Le Forum du Front de l'Est
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Forum du Front de l'Est

Tout savoir sur le Front de l'Est
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  Dernières imagesDernières images  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -25%
PC portable GIGABYTE AERO 16 15.6” Ultra HD ...
Voir le deal
1499 €

 

 TOS-1A «thermobariques» russes

Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage
naga
Feldmarshall
Feldmarshall
naga


Nombre de messages : 23968
Age : 57
Localisation : Bangkok(Thailande)
Date d'inscription : 02/02/2009

TOS-1A «thermobariques» russes Empty
MessageSujet: TOS-1A «thermobariques» russes   TOS-1A «thermobariques» russes Icon_minitimeMar 15 Mar 2022, 22:54

Pourquoi les lance-roquettes TOS-1A «thermobariques» russes sont si effrayants
Cet enfer venu du ciel a notamment rasé Grozny et Idlib.


TOS-1A «thermobariques» russes Tos-1x10


«Un crime de guerre en préparation», tweetait l'analyste Michael A. Horowitz en constatant l'irruption de lance-roquettes multiples russes de type TOS-1A
dans la guerre en Ukraine, tandis que les vidéos se multipliaient sur les réseaux pour montrer leur passage et leur installation partout dans le pays,
parfois à proximité immédiate de villes ou de lieux très habités.

La spécificité principale du TOS-1A, surnommé «Buratino» dans l'armée russe, tient dans ses projectiles dits «thermobariques».
Ces roquettes terrifiantes sont l'une des armes conventionnelles –donc non nucléaires– les plus ravageuses qui puissent être utilisées dans un conflit.
Également appelées «explosifs carburant-air», les «armes thermobariques à surpression» pulvérisent un aérosol explosif près du sol qui, lorsqu'il est ensuite détonné,
aspire et brûle l'oxygène environnant pour créer une explosion plus puissante, plus chaude et plus durable qu'une bombe classique.

Dans son article consacré à cette monstrueuse invention, The Drive traduit ce qu'écrit l'armée américaine à propos des «armes thermobariques à surpression».
«Le premier effet est un blast d'une longue durée et à haute pression qui fait un vide, puis déclenche une vague contraire», est-il ainsi écrit dans un guide de l'armée US
sur les matériels de guerre.


TOS-1A «thermobariques» russes Tos-110


Le document précise ensuite que ce type d'explosion et de vide (vacuum, en anglais) peut déchirer des matériaux mous tels que la surface des radars, le revêtement d'un avion
ou... les tissus humains. «Les murs et les surfaces dans la zone affectée ne protègent pas nécessairement les victimes, mais causent plutôt des ondes de choc multiples,
qui amplifient l'effet initial et peuvent renverser des structures.»

Le document ajoute que l'un des autres effets est la vague de chaleur terrifiante qui suit l'explosion du projectile, de l'ordre de 2.500 à 3.000°C, qui dépasse largement
son point d'impact et peut elle aussi provoquer d'importants dommages, aux matériels comme aux corps et aux esprits.


TOS-1A «thermobariques» russes Tos-1c10


Les armes thermobariques ne sont pas l'apanage des Russes: si ce sont en partie elles qui ont rasé Grozny en Tchétchénie ou Idlib en Syrie, elles ont également été utilisées
par les Américains en Afghanistan pour débusquer les talibans cachés dans des complexes souterrains.
Elles ne sont pas l'apanage des Russes mais elles pourraient faire le malheur absolu des Ukrainiens, militaires comme civils, qui se retrouveraient sous leur feu.
Elles feront en tout cas leur frayeur, et c'est sans doute une partie de l'objectif: avant même de tirer la moindre munition, affecter le moral de populations
pour l'instant encore vaillantes.

Si jusqu'ici, et comme l'explique The Drive, l'usage des TOS-1A repérés dans la guerre en cours n'a pu être vérifié de manière indépendante, il est fort possible que
ces armes infernales entrent en action dans les prochains jours, comme elles l'ont déjà fait ailleurs.
L'inquiétude est d'autant plus grande que les armées de Vladimir Poutine, abandonnant leurs velléités de guerre éclair, semblent se positionner autour des grandes villes
pour un conflit de siège de plus longue haleine, et dont les dégâts seront forcément moins discriminés entre forces militaires et populations civiles.

C'est semble-t-il ce qui s'est déjà passé le 28 février à Kharkiv, seconde ville du pays, qui a essuyé une pluie de roquettes et d'obus ayant ravagé une partie de ses installations
et, sans doute, fait de nombreuses victimes dans les populations civiles.
«Des dizaines de civils sont en train de mourir, a alerté le gouverneur régional Oleh Sinegubov.
Cela se passe en plein jour, quand les gens vont à la pharmacie, acheter de la nourriture, chercher de l'eau potable. C'est un crime.»

Le crime pourrait être plus terrible encore si les armes thermobariques russes font pleuvoir leur feu sur les villes ukrainiennes, comme elles l'ont fait dans le passé à Idlib ou Grozny.
Des bombes à sous-munitions auraient déjà été utilisées par les forces russes, accuse Amnesty International, qui explique qu'elles sont une preuve du mépris des armées russes
pour le sort des populations civiles.

Procureur de la Cour pénale internationale, Karim Khan a d'ores et déjà fait savoir qu'il ouvrait une enquête sur les crimes de guerre et crimes contre l'humanité
qui ont pu avoir lieu en Ukraine depuis le déclenchement de la guerre dans le Donbass jusqu'à aujourd'hui, et possiblement dans un avenir proche.


source
korii.slate.fr
Revenir en haut Aller en bas
naga
Feldmarshall
Feldmarshall
naga


Nombre de messages : 23968
Age : 57
Localisation : Bangkok(Thailande)
Date d'inscription : 02/02/2009

TOS-1A «thermobariques» russes Empty
MessageSujet: Re: TOS-1A «thermobariques» russes   TOS-1A «thermobariques» russes Icon_minitimeMar 15 Mar 2022, 23:02

TOS-1A


TOS-1A «thermobariques» russes Zzzz2799


Historique de production
Concepteur:Bureau d’études Omsk Transmash
Conçu 1988
Fabricant Ouralvagonzavod
Produit TOS-1 : 1987–TOS-1A
: 2003–TOS-2
Variants: TOS-1A, TOS-2

Spécifications
Masse 45,3 t
Longueur 9,5 m
Largeur 3,6 m
Hauteur 2,22 m
Équipage 3
Calibre 220 mm
Cadence de tir 30 coups/15 s
Champ de tir efficace 500–3 500 m (TOS-1)
10 000 m (TOS-1A)


Véhicule de chargement-transport TZM-T pour TOS-1A lors de l’exposition « Armiya 2020 »

TOS-1A «thermobariques» russes Zzzz2797


TOS-1A «thermobariques» russes Zzzz2798


Moteur V-84 Diesel 840ch (630 kW)
Gamme opérationnelle  550 km
Vitesse maximale 60 km/h
Revenir en haut Aller en bas
naga
Feldmarshall
Feldmarshall
naga


Nombre de messages : 23968
Age : 57
Localisation : Bangkok(Thailande)
Date d'inscription : 02/02/2009

TOS-1A «thermobariques» russes Empty
MessageSujet: Re: TOS-1A «thermobariques» russes   TOS-1A «thermobariques» russes Icon_minitimeMar 15 Mar 2022, 23:12

2 photos de TOS-1A en Ukraine

Point de contrôle biélorusse-ukrainien 'Senkovka-Veselovka'.
Il s’agit du TOS-1A 'Solntsepyok', d’au moins 4 chars T-72B, d’au moins 8 tracteurs MT-LB et du camion de l’OuralL’équipement est marqué d’un « O ». Chars se dirigeant vers Kiev.


TOS-1A «thermobariques» russes Zzz265


Les forces armées ukrainiennes s’emparent du système de lance-flammes lourd russe TOS-1A à Tchernihiv.

TOS-1A «thermobariques» russes Zzzz2800
Revenir en haut Aller en bas
vania
Modo-Felfgendarme
Modo-Felfgendarme



Nombre de messages : 18322
Date d'inscription : 30/07/2008

TOS-1A «thermobariques» russes Empty
MessageSujet: Re: TOS-1A «thermobariques» russes   TOS-1A «thermobariques» russes Icon_minitimeVen 25 Mar 2022, 08:46

Il semble que les russes ne puissent pas l'utiliser à pleine puissance, car les ukrainiens se défendent souvent près des habitations et localités...
Chaque perte civile est ensuite soigneusement exhibée et comptabilisée par les médias... Evil or Very Mad Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
naga
Feldmarshall
Feldmarshall
naga


Nombre de messages : 23968
Age : 57
Localisation : Bangkok(Thailande)
Date d'inscription : 02/02/2009

TOS-1A «thermobariques» russes Empty
MessageSujet: Re: TOS-1A «thermobariques» russes   TOS-1A «thermobariques» russes Icon_minitimeLun 30 Mai 2022, 01:17

Des vidéos ont fait surface montrant la détonation terrifiante de ce qui sont probablement des obus du système de fusées à lancement multiple (MLRS) russe TOS-1A
lors d’une attaque en Ukraine. Les clips peuvent servir comme l’une des premières images enregistrées du TOS-1A Solntsepek, ou Sunshine, frappant des positions ukrainiennes.


TOS-1A «thermobariques» russes Tos1a_10


Les explosions se seraient produites près de Novomykhailivka et de Lyman, toutes deux dans la région de Donetsk, dans le Donbass.
Dans les images, les ondes de choc massives provoquées par les obus thermobariques peuvent être clairement vues, avec plusieurs explosions se produisant à la fois
pendant l’attaque. Le phénomène que vous voyez, que les armes thermobariques sont particulièrement susceptibles de produire, s’appelle un nuage de condensation,
ou nuage de Wilson. Une explosion suffisamment importante dans des conditions d’humidité élevée comme celles que nous semblons voir dans la vidéo provoquera une baisse
de densité dans l’air qui l’entoure, ce qui à son tour refroidit temporairement l’air et provoque la condensation d’une partie de la vapeur d’eau qui s’y trouve.
Cela crée les nuages inquiétants en forme de bulles vus dans le clip.

Le système TOS-1A est une variante du TOS-1 qui remonte à la fin de la guerre froide.
Le TOS-1A est entré en service en 2001 avec une portée améliorée et un ordinateur balistique amélioré, entre autres raffinements.
Utilisé pour la première fois par l’armée russe en Tchétchénie, le système complet est monté sur un châssis de char T-72 modifié et a été conçu à l’origine pour l’appui-feu
indirect des unités d’infanterie en progression et des chars de combat principaux.
Le véhicule est équipé d’un système de lancement rotatif capable de contenir jusqu’à 24 fusées thermobariques non guidées, qui peuvent être lancées en six à 12 secondes.
Les fusées du TOS-1A utilisent des ogives thermobariques, ou explosifs carburant-air.
Ceux-ci utilisent l’oxygène environnant pour créer une explosion à haute température.
Les armes dévastatrices, également parfois appelées « bombes à vide », comprennent un conteneur de carburant avec deux charges explosives distinctes.


TOS-1A «thermobariques» russes Tos-1_10


Une fois la cible atteinte, la première charge explosive permet au réservoir de carburant d’ouvrir et de disperser un nuage de carburant, et la deuxième charge enflamme
le nuage de carburant incendiaire, ce qui entraîne une explosion enflammée et un vide aspirant l’oxygène.
La détonation des roquettes provoque un changement si rapide et si radical de la pression de l’air que s’abriter dans une tranchée ou une grotte,
derrière une barrière renforcée ou, dans certains cas, même à l’intérieur d’un véhicule blindé ne protégerait pas un humain.

Le principal ... effet [créé par les fusées du TOS-1] est une onde de souffle à haute pression de longue durée qui crée un vide – puis précipite une onde inverse »,
selon l’édition 2011 du World Equipment Guide (WEG) non classifié du U.S. Army Training and Doctrine Command (TRADOC).
« Ces surtensions de pression / vide (jusqu’à 427 livres par pouce carré) provoquent un effet de déchirure sur les matériaux mous (tels que la peau d’avion, la surface radar,
le tissu pulmonaire humain). Les murs et les surfaces à l’intérieur de la zone touchée ne protègent pas nécessairement les victimes, mais provoquent plutôt de multiples ondes
de pression, qui amplifient les effets de déchirure et peuvent renverser les structures.
« Un effet secondaire est la chaleur à haute température – 2 500 à 3 000 ° C. Une explosion incomplète produit un effet presque dévastateur, une flamme à haute température
de longue durée sur une large zone », poursuit-il.
« Même ceux qui se trouvent à l’extérieur de la zone de l’explosion seront rendus inefficaces avec un traumatisme mental et physique débilitant. »


TOS-1A «thermobariques» russes Tos-1_11


La raison pour laquelle la Russie aurait besoin d’utiliser une arme aussi destructrice pourrait s’expliquer par le fait que le TOS-1A est généralement décrit comme étant utile
pour déraciner des forces bien enterrées. Il y a eu des rapports selon lesquels les unités ukrainiennes utilisent des structures et des lignes de tranchées pour leur défense
dans la région du Donbass, de sorte qu’une arme comme celle-ci pourrait s’avérer essentielle pour briser ce genre de défenses durcies.

Cependant, de multiples revendications ont émergé à la suite de ce développement récent qui considère l’utilisation par la Russie du TOS-1A comme un crime de guerre,
mais il n’y a pas de lois internationales spécifiques qui interdisent l’utilisation de ces roquettes dans le combat général.
La politique derrière l’emploi du système, cependant, commence à devenir trouble si elle est utilisée de manière pointue contre les populations civiles établies.
Si l’éthique de cette attaque devait être remise en question plus tard, ce ne serait pas nécessairement la nature de l’arme qui serait en cause, mais son emploi.

Ces images agissent comme un rappel effrayant de ce dont le TOS-1A est capable - créant une chaleur et des pressions extrêmes qui peuvent causer des dommages incroyables
aux humains à proximité.


source
thedrive.com
Revenir en haut Aller en bas
vania
Modo-Felfgendarme
Modo-Felfgendarme



Nombre de messages : 18322
Date d'inscription : 30/07/2008

TOS-1A «thermobariques» russes Empty
MessageSujet: Re: TOS-1A «thermobariques» russes   TOS-1A «thermobariques» russes Icon_minitimeLun 30 Mai 2022, 08:43

D'après des rapports Ukrainiens, la situation devient extrêmement tendue pour leurs militaires, l'artillerie Russe s'avérant omniprésente. Les Russes tournent les positions de défense, évitant les ponts forts, et les localités sont bien moins importantes qu'à Marioupol par exemple, les défenseurs ayant alors peu de voies de repli...
Revenir en haut Aller en bas
naga
Feldmarshall
Feldmarshall
naga


Nombre de messages : 23968
Age : 57
Localisation : Bangkok(Thailande)
Date d'inscription : 02/02/2009

TOS-1A «thermobariques» russes Empty
MessageSujet: Re: TOS-1A «thermobariques» russes   TOS-1A «thermobariques» russes Icon_minitimeMer 06 Juil 2022, 12:59

Etonnant cette telle puissance de feu pour l Algerie ! Shocked Shocked

L’Algérie a confirmé l’acquisition de lance-roquettes multiples TOS-1A en provenance de Russie après qu’un système a été vu lors d’images télévisées
d’un exercice le 12 mai 2018
Le système se compose d’un lanceur pour 24 fusées monté sur une coque T-72.
Décrit par les Russes comme un lance-roquettes lourd, il s’agit d’une arme de bombardement de zone à courte portée avec ses roquettes de 220 mm transportant
de grandes ogives thermobares.

L’Algérie est le cinquième client d’exportation TOS-1A connu après l’Arménie, l’Azerbaïdjan, l’Irak et le Kazakhstan.
Le système a été révélé lors d’une visite du chef d’état-major, le général de corps d’armée Ahmed Gaïd Salah, dans la 4e région militaire d’Ouargla,
responsable de la frontière orientale du pays avec la Libye.


52 vehicules pour l Algerie

TOS-1A «thermobariques» russes Tos-1_12


source
web.archive.org
Revenir en haut Aller en bas
vania
Modo-Felfgendarme
Modo-Felfgendarme



Nombre de messages : 18322
Date d'inscription : 30/07/2008

TOS-1A «thermobariques» russes Empty
MessageSujet: Re: TOS-1A «thermobariques» russes   TOS-1A «thermobariques» russes Icon_minitimeJeu 07 Juil 2022, 08:37

Pour faire peur aux Marocains ?!... scratch Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





TOS-1A «thermobariques» russes Empty
MessageSujet: Re: TOS-1A «thermobariques» russes   TOS-1A «thermobariques» russes Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
TOS-1A «thermobariques» russes
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Restes russes en ex DDR
» chars russes
» chaussettes russes
» Les "Daredevils russes"
» Régiments russes d'obusiers de 122

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du Front de l'Est :: Matériels utilisés :: Blindés-
Sauter vers: