Le Forum du Front de l'Est
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Forum du Front de l'Est

Tout savoir sur le Front de l'Est
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -35%
-35% sur les lunettes de soleil audio Bose Frames Rondo
Voir le deal
149.99 €

 

 Le monde sous-marin de Jacques Cousteau

Aller en bas 
AuteurMessage
naga
Feldmarshall
Feldmarshall
naga

Nombre de messages : 12476
Age : 55
Localisation : Bangkok(Thailande)
Date d'inscription : 02/02/2009

Le monde sous-marin de Jacques Cousteau Empty
MessageSujet: Le monde sous-marin de Jacques Cousteau   Le monde sous-marin de Jacques Cousteau Icon_minitimeLun 12 Avr - 14:21

Superbe documentaire de Cousteau cheers cheers

Le documentaire de Jacques Cousteau de 1969 « Lagoon of Lost Ships » sur les épaves du lagon de Truk.
Lors de sa première sortie, ce documentaire délectait de nouvelles découvertes et, à ce jour, inspire encore la crainte.
De nombreux plongeurs contemporains citent ce film comme l’une des raisons pour lesquelles ils se sont intéressés à la plongée sur épave.

Unique à bien des égards, ce film a une qualité perdue aujourd’hui et impossible à reproduire aujourd’hui.
Tout d’abord, toute l’expédition a été filmée, et non capturée en vidéo. Ce fait donne aux images une qualité unique manquante à la multitude de documentaires historiques
que l’on absorbe quotidiennement à la télévision par câble. L’autre composante est la formule intangible d’une production Cousteau - plongée, histoire naturelle, exploration
et historien. Ou peut-être que c’est son chapeau rouge de marque, Français accent? D’autres ont depuis dupliqué cette formule, mais n’ont jamais dépassé le maître.

Un certain nombre de facteurs ont fait le succès de ce documentaire.
Seulement vingt-cinq ans s’étaient écoulés depuis l’opération Hailstone, lorsque les navires de Truk ont été coulés.
Conservé à couper le souffle et intact par les plongeurs et les chasseurs de souvenirs.
Deuxièmement, la technologie utilisée, un dispositif radar à balayage avec un enregistreur de cartes, et des cartes de l’enquête hydrographique sur l USS Tanner de 1968-1969.

Le documentaire fait suite à l’expédition de deux mois de membres de l’équipe Cousteau, dirigée par son fils Philippe à truk lagoon en 1969.
Le groupe n’a pas voyagé sur leur célèbre Callipso, choisissant plutôt de travailler avec l’opérateur de plongée de Truk, le capitaine Sequo, à bord de son navire Hopeful
qui connaissait intimement la région. Plus tard, ils ont été rejoints par Jacques Cousteau qui est arrivé par avion.
Le film commence avec des images de la Seconde Guerre mondiale des Japonais sur Truk: la construction de défenses, le déchargement des navires et des images couleur USN,
y compris certaine imagess de Hailstone qui a abouti à une trentaine de navires coulés et les aérodromes et les îles environnantes couvant.

Le film commence sur l’île de Dublon avec l’île d’Uman au loin, avec l’équipe explorant les reliques rouillées de l’occupation japonaise, y compris un canon antiaérien japonais
de 127 mm et des cratères de bombes qui sont depuis devenus des piscines pour les skippers de passage. L’une des observations faites par Cousteau est de savoir
comment le lagon est dépourvu de gros poissons et de la vie marine qui vivent habituellement dans les épaves.
Les cicatrices de la guerre étaient encore fraîches, et même à la fin des années 1960, les gros poissons avaient été chassés par l’utilisation d’explosifs de guerre pour la pêche.
Comme le dit Cousteau : « Pour les générations à venir, les vivants porteront le fardeau. »

L’équipe procède ensuite à la plongée et à la documentation d’un certain nombre des épaves de navires les plus célèbres de Truk, ainsi que du bombardier Yokosuka D4Y Judy coulé.
Au moment où le film a été réalisé, la plupart des identités des épaves que l’équipe a plongés étaient inconnues ou non confirmées.
Depuis, des auteurs comme Dan Bailey et son livre Wwii Wrecks of the Truk Lagoon ont révélé précisément quels navires Cousteau ont découverts ou visités.
Un compte rendu complet de cela, et les questions entourant le tournage sont abordées dans son livre complet.
Bien que les images de plusieurs épaves soient montées ensemble, les profondeurs des épaves sont exagérées, ce travail tient encore aujourd’hui comme un travail étonnant
de photographie sous-marine et de réalisation de films documentaires.

Les images enregistrées sont à couper le souffle et hypnotisante. Leur préservation est remarquable et l’équipe découvre la vie marine et de nombreux rappels obsédants
des hommes qui ont péri sur ces épaves - y compris des articles en tissu comme un chapeau de marins, chaussures, couvertures pliées et restes squelettiques.
Comme l’explique Cousteau, le naufrage est un mystère pour nous, nous cherchons l’histoire derrière eux.

Les efforts de l’équipe Cousteau culminent avec une recherche de sonar dans l’Eten Anchorage, et une plongée étrange sur l’Aikoku Maru, où ils enregistrent
des images spectaculaires des restes de centaines de soldats qui ont péri dans les logements spéciaux construits .

Le film résume le mieux Truk avec sa déclaration finale:
« Truk Lagoon présente une planète mystérieuse de la vie et la mort. D’une part, la nature absorbe les artefacts de la guerre. Et de l’autre, elle les a préservés.
Dans quelques siècles, toutes les traces des folies de l’homme disparaîtront du fond du lagon.

Difficile à obtenir, je n’ai pas pu le trouver en vente n’importe où en ligne, ou même dans la collection de ma bibliothèque publique.
Mis à part ceux qui l’on vu à la télévision quand il a été diffusé aux États-Unis le 14 mai 1971 ou ont la chance de voir une copie,
ce grand documentaire est comme une relique inconnue elle-même pour ceux qui ont la chance de le voir.


480 plongees en 2 mois !! affraid affraid affraid

Naufrages découverts et documentés
Aikoku, Amagisan, Fujisan, Hoki, Hokuyo, I-169, Kensho, Kikukawa, Momokawa, Nagano, Nippo, Reiyo, San Francisco, Seiko, Shotan, Taiho, Unkai n ° 6 , Yubae

Avions et épaves ont plongé et documenté
D4Y1 Judy, Fujikawa, Gosei, Hino n ° 2, Hoyo, Rio De Janiro, Sankisan, Shinkoku, Yamagiri, Kiyosumi, PB n ° 34


Videos
En Francais

https://www.youtube.com/watch?v=qcGWDpJH_e4


Il y a aussi le doc sur le Britannic Very Happy Very Happy


source
https://pacificwrecks.com/
Revenir en haut Aller en bas
vania
Modo-Felfgendarme
Modo-Felfgendarme


Nombre de messages : 10353
Date d'inscription : 30/07/2008

Le monde sous-marin de Jacques Cousteau Empty
MessageSujet: Re: Le monde sous-marin de Jacques Cousteau   Le monde sous-marin de Jacques Cousteau Icon_minitimeMar 13 Avr - 10:18

Trippant le film de Cousteau. Shocked
Devaient pas s'ennuyer les gars; il y a juste la musique, un peu oppressante...
Revenir en haut Aller en bas
naga
Feldmarshall
Feldmarshall
naga

Nombre de messages : 12476
Age : 55
Localisation : Bangkok(Thailande)
Date d'inscription : 02/02/2009

Le monde sous-marin de Jacques Cousteau Empty
MessageSujet: Re: Le monde sous-marin de Jacques Cousteau   Le monde sous-marin de Jacques Cousteau Icon_minitimeMar 13 Avr - 15:11

Extrait d un documentaire tourne en 2018/2019 avec de superbes images en eaux claires.

https://vimeo.com/ondemand/shipwreckstruklagoonvol1?fbclid=IwAR2k-G5r0xUShB7xGuZIdHjyEUQpu1WvOzKgyD1O6Kmz6p_UU2ACQJM4PVg


https://vimeo.com/ondemand/shipwreckstruklagoonvol2/376590655
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Le monde sous-marin de Jacques Cousteau Empty
MessageSujet: Re: Le monde sous-marin de Jacques Cousteau   Le monde sous-marin de Jacques Cousteau Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Le monde sous-marin de Jacques Cousteau
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du Front de l'Est :: Multimedia :: Films et documentaires-
Sauter vers: