Le Forum du Front de l'Est
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Forum du Front de l'Est

Tout savoir sur le Front de l'Est
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  Dernières imagesDernières images  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -62%
ABEIL – Lot de 2 Oreillers à ...
Voir le deal
14.54 €

 

 Reveil du char futuriste russe a Kubinka

Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage
naga
Feldmarshall
Feldmarshall
naga


Nombre de messages : 23968
Age : 57
Localisation : Bangkok(Thailande)
Date d'inscription : 02/02/2009

Reveil du char futuriste russe a Kubinka Empty
MessageSujet: Reveil du char futuriste russe a Kubinka   Reveil du char futuriste russe a Kubinka Icon_minitimeDim 3 Avr - 3:14

Parmi les nombreux développements de la guerre blindée pendant la guerre froide, la course à la construction des chars les plus gros et les plus lourds pour briser les lignes défensives
et les fortifications ennemies a produit certains des designs les plus impressionnants.
Parmi les chars lourds de cette époque, le remarquable Object 279 développé par l’Union soviétique était peut-être le plus impressionnant.
Alors que ce mastodonte de 66 tonnes, avec sa forme de coque bizarre et ses quatre ensembles de chenilles, n’est jamais entré en production,
un prototype est de nouveau en état de marche en Russie.


Reveil du char futuriste russe a Kubinka Object19


Une vidéo du musée des chars Kubinka, à l’extérieur de Moscou, montre que les travaux visant à remettre l’objet 279 en état de marche ont été couronnés de succès.
Avec un rugissement de diesel et pas de manque de fumée, le gros char est vu rampant vers l’avant avant un bref mais bruyant essai sur le terrain du musée,
sa tourelle traversée vers l’arrière.
Les détails des travaux de restauration et le temps qu’il a fallu sont insaisissables, pour l’instant, mais l’effort a clairement porté sur le moteur et les trains roulants,
ainsi que sur la coque et la tourelle, qui ont été partiellement peintes en apprêt rouge avant une probable repulvérisation complète.
La plupart des sources indiquent qu’il s’agit du seul char Object 279 survivant au monde.


Video

https://www.youtube.com/watch?v=1ncVfI7_cRE



Mais qu’en est-il de son histoire ?
L’Object 279 était le prolongement logique de la série de chars lourds Iosef (Josef) Staline développée par l’Union soviétique pendant la Seconde Guerre mondiale.
Ceux-ci ont culminé avec l’IS-3 avant la fin de ce conflit et les travaux ont continué à affiner cette conception dans l’immédiat après-guerre, conduisant au T-10
qui a été accepté pour le service en 1953.
Pesant environ 57 tonnes, le T-10 était armé d’un canon de calibre 122 mm destiné à défier des chars comme le M103 américain et le Conquérant britannique.

T-10

Reveil du char futuriste russe a Kubinka Zzzz2965


L’Object 279, dont le développement a commencé à l’usine Kirov de Leningrad en 1957, avait un armement principal encore plus percutant, sous la forme d’un canon rayé
M-65 de 130 mm et de 24 obus. Un système de chargement semi-automatique fournissait une cadence de tir de cinq à sept coups par minute.
Le canon était équipé d’un système de stabilisation pour un tir précis en mouvement et était allié à un télémètre optique, un système de guidage automatique
et un viseur de nuit incorporant un projecteur infrarouge.
Des fonctionnalités comme celles-ci étaient très à la pointe de la technologie pour cette période.
À côté du canon principal se trouvait également une mitrailleuse lourde coaxiale de 14,5 mm.

En plus d’un canon qui devait dominer le champ de bataille, la conception globale du char était radicale.
Les chars lourds étaient traditionnellement des véhicules encombrants, mieux adaptés aux terrains plats, s’encombrant et fournissant un appui-feu à longue portée
aux chars moyens.
L’Object 279, cependant, a été optimisé pour se déplacer plus rapidement sur un terrain accidenté, aidé par ses quatre ensembles de chenilles, plus ou moins également espacées
sous la coque, et combinés pour fonctionner par paires de chaque côté.
Les chenilles elles-mêmes étaient montées sur des poutres creuses longitudinales qui contenaient également du carburant pour le moteur.
L’empreinte de la voie a fourni une pression au sol d’environ 8,5 livres par pouce carré (PSI).
Le M48 Patton américain, un char de combat principal de première génération, avait quant à lui une pression au sol d’environ 12 PSI.
Le résultat, apparemment, a permis au véhicule soviétique de se déplacer sans difficulté sur un sol marécageux et mou, et même à travers des souches d’arbres.
Il aurait également été en mesure de négocier une série d’obstacles antichars, y compris des « hérissons tchèques ».


La configuration unique de la quadruple chenilles sur l’Object 279.

Reveil du char futuriste russe a Kubinka Zzzz2966
Revenir en haut Aller en bas
naga
Feldmarshall
Feldmarshall
naga


Nombre de messages : 23968
Age : 57
Localisation : Bangkok(Thailande)
Date d'inscription : 02/02/2009

Reveil du char futuriste russe a Kubinka Empty
MessageSujet: Re: Reveil du char futuriste russe a Kubinka   Reveil du char futuriste russe a Kubinka Icon_minitimeDim 3 Avr - 3:29

Propulsé par un moteur diesel de 16 cylindres de 1 000 chevaux, l’Object 279 était capable de faire une vitesse maximale de 75 km/h et l’autonomie, avec un seul ravitaillement,
était de 300 kms. Le T-10, à titre de comparaison, avait une vitesse de 40 km/h et une portée opérationnelle de 240 kms.

L’Object 279 était bien protégé, avec une épaisseur de blindage maximale d’environ 32 cm, contre un maximum de 27cm sur le T-10.
Cependant, la conception globale de l’armure était plus révolutionnaire, composée d’un arrangement de structures entièrement moulées, dont beaucoup étaient inclinées
pour une protection supplémentaire afin d’aider à dévier les munitions perforantes et à charge creuse.
En dehors de ces structures blindées se trouvait un bouclier elliptique supplémentaire autour de la coque, destiné à déclencher des projectiles antichars hautement explosifs (HEAT),
qui ne dépendent pas principalement de la force cinétique pour la pénétration.
La tourelle était également entièrement coulée, toujours avec un bouclier anti-CHALEUR protecteur.


Reveil du char futuriste russe a Kubinka Zzzz2967


La forme non conventionnelle de la coque devait également rendre le char beaucoup moins susceptible de se retourner lors d’une explosion nucléaire.
Comme on s’attendait à ce qu’il combatte sur un champ de bataille nucléaire, l’équipage a également été doté de systèmes de protection nucléaires, biologiques et chimiques (NBC).
L’équipage du char se composait de quatre personnes, avec le commandant, le mitrailleur et le chargeur dans la tourelle et le conducteur à l’avant de la coque.

En 1959, un prototype d’Object 279 était disponible, mais l’écriture était déjà sur le mur pour le concept de char lourd en général.
À partir du début des années 1960, l’Union soviétique a rapidement commencé à rétrograder ses chars lourds dans les réserves ou à les démanteler complètement,
s’appuyant de plus en plus sur des chars moyens plus agiles et plus rapides, comme le T-54/55 et le T-62, et finalement sur les chars de combat principaux,
à commencer par le T-64, qui reste en service en première ligne aujourd’hui. .
Offrant un équilibre entre puissance de feu, protection et mobilité, les MBT devaient être le fer de lance d’une forme révisée d’unités interarmes plus rapides,
avec des chars accompagnés d’infanterie dans des véhicules blindés de transport de troupes et soutenus par des roquettes et des missiles.
Les chars lourds, quant à eux, ont commencé à etre obsoletes.

Les missiles ont également contribué à la disparition de l’Objet 279. Toujours partisan des armes guidées, à la fin des années 1950, le Premier ministre soviétique Nikita Khrouchtchev
était un partisan des chars armés de missiles, qui devaient au moins égaler la puissance de feu de ceux qui sont équipés de canons, mais qui seraient plus précis, plus légers
et plus mobiles.

Le rêve du char lance-missiles n’a cependant jamais décollé correctement, entravé par les missiles guidés antichars primitifs disponibles à l’époque.
Pourtant, Khrouchtchev a signé l’arrêt de mort pour le char lourd lorsqu’il a stipulé que tout nouveau char à ajouter à l’inventaire soviétique ne devrait pas dépasser un poids
de 41 tonnes. De telles conceptions seraient non seulement moins chères à produire, mais garantiraient également qu’ils seraient en mesure de négocier les routes et les ponts
qui seraient rencontrés dans une poussée blindée à travers l’Europe centrale.

Quant à l’Object 279, dont seulement trois ont été construits, même si les dirigeants soviétiques avaient continué à promouvoir le développement de chars lourds,
il est possible que les problèmes rencontrés lors de son développement précoce se soient avérés insurmontables de toute façon.
Le prototype aurait souffert d’une agilité pire que prévu, d’un degré élevé de complexité rendant les réparations sur le terrain difficiles et de problèmes
avec ses trains roulants.

Néanmoins, même aujourd’hui, l’Object 279 reste un design imposant et un point culminant innovant de l’industrie prolifique de la construction de chars soviétiques.
On ne sait pas pourquoi ce véhicule, en particulier, a été choisi pour être remis en état de marche, mais le résultat est une pièce unique de l’histoire de la guerre froide.
Avec une collection probablement inégalée de véhicules blindés à Kubinka, on pourrait espérer que d’autres chars rares pourraient également être ramenés à la vie de cette manière.

À une époque où l’armure russe moderne a du mal à avoir un impact significatif pendant la campagne en Ukraine, il est également possible que l’Objet 279 fournisse une sorte
de point focal pour les passionnés militaires du pays, rappelant comme il le fait une époque où l’armure soviétique était toujours censée percer si jamais elle était engagée
dans une action à grande échelle.


source
thedrive.com
Revenir en haut Aller en bas
vania
Modo-Felfgendarme
Modo-Felfgendarme



Nombre de messages : 18322
Date d'inscription : 30/07/2008

Reveil du char futuriste russe a Kubinka Empty
MessageSujet: Re: Reveil du char futuriste russe a Kubinka   Reveil du char futuriste russe a Kubinka Icon_minitimeDim 3 Avr - 10:13

Drôle d'engin, mais dont on comprend bien à ces lignes le concept, une fois remis dans le contexte de l'époque... Smile
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Reveil du char futuriste russe a Kubinka Empty
MessageSujet: Re: Reveil du char futuriste russe a Kubinka   Reveil du char futuriste russe a Kubinka Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Reveil du char futuriste russe a Kubinka
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Musée de Kubinka
» Le sturmtiger du musee de Kubinka
» Le Jagdtiger du musee de Kubinka
» Le Ferdinand du musee de Kubinka
» Le Tigre II du musee de Kubinka

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du Front de l'Est :: Matériels utilisés :: Blindés-
Sauter vers: