Le Forum du Front de l'Est

Tout savoir sur le Front de l'Est
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Generaloberst Hermann Hoth

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Generaloberst Halder
Generalleutnant
Generalleutnant
avatar

Nombre de messages : 374
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Generaloberst Hermann Hoth   Sam 7 Mar - 20:30

Je me lance dans un exercice que je ne connais pas, celui de la biographie. Je vous propose ici ma toute première bio celle du generaloberst HOTH.



Hermann HOTH est né le 12 avril 1885 à Neuruppin d’un père officier (service de santé). Il entre à l’école des cadets de Potsdam en 1896.
Il est nommé fähnrich le 27 février 1904 et intègre le 72ème infanterie-régiment. Nommé Leutnant le 27 janvier 1905, il est, deux ans plus tard, adjutant au 2ème bataillon du 72ème IR. Nommé Oberleutnant le 19 juin 1912, il est affecté dans un état major au moment du déclenchement de la 1ère guerre mondiale, puis est nommé Hauptmann le 8 novembre de la même année. Au cours du conflit il recevra la croix de fer de 2ème classe (le 20/09/1914), puis la croix de fer de 1ère classe (le 2/08/1915) alors qu’il était affecté à la 10ème armée. On le retrouve en fin de conflit Ia à la 30ème ID.

Après la 1ère guerre mondiale il sert au sein de la Reichwerh et y occupe différentes fonctions dont commandant de la 14ème compagnie de volontaires Landesjägerkorps en 1919, commandant de compagnie au 32ème IR en 1920 ou encore commandant de compagnie au 18ème IR. Après ces différents temps de commandement il est affecté à Stettin en octobre 1923 en temps qu’Ia à l’état-major de l’infanterie-führer II. Nommé major le 1er janvier 1924 il restera à ce poste jusqu’en mai 1925. Ensuite il est détaché auprès de l’école d’artillerie de Jüterborg puis à l’école de Döberitz.
En janvier 1929 il prend le commandement du 1er bataillon du 4ème IR, et est nommé le 1er fevrier Oberstleutnant. Après un passage dans un état major à Berlin avec la fonction d’Ia entre novembre 1930 et octobre 1932, c’est avec le grade d’oberst depuis février de cette année qu’il prend le commandement du 17ème IR puis est transféré au 6ème IR.
Après ce temps de commandement, il est nommé commandant de la place de Lübeck le 1er février 1934, il accède au généralat le 1er octobre. Il est ensuite affecté au poste d’infanterie-führer III jusqu’en 1935. En octobre 1935 il se voit confier le commandement de la 18ème ID. Promu generalleutenant le 1er octobre 1936 il quitte le commandement de sa division avril 1938 et est placé en disponibilité jusqu’en novembre.
Nommé general der infanterie le 1er novembre 38 il commande à partir de cette date le XVème armee korps(mot). C’est à ce poste qu’il participe à la campagne de Pologne à partir du 1er septembre 1939.Suite à la rapide campagne il reçoit la Ritterkreuz le 27 octobre, il est le 6ème à la recevoir.
Il participe également avec son XVème Korps à la campagne de France. Le 5 juin 1940 il lance ses unités à partir d’Abbeville et ces dernières progressent dés le 14 en direction de Caen et d’Argentan, le 19 elles sont prés de Lorient et le 21 juin le korps motorisert est à Brest.

Après la campagne de France, il est promu au grade de generaloberst 19 juillet 1940. Le 16 novembre 1940 il quitte le commandement du XV korps pour celui du 3ème panzergruppe.

Au moment de l’attaque contre l’URSS son unité est affectée au Heeresgruppe Mïtte. Le 3ème panzergruppe progresse rapidement sur un axe Vilnius-Minsk, cette dernière est encerclée avec l’aide du panzergruppe de Guderian le 27 juin. Il participe également à l’encerclement de Smolensk en juillet et le 17 du même mois il reçoit les feuilles de chêne (il est le 25ème à les recevoir). Il restera en poste jusqu’au 5 octobre 1941, date à laquelle il remplacé par le general Reinhardt.
Après le 3ème panzergruppe il se voit confier le commandement de la 17ème armée qui opère dans le secteur sud du front en remplacement du général Carl Heinrich Von Stütpnagel. Cette armée sera repoussée durant l’offensive soviétique de janvier 1942.

En juin 1942 il prend le commandement de la 4ème panzerarmee succédant à Hoepner (appartenant au heeresgruppe B du generalfeldmarschall Von Bock, ce dernier sera remplacé le 15 juillet par le generalfeldmarschall Von Weich).
Il prend part à l’opération « orage d’hiver » de Von Manstein, opération qui devait venir au secours de la 6ème armee de Paulus encerclée dans Stalingrad. Cette opération fut un échec et les unités commandées par Hoth furent repoussées par la 51ème et 2ème armée de la garde avec l’appui de la 8ème armée aérienne soviétique.

En mars 1943 il passe de nouveau à l’attaque avec en face de lui la 3ème armée russe, atteint Kharkov le 10, la ville finira par tomber le 14.
Il participe à l’opération Citadelle faisant partie du Heeresgruppe Süd dirigé par le generalfeldmarschall Von Manstein. Le 12 juillet ses unités de panzer rencontrent la 5ème armée de la garde commandée par le général Rotmistrov donnant lieu à un combat de char sans précédent avec pour issu le repli des unités allemandes. Le 3 août les soviétiques déclenchent leur contre offensive et ouvre une brèche de 60 km entre 4ème panzerarmee et un détachement de l’armée Kempf libèrant Kharkov le 23 août. Le 15 septembre 1943 il reçoit les épées le 15 septembre 1943 (il est le 35ème récipiendaire).

Le 30 novembre 1943 il est limogé par Hitler qui le remplace par Raus. Le generaloberst Hoth n’assurera plus de vrai commandement significatif jusqu'à la fin de la guerre.
En avril 1945 il se voit rappelé pour assurer la défense du massif d’Harz

Après la guerre il est jugé et le 27 octobre 1948 il est condamné à 15 ans de prison pour crimes de guerre par le tribunal de Nuremberg mais sera finalement en 1954. Il consacrera la fin de sa vie à l’écriture et meurt 26 janvier 1971 à Goslar en Basse-Saxe, ou il est enterré.

Sources :
- Collection « témoignages de guerre »
- Référence Larousse histoires : la seconde guerre mondiale, les acteurs
- http://www.geocities.com/~orion47/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vania
Modo-Felfgendarme
Modo-Felfgendarme


Nombre de messages : 4720
Date d'inscription : 30/07/2008

MessageSujet: Re: Generaloberst Hermann Hoth   Sam 7 Mar - 22:31

C'est complet, et il est vrai que cet officier n'est pas des plus connus...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pacifiste
Stabsfeldwebel
Stabsfeldwebel


Nombre de messages : 82
Date d'inscription : 11/03/2009

MessageSujet: Re: Generaloberst Hermann Hoth   Dim 19 Juil - 20:48

Generaloberst Halder,

Voila une bonne biographie. Bravo.

Hermann Hoth est un personnage mal connu, d’où les erreurs commises par HistoQuiz. Le 5 juillet 2009 j’ai écrit un post à ce sujet.

http://ostfront.forumpro.fr/espace-membres-f28/a-loattention-de-daniel-laurent-histoquiz-t922.htm


Revenons sur l'opération ZITADELLE.

Generaloberst Halder : « Il [Hermann Hoth] participe à l’opération Citadelle faisant partie du Heeresgruppe Süd dirigé par le generalfeldmarschall von Manstein. Le 12 juillet ses unités de panzer rencontrent la 5ème armée de la garde commandée par le général Rotmistrov donnant lieu à un combat de char sans précédent avec pour issu le repli des unités allemandes. »

Rappelons que la partie sud de l'opération Zitadelle est formée par la pince la plus puissante de la tenaille. Le Gruppe "Kempf" et la 4e armée de Panzer du général Hoth sont placées dans ce flanc sud du dispositif. Le IIe SS-Panzerkorps (Hausser) et le XLVIIIe Panzerkorps sont rattachés à la 4e armée de Panzer.

Tandis que le XLVIIIe Panzerkorps est tenu en échec aux abords de la Pena, affluant de la Psel, les divisions de Werner Kempf se situent de l'autre côté du Donetz. Le détachement Kempf n'arrive pas à remonter assez vite vers le nord. C'est pourtant à lui qu'incombe la protection du flanc droit du IIe SS Panzerkorps. Hoth s'en inquiète car il sait que les Soviètiques vont acheminer leurs réserves par le « seuil de Prokhorovka », ce qui prendrait le IIe SS-Panzerkorps par le flanc. Il prend alors « la décision la plus gave de la bataille » (J. Lopez) : le IIe SS Panzerkorps reçoit l'ordre de se diriger non plus vers Obaïan et Koursk mais vers Prokhorovka, au nord-est. Sa mission : intercepter et détruire les réserves blindées soviétiques. C'est effectivement la 5e armée de la Garde (Jadov) et la 5e armée blindée de la Garde (Rotmistrov) qui affronteront le IIe SS-Panzerkorps.

La bataille de Prokhorovka est analysée en détail par notre ami Kojédoub. Je donne le lien :

http://ostfront.forumpro.fr/batailles-f18/bataille-de-prokhorovka-t872.htm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EVM
Stabsgefreiter
Stabsgefreiter


Nombre de messages : 24
Date d'inscription : 22/10/2008

MessageSujet: Re: Generaloberst Hermann Hoth   Lun 27 Juil - 22:48

vania a écrit:
C'est complet, et il est vrai que cet officier n'est pas des plus connus...

c'est vrai ..l'histoire ne l'a pas reconnu...
Il ne me semble pas que durant la guerre un autre général aie eu autant de divisions blindées sous ses ordres Shocked (kourks) lors d'une bataille...
il n'a pas gagné grand chose non plus Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daniel Laurent
General der infanterie
General der infanterie
avatar

Nombre de messages : 432
Age : 64
Localisation : Francais de Bangkok
Date d'inscription : 25/01/2008

MessageSujet: Re: Generaloberst Hermann Hoth   Mar 28 Juil - 16:00

Pacifiste a écrit:
Hermann Hoth est un personnage mal connu, d’où les erreurs commises par HistoQuiz. Le 5 juillet 2009 j’ai écrit un post à ce sujet.

http://ostfront.forumpro.fr/espace-membres-f28/a-loattention-de-daniel-laurent-histoquiz-t922.htm
Pourquoi tu parles des erreurs au pluriel alors qu'il y en avait UNE ?
Nous recevons assez frequemment des messages signalant des erreurs ou omissions mais, en general, elles sont evoyees par email ou MP, et pas repetees a l'infini sur des forum publics, brefs, elles sont amicales et constructives et ne servent pas a celui ou celle qui a repere une erreur a se faire mousser sur un forum.

Si tu t'estimes plus savant que les contributeurs d'HistoQuiz, tu crees ton propre Site et bon courage.

D'ici la, l'equipe HistoQuiz te serait extremement reconnaisante de nous lacher la grappe. Seuls celui qui ne fait rien ne commet pas d'erreur, tu vois ce que je veux dire ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.histoquiz-contemporain.com/accueil.htm
Generaloberst Halder
Generalleutnant
Generalleutnant
avatar

Nombre de messages : 374
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: Generaloberst Hermann Hoth   Mar 28 Juil - 19:07

Si de mon côté j'ai commis des erreurs dans ma modeste bio de HOTH n'hésitez pas. Il est toujours interéssant de s'instruire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Generaloberst Hermann Hoth   

Revenir en haut Aller en bas
 
Generaloberst Hermann Hoth
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tortue d'Hermann !
» Siddhartha d'Hermann Hesse
» Saint Jean-Baptiste de la Salle, Bienheureux Hermann-Joseph, commentaire du jour "Si vous croyiez en Moïse, vous croiriez aussi en moi car..."
» La tortue d'Hermann
» Le Général Hoth se présente à vous!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du Front de l'Est :: Ostfront :: Forces de l'Axe-
Sauter vers: