Le Forum du Front de l'Est

Tout savoir sur le Front de l'Est
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 obus antichar flèche

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
EVM
Stabsgefreiter
Stabsgefreiter


Nombre de messages : 24
Date d'inscription : 22/10/2008

MessageSujet: obus antichar flèche   Dim 1 Fév - 0:26

bonsoir

j'ai vu écrit ici et là que les allemands utilisaient des obus en tungstène...je cherche des renseignements à ce sujet
peut on considérer qu'il s'agit d'obus flèche sans charge explosive comme ceux de maintenant, sachant que la vitesse initiale des obus d'époque était à peine suffisante pour utiliser le principe d'inertie scratch

dans mes recherche j'ai trouvé cet excellent site

http://html2.free.fr/canons/flech.htm

mais il ne parle pas d'obus à sabot pour l'artillerie antichar
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loïc Charpentier
Unteroffizer
Unteroffizer
avatar

Nombre de messages : 38
Age : 70
Localisation : 3.Kp/s.Pz.Jg.Abt.653 - fév./mars 1945
Date d'inscription : 13/03/2009

MessageSujet: Re: obus antichar flèche   Dim 15 Mar - 17:31

Je sais, çà fait un chouîa post "réchauffé" jocolor mais comme il semble être resté sans réponse, je vais tenter d'y apporter ma ch'tite contribution.

1) L'obus antichar à noyau allemand, Panzerkopfgranat mit Hartkern, comporte toujours une charge explosive de complément pour fignoler le boulot.

2) Il apparait dans la dotation à partir de la fin de l'été 1940 et cessera d'être produit dès le début 1943, en tout cas, pour ce qui concerne l'obus à noyau de carbure de tungstène. Motif : le tungstène ou wolfram coûte la peau des fesses à produire, est très chiant à usiner et d'un approvisionnement délicat (il existe une carrière d'extraction au Portugal et une en Autriche). Il sera dorénavant réservé à l'usage exclusif des outils de coupe pour l'usinage.
Les munitions à noyau de tungstène utilisées à partir de 1943 sortent des stocks existants. Les armes les plus concernées sont les pièces à âmes coniques et "effet Gerlich" qui ne fonctionnent presque exclusivement qu'avec ce type de munitions...ex: 2.8 cm s.Pz.B 41, le 4.2cm Pak 41, l'excellent 7.5 cm Pak 41 et surtout le 5 cm Pak 38, qui n'a vraiment d'efficacité, à courte portée, qu'avec l'obus Pz.Gr.40/1.

On trouve néanmoins, dans la dotation des blindés et Pak, calibre 7.5 cm et 8.8 cm, quelques rares obus à noyau, distribués avec parcimonie - du genre 3 ou 4 exemplaires, pas plus...dans le meilleur des cas - à n'utiliser qu'en cas d'extrême urgence, du style : Scheiße, mon lieutenant, j'ai un JS 2 à 10h00 à 300 m! D'où c'est'y qu'il sort, Ivan? :fire:

En raison d'un débit de poulpe en Upload, je suis obligé de fractionner ma réponse pour qu'elle puisse passer! Sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loïc Charpentier
Unteroffizer
Unteroffizer
avatar

Nombre de messages : 38
Age : 70
Localisation : 3.Kp/s.Pz.Jg.Abt.653 - fév./mars 1945
Date d'inscription : 13/03/2009

MessageSujet: Re: obus antichar flèche   Dim 15 Mar - 17:33

(suite) jocolor

3) Il est excessif d'attribuer toutes les qualités à l'obus à noyau. En fait, dépassé la zone des 800 à 1000 m, pour les pièces les plus puissantes (8.8 cm), ses performantes chutent très vite et deviennent, pour un coût bien supérieur, inférieures à celles de l'obus antichar classique, à corps plein avec coiffe de pénétration et coiffe balistique...et toujours une charge explosive de complément au cul, pour les munitions allemandes. Cette faiblesse se retrouve encore de nos jours dans les munitions à noyau en uranium apprauvi (qui, lui, coûte peanuts à produire pour une puissance nucléaire) même si la portée s'est accrue (voir plus loin).

4) L'artillerie antichar allemande se passera très bien de l'obus de noyau avec la mise au point du 8.8 cm Pak L/71 qui fume à peu près tout ce qui bouge, dans un rayon de 2000/2200 mètres, avec une munition antichar classique (Pz.Gr.39 et dérivées).

5) Pour les portées supérieures à 2500 m, il a existé une arme très prometteuse, mais qui ne sera produite qu'à 150 exemplaires, à la fin du conflit, le 12,8 cm Pak 44 ou K 80. Il sera monté dans les Jagdtiger et une cinquantaine de tube seront montés sur des affûts russes de 152 ou de 155 GPF français. Il n'en avait rien à secouer des obus à noyau et démolissait avec allégresse un truc blindé à 4000 m, ou, selon les tests effectués, après-guerre par les Américains, le tout nouveau Pershing à 2500 m...comme le JS2! :King:
Achtung : Il n'était pas prévu de munition à noyau pour le 12,8 cm K80 L/55, en 1944/45. Celles qu'on trouve parfois dans certains fascicules, se rapportent au 12.8 cm qui a équipé les 2 Mimiles, en 1942, et qui n'a rien à voir avec cette arme. Very Happy

6) Le problème de l'obus à noyau, c'est qu'il tient un peu de la quadrature du cercle. Il faut qu'il soit le plus fin et le plus long possible. Or, avec les canons rayés, utilisés durant la seconde guerre mondiale, sa longueur est limitée, à la louche, à 5 fois le calibre de l'arme. Sa minceur souhaitée exige, elle, un calibre le plus réduit possible...mais, il lui faut une très grosse charge propulsive pour dépasser les 1000 m/s...donc, il faut une grosse culasse...en plus, ce truc use sévèrement les tubes qui tiennent, au mieux, 500 coups... Suspect
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loïc Charpentier
Unteroffizer
Unteroffizer
avatar

Nombre de messages : 38
Age : 70
Localisation : 3.Kp/s.Pz.Jg.Abt.653 - fév./mars 1945
Date d'inscription : 13/03/2009

MessageSujet: Re: obus antichar flèche   Dim 15 Mar - 17:35

(suite et fin!) cheers

La solution viendra après-guerre avec le tube lisse, la munition à sabot détachable...et l'uranium appauvri...pas cher, Mon fils! cheers et plus facilement usinable, mais moins performant que le carbure de tungstène.
L'industrie allemande testera la munition à noyau et sabot détachable mais rencontrera des difficultés à la mise au point de ce dernier...et comme l'obus a noyau n'était plus d'actualité, vous m'avez compris. lol!

La seule armée qui utilisera réglementairement de la munition à sabot détachable, durant la WW2, sera l'armée britannique avec son 17 livres AT, à la fin du conflit.

Nota : l'obus à charge creuse (Hohlgranat 38 ou 39), la troisième munition antichar, parait idéale sur le papier, vu que son pouvoir perforant reste stable en fonction de la portée et qu'il n'est influencé que par le calibre de l'arme (supérieur à 75 mm pour un minimum d'efficacité). Le problème est que sa Vo est assez médiocre, de l'ordre de 400/500 m/s et qu'au-delà de 500 m de portée, sa dispersion est redhibitoire...il faut en tirer 4 ou 5 pour espèrer toucher la cible!... Au point que certains chefs d'unité demanderont carrément si cette munition a été développée pour combattre ou juste pour enrichir le fabricant!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EVM
Stabsgefreiter
Stabsgefreiter


Nombre de messages : 24
Date d'inscription : 22/10/2008

MessageSujet: Re: obus antichar flèche   Dim 5 Avr - 20:45

Merci pour vos réponses cheers

Celà apporte un point de vue pragmatique , comme quoi, entre théorie et pratique cherry
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc_91
Major
Major
avatar

Nombre de messages : 187
Age : 55
Localisation : Sud de l'Essonnes
Date d'inscription : 18/08/2009

MessageSujet: Re: obus antichar flèche   Jeu 20 Aoû - 21:10

Bonjour,

Ce qui est vrai dans l'Armée de Terre l'est un peu moins dans la LuftWaffe ...

Il y eut 2 types de munitions de calibre intermédiaire employés opérationnellement, principalement sur le front de l'Est, et qui ont curieusement le même noyau en carbure de tungstène, d'un poids de 231 grammes et d'un diamètre de 16mm :


Source = http://www.quarry.nildram.co.uk/tankbusters.htm (très intéressant)
  • La munition L-Spur PzGr.40 de 30x184B utilisée par les canons MK.101 et MK.103 montés sur Henschel Hs-129, capable de perforer le blindage latéral d'un T-34 ou d'un KV-1 lorsqu'elle est tirée à moins de 300 mètres, et perpendiculairement au blidage, ce qui impose à l'avion une attaque en piqué,

    Voir ici la coupe de l'obus sur le site de Daniel Gilberti : http://www.histavia21.net/amaviapag/AMMOS/009.jpg

    Voir aussi les résultats sur un KV-1 au champs de tir au milieu de cette page :
    http://www.ww2incolor.com/forum/showthread.php?t=4127&page=4

  • La fameuse L-Spur PzGr.41 (? car de mémoire) de 37x263B des BK 3,7cm du Junkers Ju-87G "KannonenVogel" de Hans-Ullrich Rüdel !!!

    Capable, elle, de percer jusqu'à 130mm d'acier à blindage, à 100mètres et avec un angle d'attaque à 90° ... Comme la première, ses possibilités diminuent rapidement avec l'angle d'attaque, puisqu'à 60° au lieu de 90, elle n'en perce plus que 90mm, et probablmement dans 50% des cas, à peine (essais selon le protocole allemand) ...

    Voir ici pour les schémas : http://www.mundosgm.com/smf/index.php?topic=1257.45
Il convient d'ajouter qu'avec ces 2 munitions, de nombreux chars furent revendiqués par la Luftwaffe, spécialement pendant la bataille de Koursk ; cepandant, les pertes en chars de la RKKA du fait de l'action de l'aviation sont de l'ordre de 20 fois moindres ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aviation-ancienne.forumactif.com
EVM
Stabsgefreiter
Stabsgefreiter


Nombre de messages : 24
Date d'inscription : 22/10/2008

MessageSujet: Re: obus antichar flèche   Dim 30 Aoû - 20:55

Merci,
j'avais trouvé des infos intéressantes en cherchant sur panzerfaust Shocked
mais ceci est beaucoup plus crédible cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: obus antichar flèche   

Revenir en haut Aller en bas
 
obus antichar flèche
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La Flèche. Organe d'action magique
» [ALLEMAGNE] Fers de flèche : Wachsmut von Mûhlhausen
» Agression au lycée de La Flèche : les enseignants exercent leur droit de retrait
» Découverte balle et obus !
» La munitions à charge creuse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du Front de l'Est :: Matériels utilisés :: Autres-
Sauter vers: