pour ses peintures quasi-apocalyptiques des combats, de notes personnelles extrêmement ambigues.
C'est pourquoi, si à mon avis cet ouvrage fait partie des textes indispensables que doit posséder tout amateur de l'histoire du front de l'est, je ne le conseillerais pas à un non initié sans quelques mises en garde ou réserves. En cela, on pourraît presque faire un parallèle avec le "Voyage au bout de la nuit" de Céline, un autre auteur Français maudit.

Freebee
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vania
Modo-Felfgendarme
Modo-Felfgendarme


Nombre de messages : 4780
Date d'inscription : 30/07/2008

MessageSujet: Re: biographie de Guy Sager   Mer 2 Sep - 13:29

Après les doutes émis par certains "historiens" américains (qui feraient mieux de s'interesser à la véracité d'une série comme "Band of brothers"), on s'accorde à dire aujourd'hui que Guy Sajer a bien été dans la division G.D.

Il est sûr que son récit manque de précisions (dates, lieux...), et qu'il a du passer sur pas mal d'horreurs (comme la plupart des vétérans allemands) qu'il a forcément vues.
Ceci étant, pour un ouvrage paru en 1968 je crois (donc sans moult références, au contraire d'aujourd'hui ou les témoignages ne manquent pas) , la description des réalités du front est trop détaillée pour qu'il n'en ait pas été témoin direct.
Maintenant, il n'entre pas dans le débat à propos de son engagement, ayant préféré faire de la B.D.après la guerre, que polémiquer sur ces histoires affreuses.
C'est son choix, mais il est vrai qu'on aimerait connaitre son point de vue sur la nazisme, les crimes de guerre etc...,
August Von Kageneck, autre auteur francophone par exemple, a été plus explicite sur ces points.
Le livre de G.Sajer reste de toute façon incontournable pour qui s'intéresse au font de l'est, et à la 2ème guerre en général...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daniel Laurent
General der infanterie
General der infanterie
avatar

Nombre de messages : 432
Age : 64
Localisation : Francais de Bangkok
Date d'inscription : 25/01/2008

MessageSujet: Re: biographie de Guy Sager   Jeu 3 Sep - 10:53

Bonjour,
vania a écrit:
Après les doutes émis par certains "historiens" américains (qui feraient mieux de s'interesser à la véracité d'une série comme "Band of brothers"), on s'accorde à dire aujourd'hui que Guy Sajer a bien été dans la division G.D.
Il faut signaler que ce livre a ete tres mal traduit en anglais, visiblement par un traducteur nul en langage militaire. Des expressions francaises comme FM, PM, QG sont restees telles quelles dans la version anglaise, de quoi perturber les lecteurs non-francophones...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.histoquiz-contemporain.com/accueil.htm
chabert
Shutze
Shutze


Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 19/12/2011

MessageSujet: Re: biographie de Guy Sager   Lun 19 Déc - 23:35

bonjour à tous
juste un petit mot pour guy sajer qui est un ami proche et de longue date
Paula a disparu corps et bien probablement dans Berlin,sa maison et son quartier volatilisés.
quand à son ami Halls
il l'a revu aux etats unis après la guerre sans le prevenir pour lui faire une surprise
celui ci ayant refait sa vie avec une americaine ,il l'a laissé sur la porte sans le faire rentrer.
guy est reparti dans son avion aussi vite qu'il etait venu,mais bien déçu ....
il lui a expliqué par courrier son geste par rapport à sa femme qui ignorait son passé et après quelques cartes de voeux envoyées chaque année malgre tout , une année , plus rien............
si un de vous a besoin un jour d'une dedicace je peux arranger cela mais pas le courrier à mes frais.
je ne donnerai pas son adresse seulement la mienne pour les timbres et la votre pour le retour!
bon solstice à tous!
Chabert
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gerardduval
Unteroffizer
Unteroffizer


Nombre de messages : 32
Age : 46
Date d'inscription : 27/02/2009

MessageSujet: Re: biographie de Guy Sager   Jeu 26 Avr - 21:24

C' est bien dommage, après ce qu' ils ont vécu. Cela a dû le décevoir énormément.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dynamo59
Unterfeldwebel
Unterfeldwebel


Nombre de messages : 45
Date d'inscription : 29/09/2009

MessageSujet: Re: biographie de Guy Sager   Mer 9 Mai - 12:41

Les éditions Gergoie - à ne pas metre en toutes les mains, limite Faf - ont édité dans les années 1990-2000 une version du Soldat oublié, illustré de croquis de Guy Sajer ainsi que d'une dizaine d'aquarelles saisissantes..
Le bonhomme dispose d'un solide coup de crayon, étant connu des amateurs de BD sous le nom de DIMITRI, et ayant commis plusieurs BD saisissantes sur Koursk et leGoulag..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://olivier-wwii-20mmfigures.blogspot.fr/search?updated-min=2
Alexderome
Oberst
Oberst
avatar

Nombre de messages : 254
Age : 52
Localisation : Pontaut Combault
Date d'inscription : 23/01/2010

MessageSujet: Re: biographie de Guy Sager   Mar 3 Juil - 0:26

Je l'ai lu, si je me rappelle bien, il est chauffeur d'une unité de transports et s'attend à être dirigé sur Stalingrad. Puis il rejoint la GD. UN fait m'a frappé, après avoir traversé à la nage un fleuve (le Dniepr ?) il est reçu par un comité d'accueil faisant office de tribunal militaire de campagne présidé par des feldgendarmen. Je crois qu'un officier est directement condamné à mort pour désertion alors que toute l'armée allemande se repliait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hongrie2gm.creer-forums-gratuit.fr/forum.htm
Breda
Shutze
Shutze


Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 08/09/2013

MessageSujet: Re: biographie de Guy Sager   Dim 8 Sep - 18:36

Moi aussi j'aimerai vraiment savoir si il les a revu, apparement pour Halls donc ça s'est mal passé ? Super triste..
!! et ce qu'il a fait pour se reconstruire après son passage à l'armée ? Déjà que c'est dur pour ceux qui ont vécu un stress post trauma en afghanistan, alors pour lui comment ça a été ?

Et pour Lindberg, Wollers et les autres ? Quand même 3 ans dans "la merde de la steppe", ça peut pas se perdre comme ça...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vania
Modo-Felfgendarme
Modo-Felfgendarme


Nombre de messages : 4780
Date d'inscription : 30/07/2008

MessageSujet: Re: biographie de Guy Sager   Mar 10 Sep - 9:20

Bonjour Breda.
Il semble que tu ne sois pas passé par la rubrique "recrutement" comme il est d'usage pour les présentations.
Cordialement ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pierre Bascou
Obersleutnant
Obersleutnant


Nombre de messages : 248
Age : 53
Date d'inscription : 24/03/2013

MessageSujet: Re: biographie de Guy Sager   Sam 21 Sep - 13:28

bonjour

très beau livre notamment sur l infiltration fantassin avant Koursk....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
genicot
Shutze
Shutze


Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 16/10/2013

MessageSujet: Re: biographie de Guy Sager   Mer 16 Oct - 19:30

bonjour à tous
juste un petit mot pour guy sajer qui est un ami proche et de longue date
Paula a disparu corps et bien probablement dans Berlin,sa maison et son quartier volatilisés.
quand à son ami Halls
il l'a revu aux etats unis après la guerre sans le prevenir pour lui faire une surprise
celui ci ayant refait sa vie avec une americaine ,il l'a laissé sur la porte sans le faire rentrer.
guy est reparti dans son avion aussi vite qu'il etait venu,mais bien déçu ....
il lui a expliqué par courrier son geste par rapport à sa femme qui ignorait son passé et après quelques cartes de voeux envoyées chaque année malgre tout , une année , plus rien............
si un de vous a besoin un jour d'une dedicace je peux arranger cela mais pas le courrier à mes frais.
je ne donnerai pas son adresse seulement la mienne pour les timbres et la votre pour le retour!
bon solstice à tous!
Chabert
Bonjour
Je serais ravi d'entrer en contact avec vous,étant un grand admirateur de l'oeuvre de Guy Mouminoux et vivant en Belgique.
D'avance,je vous en remercie
genicot
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vania
Modo-Felfgendarme
Modo-Felfgendarme


Nombre de messages : 4780
Date d'inscription : 30/07/2008

MessageSujet: Re: biographie de Guy Sager   Mer 16 Oct - 23:22

Curieux ton "copié-collé" d'un message précédent.
Passer par la rubrique "recrutement" serait sympa. Cool 
Sinon, il faut espérer pour toi que Chabert lise ton message ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
richard67
Shutze
Shutze


Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 17/10/2013

MessageSujet: Re: biographie de Guy Sager   Jeu 17 Oct - 22:59

Bonjour mr chabert j ai lu le livre de mr sajer il y aplus de trente ans il m a marque passez lui mes amites a t il eu des nouvelles des autres compagnons merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexderome
Oberst
Oberst
avatar

Nombre de messages : 254
Age : 52
Localisation : Pontaut Combault
Date d'inscription : 23/01/2010

MessageSujet: Re: biographie de Guy Sager   Dim 16 Fév - 15:19

Il doit vivre en Ile de France, dans l'Essone semble-t'il.
Alex
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hongrie2gm.creer-forums-gratuit.fr/forum.htm
vania
Modo-Felfgendarme
Modo-Felfgendarme


Nombre de messages : 4780
Date d'inscription : 30/07/2008

MessageSujet: Re: biographie de Guy Sager   Dim 16 Fév - 21:17

En Seine et Marne ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Madgahst
Unteroffizer
Unteroffizer


Nombre de messages : 37
Date d'inscription : 24/11/2015

MessageSujet: Re: biographie de Guy Sager   Jeu 10 Déc - 21:05

Bonjour,

Il y a une interview de Guy Sajer dans l'un des numéro de "Guerre et histoire" qui donne une autre version des retrouvailles entre Guy Sajer et son ami Halls, et il semble que ce dernier aie désavoué et critiqué fortement sa participation dans la Wermacht et leur action en Russie, et que cela n'aie pas fait plaisir à Guy Sajer.

Maintenant, la version n'est pas inconciliable avec celle postée plus haut. Même si l'image de Guy Sajer qui ressort de l'article est plutôt ambiguë. Il ne cache pas en partie son admiration pour l'armée allemande qu'il compare volontiers avec l'armée française.

Plus personnellement, sans remettre son caractère authentique, "le soldat oublié" est un ouvrage intéressant qui décrit assez bien le parcours psychologique d'un adolescent au sein de l'armée allemande. Certains passage sont ouvertement et indéniablement raciste, ou d'une naïveté relativement confondante, voire douteuse, quand a l'attitude de l'armée allemande en Russie à cette époque. Néanmoins, il faut mettre en perspective le point de vue de Guy Sajer, qui n'a put tout voir.

On peut comprendre aussi, dans ce livre, tout le mépris aussi que peux parfois inspirer la vie civile au militaire ressortant d'une boucherie pareille. Les valeurs sont bouleversée, d'autant plus pour un adolescent, qui dans une période critique de sa vie, se cherchera des repères pour sa construction psychologique. (Je pense notamment au portrait affectueux et paternel que dresse Sajer de son officier en chef, Weisreidau.) Il s'est nourri de valeur acquise au combat, au front, et du coup, il est difficile de juger une telle chose sans en tenir compte.

Pour finir, il faut admettre que la France, à tort ou à raison, n'a pas été tendre avec les "malgré nous" et cela a sans doute cimenté certains de ses sentiments négatifs.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gus Kruk
Generaloberst
Generaloberst
avatar

Nombre de messages : 547
Age : 53
Localisation : Lausanne
Date d'inscription : 15/04/2015

MessageSujet: Re: biographie de Guy Sager   Sam 12 Déc - 1:04

Savez-vous que Guy Sajer (Mouminoux) est aussi Dimitri le dessinateur de la BD "Goulag" qui est à mourir de rire et qui dénonce les tares humaines avec beaucoup de finesse...

De ce fait et aussi du fait que le livre  été écrit plusieurs années après la guerre, je ne pense pas que le mot de naïf soit celui qui représente le mieux cet homme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vania
Modo-Felfgendarme
Modo-Felfgendarme


Nombre de messages : 4780
Date d'inscription : 30/07/2008

MessageSujet: Re: biographie de Guy Sager   Sam 12 Déc - 11:05

Je pense qu'il faut prendre ce livre comme un témoignage de premier plan, car les récits en français de témoins du Front de l'Est sont rares.
Ensuite, les lecteurs ont aujourd'hui le recul nécessaire pour faire la part des choses, ce qui lui manquait forcément quand il l'a écrit ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Madgahst
Unteroffizer
Unteroffizer


Nombre de messages : 37
Date d'inscription : 24/11/2015

MessageSujet: Re: biographie de Guy Sager   Dim 13 Déc - 18:11

Gustav Krukenberg a écrit:
Savez-vous que Guy Sajer (Mouminoux) est aussi Dimitri le dessinateur de la BD "Goulag" qui est à mourir de rire et qui dénonce les tares humaines avec beaucoup de finesse...

De ce fait et aussi du fait que le livre  été écrit plusieurs années après la guerre, je ne pense pas que le mot de naïf soit celui qui représente le mieux cet homme.

Certes, mais comme le dit vania, il faut faire la part des choses de notre côté aussi.

Guy Sajer n'est ni un écrivain au sens littéraire du terme, ni un historien au sens académique. C'est un témoin.

Les témoignages sont importants dans toutes recherches historiques, mais l'on sait depuis longtemps qu'un effet déformant affecte la mémoire. La guerre, aussi horrible qu'elle soit, provoque parfois un effet d'accoutumance et d'idéalisation chez ceux qui y participe. On vois cela dans les carnets de Vassili Grossman, par exemple, ou dans certains écrits d'Ernst Junger ou d'August Kageneck, dans de plus ou moins importantes mesure.

La naïveté chez, Guy Sajer, viens du fait que son écris est à la base "thérapeutique" : Il écrit pour se décharger des souvenirs pénible qui le hante -Ce qui n'est pas un mal en soi, remarquez- mais comme souvent, il se pose parfois en victime idéalisée de sa mémoire. Cela n'a rien de malhonnête, c'est même parfaitement humain, mais rare sont les témoignages qui ne sont pas lacunaire ou biaisé, c'est la nature même de ses derniers. Loin de moi l'idée de remettre en cause l'existence de phénomène bien connu de la WWII, mais le temps, les sentiments, et bien sur la politique même ont tendance a altérer les souvenirs et la perception des événements historiques que ce soit au niveau collectif ou personnel.

En écrivant ces lignes, j'ai au moins quelques idées de fil de discussion qui me viennent en tête. Je vérifierais qu'ils n'ont pas déjà été créer dans ce forum afin d'être redondant. Smile


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: biographie de Guy Sager   

Revenir en haut Aller en bas
 
biographie de Guy Sager
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» biographie de Mère Meera
» Votre avis SVP: biographie A. Rimbaud voleur de feu
» Biographie du Cardinal Billé Louis-Marie
» http://www.monsieur-biographie.com/
» http://www.biographie.net/

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du Front de l'Est :: Multimedia :: Livres et documentation-
Sauter vers: