Le Forum du Front de l'Est

Tout savoir sur le Front de l'Est
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Me 262

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
SDKFZ
Feldmarshall
Feldmarshall


Nombre de messages : 1203
Age : 53
Localisation : haut-rhin
Date d'inscription : 09/07/2011

MessageSujet: Re: Me 262   Mer 21 Jan - 17:09


yes! je l'ai retrouver!!!
et ouhhhhhhhhh làààààààààà la encore une autre.


oh qu'es ce que je me régale!!!
Donc le fameux V12 fabriqué dans le Waldwerk Hasenbühl près de l'aérodrome de Schwäbisch-hall ou se trouvait la NJG 6.

sur la première photo, ont aperçoit à coté du V12 le V10 ayant l’immatriculation sur son avion VI+AE.
et la photo 2 nous montre le premier envol en Janvier 1945, du V12 V074 et oui, pour les personnes qui se sont posé la question.
les deux dernier chiffres "74" correspondent, au dernier chiffre du werknummer de l'avion soit ici le v12 se termine avec 74.
le 1er chiffre "0" je ne connait pas sa signification.
Peut être suivant la version du modèle qui était tester.?????
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SDKFZ
Feldmarshall
Feldmarshall


Nombre de messages : 1203
Age : 53
Localisation : haut-rhin
Date d'inscription : 09/07/2011

MessageSujet: Re: Me 262   Mer 21 Jan - 17:24

et ici la liste, uniquement des usines ou furent sortie, les me-262 qui était fini; donc assemblage finale.
Budejovice en tchecoslovaquie.
Kuno II, Waldwerk (près de Burgau)
Kuno I, Waldwerk (près de l'aérodrome de Lepheim)
REIMAHG (Flugzeugwerkes Reichsmarschall Hermann Goring) - Kahla (dans le Walpersberg)
Schwabisch-Hall (donc Waldwerk Hasenbühl)
et le Weingut II (Kaufering-Landsburg) dans les bunker souterrains.

et ce dernier, y était planifier.
Wasserburg am Inn, pour la finalisation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SDKFZ
Feldmarshall
Feldmarshall


Nombre de messages : 1203
Age : 53
Localisation : haut-rhin
Date d'inscription : 09/07/2011

MessageSujet: Re: Me 262   Mer 21 Jan - 21:29

Bien continuons, en vitesse.
Et là j’ai trouver les informations suivante.

Et suite encore à cette autre photo.


Ces deux là, proviennent de Budejovice en tchécoslovaquie , soit Budweiss.

Mais en réalité, l’usine, qui produisait les ME 262 se trouvait à Dvore Koroseky.
Me 262 A1a/U3 construit en Août 1944 ou ce fut chez Frantiskov qui produisait les cabines et l’assemblage finale a été faite chez Korosekach..



Et tient, ce motif, sur certain, ME-262 je l’ai déjà vue, pourait t’on croire, à présent, que les modèles, qui ont ce genre de motif identique, proviennent de la production Tcheque ?
Et voici la seconde photo.

Prise donc au mois de Mai 1945, ou le general Malinovsky, avait conquis l’aerodrome.  

Mais ici une autre.

Mais ici ce qui ne me plait pas, c’est son camouflage.


Celle-ci, c’est Frantiskov, ou fut produit les cabines.

Est il est encore mentionné, que ce sont bien les tchèques, qui produisait depuis le 1er juillet 1944, toute la production, que Tant que la gigantesque usine souterraine de Gusen – n’était pas terminer, cela a durer 14 mois, pour construire Gusen.

Wasserburg am inn, c’est « Weingut I » et celle-ci, effectivement, la construction des bunkers sous terrains, n’étaient pas terminer au mois de Mai 1945, elle est donc uniquement rester un projet, non terminer, par les travailleurs forcé  de Dachau.
Donc ont peut exclure totallement de la liste « Weingut I » pour des avions qui ont été construits.

les unités furent:
NAGr. 6
KG(J) 51 et KG(J) 54, qui était stationné sur l'aérodrome.


Dernière édition par SDKFZ le Jeu 22 Jan - 12:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vania
Modo-Felfgendarme
Modo-Felfgendarme


Nombre de messages : 4720
Date d'inscription : 30/07/2008

MessageSujet: Re: Me 262   Jeu 22 Jan - 10:54

Je pense qu'après un article pareil, aussi détaillé, ce sujet n'aura plus de secret pour personne...
Merci SDKFZ Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
naga
Feldmarshall
Feldmarshall
avatar

Nombre de messages : 5116
Age : 51
Localisation : Bangkok(Thailande)
Date d'inscription : 02/02/2009

MessageSujet: Re: Me 262   Jeu 22 Jan - 13:25

Note sur les avions a reaction et en particulier le Me 262.

Les americains ont decouvert des Me 262 en foret pres de routes soi-disant pres a decoler mais en pratique cela necessitait une certaine logistique et pas mal de mecaniciens de piste pour la mise en oeuvre de l aeronef.




Contrairement a ses homologues a helice,le Me 262 ne pouvait demarrer ses moteurs que sur une surface betonee
et qui avait ete prelablement nettoyee de toutes particules(sable,caillous,brindilles ou autres)par le personnel de piste.
Il en va de meme pour les taxiways et la piste de decollage.





Les reacteurs etant tres pres du sol,ce sont de veritables aspirateurs de tout ce qui se trouvait a terre.
Un seul petit caillou pouvait endommager les aillettes de turbine ou le compresseur mettant en peril la vie du pilote
et de son aeronef.

Idem pour l atterrissage,au retour de mission,il ne pouvait se poser que sur une piste propre,generalement la meme
que le decollage sauf en cas de force majeur.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SDKFZ
Feldmarshall
Feldmarshall


Nombre de messages : 1203
Age : 53
Localisation : haut-rhin
Date d'inscription : 09/07/2011

MessageSujet: Re: Me 262   Jeu 22 Jan - 17:06

Bien, à présent, la cela devient labyrintheux, en raison, que je viens tout juste de trouver les premières usines, qui ont produit les ME-262 en série.
Et là ; voyons réfléchissons, en raison, que les plus petits numéros, sont toujours les premiers qui vont être construit, et cela dans n’importe quelle usine.
Donc jusqu’au W.Nr. 130025, c’était des modèle pour les Essais, et la présérie.
Augsburg-Haunstetten donc l’usine Messerchmitt mère, eux, avait juste construit, les 5 premier V1 à V5 plus V6 à V10 qui ont été le début de la présérie. Et en continuant avec la présérie S1 à S5 qui fut lui le dernier a être construit chez eux W.Nr. 130010.

Et puis, là commence la première information sur laquelle j’étais tombé.


Citation :
La première décision de commencer la production en série du Me 262 a été prise entre autre par le Feldmarschall Milch à la date du 25 mai 1943, et au mois de Juin, il a été précisé que le premier avion devrait entrer dans les unités de combat dès le mois de Janvier 1944.
Au mois de Février 1944, le plan du nombre de machine qui devait être construite, prévoyait  huit, au mois de Mars - 21, en Avril - 40, et, en mai - 60 unités. Puis la production devait atteindre le niveau de 100 avions par mois, qui était les chiffres de l’objectif mensuel. Ou apparu le premier obstacle  à la réalisation de ce plan, qui fut le freinage sur le délai de livraison des moteurs Junkers, en raison des pannes.

A la date du 22 juin 1944, lors d'une réunion dans « l’état major de la chasse " (Jagerstab) Otto Zaur avait fait un discours enflammé, libéra son mécontentement en raison des retards persistants dans la sortie du Me 262: "... vous méritez de sérieuses critiques. Pendant les mois de  Septembre et Octobre de l'année dernière, ont été faite de promesses, fondées non pas sur des faits mais sur la volonté. Je pensais que ce serait pour avoir un nombre suffisant de machines [Me 262] prêt pour les essais en Janvier ou le mois de Février;  ont pouvait espérer que 30 à 40 machines seront produites  pour le mois de Mars et  60 pour le mois de d’Avril et puis pour le mois de Mai vous pouviez produire  75 à 80 machines par mois. Est a présent ont est déjà au mois de Juin, et nous ne avons pas encore une machine (en service de combat). Il ya quelque chose de honteux – de ne pas avoir été en mesure d'organiser la production ou les fournisseurs n’étaient pas en mesure de concentrer tous les efforts (pour le "Schwalbe") et de ne pas avoir été en mesure de résoudre tous les problèmes avec la définition et la détermination que la situation l'exigeait. Le développement et la production du Me 262 doit être jusqu'ici tenu secrètes, et qui doit maintenant cesser. Je ne vais pas me permettre de continuer à être déçus! "

Lors de la réunion, après les déclarations de Zaur, ont mis au point un nouveau plan de production, prévoyant la construction de 60 avions au mois de Juillet, 100 – pour le mois d’Août, 150 - en Septembre, et de 325 à 500, entre le mois de Novembre - Décembre. Ces calculs, cependant, étaient trop optimistes. Au mois de Juin 1944, ont été produit les 28 premiers exemplaires de la série du Me 262 A-2a (version bombardier). En Juillet, ils sortirent 59, et en Août – en raison du ralentissement de la livraison des moteurs - seulement 20 (ce chiffre corresponds pour le nombre d’avions sortie chez les tchèques pour ce mois). Au mois de Septembre furent reçus suffisamment de moteurs et ont pu être sortie 91 machines. En Octobre, la production a augmenté à 117 unités. Et à la fin de l’année 1944, la Luftwaffe possédait un total de 315 Me 262 de la production en série.

Ici bien entendu, sont parlées des différentes variantes, pas simplement du Chasseurs, ou du Bombardier, aussi les autres.
Les Tchèques, eux ont écrit, qu’ils eurent produit la variante 262-A1.
Mais comme dit, c’est un labyrinthe, en raison, je n’ai pas encore trouvé, un des numéros de la série d’usine pour la production Tchèque.
Et dans la liste provenant de Messerchmitt AG (la pierre de Rosette). Ici n’est nullement incorporé les lots des numéros de la série, qui ont été attribué a la production Tchèque, uniquement ceux qui ont été produit en Allemagne, même pas ceux qui ont été produit en Autriche, près de Linz.
Il existe certes, des lots de numéro de production en série, qui elles n’ont jamais pu être identifié, pour le Werknummer.


Citation :
Le 12/09/1944: Le Me 262A-2a , W.Nr.130126 de la 3. / KG 51 ayant l’immatriculation sur sa machine 9K + AL.
Ou Uffz. (sous-officier) Herbert Schauder, KIA. A été abattu par la Flak près d'Arnhem et c’est écrasé près de Elden. Épave semble avoir été transportée à Deelen AFB où l’épave a été retrouvée dans l'un des cratères de Bombes (peut être de l'explosion après que l'avion a heurté le sol??? ou as été enterré.).

Voici le site hollandais qui en parle sur la trouvaille.
http://www.museumvlbdeelen.nl/me-262-fotos-opgraving/

Ce Wk.Nr. Corresponds a un bloc de série qui a été produit a Leipheim. Et qui fut l’un des premiers Bombardier a être produit en série.
Le Werknummer d’avant 130125 et le suivant 130127, sont inconnu.
Donc il faudrait connaitre d’où furent livrer les autres avions de cette 3/ KG-51.
Bien, c’est tout pour aujourd’hui. Avant que je recommence à continuer sur l’histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SDKFZ
Feldmarshall
Feldmarshall


Nombre de messages : 1203
Age : 53
Localisation : haut-rhin
Date d'inscription : 09/07/2011

MessageSujet: Re: Me 262   Jeu 22 Jan - 20:49

"9K+.." a été uniquement donné au KG51
donc 9k+AL c'est exact.
"B3+.." était donner en 1944 pour la KG54

j'ai aperçus, des sujets, qui parlent eux aussi de l'appareil trouvé en hollande, mais eux n'ont même pas pris le temps de contrôler.
donc touts les unités du groupe KG51, était attribuer le 9K, jusqu'en 1945, ce fut des ME262 avec du 9K+..

et ben surprise, en voilà d'autres.
alors l'unité qui disposait des E3+.. = Kde.


oh, super naga, comme cela je ne suis pas le seul à écrire, ou je me sentait déjà faire du monologue.

et dit moi, toit qui as une vue de rapace, tu n'aurais pas vue trainer une collection de photo soit, ou ont aperçoit du 9K+ ou du B3+ sur les avions, pas encore les autres, en raison, que autant nowotny et les jg, ont eut tous des numéros en couleurs, ou des couleurs spécifique. donc plus difficile a identifier.donc merci, si tu en trouve, de les rajouté à ce sujet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SDKFZ
Feldmarshall
Feldmarshall


Nombre de messages : 1203
Age : 53
Localisation : haut-rhin
Date d'inscription : 09/07/2011

MessageSujet: Re: Me 262   Ven 23 Jan - 16:17

Continuons juste encore un peu.
Alors, hier pendant mes recherches, je suis tombé sur des listes pour aider à identifier les ME262.
Mais, mais……. Alors qu’es ce qui me chiffonne là dans ces listes.
1) Ont sait à présent, que les Aéronefs (toutes les machines, se servant de l’air pour se déplacer d’un point » A » vers un point « B ») , ont été immatriculé par le RLM, après l’approbation, du Reichluftfahtministerium, soit de l’autorité civile ou militaire, qui vérifiait au préalable si l’engin n’était pas dangereux, etc…
2) Ont sait aussi, que chaque machine, qui était construite, autant pour le but des essais, soit les prototypes ; disposait ainsi de numérotation sur la machine. Et ce sont ses codes, qui ont été donné par les autorités compétentes, à une entreprise, leurs permettant ainsi, d’effectuer les essais en l’air.
3) Pour les 5 premières machines ME-262, les fameux V1 à V5 eux, avait eu l’avion PC+UA à PC+UE (ont retrouve du « PC+BB » pour l’année 1943, pour un appareil Blohm et Voss (HA142 V2), et encore pour un autre un autre Blohm et Voss pour le (BV138 V2 A-01 avec PC+BC) et pour le V3 de Blohm et Voss HA142 (PC+BD)aussi pour « PC+EA » pour un Douglas DC3 pour l’année 1943. Et encore un autre Douglas DC2 « PC+EB » et un troisième « PC+EC », aussi pour Junker, JU88 V10 A02)), donc il ne faut pas penser, que PC+ était attribuer uniquement à l’entreprise Messerschmitt pour ses essais sur les Me262.  Et ces codes, sont les « Stammkenzeichen » (soit identification à travers ses origines « usines »
4) Tandis bien sûr, qu’une fois la machine, entra dans une unité, ici elle reçut le code de l’unité, qui fut inscrit sur l’avion. (« 9K+ » pour le KG51 et « B3+ » pour le KG53), qui lui est le Verbandkennzeichen.
5) Et ainsi aussi, toutes les machines, devaient posséder les Werksnummer (code attribué à l’usine qui l’a construit). Mais…. C’est ici, que j’ai trouvé une faille. La faille étant la suivante :
a) L’empennage est la partie ou est inscrite le Werknummer de l’avion, et bien sûr sur les ailes.
b) L’usine dans le tunnel d’Eschenlohe soit ayant attribué le nom d’animale pour les tunnels « Ente » (Cannard), eux expédiait vers Hagelstadt codé pour l’usine dans la forêt « Gauting » et ainsi que vers Oberzell (an der Donau) des empennages.
c) Les usines qui les fabriquaient, elles sont les suivantes : Ansbach ; Asch ou eux ils en expédiaient à Klosterle. Bobfingen en fabriquaient, Gurtlaschen (vienne en Autriche) eux en fabriquait aussi, Hambourg, eux qui en ont fabriqué, ont envoyé eux à Burgau (KUNO II) Leipheim (Kuno I) et à Schwäbisch Hall ; Ruthenburg en fabriquait. Sonthofen en fabiquaient .
d) Ainsi, en temps normale, un seul numéro du Werk, doit figurer sur l’empennage de l’avion, donc bien sûr dans le cas, ou des avions ont été endommagé, ou ils faillaient changé leurs empennages, ici fut sûrement expédier des empennages ne contenant pas de numéro. Puisque chaque avion, disposait, pendant toute sa durée de vie, un unique numéro de son usine, et ainsi que son code d’usine qui lui fut attribuer.
e) Ainsi  en peaufinant légèrement, ont peut très bien avoir une vision,  sur les raisons que dans la production, les Wknr.  ne furent pas tous été produit dans les usines d’assemblage. Ainsi ont peut retrouver un wernummer 170106 qui lui était pour un avion produit à Leipheim. Et que le suivant qui fut transmit à la même unité de la luftwaffe, le même jour, n’est pas forcément le 170107, mais peut être le 170093 qui lui a été produit à Schwäbisch-hall (qui provient du bloc des lots de numéro attribuer à chaque usine), en raison, des expéditions de droite à gauche des empennages.

Ainsi, attention a présent, avec les werksnummers.

Donc moi je viens juste de contrôler, et là :
La  I/KG51  se trouvait entre le 23/5/1944 et le 20/07/1944 basé à Lechfeld.
La I/KG51 a été armé de ses premiers ME262 au mois de Juin 1944 en ayant reçus 6.
Mais les 2 premiers appareils provenaient d’une autre unité, en raison, que les 2 premiers pilotes, eurent ramené 2 me262 l’un étant le « 4 Rouge » piloté par le Feldwebel Karl Albrecht et l’autre (pas d’information sur l’identification de l’avion. Piloté par le hauptmann Georg Csurusky.) et ainsi cette unité, a eux 4 autres machine, provenant de je ne sais pas ou, mais en tous les cas, la première fois, que est énumérer « 9K+.. »  C’est bel est bien pendant le mois de Septembre 1944.
Pour le mois de juillet, sont entré 20 nouveaux appareil, ou les 6 anciens sont sortie (mention du raison de la sortie, « en raison de l’ennemi » ce qui pourrait dire, que les appareils, ont été attaqués, soit furent entièrement détruit, lors d’un raid sur la Base de Lechfeld, ou lors des entrainements ou ils ont été pris en chasse par l’aviation ennemis.
Ou encore une nouvelle fois, pour le mois suivant, Août sont entré 18 nouvelle machines, et sont ressortit 6, pour les mêmes raisons.
Et pour le mois de Septembre : 37 machines qui sont entré et 23 qui sont sortie en raisons des pertes sur Arnhem.

LEchfeld, est la base aérienne se trouvant proche de l'usine dans la forêt "Kuno 1", donc il y'a fort à parié que ces unités qui se trouvait sur cet base aérienne, ont reçus les appareil, provenant de la production de "Kuno 1".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SDKFZ
Feldmarshall
Feldmarshall


Nombre de messages : 1203
Age : 53
Localisation : haut-rhin
Date d'inscription : 09/07/2011

MessageSujet: Re: Me 262   Lun 26 Jan - 16:31

Alors maintenant, tiens donc, c’est toujours identique, dès que ont cherche quelques chose d’autre, ont trouve d’autre renseignement…
Telle pour le KG51 future K(j)G51 (le j étant pour jäger, donc ici par la suite, l’unité a été renommé (Escadre de Chasseur-Bombardier 51.)
Bien alors quoi de plus, ce n’est pas une nouveauté ?
Non bien sûr, mais ici avec les codes d’identification des unités, soit (9K+..) pour la KG51, ont as pu lire, que les deux premiers appareils qu’ils eurent reçus, était le « 4 » Rouge.
Bien alors, j’ai retrouvé ses origines….
Citation :
EKdo 262 portait le numéro stammkennzeichen + le Chiffre Rouge (Rouge 1-21)

La première unité de combat à utiliser le nouveau avion a réaction expérimentale était l’Erprobung Kommando 262 (EKdo 262).

L'unité a été formé a Lechfeld le 19 Décembre, 1943. L’EKdo 262 était composé de deux Escadrille et d’une unité état major (stab). L'unité a reçu leur premier Me 262 au mois d’Avril 1944 et a marqué sa première victoire sur un mosquito , le 26 Juillet, 1944. Et au mois de Septembre, les éléments de l’EKdo 262 sont allés rejoindre le Kommando Nowotny et III. / EJG2 a Lechfeld.

Le 21 décembre 1943, a été mis opérationnelle les essais du Me 262 qui ont été placé sous le Hauptmann Werner Thierfelder "Erprobung Kommando 262 » a Lechfeld. Le Ekdo 262 ont reçus plusieurs prototype des avions Me 262A-0, et ceux-ci avaient leurs problèmes de dentition. Comme pour tous les nouveaux systèmes d'armement, les essais et résoudre les erreurs faisaient partie de la recherche et du développement.
Bien que l'unité n’avait pas eut un succès opérationnels, les leçons apprises devaient se répercuter à travers la communauté de l’avion a réaction. Même lorsque Thierfelder a été tué au combat par la 15. Air Forces un Mustang au dessus de la Bavière le 18 juillet. Le Hauptmann Neumeyer avait pris le commandement temporaire, il y avait une nouvelle phase du Me 262 en cours de discussion.
Donc ici ont sait à présent, que le « 4 Rouge » que le KG51 ont eut, et je supose aussi le second appareil que le hautpmann avait rammener, provenait du Ekdo 262, et le reste vous l’apprendrez la prochaine fois.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SDKFZ
Feldmarshall
Feldmarshall


Nombre de messages : 1203
Age : 53
Localisation : haut-rhin
Date d'inscription : 09/07/2011

MessageSujet: Re: Me 262   Mar 27 Jan - 15:15

Bien continuons donc, et suivons encore ses numéros.
Alors, ce fameux "4 Rouge", (une source énumère, qu'il appartenait au NJG 11.)
1) la 10/ NJG 11. a uniquement été créer en janvier 1945, et la 10ème c'était l'unique escadrille a être armé de ME 262. (donc oui, pourquoi pas, que en 1945, avec leurs camouflage de nuit, leurs 10ème escadrille, avait des numéro en couleurs rouge.)

2) raison, que ici le "4 Rouge" provenant du Ekdo 262, celui ci, était un ancien "S" soit provenant de la présérie. l'avion avec lequel Thierfelder c'est tué, était immatriculé le "S6" VI+AK (chez Messerschmitt pour les tests, et il avait le werknummer "130011". certain autre de la présérie "S" ont été endommagé déjà au mois de Mai 1944, donc, cela il faut en plus les déduires de ceux qui ont été transmis au KG51.

Donc il faut différencier, les appareils suivant l'année 1944 et l'année 1945.

Attention, il existe certaine source, qui énumèrent, en raison, que eux, croient directement ce qu'ils lisent de leurs sources. Que L'Ekdo 262, a uniquement été créer au mois d'avril 1944.
Ce qui est faux, en raison, que dès le mois de janvier, en tant normale suivant la planification, de la production, les unités, auraient du être livré de ces avions, et ainsi que ici, ce fut prévue, avant de donné le feu vert pour la livraison dans les autres unités, que l'Ekdo 262, devait tester les avions au préalable. Ainsi en tant normale, au mois de Décembre 1943 l'Ekdo, a été créer, puis quelques jour plus tard, ils devaient avoir la première livraison de leurs nouveau Me262.

Mais ce ne fut que au mois de Février 1944, qu'ils eurent leurs premier Me262:

Citation :
Le développement de l'avion était très lent et a été accompagné par de nombreux accidents et événements. Exemple: Le Me262V4, le même avec lequel Galland avait volé devait entré à l'Ekdo de Thierfelder le 1 Février, 1944. Mais en raison du crash, le premier avion de combat, qui entra chez thierfelder était le Me 262 V8 (VI + AC, W.Nr. 130 003), que elle reçue le 19 Avril, 1944.

Et bien sûr chez celui, ci, fut énumérer:

Citation :
 La première ME-262 de la version variante finale. Vol testé le 18/03/44. et au Mois d'octobre 1944, a été détruits dans un accident. Utilisé dans le I. / KG 51.

Ben ici, maintenant suivez moi bien!
Le numéro 1 doit être le plus ancien. donc doit être le 1er appareil qu'il leurs fut livrée.
Et bien sûr, les lettre "AA" et "AB" sont atribuer identiquement en tant normale au commandant des unités, donc ici, il y'a de forte chance, que dans les 4 premier numéro Rouge, (chez thierfelder) dans la KG51, cela a du se transformer en AA-AB-AC-AD. soit 9K+AA et 9K+AB (pas de BB, puisque cela est uniquement pour après que AZ, soit terminer, soit 26 appareils qui ont été détruit.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SDKFZ
Feldmarshall
Feldmarshall


Nombre de messages : 1203
Age : 53
Localisation : haut-rhin
Date d'inscription : 09/07/2011

MessageSujet: Re: Me 262   Mer 28 Jan - 13:10

Et maintenant, pour ceux, qui ce sont posé la question, « oui, mais les jaunes, les vert, les bleu….

Ici, certain, qui était au courant, on du oublier, que les appareils était codé.

Citation :
Les Gruppen ont été marquée par les symboles, qui ont été placés à l’arrière de la croix:

   I. Gruppe (aucun)
   II. Gruppe – (trait horizontal)
   III. Gruppe ~ ou | (Trait Verticale)
   IV. Gruppe • ou + (un point ou un plus)

Alors que le marquage pour l’état-major  et- le Groupe étaient en couleur noir avec des bordures blanches, pour distingué les différentes escadrilles, celle-ci a été faite en faisant varier les couleurs des symboles et les chiffres sur les avions:

   1. Staffel, 4. Staffel, 7. Staffel: blanc
   2. Staffel, 5. Staffel, 8. Staffel: rouge
   3. Staffel, 6. Staffel, 9. Staffel: jaune
   Staffeln supplémentaires: couleur bleu

Donc, un aéronef ayant  le chiffre 5 jaune ~ peint sur celui-ci, appartenait à la 9. Staffel, qui faisait partie du III. Gruppe. Il y avait, cependant, de nombreuses exceptions à ce système, qui a été compliquée et ne s’appliquait qu'aux Jagdgeschwader.


Donc ce qui éclaircie, déjà beaucoup les nuages, qui ont embrouillé l’identification sur les appareils ME262, et leurs affectations.

Bien, a présent, avant de développé plus sur le KG51 et le KG53.
Voyons juste un peut, toutes les unités, mis a part le Ekdo 262, qui a eut des ME262.
KdE. (Rechlin) (KdE = Kommando der Erprobung = Commandement des Essais qui était le commandement supérieur de la luftwaffe, et qui ordonnait aux diverses unités d’effectuer les essais).
Donc ici l’Ekdo de Thierfelder était subordonné à cette unité.

Pour le KdE, il y’a un premier appareil Me262, qu’ils ont obtenu  à Lärz:
Me 262A-1 W.Nr. 130018 Codé VI+AR (Messerchmitt) et qui lui fut codé au KdE. E3+01 (début de son premier envol à Lärz le 31/03/1945 Piloté par Baist Walter (était le chef pour les essais sur le Me262 à Lärz).

Ekdo (Lechfeld) Me 262 V6  W.Nr. 130001 Codé VI+AA (a gardé ce code à Lechfeld) piloté par le pilote Beauvais Heinrich le 04/01/1944.

KdE (Lärz) Me 262 S5 (Me262B-1a) WI+AJ W.Nr.  130010 Codé E3+04 (Lärz) piloté le 23/12/1944 par Borsdorff Heinz.

KdE (Lärz) Me 262A-1a SQ+WG  W.Nr. 130068 codé E3+02 (Lärz) piloté par Dietrich Christian le 26/03/1945.

KdE (München Riem) Me 262A-2a/U2 (2ème prototype du V8, alias V484)piloté par Scholz Arno le 26/04/1945.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gus Kruk
Generaloberst
Generaloberst
avatar

Nombre de messages : 542
Age : 53
Localisation : Lausanne
Date d'inscription : 15/04/2015

MessageSujet: Re: Me 262   Mar 8 Mar - 7:31


Très bon post très technique et complet.

J'aurais juste voulu en savoir plus sur le différent entre Galland et Hitler, ce dernier exigeant de ne faire du Me 262 qu'un bombardier alors que Galland a décelé en cet avion un chasseur qui aurait, à ses yeux, pu être beaucoup plus efficace pour protéger l'Allemagne et sa population contre les bombardements aveugles des alliés.

Galland avait même donné des ordres afin que les avions soient transformés en chasseurs, mais Hitler s'en est rendu compte et a purement et simplement annulé cet ordre pour continuer à faire de cet avion un bombardier...Une lourde erreur de plus à imputer au dictateur fou. D'autant plus qu'avec un minimum de coordination et sans ces luttes intestines, l'avion aurait pu être opérationnel dès la fin de 1943.

Malheureusement, je manque de détail sur ce désaccord et je pense qu'il serait intéressant, si quelqu'un possède la biographie d'Adolf Galland, de savoir ce que cet homme d'une rare compétence en pensait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
naga
Feldmarshall
Feldmarshall
avatar

Nombre de messages : 5116
Age : 51
Localisation : Bangkok(Thailande)
Date d'inscription : 02/02/2009

MessageSujet: Re: Me 262   Mar 8 Mar - 11:31

Me 262 A1/U4 le V083 (Wk-Nr 170083) était équipé du canon 5.0cm BK5



Canon 5.cm KB5 produit par Rheinmetall

Caractéristiques techniques:
Poids de l'arme: 5400Kg
Cadence de tir: 45 coups par minutes



Le canon expérimental Mauser MK 214 sur le proto (Wk-Nr 111899) a été piloté par Wilhelm "Willi" Herget




le MK214 5.0cm fabriqué par Mauser.

Ce canon ne dépassa cependant pas le stade des essais, arrivant trop tard dans la guerre (puisqu'il n'a pas connu la production en série, on le retrouve le plus souvent sous la dénomination MK V214, le "V" désignant les prototypes).
C'est celui qui fut monté sur le Me 262 A1/U4.Initialement, il s'agit d'un canon antiaérien destiné à casser du bombardier lourd, bien qu'il a visiblement aussi montré de bonnes propriété antichar.

Caractéristiques techniques:

Poids de l'arme: 490Kg
Cadence de tir: 160 coups par minutes
Poid du projectile: 1540g
Vitesse du projectile à la sortie de l'arme: 920m/s


source
forums-fr.ubi.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Me 262   

Revenir en haut Aller en bas
 
Me 262
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du Front de l'Est :: Matériels utilisés :: Avions-
Sauter vers: