Le Forum du Front de l'Est

Tout savoir sur le Front de l'Est
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Le chat de l'enfer

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
greg ace
Generaloberst
Generaloberst
avatar

Nombre de messages : 536
Age : 45
Localisation : CALAIS
Date d'inscription : 10/02/2007

MessageSujet: Le chat de l'enfer   Sam 12 Déc - 12:25

Conçu dans le cadre d'un programme qui visait à trouver un successeur au F4F Wildcat, le
Grumman F6F Hellcat, devait beaucoup à l'expérience accumulée par les pilotes de l'US Navy sur
le théâtre du Pacifique depuis le début du conflit avec le Japon, mais également aux enseignements
tirés des opérations menées contre l'Axe par les alliés européens des Etats-Unis.
Dérivé manifestement du F4F, le F6F présentait avec lui d'incontestables ressemblances, la
différence la plus importante résidant dans la voilure, médiane sur le premier, basse sur le second.
Quant au train d'atterrissage du nouvel avion, il s'escamotait vers l'arrière dans la section centrale de
l'aile, les jambes principales étant implantées, contrairement à celles du Wildcat, hors du fuselage,
ce qui augmentait la stabilité de l'avion au décollage et à l'appontage.
Enfin, le F6F disposait d'un blindage destiné à protéger le pilote et d'une capacité accrue en
munitions et carburant.
L'étude du projet de Grumman par les spécialistes de l'US Navy aboutit, le 30 juin 1941, à une
commande de quatre prototypes, chacun étant propulsé par un moteur différent en vue de permettre
des évaluations comparatives.
Ainsi, le XF6F-1 était équipé d'un Wright R-2600-10 Cyclone 14 cylindres en étoile avec
compresseur de 1700 chevaux (1268 kW), le XF6F-2 d'un Wright R-2600-16 compressé lui aussi,
le XF6F-3 d'un Pratt and Whitney R-2800-10 Double Wasp et le XF6F-4 d'un Pratt and Whitney R-
2800-27 doté d'un compresseur.
Le XF6F-1 prit l'air pour la première fois le 26 juin 1942, un an presque jour pour jour après la
signature du marché officiel, à une époque où l'infériorité du Wildcat face au Mitsubishi A6M Zeke
devenait criante.
C'est la raison pour laquelle les responsables du programme décidèrent de monter un Pratt and
Whitney R-2800-10 sur la cellule du XF6F-3, qui prit l'air le 30 juillet 1942.
Ainsi modifié, l'avion devait entrer en production en tant que F6F-3 Hellcat, le premier exemplaire
volant le 4 octobre 1942. Le Squadron VF-9, embarqué sur le porte-avions USS Essex, prit en
compte le nouveau chasseur Grumman le 16 janvier 1943, le Squadron VF-5 de l'USS Yorktown
engageant les siens au combat contre les Japonais le 31 août 1943, au-dessus de l'île de Wake.
Possédant un revêtement à rivets noyés, les ailes du Hellcat pivotaient et se repliaient le long du
fuselage arrière, afin de faciliter l'entreposage de l'avion dans les hangars. L'armement standard
comprenait six mitrailleuses Browning de 12.7mm installées dans le bord d'attaque des ailes.
De construction classique, le fuselage et l'empennage étaient pratiquement identiques à celui du
Wildcat, si ce n'est que leurs dimensions étaient supérieures. Le train d'atterrissage s'escamotait
hydrauliquement vers l'arrière, et tous les exemplaires produits étaient munis d'une crosse
d'appontage. Le pilote prenait place dans un habitacle spacieux et surelevé par rapport à celui du
F4F.
La production du Hellcat atteignit le chiffre impressionnant de 2500 unités pour la seule année
1943, l'avion remplaçant progressivement le F4F dans les unités de première ligne, où il devait
servir jusqu'à la fin des hostilités contre le Japon.
Même lorsque le F4U Corsair fit son apparition sur le théâtre du Pacifique au sein des unités
embarquées de l'US Navy, le Hellcat ne perdit rien de sa prédominance. Au contraire, les deux
avions furent utilisés conjointement.
C'est en 1943 que les Britanniques réceptionnèrent les premiers des 252 F6F-3 dont ils avaient
passé commande aux Etats-Unis. L'avion, qui reçut la désignation de Gannet Mk.I, puis de Hellcat
Mk.I, vola tout d'abord au sein du Squadron 800 de la Fleet Air Arm (FAA), l'aéronavale
britannique.
La construction en série du F6F-3 prit fin au milieu de l'année 1944, alors que 4443 exemplaires
avaient quitté les chaînes d'assemblage, parmi lesquels 18 F6F-3E de chasse nocturne équipés d'un
radar ASH/APS-4 installé dans une nacelle sous l'aile droite, suivis de 205 F6F-3N dotés d'un
ASH/APS-6 installé dans un radôme sur le bord d'attaque de l'aile droite.
Dans l'intervalle, Grumman s'était lancé dans la réalisation d'une version améliorée du F6F-3, à
laquelle fut attribuée l'appellation de F6F-5.
Bénéficiant de diverses modifications d'ordre aérodynamiques, cet avion disposait d'un moteur Pratt
and Whitney R-2800-10W, ce suffixe indiquant la présence d'un système d'injection d'eau, qui
permettait d'accroître de manière très ponctuelle la puissance fournie de près de 10%. Cette
installation donnait également la possibilité à l'avion de décoller avec une masse en charge plus
importante, notamment en emportant un blindage et un armement supplémentaires, sans pour autant
que ses performances soient diminués.
Prenant l'air le 4 avril 1944, le F6F-5 commença à entrer en service dans l'US Navy peu de temps
après.
En outre, 930 exemplaires de cette version furent livrés à la Grande-Bretagne dans le cadre de la
Loi Pret-bail (Lend-Lease Act), sous la dénomination de Hellcat Mk.II. 70 d'entre-eux, des F6F-5N
pourvus d'un radôme sous l'aile droite, étant destinés à être engagés dans des missions de chasse de
nuit en tant que Hellcat NF Mk.II.
La plupart de ces avions furent mis en oeuvre par la Fleet Air Arm sur le théâtre du Pacifique.
La production totale du F6F Hellcat, toutes versions confondues, atteignit 12275 exemplaires et prit
fin en novembre 1945.
Le Hellcat obtint, au bout du compte, 5156 victoires contre l'aviation japonaise, en combat aérien,
tout en ne perdant que 270 machines. Un kill-ratio qu'aucun autre chasseur de quelque force
aérienne embarquée que ce soit ne réussira à approcher.
La France prit en compte un certain nombre de F6F, qui furent employés à la fois par l'Armée de
l'Air et l'Aéronavale, essentiellement en Indochine.

Spécifications techniques (F6F-5) :
- Type: chasseur et chasseur-bombardier embarqué monoplace.
- Propulsion: un moteur Pratt and Whitney R-2800-10W Double Wasp à 18 cylindres en double
étoile, développant une puissance maximale de 2000 chevaux (1491 kW).
- Performances: vitesse maximale en palier à 7000m d'altitude, 612km/h. Vitesse de croisière,
560km/h. Vitesse ascensionnelle, 908m/min. Plafond pratique, 11000 mètres. Distance
franchissable avec réservoir auxiliaire largable de 568 litres, 2400km.
- Masse: à vide, 4150kg. Maximale au décollage, 6990kg.
- Dimensions: envergure, 13.06m. Longueur, 10.24m. Hauteur, 4.11m. Surface alaire, 31.03m2.
- Armement: 6 mitrailleuses Browning de 12.7mm. Sur les dernières variantes, 2 de ces
mitrailleuses étaient remplacées par des canons de 20mm. 2 bombes de 454kg ou 6 roquettes de
127mm.

Versions du Hellcat :
– XF6F-1 : 2 prototypes (n° de série 02981 et 02982) à moteur Cyclone R-26006-10 commandés,
seul le 02981 est réalisé.
– XF6F-2 : version envisagée avec le moteur R-2800-16 à turbocompressuer mais non construite.
– XF6F-3 : second prototype (le 02982) équipé du R-2800-16.
– F6F-3 : première version de série (4402 éxemplaires).
– F6F-3E : 18 F6F-3 transformés en chasseur de nuit.
– XF6F-3N : prototype de chasse de nuit.
– F6F-3N : chasseur de nuit (205 exemplaires).
– XF6F-4 : nouvelle désignation du 02982, rééquipé du R-2800-27 turbocompresseur à 2 étages.
– F6F-5 version de série (6341 éxemplaires).
– F6F-5K : diverses transformation du F6F-5 en avion téléguidé (cibles, bombes volantes...).
– F6F-N : chasseur de nuit (1529 exemplaires).
– F6F-5P : environ 200 F6F-5 modifiés avec une caméra de reconnaissance.
– XF6F-6 : 2 F6F-5 rééquipés du moteur Double Wasp CR-2800-18W de 2450ch avec hélice
quadripale.

Les meilleurs pilotes sur Hellcats :
Baker Douglas VF20 16,33 victoires
Fleming Patrick Dawson VF80 19 victoires
Harris Cecil Elwood VF18 22 victoires
McCampbell David VF15 34 victoires
Nooy Cornelius Nicholas VF31 19 victoires
Valencia Eugene Anthony VF9 23 victoires
Vraciu Alexander VF 6 et VF16 19 victoires

Liens internet :
www.angelfire.com/fm/compass/F6F.htm
www.vectorsite.net/avf6f.html
www.warbirdalley.com/f6f.htm

Sources :
Fighter aces of the USA de Toliver et Constable chez Schiffer,
Les chasseurs américains de la guerre du Pacifique de Bernard Millot Editions Larivière
Plusieurs ouvrages de la série Aircraft of Ace chez Osprey.


GREG.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vania
Modo-Felfgendarme
Modo-Felfgendarme


Nombre de messages : 4720
Date d'inscription : 30/07/2008

MessageSujet: Re: Le chat de l'enfer   Dim 13 Déc - 12:13

Le kill-ratio est en effet impressionnant.
Merci Greg Ace Wink ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Panzer IV
Obersleutnant
Obersleutnant
avatar

Nombre de messages : 217
Age : 27
Localisation : Sains Lez Marquion France
Date d'inscription : 04/12/2008

MessageSujet: Re: Le chat de l'enfer   Lun 14 Déc - 10:35

greg ace a écrit:

- Armement: 6 mitrailleuses Browning de 12.7mm. Sur les dernières variantes, 2 de ces
mitrailleuses étaient remplacées par des canons de 20mm. 2 bombes de 454kg ou 6 roquettes de
127mm.
GREG.

cette avion a t-il servit comme avion d'appuit au sol Question
à la maniére des Stuka Question
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
greg ace
Generaloberst
Generaloberst
avatar

Nombre de messages : 536
Age : 45
Localisation : CALAIS
Date d'inscription : 10/02/2007

MessageSujet: Re: Le chat de l'enfer   Mar 22 Déc - 20:10

Les meilleures unités embarquées équipées de Hellcat :
VF-15 porte-avions Essex, 310 victoires
VF-9 porte-avions Essex, Lexington et Yorktown, 250,75 victoires
VF-2 porte-avions Entreprise et Hornet, 248 victoires
VF-18 porte-avions Intrepid, 176,5 victoires
VF-31 porte-avions Cabot et Belleau Wood, 165,60 victoires
VF-17 porte-avions Hornet, 161 victoires
VF-30 porte-avions Belleau Wood et Monterey, 159,83 victoires
VF-80 porte-avions Ticonderoga et Hancock, 159,50 victoires
VF-20 porte-avions Entreprise et Lexington, 158,16 victoires
VF-8 porte-avions Bunker Hill, 156 victoires
VF-19 porte-avions Lexington, 155 victoires
VF-16 porte-avions Lexington et Randolph, 154,5 victoires.

Sinon il a fait du straffing et de l'attaque au sol en 1945 sur le Japon.
GREG.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le chat de l'enfer   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le chat de l'enfer
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Vends chrysobéryl oeil de chat
» Coup de gueule contre mon chat!
» Oeil de chat
» [Mammifère] " CHAT HÉRISSONNÉ "
» Quels péchés mènent en enfer s'ils ne sont pas confessés ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du Front de l'Est :: Les autres Fronts :: Pacifique-
Sauter vers: