Le Forum du Front de l'Est

Tout savoir sur le Front de l'Est
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Bataille de Prokhorovka

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
Pacifiste
Stabsfeldwebel
Stabsfeldwebel


Nombre de messages : 82
Date d'inscription : 11/03/2009

MessageSujet: Re: Bataille de Prokhorovka   Dim 24 Mai - 3:15

Kojédoub fait référence à un article online: « Bataille de Koursk: les mythes de la pince sud » par Ilia Kramnik, RIA Novosti.

J'espérais que cet article me donne quelques éléments d'explication sur le choix de la région de Prokhorovka comme lieu d'affrontement entre le IIe SS Panzerkorps et la majeure partie des forces de la 5e armée de la Garde (Jadov) et de la 5e armée blindée de la Garde (Rotmistrov). Pourquoi les combats ont-ils eu lieu autour de Prokhorovka alors que cette localité ne figurait pas parmi les objectifs initiaux de l'opération "Zitadel" ?

Selon Ilia Kramnik c'est l'arrêt de l'avancée du XLVIIIe Panzerkorps qui incite les Allemands à déployer leurs efforts vers la plaine de Prokhorovka.

« Les environs de Prokhorovka se dessinèrent comme un possible champ de bataille le 7 juillet 1943, quand l'avant-garde du IIe SS Panzerkorps atteignit la rivière Psel. Sur ce secteur du front, les événements se déroulèrent de manière plus favorable pour les Allemands que dans la région d'Oboïan, considérée comme primordiale, et où la Wehrmacht tentait d'opérer une percée jusqu'à la ville de Koursk par la route Belgorod-Koursk. Là-bas, l'avancée du XLVIIIe Panzerkorps fut stoppée à la suite de combats difficiles [...]. Par conséquent, le commandant de la pince sud Erich von Manstein décida de reporter toutes ses forces sur Prokhorovka. Le 9 juillet, la largeur de la percée du front à cet endroit atteignit 12 kilomètres, et les Allemands approchaient des dernières lignes avant l'arrière du Front de Voronej. Les unités blindées risquaient fort de s'engouffrer dans la brèche

« Afin d'éviter un tel scénario, le commandement du Front de Voronej demanda des renforts à Moscou, dès le 7 juillet. [...] C'est précisément le 10 juillet que l'on considère comme la véritable date du lancement de la bataille de Prokhorovka, lorsque le IIe SS Panzerkorps lança une offensive ayant pour objectif d'atteindre la ville, et ainsi s'engouffrer dans la brèche


Les explications fournies par Ilia Kramnik ne suffisent pas à me convaincre. Il n'est pas certain que l'arrêt de l'avancée du XLVIIIe Panzerkorps soit un évènement suffisamment préoccupant pour inciter les Allemands à changer leurs priorités et à déployer leurs efforts vers la plaine de Prokhorovka.

Outre les déconvenues du XLVIIIe Panzerkorps, il conviendrait de mentionner les difficultés rencontrées par le Armee Abteilung "Kempf". Tandis que le XLVIIIe Panzerkorps est tenu en échec aux abords de la Pena, affluant de la Psel, les divisions de Werner Kempf se situent de l'autre côté du Donetz. Le détachement Kempf n'arrive pas à remonter assez vite vers le nord. C'est pourtant à lui qu'incombe la protection du flanc droit du IIe SS Panzerkorps. Hoth s'en inquiète car il sait que les Soviètiques vont acheminer leurs réserves par le « seuil de Prokhorovka », ce qui prendrait les SS par le flanc. Il prend alors « la décision la plus gave de la bataille » (J. Lopez) : le IIe SS Panzerkorps reçoit l'ordre de se diriger non plus vers Obaïan et Koursk mais vers Prokhorovka, au nord-est. Sa mission : intercepter et détruire les réserves blindées soviétiques.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kojédoub
Obersleutnant
Obersleutnant
avatar

Nombre de messages : 222
Date d'inscription : 04/01/2009

MessageSujet: Re: Bataille de Prokhorovka   Mar 26 Mai - 10:27

Bonjour Pacifiste,

Pacifiste a écrit:
Pourquoi les combats ont-ils eu lieu autour de Prokhorovka alors que cette localité ne figurait pas parmi les objectifs initiaux de l'opération "Zitadel" ?

Difficile pour moi de te répondre, n'étant pas un spécialiste de la Heer. Il semble toutefois que le crochet par Prokhorovka, avant de se rabattre vers le NO en direction d'Oboyan-Koursk, faisait partie des nombreux kriegspiels étudiés par Hoth et son EM avant la bataille.



Citation :
Outre les déconvenues du XLVIIIe Panzerkorps, il conviendrait de mentionner les difficultés rencontrées par le Armee Abteilung "Kempf". Tandis que le XLVIIIe Panzerkorps est tenu en échec aux abords de la Pena, affluant de la Psel, les divisions de Werner Kempf se situent de l'autre côté du Donetz. Le détachement Kempf n'arrive pas à remonter assez vite vers le nord. C'est pourtant à lui qu'incombe la protection du flanc droit du IIe SS Panzerkorps. Hoth s'en inquiète car il sait que les Soviètiques vont acheminer leurs réserves par le « seuil de Prokhorovka », ce qui prendrait les SS par le flanc.

Le choix de Prokhorovka est opportuniste. L'echec global de sa percée peut entrainer pour Manstein l'arrêt de Citadelle et il le sait. Par ailleurs il faut mentionner la percée osée et heureuse de Breith. En cas de prise de Prokhorovka par les deux pointes blindées concentriques c'est un important encerclement qui se réalise et le Bingo total pour son auteur qui recherche le coup fumant depuis le 4 juillet comme aux meilleurs jours de Barbarossa...


Citation :
Il prend alors « la décision la plus gave de la bataille » (J. Lopez) : le IIe SS Panzerkorps reçoit l'ordre de se diriger non plus vers Obaïan et Koursk mais vers Prokhorovka, au nord-est. Sa mission : intercepter et détruire les réserves blindées soviétiques.

Et il a raison, c'est bien là bàs qu'elles se trouvent. Par ailleurs, ça ne change rien à l'objectif final, une fois la poche de Teterinovo liquidée et les reserves stratégiques battues. Enfin, si....

Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pacifiste
Stabsfeldwebel
Stabsfeldwebel


Nombre de messages : 82
Date d'inscription : 11/03/2009

MessageSujet: Re: Bataille de Prokhorovka   Mar 26 Mai - 14:14

Kojédoub,

Le crochet par Prokhorovka faisait partie des nombreux kriegspiels étudiés par Hoth et son EM avant la bataille ? En somme ce n'était qu'une option parmi beaucoup d'autres aux yeux de Hoth. Est-ce que je me trompe ?

Le choix de Prokhorovka est opportuniste ? Oui sans doute. Mais ça ne me permet pas de savoir dans quelle mesure la décision de Hoth résulte de l'inquiétude vis-à-vis du flanc droit du IIe SS Panzerkorps. Ce flan n'est pas protégé puisque le Armee Abteilung "Kempf" avance trop lentement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bataille de Prokhorovka   

Revenir en haut Aller en bas
 
Bataille de Prokhorovka
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 Sujets similaires
-
» Bataille d'EYLAU (Russie)
» Ordre de bataille des Armées à Waterloo. E-M, et Garde
» Bataille de la NIVELLE (Pyrénées-Atlantiques), 10 novembre..
» Historique de la bataille de Ligny
» Sondage bataille d’Eylau.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du Front de l'Est :: Ostfront :: Batailles-
Sauter vers: