Le Forum du Front de l'Est

Tout savoir sur le Front de l'Est
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Etat de l'Armée Rouge en fin de guerre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Von Manstein
Oberleutnant
Oberleutnant
avatar

Nombre de messages : 134
Age : 20
Localisation : Centre de la France
Date d'inscription : 19/08/2009

MessageSujet: Etat de l'Armée Rouge en fin de guerre   Mer 23 Sep - 12:08

J'ai lu dans un livre (Seconde Guerre n°24) que l'Armée Rouge, après la bataille de Berlin, avait été saignée à blanc.

Est-ce vrai ?

Merci d'avance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pierrejo
Stabsfeldwebel
Stabsfeldwebel


Nombre de messages : 86
Date d'inscription : 31/08/2009

MessageSujet: Re: Etat de l'Armée Rouge en fin de guerre   Mer 23 Sep - 13:15

Tout est relatif...

Dans tous les ouvrages qui parle du front de l'est, l'armée rouge est constamment saignée à blanc après chaque combat (victorieux ou non...)

Mais que dire de son adversaire ?

Alors que d'après, presque, tous les ouvrages, sur le front de l'est ce n'est qu'une suite de victoires (défensives ou offensives) de la Whermarcht... qui a finalement perdu, sans appel, la guerre.

ce qui est sûr c'est que les pertes soviétiques en soldats (et aussi en civils) sont gigantesques (je ne suis pas sûr qu'un autre pays aurait été capable de supporter un tel niveau de perte...).

Bon courage

Pierre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Von Manstein
Oberleutnant
Oberleutnant
avatar

Nombre de messages : 134
Age : 20
Localisation : Centre de la France
Date d'inscription : 19/08/2009

MessageSujet: Re: Etat de l'Armée Rouge en fin de guerre   Mer 23 Sep - 14:26

Merci Pierrejo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vania
Modo-Felfgendarme
Modo-Felfgendarme


Nombre de messages : 4720
Date d'inscription : 30/07/2008

MessageSujet: Re: Etat de l'Armée Rouge en fin de guerre   Jeu 24 Sep - 9:35

Il semble que les pertes de l'armée rouge, aussi colossales fussent-elles, aient été exagérées, des auteurs occidentaux, faute de sources fiables, mais aussi de la part des soviétiques, pour justifier leur politique d'après guerre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pierrejo
Stabsfeldwebel
Stabsfeldwebel


Nombre de messages : 86
Date d'inscription : 31/08/2009

MessageSujet: Re: Etat de l'Armée Rouge en fin de guerre   Jeu 24 Sep - 9:57

vania a écrit:
Il semble que les pertes de l'armée rouge, aussi colossales fussent-elles, aient été exagérées, des auteurs occidentaux, faute de sources fiables, mais aussi de la part des soviétiques, pour justifier leur politique d'après guerre...

C'était un peu le sens de ma réponse. Dans la plupart des ouvrages que j'ai lu c'est un lieu commun de dire que les russes, à chaque fois, ont des pertes énormes.

Mais même si elles ont été éxagérées par les allemand puis les russes elles doivent avoir été quand même immense.... D'ailleurs maintenant j'ai vu que pour parler des pertes, par exemple autour de Kiev en 1941 il est mentionné : tués, blessés, prisonniers, disparus et dispersés. Evidemment si on compte les dispersés dans les pertes cela les amplifies (bien qu'un "dispersé " ne soit plus immédiatement disponible pour son unité et soit donc, militairement parlant, une "perte").

Merci

Pierre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vania
Modo-Felfgendarme
Modo-Felfgendarme


Nombre de messages : 4720
Date d'inscription : 30/07/2008

MessageSujet: Re: Etat de l'Armée Rouge en fin de guerre   Jeu 22 Mar - 11:42

Il n'empêche, la machine de guerre soviétique fonctionnait plutôt bien début 1945, jugeons-en:

Impressionnant travail d'état major début 1945 *

« …Le 21 mars, les armées de droite de Joukov entrent dans Altdamm, sur le bas Oder.
Le 26 mars, la 1ère armée de tanks de la garde, prêtée à Rokossovki, est rappelée à Gotenhafen et dirigée sur l’oder.
Le 29 mars, la 8ème armée de Tchouikov et la 5ème armée de choc de Berzarine s’emparent enfin de Kustrin, permettant la soudure des deux têtes de pont gagnées sur la rive droite de l’Oder.
Ces dates sont à rapprocher de celle du 16 avril, lancement de l’offensive sur Berlin.
Bon an mal an, Joukov dispose donc de 15 jours pour regrouper ses armées après leur relève par le 2ème front de Biélorussie, les approvisionner, leur attribuer les matériels et les personnels de remplacement, faire établir des plans détaillés au niveau des armées, des corps, divisions, régiments… acheminer 20 000 canons sur leurs emplacements, approcher les dépôts de carburant, de munitions, sonder les défenses ennemies, aider à aménager les 290 aérodromes demandés par le maréchal de l’air Novikov…
Si l’on inclut les fronts de Koniev et de Rokossovski, au 1er avril, l’armée rouge doit repositionner 29 armées (2millions d’hommes !), dont 15 à de distances comprises entre 100 et 350 kilomètres, le tout avec un réseau ferré détruit en grande partie.

Il n’existe pas dans toute l’histoire militaire de mouvements de cette ampleur, réalisés en 15 jours…. »

« …Pour Joukov, le regroupement signifie qu’il faut acheminer la 3ème armée depuis Koenigsberg (530-600 kms), la 1ère armée de tanks de la garde depuis Gotenhafen (400 km), Koniev doit récupérer depuis la Prusse Orientale les 28ème et 31èmes armées qui ont, l’une 700-800 kms à faire, l’autre 600-775 kms.
Quant à Rokossovski, c’est 86% de ses forces d’infanterie et ,96% de son artillerie (19ème, 65ème ,49ème ,70ème armée, 2ème armée de choc, plus quatre corps blindés et mécanisés) qui doivent se déplacer de 300 à 400 kms vers l’ouest.
Certains corps, qui vont à pied, arriveront épuisés sur l’Oder.

Ce regroupement massif, effectué entre 3 et 12 jours selon les formations et avec peu de liaisons ferroviaires, est un véritable tour de force… ».

*Jean Lopez Berlin

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Etat de l'Armée Rouge en fin de guerre   

Revenir en haut Aller en bas
 
Etat de l'Armée Rouge en fin de guerre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les tankistes de l'armée rouge
» HÉNIN de CUVILLIERS - COLONEL - ETAT-MAJOR -
» Terreur dans l'armée rouge.
» Insigne de grade et épaulette
» Patton VS Rommel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du Front de l'Est :: Ostfront :: Armée Rouge-
Sauter vers: