Le Forum du Front de l'Est

Tout savoir sur le Front de l'Est
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Bio d'as sur ce front.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
greg ace
Generaloberst
Generaloberst
avatar

Nombre de messages : 536
Age : 45
Localisation : CALAIS
Date d'inscription : 10/02/2007

MessageSujet: Bio d'as sur ce front.   Mar 10 Mar - 12:24

William Arthur Shomo :
C'est le 11 janvier 1945 que le captain Shomo marque de son empreinte la guerre aérienne dans le
Pacifique. Dans le journal de marche de son unité le 82nd Tactical Reconnaissance Squadron son
exploit est commenté ainsi :
"La destruction de 7 avions ennemis en une seule mission par un seul homme constitue un record
sans égal dans l'histoire de l'Air Force. Pour allier l'insulte à l'injure, ce record n'a pas été établi
par une escadrille de chasse, mais par une unité de reconnaissance tactique".
Ce jour là, Shomo avec son ailier le 2nd lieutenant Paul M. Lipscomb sont en mission de
reconnaissance au-dessus de Luçon. Ils tombent sur une formation de 33 avions japonais et le
combat s'engagea. Il se solde par l'homologation de 7 victoires confirmées pour William Shomo et 3
pour Lipscomb. Le 82nd TRS reçoit une citation et son commandant la médaille d'Honneur du
Congrès.
William Arthur Shomo est né à Jeannette le 30 mai 1918 en Pennsylvanie.Il suit les cours du
Cincinnati College of Mortuary Research, puis il s'inscrit au Pittsburgh School of Embalming (école
de thanatopraxie ou il décroche un diplôme d'embaumeur d'ou le surnom de son P-51 "The Flying
Undertaker" c'est à dire le croque-mort volant).
Puis il rejoint l'aviation ou il sert comme cadet du 18 aout 41 au 6 mars 42, et le 7 mars il reçoit ses
ailes et le grade de 2nd lieutenant. Nommé lieutenat le 18 octobre 1943, il est affecté au 82nd Tactical
Reconnaissance Squadron (71st Photos Reconnaissance Group). Capitaine le 22 septembre 1944, il
prend le commandement de son unité le 24 décembre 44. Il obtient sa première victoire homologuée
le 10 janvier 44 (un bombardier Val) et les dernières le lendemain (un bombardier Betty et 6
chasseurs Tony). Nommé major le 14 janvier 1945, décoré le 2 avril 45 de la MOH et il quitte le
front le 25 mai 1945. Il est démobilisé le 18 mai 1946 mais il rempile le 19 juin 1947 dans l'Air
Force pour la quitter définitivement en septembre 1968 avec le grade de lieutenant-colonel.
Il est dècédé le 25 juin 1990.
Sources :
Aérojournal n°15 octobre-novembre 2000
Stars&Bars de Frank Olynyk chez Grub Street
Mustang and Thunderbolt Aces of the Pacific and CBI.

GREG.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
greg ace
Generaloberst
Generaloberst
avatar

Nombre de messages : 536
Age : 45
Localisation : CALAIS
Date d'inscription : 10/02/2007

MessageSujet: Re: Bio d'as sur ce front.   Mar 10 Mar - 12:25

RICHARD "DICK" IRA BON G JUNIOR.





Richard est né à Poplar dans le Wisconsin le 24 sptembre 1920. Il travail comme garçon de ferme. Au printemps de 1941, les USA lance son programme de formation massive d'aviateurs. Il se présente le 29 mai 41 au bureau de recrutement de Wausau (Wisconsin). Apte après l'examen d'incorporation, il est admis dans l'aviation en qualité de cadet-élève-pilote. Il part à Tulare (Californie) pour apprendre les rudiments de vol, puis affecté à Gardner Field (Californie) jusqu'au 31 octobre pour complèté sa formation. Début novembre et jusqu'au 9 janvier 42 il est à Luke Field (Arizona) où il obtient le troisième degré d'instruction et devient pilote de chasse avec le grade de sous-lieutenant dans le Corps d'Aviation de Réserve.
A ce moment, il peut quitter l'armée mais il devient intructeur à Luke Field jusqu'en mai 1942 où il rejoint Hamilton Field pour un période d'entrainement sur le P38.
Début juillet 42 en effectuant un vol vers San Francisco, il effectue un boucle au ras de l'eau autour du tablier central du Golden Gate, puis il remonte la plus célèbre avenue de la ville au niveau du deuxième étage des immeubles où une ménagère (peu être de moins de 50 ans!) perd son linge. Le général Kenney, chef de la 5e Air Force, convoque Richard (et étant donné de la timidité de l'homme) lui donne l'ordre de ne jamais recommencer des voltiges de ce genre et condamne Bong a relaver le linge de la ménagère de San Francisco.
Au début de septembre, les pilotes ayant terminé leur entrainement de transition sont affectés dans des unités operationnelles. Richard est affecté au théatre d'opération du Pacifique et il arrive en Australie en octobre. Il est affecté comme lieutenant au 9e fighter squadron du 49e fighter group, puis le 14 novembre 42 au 39e fighter squadron du 35e fighter group basé à Laloki (Nouvelle-Guinée). Il réalise de nombreuses missions comme pilote remplaçant et il n'a aucune occasion d'engager le combat avec la chasse adverse. Néanmoins, il obtient sa première victoire.
Après plus d'une année passée dans le Pacifique, il est envoyé aux USA en avril 1944 (après 28 victoires) et sur sa demande, il est affecté au polygone de tir à Foster Field (Texas) pour y apprendre les nouvelles méthodes de tirs et améliorer sa faiblesse dans ce domaine. En effet, il est un très mauvais tireur, ses victoires ont été obtenues en s'approchant au plus près des cibles. Cela lui permet aussi de prendre un peu de repos après de nombreux combat contre les japonais.
Promu major, il revient dans le Pacifique en septembre 1944 et il termine son second tour d'opération au début du mois de decembre 1944 et obtient par ailleurs sa dernière victoire portant son score total a 40 victoires homologuées en un peu plus de 200 missions. Pour le récompenser, il obtient la médaille d'honneur du congrès des mains du général McArthur le 12 décembre 1944.
Le 5 janvier 1945, il arrive aux Etats Unis où il est accueilli en héros.
Le 23 juin, il prend le poste de chef des opérations aérinnes à l'Office industriel de l'Air Force. Son role consiste à contrôler, vérifier, essayer les nouveaux avions qui sortent des usines Lockheed.
Le 6 aout 1945 au matin, il monte à bord du P80 "Shooting Star" et décolle de la piste de Burbank, après quelques minutes, le moteur faiblit, l'avion s'incline et s'ecrase. Bong est tué dans l'accident.



Palmarès de Richard bong.

date type d'appareil revendication lieu
attaqué
27,12,42 Val Homologuée Dobodura
Zeke Homologuée Dobodura
31,12,42 Zeke Probable Lae
07,01,43 Oscar Homologuée Cap de Ward Hunt
Oscar Homologuée Golf d'Huon
Oscar Probable Golf d'Huon
Oscar Endommagée Golt d'Huon
08,01,43 Oscar Homologuée Golf d'Huon
03,03,43 Oscar Homologuée Golf d'Huon
Oscar Probable Golf d'Huon
11,03,43 Zero Homologuée Mer de Bismarck
Zero Homologuée Mer de Bismarck
Zero Probable Mer de Bismarck
Betty Endommagée Mer de Bismarck
29,03,43 Doris/Dinah? Homologuée Mer de Bismarck
14,04,43 Betty Homologuée Baie de Milne
Betty Probable Baie de Milne
12,06,43 Oscar Homologuée SE de Bena Bena
Oscar Endommagée SE de Bena Bena
26,07,43 2 Tony Homologuées
2 Zero Homologuées
28,07,43 Oscar Homologuée Baie de Rein
06,09,43 2 Betty Probables Morobe
02,1043 Dinah Homologuée Cap d'Hoskin
29,10,43 2 Zeke Homologuées Rabaul
Zeke Endommagée Rabaul
05,11,43 2 Zeke Homologuées Rabaul
15,02,44 Tony Homologuée Cap d'Hoskins
03,03,44 2 Sally Homologuées Tadji
05,03,44 Oscar Probable Dagua
Oscar Endommagéé Dagua
03,04,44 Oscar Homologuée Lac de Sentani
12,04,44 Oscar Homologuée Baie de Tanamerah
2 Oscar Homologuées Hollandia
10,10,44 Irvin ou Sally? Homologuées Manggar
Oscar Homologuée Manggar
27,10,44 Oscar Homologuées Biliran
28,10,44 Oscar Homologuées Leyte
Oscar Homologuées Masbate
2 Oscar Endommagées Masbate
10,11,44 Oscar Homologuée Ormoc
11,11,44 2 Zeke Homologuées Ormoc
07,12,44 Sally Homologuée Bohol
Tojo Homologuée Ormoc
15,12,44 Oscar Homologuée Panubulon
17,12,44 Oscar Homologuée San Jose, Mindoro




Sources : Stars & Bars de F Olynyk Grub Street
Les chasseurs américains de la guerre du Pacifique T2 de B Millot
Editions Larivière
GREG
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
greg ace
Generaloberst
Generaloberst
avatar

Nombre de messages : 536
Age : 45
Localisation : CALAIS
Date d'inscription : 10/02/2007

MessageSujet: Re: Bio d'as sur ce front.   Mar 10 Mar - 12:26

David McCampbell
Il est né le 16 janvier 1910 à Bessemer dans l'état de l'Alabama.
Il entre à l'académie navale en 1929. Il sort le 1er juin 1933 avec le grade d'enseigne mais il est versé dans la réserve à cause des restrictions budgétaires (suite de la crise de 1929).
Le 14 juin 1934, il reprend du service et il sert sur le croiseur Portland de 1934 à 1937, en juillet 1936, il devient observateur d'artillerie au sein du Scouting Squadron 11.
En juin 1937, il suit les cours de pilotages à la base Pausacola et obtient son brevet de pilote le 23 avril 1938.
Il sert pendant 2 ans à la VF 4 sur le porte-avions Ranger.
Muté en mai 1940 comme officier d'appontage sur le Wasp jusqu'au 15 septembre 42, jour ou son navire est coulé.
Le 1er octobre, il est nommé LtCdr et sert à la base naval de Jacksonville puis celle de Melbourne jusqu'en aout 43.
En septembre 43, il prend le commandement de la VF 15, puis le 8 février 44 il est nommé commandant de l'Air Group de l'Essex.
C'est le 11 juin 44 qui remporte sa première victoire sur un chasseur Zeke au-dessus de Saipan;
Le 19 juin 44, c'est un jour faste, c'est la journée du « tir aux pigeons des Mariannes », il abat 5 bombardiers Judy et 2 chasseurs Zeke.
Le 23 juin, c'est un nouveau Zeke qui abat et il partage un autre au-dessus de Guam.
De la fin juin au début septembre 44, une période de calme s'installe.
Le 12 septembre, 2 Zeke, 1 jack et un Dinah sont abattus.
Le lendemain, 2 Nate et un Oscar tombent.
Et le 24 octobre, c'est son jour de gloire, suite à la détection d'un groupe important d'avions japonais se dirigeant sur la Flotte. Il va abattre neuf appareils Japonais en une seule sortie.

C'est pour cette action et celle du 19 juin que l'on lui décerne la plus haute décoration des USA : la médaille d'honneur du Congrés.

Il obtient sa dernière victoire le 14 novembre 44 sur un chasseur Oscar.
Il termine la guerre comme l'as des as de la Navy.
Son palmarès est de 34 victoires homologuées et 5 probables.
C'est sur Grumman Hellcat qui a remporté toutes ses victoires.
Il a obtenu toutes les décorations : MOH, Navy Croos, Legion of Merit, Silver Star...
Il reste dans la Navy après la guerre et y poursuit une carrière plus calme 5commandant du Bon Homme Richard par exemple).
Il prend sa retraite en 1964.
Il est décédé le 30 juin 1996 à Rivera Beach en Floride.
Il est enterré au Cimetière Nationale d'Arlington.

Sources :
Air aces of WW II de R.Jakson chez Airlifebooks,
Stars & bars de F.Olynyk chez Grub Street,
Aérojournal n°2 aout/septembre 1998.

GREG.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Generaloberst Halder
Generalleutnant
Generalleutnant
avatar

Nombre de messages : 374
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: Bio d'as sur ce front.   Mar 10 Mar - 20:31

Bravo et merci pour les bios (le Pacifique je ne maitrise pas trop).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vania
Modo-Felfgendarme
Modo-Felfgendarme


Nombre de messages : 4791
Date d'inscription : 30/07/2008

MessageSujet: Re: Bio d'as sur ce front.   Mer 11 Mar - 11:49

De drôles de furieux, en tout cas pour des américains.
On a l'impression de lire des B.D. des années 70, dans lesquelles les mecs faisaient des cartons monstres, mais pourtant c'est la réalité !
merci pour ces infos...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kojédoub
Obersleutnant
Obersleutnant
avatar

Nombre de messages : 222
Date d'inscription : 04/01/2009

MessageSujet: Re: Bio d'as sur ce front.   Mer 11 Mar - 18:35

vania a écrit:
De drôles de furieux, en tout cas pour des américains.
On a l'impression de lire des B.D. des années 70, dans lesquelles les mecs faisaient des cartons monstres, mais pourtant c'est la réalité !
merci pour ces infos...


La réalité? Non quand même pas. L'overclaim* des aviateurs américains du pacifique était souvent assez conséquent. Mais ce ne sont pas les seuls dans ce cas, loin s'en faut.

*overclaim= coeficient de menteries= nb d'avions abattus et homologués/nombre d'avions rééllement pardus par ceux d'en face, après vérification dans les archives.

Je te conseille les articles de Bernard Baêza qui travaille avec les archives des deux bords, sur Boeington, les AVG, Bong, Sakaï etc...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CM
Generalleutnant
Generalleutnant


Nombre de messages : 372
Date d'inscription : 09/09/2007

MessageSujet: Re: Bio d'as sur ce front.   Mer 11 Mar - 19:54

L'overclaim des pertes ennemies (c'est à dire des revendications "grossies" par rapport à la réalité des pertes) est une constante dans la guerre, et n'est pas nécessairement lié à des "mensonges".

Les combats sont complexes, et on a rarement le temps de noter exactement qui a fait quoi...

Il est plus "visibles" pour les opérations aériennes, mais existe aussi lors des combats de chars. C'est plus rare pour les combats navals, mais très fréquent pour les atatques aéronavales.

Les pilotes US dans le Pacifique avaient ainsi des ratios important d'overclaim.

Mais c'est général à toutes les nations...

CM
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vania
Modo-Felfgendarme
Modo-Felfgendarme


Nombre de messages : 4791
Date d'inscription : 30/07/2008

MessageSujet: Re: Bio d'as sur ce front.   Jeu 12 Mar - 11:21

Je ne connaissais que les revendications assez ahurissantes des pilotes allemands, entre autre dans "batailles aériennes", excellent magazine qui fait la part des choses...


Dernière édition par vania le Ven 13 Mar - 12:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
greg ace
Generaloberst
Generaloberst
avatar

Nombre de messages : 536
Age : 45
Localisation : CALAIS
Date d'inscription : 10/02/2007

MessageSujet: Re: Bio d'as sur ce front.   Ven 13 Mar - 12:09

CM a écrit:
L'overclaim des pertes ennemies (c'est à dire des revendications "grossies" par rapport à la réalité des pertes) est une constante dans la guerre, et n'est pas nécessairement lié à des "mensonges".

Les combats sont complexes, et on a rarement le temps de noter exactement qui a fait quoi...

Il est plus "visibles" pour les opérations aériennes, mais existe aussi lors des combats de chars. C'est plus rare pour les combats navals, mais très fréquent pour les atatques aéronavales.

Les pilotes US dans le Pacifique avaient ainsi des ratios important d'overclaim.

Mais c'est général à toutes les nations...

CM

Tout à fait d'accord, il faut même pas parler des russes Twisted Evil
GREG.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kojédoub
Obersleutnant
Obersleutnant
avatar

Nombre de messages : 222
Date d'inscription : 04/01/2009

MessageSujet: Re: Bio d'as sur ce front.   Ven 13 Mar - 12:57

Citation :

Tout à fait d'accord, il faut même pas parler des russes Twisted Evil
GREG.

Et pourquoi pas? Il me semble avoir été assez clair sur le sujet

Citation :
L'overclaim* des aviateurs américains du pacifique était souvent assez conséquent. Mais ce ne sont pas les seuls dans ce cas, loin s'en faut.

bis repetita, heureusement qu'on ne paye pas le papier...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
greg ace
Generaloberst
Generaloberst
avatar

Nombre de messages : 536
Age : 45
Localisation : CALAIS
Date d'inscription : 10/02/2007

MessageSujet: Re: Bio d'as sur ce front.   Mer 18 Mar - 15:26

Bon OK pour les overclaims, sinon je voudrais si ça intèresse des membres du forum d'autres bio (en préparation pour un autre forum).
GREG.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
greg ace
Generaloberst
Generaloberst
avatar

Nombre de messages : 536
Age : 45
Localisation : CALAIS
Date d'inscription : 10/02/2007

MessageSujet: Re: Bio d'as sur ce front.   Ven 20 Mar - 12:33

Une bio qui était dans un coin oublié.

FOSS Joseph
Joe est ne le 17.04.15 aSioux Falls dans le Dakota du Sud. Apres de brillantes etudes a l'universite, il s'engage chez les Marines. 2nd lt le 31.03.41, apres une formation de pilote de chasse a Miami, il sert comme instructeur. Mute au VMF 121 avec le grade de capitaine.
La VMF 121 arrive a Guadalcanal le 9 octobre 42. Entre le 13 octobre et le 15 novembre "Joe" Foss demontre ses talents de pilote (malgres son saut et son repechage le 07.11.42 apres un combat avec les zeros). Sur son F4F Wildcat, il va abattre 16 zeros, 4 hydravions, et 3 bombardiers.
Il est evacue le 19.11.42 avec la malaria. Il revient a Guadalcanal le 01.01.43 ou il abat encore 3 zeros pour obtenir son score final de 26 victoires homologuees.
Le 18.05.43, il recoit des mains du president Roosevelt la Medaille d'Honneur du Congres. Il fait la couverture de Life le 07.06.43 alors qu'il vient d'etre promu major.
Il commanda une nouvelle unite pour la preparer au combat.
Apres la guerre, il continue a servir dans la Garde Nationale du Dakota du Sud (ou il obtient le grade de brigadier general en 1954). En parallele, il devient Gouverneur de son Etat, s'occupe d'association sportive, de television (emission entre 1966 et 1974), directeur des affaires publiques de la KLM de 1972 a 1978.

Les informations ci-dessus sont tirees de son livre : "Proud American, the autobiography of Joe Foss" (Pocket Books 1992). On peut aussi consulter "Wildcat Aces of WW 2" chez Osprey.

GREG
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kojédoub
Obersleutnant
Obersleutnant
avatar

Nombre de messages : 222
Date d'inscription : 04/01/2009

MessageSujet: Re: Bio d'as sur ce front.   Ven 20 Mar - 13:00

greg ace a écrit:
Bon OK pour les overclaims, sinon je voudrais si ça intèresse des membres du forum d'autres bio (en préparation pour un autre forum).
GREG.

cheers Super! Même des bios d'as japonais, pourquoi pas...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vania
Modo-Felfgendarme
Modo-Felfgendarme


Nombre de messages : 4791
Date d'inscription : 30/07/2008

MessageSujet: Re: Bio d'as sur ce front.   Ven 20 Mar - 14:04

Vas y Greg, continue !... :aplau:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
greg ace
Generaloberst
Generaloberst
avatar

Nombre de messages : 536
Age : 45
Localisation : CALAIS
Date d'inscription : 10/02/2007

MessageSujet: Re: Bio d'as sur ce front.   Mar 24 Mar - 18:31

Je vais continuer meme des japonais, il y a du monde question as!
GREG.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
greg ace
Generaloberst
Generaloberst
avatar

Nombre de messages : 536
Age : 45
Localisation : CALAIS
Date d'inscription : 10/02/2007

MessageSujet: Re: Bio d'as sur ce front.   Sam 28 Mar - 16:17

Saburo Sakaï est né le 25 août 1916 dans une famille pauvre, il est le fils d'un samouraï.
C'est pour échapper à la honte de son échec scolaire au collège qu'il s 'engage en 1933 dans la
marine impériale.
Fasciné par les avions pendant son service en tant que marin à bord du cuirassé Kirishima, il tente
l'examen d'entrée pour de pilotage de la marine, il échoue par deux fois. Mais une fois entrée, il sort
premier de sa promotion en novembre 1937.
Il est affecté au 12e Kokutai en Chine et il obtient sa première victoire le 5 octobre 1938. Il va
remporté au moins une autre pendant son service en Chine.
On le retrouve le premier jour de la guerre contre les USA attaquant la base de Clark Field aux
Philippines ou il détruit au sol 2 B-17 et revendiquant un P-40 (mais cette appareil arrive à lui
échapper).
Le 10 décembre, il abat un B17.
Le 28 février 42, patrouillant seul au alentour de Java, il rencontre un DC3, le poursuit mais renonce
à l'attaquer car il remarquer qu'une femme blonde et son fils le regarde depuis un hublot.
Son unité rejoint l'île de Rabaul ou il va former de jeune pilote à l'art du combat aérien.
Il va continuer à participer au combat mais le 7 aout 1942, après avoir abattu un SBD Dauntless, il
confont chasseurs Wildcat et Dautless, il passe à l'attaque mais il est gravement blessé et après un
vol de plus de 4 heures il parvient à regagner sa base.
Soigné au Japon, et avec la perte de vue total de son droit, il est nommé instructeur pour apprendre
aux élèves pilote un maximun de chose en un minimun de temps.
C'est juin 44 qu'il regagne le front et le 24, il abat 3 chasseurs Hellcat alors que son unité laisse 23
Zero.
Le 5 juillet, il participe à la première mission kamikaze, le groupe fut intercepté par des Hellcat et
Saburo en abattit un.
Il regagne alors avec les restes de son unité, et il redevient instructeur.
La dernière mission de Saburo fût réalisée le 17 aout 45 contre un B 32 de reconnaissance.
Il quitte la marine impériale avec le grade de lieutenant.
Son palmarès est d'environ 60 appareils abattus.
Il est décède le 22 septembre 2000.
Source :
Japanese Army Air Force Aces - 1937 / 45 d'Henry Sakaida chez Osprey
Impérial Japanese Navy Aces - 1937 / 45 d'Henry Sakaida chez Osprey
B-29 Hunters of the JAAF de Koji Takadi et Henry Sakaida chey Osprey
Sinon pour en savoir plus et des photos (section as japonais) :
www.cieldegloire.com

GREG
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
greg ace
Generaloberst
Generaloberst
avatar

Nombre de messages : 536
Age : 45
Localisation : CALAIS
Date d'inscription : 10/02/2007

MessageSujet: Re: Bio d'as sur ce front.   Sam 30 Mai - 13:04

Neel Earnest Kearby est né dans la petite ville texane de Witchita Falls, diplomé de
l'Université du Texas en 1937, il rejoint l'aviation et il sert comme cadet du 25 février 1937
au 16 février 1938 ou il sort 2nd lieutenant puis 1st lieutenant le 09 septembre 1940. Il sert au
1st Pursuit Group. Puis en décembre 40, il sert au 14th PS qui est chargé de protéger le canal
de Panama jusqu'en aout 1942. Nommé Capitaine le 1er février 42 puis il retourne aux
USA, et en octobre 42, il prend le commandement du 348th Fighter Group (il est alors
major). Cette unité est la première a être équipé de P-47.
En mai 1943, l'unité est rattachée à la 5th Air Force en Nouvelle-Guinée du Général George
Kenney.
Neel avait sa propre idée pour utilisé car cette appareil n'est pas apprécié et à cette époque le
P-38 domine le ciel de Nouvelle-Guinée reléguant les autres chasseurs alliés au role de faire
valoir.
L'une des meilleures manières de contre-balancer la faible autonomie et le manque de
puissance à basse altitude du P-47, Neel pense qu'il fallait se lancer dans des missions de
chasse libre.
Et c'est le 11 octobre 43 qu'il démontre que sa tactique est la meilleure pour le P-47. Après
une attaque sur une base aérienne de Werwak, ses coéquipers et lui vont obtenir 8 victoires
homologuées donc 6 pour lui. Pour cette exploit et sa manière agressive de conduire les
opérations lui valurent la médaille d'Honneur du Congrès.
Le 24 novembre 1943, il est nommé à la tête du 5th Fighter Command, il est alors colonel
(promotion du 23 septembre 1943). Il réclame d'avantage de P-47.
Le 9 janvier, il lance un nouveau raid sur Werwak et il abat de nouveaux japonais.
Le 5 mars 1944, un nouveau "sweep" est organisé. Pendant le combat, ces coéquipiers le
perdirent de vu.
Le lendemain, il fallut se convaincre que Kearby était porté disparu.
Ce n'est que pendant l'année 1946 que son corps fut retrouvé près de l'épave de son appareil.
Il avait pu sauter en parachute mais il avait été mortellement touché par les balles du
chasseur jap et était mort suspendu à un arbre.
Il a obtenu 22 victoires homologuées (18 chasseurs et 4 bombardiers) entre le 4 septembre
1943 et le jour de sa mort.
Source :
Aérojournal n°27 octobre-novembre 2002
Stars&Bars de F.Olynyk Grub Street.
Lien internet :
www.homeofheroes.com/wings/part2/11_kearby.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pacifiste
Stabsfeldwebel
Stabsfeldwebel


Nombre de messages : 82
Date d'inscription : 11/03/2009

MessageSujet: Re: Bio d'as sur ce front.   Dim 31 Mai - 12:13

C'est une bonne bio.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
greg ace
Generaloberst
Generaloberst
avatar

Nombre de messages : 536
Age : 45
Localisation : CALAIS
Date d'inscription : 10/02/2007

MessageSujet: Re: Bio d'as sur ce front.   Sam 23 Jan - 12:14

Swett James Elms est né le 15 juin 1920 à Seattle dans l'état de Washington. C'est au San Mateo
Junior College qu'il apprend à piloter grâce au programme d'entraînement des pilotes civils. Il est
ensuite versé dans la réserve de la Vavy comme cadet puis en avril 1942, il est nommé 2nd lieutenant
dans le Marine Corps à Corpus Christi.
Il rejoint la VMF 221 qui fait mouvement sur Guadalcanal le 16 mars 1943.
Le 07 avril 1943, il est abattu à bord d'un F4F-4 après avoir descendu 7 bombardiers Val par sa
propre DCA.
Il obtient le grade de capitaine le 31 mars 1943.
De nouveau abattu le 11 juillet 1943, il a réalisé 3 tours d'opération avec le VMF 221.
Le 9 octobre 1943, le Mgen Ralph J. Mitchell commandant de l'aviation du Corps des Marines pour
le Sud Pacifique lui remet le Médaille du Congrès.
Il retourne une drenière fois au combat en 1945 toujours avec le VMF 221 à bord du Bunker Hill où
il obtient sa dernière victoire.
Il quitte le service actif fin 1945.
Son palmarès est de 15,5 victoires homologuées.
Source :
Stars & Bars de Frank Olynyk chez Grub Street.

GREG
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vania
Modo-Felfgendarme
Modo-Felfgendarme


Nombre de messages : 4791
Date d'inscription : 30/07/2008

MessageSujet: Re: Bio d'as sur ce front.   Dim 24 Jan - 22:10

Merci pour ces précisions ... Smile
Toutes ces bios sont intéressantes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
greg ace
Generaloberst
Generaloberst
avatar

Nombre de messages : 536
Age : 45
Localisation : CALAIS
Date d'inscription : 10/02/2007

MessageSujet: Re: Bio d'as sur ce front.   Jeu 28 Jan - 19:24

Je vais en refaire quelques unes sur les pilotes sur le front de l'est.
greg.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
greg ace
Generaloberst
Generaloberst
avatar

Nombre de messages : 536
Age : 45
Localisation : CALAIS
Date d'inscription : 10/02/2007

MessageSujet: Re: Bio d'as sur ce front.   Ven 2 Avr - 14:56

Ma passion pour l'aviation pendant la seconde guerre provient de deux choses, un livre (le Grand
Cirque) et d'une série (les Têtes Brulées) donc le héros est Greg "Pappy" Boyington et voici son
histoire.
Il est né à Coeur d'Alene dans Idaho mais grandit à St. Maries dans l'Idaho puis à Tacoma dans l'état
de Washington où il effectue ses études secondaires. Il vole pour la première fois à l'âge 8 ans avec
Clyde Pangborn, qui traversera plus tard le Pacifique sans escale. En 1930, Boyington entre à
l'Université de Washington where he participated in the ROTC and became a member of the
Lambda Chi Alpha fraternity. Il fait partie de l'équipe de natation de l'université et de lutte et
participe aux championnats inter-universitaires. En 1934, il obtient son diplôme d'ingénierie
aéronautique. Au cours de l'été qui suit, il trouve un emploi dans sa ville natale.
Il se marrie peu après avec Helene, sa première épouse et rentre chez Boeing comme dessinateur et
ingénieur. Lorsqu'il était enfant, Boyington s'appellait Hallenbeck, du nom de son beau-père. Ce
n'est qu'après avoir décidé de s'engager dans les Marines pour y devenir pilote et en obtenant son
certificat de naissance qu'il apprendra que le nom de son père biologique était Charles Boyington et
que ses parents avaient divorcé alors qu'il était enfant. Cette découverte fortuite devait lui permettre
d'obtenir son engagement dans les Marines, son mariage récent (incompatible avec la formation de
pilote chez les Marines) ne pouvant être lié au nom de Boyington.
Boyington commence sa carrière au college, comme officier de réserve, devenant Capitaine. Il
obtient sa promotion au grade d'officier de réserve en juin 1934 dans l'artillerie côtière et il sert
pendant deux mois avec la 630th Coast Artillery à Fort Worden dans l'état de Washington. Le 13
juin 1935, il s'engage dans le Volunteer Marine Corps Reserve. Le 18 février 1936, Boyington
obtient son inscription comme Cadte dans l'Aviation Marine Corps Reserve. Il est affecté à la base
navale de Pensacola en Floride pour y effectuer son entraînement de pilote. Il obtient ses ailes le 11
mars 1937 et se vot transféré à Quantico en Virginie. Il quitte la réserve pour intégrer le corps des
officiers d'active le 1 juillet 1937 en même temps qu'il obtient sa promotion au grade de Sous-
Lieutenant. Boyington est envoyé à Philadelphie en juillet 1938 pour y parfaire sa formation avant
d'être envoyé au MAG 2 (2nd Marine Aircraft Group) sur la base navale de San Diego. Promu
lieutenant le 4 november 1940, Boyington retourne alors à Pensacola comme instructeur.
Boyington démissionne du Marine Corps le 26 août 1941 pour accepter son engagaement à la
Central Aircraft Manufacturing Company (CAMCO). CAMCO est alors une organisation civile
chargée de recruter des pilotes pour former une unité spéciale de volontaires chargés de défendre la
Route de Birmanie contre les attaques Japonaises. L'unité ainsi constitué sera connue sous le nom
d'American Volunteer Group (AVG), les fameux Tigres Volants de Chine. Au cours de la période
passée chez les Tigres Volants, Boyington devient flight leader. Il rentre régulièrement en conflit
avec son chef direct, Claire Chennault. En tant que membre que Squadron 1, Boyington est
officiellement crédité de 3.5 avions japonais détruits en combat aérien et au sol mais les archives de
l'AVG tendent à démontrer qu'il aurait obtenu une autre victoire. (De son côté, Boyington
revendiquait la destruction de 6 appareils en combat aérien et 30 au sol !). Au printemps 1942, suite
aux désaccords sur le compte des victoires (et donc sur la rémunération en rapport avec les victoires
obtenues) et la mésentante avec Chennault, Boyington démissionne.
Boyington obtient son réengagement chez les Marines avec une rapide promotion au grade de
Major en raison de l'expérience acquise au combat, une expérience dont l'Armée à cruellement
besoin alors que la guerre avec le Japon bat son plein. Il est affecté au Marine Aircraft Group 11 du
1st Marine Aircraft Wing. Il est d'abord affecté à la VMF-122 dont il prend le commandement en
avril 1943 à Guadalcanal. En juin, il est affecté à la VMF 112, à nouveau comme commandant.
Finalement, en août 1943, il prend la tête de la VMF 214, les fameux "Black Sheep". Surnommé
"Gramps" (Grand-père) en raison de ses 31 ans, celui-ci se transforme en "Pappy" dans une chanson
composée par l'un de ses pilotes, version qui sera retenue par les correspondants de guerre lorqu'il
s'agira de relater ses exploits à venir. Boyington est bien connu pour ses exploits sur Corsair à la
VMF 214, immortalisés à la télévision à travers la série les "têtes brûlées". Au cours de la période
d'activité intense sur les Iles de Russell en Nouvelle Géorgie et de Bougainville en Nouvelle
Bretagne, Boyington remporte un nombre considérable de victoires en très peu de temps. Au cours
du premier trour d'opérations, il remporte 14 victoires en seulement 32 jours. Le 17 décembre 1943,
il dirige le premier sweep allié sur Rabaul.
Un exemple typique d'attaque qu'il mena est donné par la mission organisée sur l'aérodrome de
Kahili au sud de Bougainville le 17 octobre 1943. A la tête de ses 24 appareils, il survole
l'aérodrome où 60 appareils ennemis sont basés. Au cours du combat qui suit, 20 appareils ennemis
sont abattus par les Black Sheep qui ne perdent aucun des leurs.
Après avoir remporté 3 nouvelles victoires le 3 janvier 1944 au-dessus de Rabaul, Boyington est
abattu. La mission comptait 48 appareils alliés dont 4 appareils des Black Sheep partis de
Boubainville pour un Sweep sur Rabaul. Boyington était le responsable tactique de de la mission et
arrive à 8 heures au-dessus de l'objectif. Au cours de la mission, le Major est vu abattant sa dernière
victime avant de disparaitre dans la mêlée générale. (Masajiro "Mike" Kawato revendiqua plus tard
être le pilote qui aurait abattu Boyington ce jour là. Il décrira son combat dans 2 ouvrages et dans de
nombreuses conférences de presse, souvent accompagné de Boyington lui-même, mais cette
revendication sera réprouvée même si Kawato s'en tiendra à cette version jusqu'à sa mort. On sait
simplement que Kawato fit partie des 70 chasseurs Japonais envoyés ce jour là pour intercepter une
formation d'environ 30 appareils ennemis). Après de vaines recherches, Boyington est déclaré
disparu au combat. En fait, il a été récupéré par un sous-marin Japonais et fait prisonnier (blessé aux
bras et aux jambes par des éclats, une cheville cassée par un 20 mm et l'aine percée par un balle de
7,7 mm). Le sous-marin sera coulé 13 jours plus tard, non sans avoir déposé son prisonnier avant.
Boyington passera 20 mois dans les camps de prisonnier Japonais, obtenant dans l'intervalle une
promotion au grade de Lieutenant Colonel.
A la mi-août 1945, après la capitulation Japonaise, Boyington est libéré du camp d'Omori près de
Tokyo le 29 août et rentre aux Etats-Unis juste après. Le 6 septembre, il est réintégrer comme
officier d'active dans le Marine Corps avec le grade de Lieutenant Colonel. Peu de temps après son
retour au pays, désormais lieutenant colonel, Boyington est prié de rejoindre Washington pour y
receoir la plus haute distinction Américaine — La Médaille d'Honneur — des mains du President.
La décoration avait été décernée en mars 1944 par l'ancien Président en exercice, Franklin D.
Roosevelt et conservée à Washington jusqu'à ce qu'elle puisse être remise à son détenteur. Le 4
Octobre 1945, Boyington reçoit la Navy Cross de la part du commandement des Marines Corps
pour son action sur Rabaul. Le lendemain, lui et d'autres marins et Marines reçoivent leurs
décorations de la main du President Harry S. Truman à la Maison Blanche.
Après l'attribution de la Médaille d'Honneur et de la Navy Cross, Boyington effectuea une tournée
dans tous le pays. Destiné à rejoindre l'école des Marine Corps à Quantico, il est finalement envoyé
à l'Etat-Major général à Miramar (San Diego) en Californie. Il se retire du Marine Corps le 1 août
1947, et reçoit une promotion au grade de COlonel en raison de ses états de service. En plus de la
Médaille d'Honneur et de la Navy Cross, Boyington recevra l'American Defense Service Medal,
l'Asiatic-Pacific Campaign Medal, l'American Campaign Medal, et la World War II Victory Medal.
Citation de Boyington pour la Médaille d'Honneur du Congrès :
Le Président des Etats Unis au nom du Congrès à le plaisir d'attribuer la Médaille d'Honneur au
MAJOR GREGORY BOYINGTON
UNITED STATES MARINE CORPS RESERVE
Pour son héroïsme extraordinaire et son sens du devoir en qualité de commandant de la VMF
214 engagé contre les forces Japonaises dans la zone des Solomons centrales entre le 12
septembre 1943 et le 3 janvier 1944. Constamment surclassé en nombre à l'occasion de missions
dangereuses en secteur ennemi fortement défendu, le Major Boyington a frappé l'ennemi avec
audace et et une courage, conduisant son unité au combat avec des résultats dévastateurs sur les
navires ennemis, les installations côtières et les forces aériennes. Résolu à infliger le plus de
dégats possibles à l'ennemi, le Major Boyington a conduit sa formation de 24 chasseurs audessus
de Kahili le 17 octobre et cerclant au-dessus de l'aérodrome où était basés 60 appareils,
laissa à l'ennemi le temps de décoller pour les affronter en combat aérien. Sous son
commandement, nos appareils ont abattu 20 appareils ennemis sans perte pour nous. Aviateur de
grand talent et chasseur déterminé à se battre même dans des conditions défavorables, le Major
Boyington a personnellement abattu 26 appareils ennemis à ma tête de son unité et par son
exemplarité a développé un mode de commandement aggressif qui fut un facteur déterminant
dans la stratégie employée sur ce théatre des opérations.
/S/ FRANKLIN D. ROOSEVELT
Boyington était un dur, doué d'un caractère bien trempé et pas facile. Porté sur l'alcool, son attitude
sera à l'origine de nombreux problèmes disciplinaires et de multiples divorces. De nombreuses
personnes ont apprise à le connaitre au travers de la série télévisée qui relate l'histoire des "Black
Sheep" avec Robert Conrad dans le rôle de Boyington et dont les scénarios sont en partie inspirés
des mémoires de Boyington. Tout comme Chuck Yeager dans un film consacré à sa vie, Pappy
tiendra le rôle d'un général en visite d'inspection au cours de la seconde saison de la série. De
nombreux pilotes ayant combattu avec Boyington furent furieux en découvrant la série et l'image
qui était donnée d'eux, même si Boyington rappela souvent qu'il ne s'agissait que d'une fiction. En
plus de son autobiopgraphie, Boyington écrira une nouvelle sur l'AVG. Si les photos le montrent
souvent à côté d'un Corsair numéro 86 ("LucyBelle") couvert de drapeaux de victoire, il ne
s'agissait pas de son avion. En fait, Boyington n'a jamais volé très longtemps sur le même appareil.
Père de trois enfants de son premier mariage, il ne s'en occupa guère. Une de ses filles se suicida et
l'autre sera diplômée de l'United States Air Force Academy en 1959.
Boyington décède d'un cancer le 11 janvier 1988 à l'âge de 75, emportant avec lui les secrets de la
controverse autour du nombre réel des victoires obtenues au cours de son service avec l'AVG.

Palmarès :
En Chine : 2 victoires aériennes et 3 bombardiers détruits au sol.
Campagne du Pacifique : 22 victoires et 4 probables (donc 5 le 16 septembre 1943) et pendant
environ 4 mois d'activité;

Liens :
http://www.acepilots.com/usmc_boyington.html

Sources :
Stars & bars de Frank Olynyk chez Grubstreet,
Fighter aces of USA de Toliver et Constable chez Schiffer,
Baa Baa Black Sheep chez Putman.

GREG
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vania
Modo-Felfgendarme
Modo-Felfgendarme


Nombre de messages : 4791
Date d'inscription : 30/07/2008

MessageSujet: Re: Bio d'as sur ce front.   Sam 3 Avr - 13:44

Mille "merci " Greg pour ces précisions, étant moi-même fan des "têtes brûlées", tout en sachant que la série est très romancée ... Wink
J'ai lu aussi "Cloclo" avec beaucoup d'intérêt...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
greg ace
Generaloberst
Generaloberst
avatar

Nombre de messages : 536
Age : 45
Localisation : CALAIS
Date d'inscription : 10/02/2007

MessageSujet: Re: Bio d'as sur ce front.   Mer 10 Nov - 18:37


Robert M. Hanson est né le 20 février 1920 à Lucknow (Inde) de parents missionnaires méthodistes. Il effectue une partie de ses études aux Etats-Unis, puis il retourne en Inde où il devient champion de lutte. E n 1938, il retourne aux USA pour terminer ses études après avoir traversé l'Europe en vélo où il assiste notamment à l'Anschluss.Au moment de l'attaque surprise des japonais sur Pearl Harbor, Il est à la Hamline University, St. Paul, dans le Minnesota. Il décide de rejoindre le Corps des Marines et il commence l'entraînement de pilote en mai 1942 et il est breveté pilote et nommé sous-lieutenant le 19 février 1943 à Corpus Christi au Texas.
Il est tout d'abord affecté à la VMF 214 et il revendique 2 victoires avec cette unité en août 1943(le 4 et le 26). Promu lieutenant le 31 août 1943 et après avoir terminé son tour d'opérations avec la VMF 214, il passe à la VMF 215. Le 1 novembre 1943, après avoir remporté ses trois premières victoires au sein de cette nouvelle unité, il est lui-même abattu à bord du F4U-1A (17472). Il est récupéré par un destroyer après avoir passé 6 heures en mer. Lorsque la VMF 215 retourne dans le Pacifique pour son tour d'opération suivant, Hanson se distingue tout particulièrement en remportant 20 victoires en seulement 6 combats. Il est tué au retour de la seule mission au cours duquel il n'avait pas remporté aucune victoire. Alors qu'il est sur le chemin du retour, il pique pour attaquer des objectifs terrestres. Vraisemblablement touché par des tirs venus du sol, son appareil s'écrase, entraînant la mort du pilote qui recevra la Médaille d'Honneur à titre posthume avec la citation suivante :

Le Président des Etats-Unis a le plaisir de remettre la Médaille d'Honneur au
Premier Lieutenant Robert M HANSON
UNITED STATES MARINE CORPS RESERVE
Pour service comme exposé dans la citation :
Pour son courage remarquable et son intrépidité au péril de sa vie bien au-delà le sens du devoir comme pilote attaché à la VMF 215 engagé dans les combats contre les forces Japonaises dans le secteur de Bougainville en date du 1 novembre 1943 et de Nouvelle Bretagne le 24 janvier 1944. Malgré une opposition féroce et des chances réduites de succès, le Lieutenant Hanson s'est battu avec courage, audace et agressivité contre l'ennemi. Le 1 novemnbre, alors qu'il assure la couverture aérienne lors des opérations de débarquement sur Empress Augusta Bay, il se lance à l'assaut de 6 bombardiers torpilleurs, les obligeant à larguer leur charge et détruisant l'un d'entre eux. Séparé du reste de son escadrille alors qu'il se trouve au cœur du territoire ennemi à l'occasion d'une mission de couverture haute au-dessus de Simpson Harbor, en date du 24 janvier, le Lieutenant Hanson mène un long combat solitaire contre les appareils Japonais qui tentent d'attaquer les bombardiers américains qui attaquent les installations portuaires. Au cours du combat, il abat 4 Zero et probablement un cinquième. Conduisant son appareil avec une grâce maîtrise, tant dans les attaques que dans la poursuite de ses adversaires, il fut un chasseur de grand talent titulaire de 25 victoires contre des appareils Japonais sur ce théâtre d'opérations. Sa grande valeur individuelle et son esprit de combattant invincible sont en accord avec les plus hautes valeurs défendues par la Marine des États Unis.

Il est aussi nommé au grade de capitaine à titre posthume.
Un destroyer (DD-832) est appelé Hanson en son honneur.
Palmarès, 25 victoires homologuées (20 Zeros, 2 Tony, 2 Tojo et un Val).

Source : Stars & Bars de Frank Olynyk chez GrubStreet.

Greg.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vania
Modo-Felfgendarme
Modo-Felfgendarme


Nombre de messages : 4791
Date d'inscription : 30/07/2008

MessageSujet: Re: Bio d'as sur ce front.   Jeu 11 Nov - 19:43

Merci Greg ... Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bio d'as sur ce front.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Bio d'as sur ce front.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» animal liberation front
» le front nazional . Le parti du patronat liberale
» j ai lu que tous porteront la marque de la bete sur la main droite ou sur le front???
» Front des religions contre le débat sur la laïcité
» ALF (Animal Liberation Front)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du Front de l'Est :: Les autres Fronts :: Pacifique-
Sauter vers: