Le Forum du Front de l'Est
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Forum du Front de l'Est

Tout savoir sur le Front de l'Est
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  Dernières imagesDernières images  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -55%
Coffret d’outils – STANLEY – ...
Voir le deal
21.99 €

 

 Operation Unthinkable

Aller en bas 
3 participants
AuteurMessage
naga
Feldmarshall
Feldmarshall
naga


Nombre de messages : 34132
Age : 58
Localisation : Bangkok(Thailande)
Date d'inscription : 02/02/2009

Operation Unthinkable Empty
MessageSujet: Operation Unthinkable   Operation Unthinkable Icon_minitimeJeu 1 Déc - 2:09

L Operation Unthinkable (Impensable en francais) était le nom donné à deux plans de guerre futurs possibles par les chefs d’état-major britanniques
contre l’Union soviétique en 1945.
Les plans n’ont jamais été approuvés ou mis en œuvre. La création des plans a été ordonnée par le Premier ministre britannique Winston Churchill en mai 1945
et développée par l’état-major de planification interarmées des forces armées britanniques en mai 1945 à la fin de la Seconde Guerre mondiale en Europe.


Operation Unthinkable Z_jfif13



Un plan supposait une attaque surprise contre les forces soviétiques stationnées enAllemagne pour « imposer la volonté des Alliés occidentaux » aux Soviétiques.
« La volonté » a été qualifiée de « pacte carré pourla Pologne », ce qui signifiait probablement l’application de l’accord de Yalta récemment signé.
Les planificateurs ont décidé que sans l’aide massive des États-Unis, la Grande-Bretagne échouerait probablement.
L’évaluation, signée par le chef d’état-major de l’armée le 9 juin 1945, concluait : « Il serait hors de notre pouvoir de remporter un succès rapide mais limité
et nous serions engagés dans une guerre prolongée contre vents et marées. »
Le nom de code était maintenant réutilisé à la place pour un deuxième plan, qui était un scénario défensif dans lequel les Britanniques devaient se défendre
contre une poussée soviétique vers la mer du Nord et l’Atlantique après le retrait des forces américaines du continent.
Lorsque le Parti travailliste est arrivé au pouvoir aux élections générales de 1945, il a ignoré le projet de plan.

L’étude est devenue le premier plan d’urgence de l’époque de la guerre froide pour la guerre contre l’Union soviétique.
Les deux plans étaient très secrets et n’ont été rendus publics qu’en 1998, bien qu’un espion britannique pour les Soviétiques, Guy Burgess, ait transmis certains détails à l’époque.


But offensif
L’objectif principal initial de l’opération a été déclaré comme « imposer à la Russie la volonté des États-Unis et de l’Empire britannique.
Même si « la volonté » de ces deux pays peut être définie comme rien de plus qu’un accord carré pour la Pologne, cela ne limite pas nécessairement l’engagement militaire ».
(L’Union soviétiqueest est appelée « Russie » tout au long du document, une métonymie qui était courante en Occident tout au long de laguerre froide.)

Les chefs d’état-major craignaient que l’énorme taille des forces soviétiques déployées en Europe à la fin de la guerre et la perception que le premier ministre soviétique
Joseph Staline n’était pas fiable aient provoqué l’existence d’une menace soviétique en Europe occidentale.
L’Union soviétique n’avait pas encore lancé son attaque contre les forces japonaises et l’une des hypothèses du rapport était donc que l’Union soviétique s’allierait plutôt
avec le Japon si les Alliés occidentaux commençaient les hostilités.

La date hypothétique du début de l’invasion alliée de l’ Europe tenue par les Soviétiques était fixée au 1er juillet 1945, quatre jours avant les élections générales
au Royaume-Uni. Le plan supposait une attaque surprise par jusqu’à 47 divisions britanniques et américaines dans la région de Dresde, au milieu des lignes soviétiques.
Cela représentait près de la moitié des quelque 100 divisions dont disposaient les quartiers généraux britannique, américain et canadien à cette époque.

Le plan a été considéré par le Comité des chefs d’état-major britanniques comme militairement irréalisable en raison d’une supériorité anticipée de 2,5:1
dans les divisions des forces terrestres soviétiques en Europe et au Moyen-Orient au 1er juillet, où le conflit devait avoir lieu.
La majeure partie de l’opération offensive aurait été entreprise par les forces américaines et britanniques, ainsi que par les forces polonaises et jusqu’à 10 divisions de l’ancienne
Heer (armée)allemande, remobilisées du statut de prisonnier de guerre.
Tout succès rapide serait causé par la seule surprise. Si un succès rapide ne pouvait être obtenu avant le début de l’hiver, l’évaluation était que les Alliés seraient engagés
dans une guerre totale prolongée.
Dans le rapport du 22 mai 1945, une opération offensive est jugée « hasardeuse ».


Le tableau suivant est basé sur les estimations alliées au moment de la planification de l’opération Unthinkable.
Solde projeté en Europe occidentale selon les estimations alliées, 1er juillet 1945

Divisions d’infanterie
Allies 80
Sovietiques 228

Divisions blindées
Allies 23
Sovietiques 36

Avions tactiques
Allies 6 048
Sovietiques 11,802

Avions stratégiques
Allies 2 750
Sovietiques 960




Revenir en haut Aller en bas
naga
Feldmarshall
Feldmarshall
naga


Nombre de messages : 34132
Age : 58
Localisation : Bangkok(Thailande)
Date d'inscription : 02/02/2009

Operation Unthinkable Empty
MessageSujet: Re: Operation Unthinkable   Operation Unthinkable Icon_minitimeJeu 1 Déc - 2:26

But Défensif
En réponse à une instruction de Churchill du 10 juin 1945, un rapport de suivi a été rédigé sur « les mesures qui seraient nécessaires pour assurer la sécurité des
îles britanniqueen cas de guerre avec la Russie dans un proche avenir ».
Les forces américaines se déplaçaient dans le Pacifique pour une invasion planifiée du Japon, et Churchill craignait que la réduction des forces de soutien ne laisse les Soviétiques
en position de force pour prendre des mesures offensives en Europe occidentale. Le rapport concluait que si les États-Unis se concentraient uniquement
sur le théâtre du Pacifique, les chances de la Grande-Bretagne « deviendraient fantaisistes ».

L’état-major de planification interarmées a rejeté l’idée de Churchill de conserver les têtes de pont sur le continent comme n’ayant aucun avantage opérationnel.
Il était prévu que la Grande-Bretagne utiliserait son armée de l’air et sa marine pour résister, mais une menace d’attaque massive à la roquette était anticipée,
sans aucun moyen de résistance autre que lebombardement stratégique.


Discussions ultérieures
En 1946, des tensions et des conflits se développaient entre les régions d’Europe occupées par les Alliés et occupées par les Soviétiques et étaient considérées
comme des déclencheurs potentiels d’un conflit plus large. L’une de ces régions était la marche Julian (une région del’Europe du Sud-Est qui est maintenant divisée entre laCroatie,
la Slovénie et l’Italie), et le 30 août 1946, des discussions informelles ont eu lieu entre les chefs d’état-major britannique et américain sur la façon dont un tel conflit
pourrait se développer et la meilleure stratégie pour mener une guerre européenne.
Encore une fois, la question du maintien d’une tête de pont sur le continent a été discutée,Dwight D. Eisenhower préférant un retrait aux Pays-Bas, plutôt qu’ en ’Italie,
en raison de leur proximité avec le Royaume-Uni.



Possible prise de conscience soviétique
En juin 1945, le haut commandant de l’armée soviétique, le maréchal Georgy Zhukov, ordonna soudainement aux forces soviétiques en Pologne de se regrouper
et de préparer leurs positions pour la défense.
Selon John Erickson, professeur à l’Université d’Édimbourg, l’opération Unthinkable aide à expliquer pourquoi Joukov a agi ainsi.
Si les plans de l’opération avaient été transmis à Moscou par les Cinq de Cambridge, cela expliquerait les ordres soudains de se regrouper et de se préparer à la défense;
cependant, il est tout aussi possible que la décision ait été causée par la méfiance soviétique à l’égard des Alliés occidentaux.
Si les Soviétiques avaient effectivement su que les Alliés occidentaux préparaient une éventuelle attaque, l’élément de surprise aurait été perdu avant même le début
des opérations contre les Soviétiques et réduirait encore les chances de succès de l’opération Unthinkable.



source
wikipedia.com
Revenir en haut Aller en bas
vania
Modo-Felfgendarme
Modo-Felfgendarme



Nombre de messages : 25479
Date d'inscription : 30/07/2008

Operation Unthinkable Empty
MessageSujet: Re: Operation Unthinkable   Operation Unthinkable Icon_minitimeJeu 1 Déc - 10:42

On imagine mal un conflit entre vainqueurs sur les ruines du vaincu, mais on voit bien ressortir le côté belliqueux des Britishs:
Diviser sur le continent pour l'affaiblir.
On en est encore là aujourd'hui... Rolling Eyes
Sujet inédit pour ma part. Smile
Revenir en haut Aller en bas
carbone14
Feldmarshall
Feldmarshall
carbone14


Nombre de messages : 22913
Age : 71
Localisation : Magyarország
Date d'inscription : 04/03/2016

Operation Unthinkable Empty
MessageSujet: Re: Operation Unthinkable   Operation Unthinkable Icon_minitimeJeu 1 Déc - 11:49

Ahahahahaha ! W. Churchill Rolling Eyes alcoolique notoire, fumeur encore plus, vulgaire envers les femmes et supposé drogué parfois ! intelligent mais franchement anti tout ce qui était british. Surtout anti-communiste. Enfin les américains sont pareil aujourd'hui, comme toujours d'ailleurs. Être communiste est presque un crime. tongue
Revenir en haut Aller en bas
naga
Feldmarshall
Feldmarshall
naga


Nombre de messages : 34132
Age : 58
Localisation : Bangkok(Thailande)
Date d'inscription : 02/02/2009

Operation Unthinkable Empty
MessageSujet: Re: Operation Unthinkable   Operation Unthinkable Icon_minitimeJeu 1 Déc - 13:24

vania a écrit:
On imagine mal un conflit entre vainqueurs sur les ruines du vaincu, mais on voit bien ressortir le côté belliqueux des Britishs:
Diviser sur le continent pour l'affaiblir.
On en est encore là aujourd'hui... Rolling Eyes
Sujet inédit pour ma part. Smile


J ai rechercher ce sujet apres avoir vu un documentaire sur Russia Today.
j etais estomaquer de voir que le projet etait d utiliser des prisonniers allemands pour combattre les russes.
Pas sur du resultat,les allemands etaient clairement epuises apres mai 1945.
On a bien vu le pietre resultat quand certains ont ete envoyes en Indochine pour combattre les vietminhs... Rolling Eyes Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
carbone14
Feldmarshall
Feldmarshall
carbone14


Nombre de messages : 22913
Age : 71
Localisation : Magyarország
Date d'inscription : 04/03/2016

Operation Unthinkable Empty
MessageSujet: Re: Operation Unthinkable   Operation Unthinkable Icon_minitimeJeu 1 Déc - 13:57

naga a écrit:
vania a écrit:
On imagine mal un conflit entre vainqueurs sur les ruines du vaincu, mais on voit bien ressortir le côté belliqueux des Britishs:
Diviser sur le continent pour l'affaiblir.
On en est encore là aujourd'hui... Rolling Eyes
Sujet inédit pour ma part. Smile


J ai rechercher ce sujet apres avoir vu un documentaire sur Russia Today.
j etais estomaquer de voir que le projet etait d utiliser des prisonniers allemands pour combattre les russes.
Pas sur du resultat,les allemands etaient clairement epuises apres mai 1945.
On a bien vu le pietre resultat quand certains ont ete envoyes en Indochine pour combattre les vietminhs... Rolling Eyes Rolling Eyes
Horrible, les anglais étaient aussi débiles ? La guerre ne leur a rien apprit ? scratch Drôle de mentalité tout de même. L'exploitation de l'homme par l'homme dans sa pure forme. Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
vania
Modo-Felfgendarme
Modo-Felfgendarme



Nombre de messages : 25479
Date d'inscription : 30/07/2008

Operation Unthinkable Empty
MessageSujet: Re: Operation Unthinkable   Operation Unthinkable Icon_minitimeVen 2 Déc - 11:30

Citation :
On a bien vu le pietre resultat quand certains ont ete envoyes en Indochine pour combattre les vietminhs..
Euh ... au contraire, à priori très efficaces, les témoignages dans ce sens sont nombreux.
La plupart ont été dans la Légion Etrangère... Rolling Eyes scratch
Revenir en haut Aller en bas
naga
Feldmarshall
Feldmarshall
naga


Nombre de messages : 34132
Age : 58
Localisation : Bangkok(Thailande)
Date d'inscription : 02/02/2009

Operation Unthinkable Empty
MessageSujet: Re: Operation Unthinkable   Operation Unthinkable Icon_minitimeVen 2 Déc - 11:55

Dans la legion ,c etait des waffen SS.
Au debut de la guerre d Indochine,de 1946 a 1948,les francais avaient le dessus sur le Vietminh mais a partir de 1949
avec le support de la Chine de Mao,les deserteurs allemands se sont multiplies en plus des morts apres 3 ans de guerre...
Revenir en haut Aller en bas
vania
Modo-Felfgendarme
Modo-Felfgendarme



Nombre de messages : 25479
Date d'inscription : 30/07/2008

Operation Unthinkable Empty
MessageSujet: Re: Operation Unthinkable   Operation Unthinkable Icon_minitimeLun 5 Déc - 10:58

On peut rajouter le manque de volonté et de moyens de l'état d'envoyer d'autres troupes pour régler par la force une situation empirique.
S'il y a eu en effet une bonne part de S.S., c'est qu'on leur a posé la condition suivante après leur capture à la fin de la guerre:
Tu es un nazi fanatique et on va pas de faire de cadeaux, donc ou tu choisis les camps d'internement, cloitré pour x années, ou un contrat d'engagement dans la légion ?
Comme la plupart, les plus jeunes, n'avaient connu que le Reich militarisé et la guerre, il a été relativement facile de les "motiver" pour d'autres "aventures".
Le "landser", soldat régulier, à qui on a pas mis la même pression, et avait peut-être aussi moins d'ardeurs guerrières, s'est senti davantage l'envie de rentrer à la maison après le conflit, ou ce qu'il en restait...
Revenir en haut Aller en bas
naga
Feldmarshall
Feldmarshall
naga


Nombre de messages : 34132
Age : 58
Localisation : Bangkok(Thailande)
Date d'inscription : 02/02/2009

Operation Unthinkable Empty
MessageSujet: Re: Operation Unthinkable   Operation Unthinkable Icon_minitimeJeu 6 Avr - 14:24

Encore un "truc anti sovietique " Rolling Eyes Rolling Eyes

Le Plan Totality

Le Plan Totality était un stratagème de désinformation établi par le général américain Dwight D. Eisenhower en août 1945 sur ordre du président américain Harry S. Truman
après la conférence de Potsdam.

Le plan était une attaque nucléaire contre l’URSS avec 20 à 30 bombes atomiques.
Il a nommé 20 villes soviétiques pour l’anéantissement par une première frappe nucléaire:
Moscou,
Gorki,
Kuybyshev,
Sverdlovsk,
Novosibirsk,
Omsk,
Saratov,
Kazan,
Leningrad,
Bakou,
Tachkent,
Tcheliabinsk,
Nizhny Tagil,
Magnitogorsk,
Molotov,
Tbilissi,
Stalinsk,
Grozny,
Irkoutsk et
Yaroslavl.

Cependant, ce plan était en fait un stratagème de désinformation.
Après les deux bombardements atomiques du Japon en août 1945, le gouvernement des États-Unis n’avait pas d’armes nucléaires prêtes à l’emploi.
Il avait épuisé tout son uranium fissile dans les bombes larguées sur Hiroshima et Nagasaki et une grande partie de son plutonium.
Il y avait assez de plutonium pour construire une autre bombe atomique en août 1945.
Ils s’attendaient à ce qu’il faille attendre jusqu’en octobre pour construire six autres bombes.
En 1946, les États-Unis n’avaient encore que neuf bombes atomiques dans leur inventaire, ainsi que vingt-sept avions B-29 capables de les lancer.
Le Plan Totality faisait partie du « bluff atomique géant » de Truman destiné principalement à désinformer le gouvernement de l’URSS.

B-36 Peacemaker...le mal nomme  Rolling Eyes

Operation Unthinkable B-36_p10


Un plan qui aurait pu etre mis en oeuvre des le debut des annes 1950.

Les stock de bombes nuclaires au fil de la production:

1946:  9 dont 5 ont ete teste Crossroad et Bikini entre autres
1947:  13
1948:  50
1949:  ?
1950:  299
1955: 2422!!


source
en.wikipedia.org

Revenir en haut Aller en bas
vania
Modo-Felfgendarme
Modo-Felfgendarme



Nombre de messages : 25479
Date d'inscription : 30/07/2008

Operation Unthinkable Empty
MessageSujet: Re: Operation Unthinkable   Operation Unthinkable Icon_minitimeVen 7 Avr - 9:32

Monstrueux avion... Shocked scratch
Revenir en haut Aller en bas
naga
Feldmarshall
Feldmarshall
naga


Nombre de messages : 34132
Age : 58
Localisation : Bangkok(Thailande)
Date d'inscription : 02/02/2009

Operation Unthinkable Empty
MessageSujet: Re: Operation Unthinkable   Operation Unthinkable Icon_minitimeVen 7 Avr - 13:12

« Plans pour une frappe nucléaire sur l’Union soviétique en septembre 1945 »

Les puissances nucléaires se demandent quelle devrait être l’ampleur du potentiel nucléaire pour la dissuasion nucléaire.
Pour l’homme ordinaire, cela ressemble à - combien avons-nous besoin de bombes atomiques pour être en sécurité ?
C’est - une question tout à fait juste, bien que ... Bien sûr, beaucoup de gens savent qu’il y a plusieurs côtés des problèmes, comme on peut s’en préoccuper
et s’accrocher à tant de gens qui se retrouvent assis sur un baril de poudre ...

C’était là, pendant la Seconde Guerre mondiale, les États-Unis d’Amérique nos véritables alliés de l’Union soviétique ?
Ou l’Amérique a-t-elle agi selon le principe: « L’ennemi de mon ennemi - mon ami »? Oui, en fait, c’était le cas.

Un bon exemple de cette « authentique » amitié américaine est et c’est l’un des nombreux exemples:
au 30 août 1945 - avant la fin officielle de la Seconde Guerre mondiale - l’armée américaine a déjà dressé une liste de cibles pour le bombardement atomique
de l’Union soviétique ... et a même fait une carte de l’Union soviétique avec une gamme de ses bombardiers, ainsi que des objectifs prioritaires
« premier » et « deuxième » indiqués sur cette carte.


Operation Unthinkable Plan_t10



Aujourd’hui, au courant de nombreux plans d’une guerre nucléaire contre l’Union soviétique, qui a l’intention de mettre en œuvre le gouvernement américain.
Tout cela provenait du monopole américain sur les armes nucléaires, qui allait devenir le principal moyen d’attirer des pertes irremplaçables pour l’Union soviétique.
Rappelons que jusqu’en août 1949, l’Union soviétique ne possédait pas d’armes nucléaires.

En septembre - octobre 1945, les chefs d’état-major interarmées américains ont approuvé une directive No1496 / 2 « La base de la formulation de la politique militaire »
et No1518 « Concept stratégique et plan d’utilisation des forces armées des États-Unis », dans lequel l’objectif militaire principal a été désigné l’Union soviétique.
La directive de la planification militaire commune numéro 432 / A du 14 décembre 1945 pour le bombardement atomique ont été programmés 20 grandes villes
et centres industriels de l’Union soviétique.
Ensuite, il s’attendait à perdre 196 bombes atomiques.
C’était un plan appelé « Peancer » (Tiques). Il a été suivi par un certain nombre d’autres plans avec des noms intimidants: « Journée chaude », « chaleur rayonnante »,
« Shake » et ainsi de suite.
Chacun d’eux était planifié de plus en plus de cibles de destruction et de plus en plus de victimes.
Inévitablement, il s’agissait d’une guerre pour empêcher les armées de chars soviétiques, stationnées en Europe de l’Est, qui, en cas de conflit,
selon les estimations des experts américains, arriveraient dans une semaine ou deux sur la côte atlantique.
Les généraux américains enthousiastes entravent également la capacité des grands bombardiers, jusqu’à 55%, à perdre des bombardiers américains
lors de raids sur les villes soviétiques.

C’est ce que ces honnêtes alliés peuvent prétendre être un ami en même temps et en même temps faire des plans et comploter pour détruire son allié ?
Ces amis pourris le sont - et ce sont les États-Unis.
Notez les documents suivants.
Auparavant, ils ne sont nulle part et ne sont jamais présentés et seulement maintenant déclassifiés.
Tout d’abord, je tiens à souligner que nous parlons de 1945, lorsque les armes nucléaires n’étaient qu’un seul pays et la dissuasion nucléaire de la question.
Les armes nucléaires ne sont autres que l’Amérique, personne n’est menacé... De plus, l’Amérique a le monopole et démontre ses armes nucléaires sur les villes japonaises
de paix, personne du tout, et n’a pas menacé ...

Tout d’abord, cette carte est un paquet de documents provenant des archives du général Groves et a été numérisée à partir du microfilm Vellerstaynom.
La Seconde Guerre mondiale n’est pas encore terminée !
Triangles ombragés de rayon - une gamme de bombardiers américains B-29 et B-36, qui n’avaient pas encore été construits, mais qui ont été conçu.

Le B-29 est l’avion qui a transporté la bombe nucléaire sur le Japon.
En 1945, le B-36 est toujours un projet, ils ont été adoptés aux États-Unis en 1949 et avaient une portée plus longue que le B-29, mais l’armée américaine a construit
pour eux des plans grandioses.

La carte montre les points possibles sur la base des amis de l’Amérique, qui donneraient volontiers aux Américains un endroit pour lancer une attaque nucléaire
contre l’Union soviétique.
Norvège (Stavanger),
Allemagne (Brême),
Italie (Foggia),
Grèce (Crète),
Arabie Saoudite (Dhahran),
Pakistan (Lahore),
Japon (Okinawa, Shimushiru),
États-Unis (Adak et Nome, Alaska).


Operation Unthinkable Zzzz5422

Le document est un plan d’analyse avec la répartition de la puissance et des ressources nécessaires pour une frappe nucléaire sur l’Union soviétique.
Revenir en haut Aller en bas
naga
Feldmarshall
Feldmarshall
naga


Nombre de messages : 34132
Age : 58
Localisation : Bangkok(Thailande)
Date d'inscription : 02/02/2009

Operation Unthinkable Empty
MessageSujet: Re: Operation Unthinkable   Operation Unthinkable Icon_minitimeVen 7 Avr - 13:18

L’architecte de ce document était le major-général Loris Norsted de l’US Air Force (USAAF).
Le major-général Loris Norsted était l’un des principaux planificateurs de l’armée de l’air militaire et, plus tard, du commandement suprême des forces alliées en Europe
pour l’OTAN. Ce héros de la nation américaine, projette de nous détruire, voire de faire la couverture du magazine. Voilà!


Operation Unthinkable Plan_t11


Le 15 septembre 1945 - un peu moins de deux semaines après la capitulation officielle du Japon et la fin de la Seconde Guerre mondiale - Norsted envoie des documents
au général Leslie Groves. Comme vous pouvez le deviner, la classification de ce document était élevée: « TOP SECRET LIMITED », qui est le plus élevé
pendant la Seconde Guerre mondiale.
Ce document avait une carte qui exposait le but du bombardement nucléaire américain du territoire de l’URSS.
Passons maintenant au document.
Ainsi, dans cet article, vous trouverez un compte rendu d’une frappe nucléaire sur l’Union soviétique, c’est-à-dire un calcul de la question -
« Combien de bombes vous devez l’USAAF a estimé que les États-Unis » alliés « pour le bombardement de l’Union soviétique ? »
Ainsi.... Au moins, ils en voulaient 123.
Dans ce cas, le document indique que l’idéal serait d’avoir 466.
C’était après un peu plus d’un mois après les bombardements d’Hiroshima et de Nagasaki. C’est comme ça!

Bien sûr, d’une véritable manière bureaucratique, ils ont fourni un document qui clarifie la table:
regardons-le. La colonne de gauche - au moins à droite - optimale.
Le but des exigences du plan - « M. Day », défini dans le rapport comme le jour où les États-Unis voudraient une frappe nucléaire sur l’Union soviétique.
En d’autres termes, une attaque avec une frappe nucléaire des États-Unis pour l’Union soviétique - Knockout nucléaire conçu pour abaisser immédiatement l’URSS
à l’âge de pierre.

Pour l’attaque nucléaire « minimale » identifiée 15 cibles privilégiées pour le bombardement nucléaire « optimal » identifié 66 villes d’importance stratégique.
Étonnamment, ces planificateurs américains ont décidé que la ville soviétique avait besoin d’environ trois bombes nucléaires au-dessus de la ville
pour vraiment nous détruire et nous anéantir !!!
Et « les détruire complètement », pas trop tolérant et amical pour ces documents que les amers écrivent sur nos villes et nous ....,
Le texte: « Le but principal de l’utilisation de la bombe atomique - une quinzaine complète de destruction simultanée de ces objectifs préférés. »
Ils ne font rien de diplomatie, de furtivité, et Indiquez clairement et spécifiquement - « détruire complètement »!


Operation Unthinkable Plan_t12


Voici une liste de 15 priorités, par ordre de priorité : Moscou, Bakou, Novossibirsk, Gorki, Sverdlovsk, Tcheliabinsk, Omsk, Kuibyshev, Kazan, Saratov, Molotov,
Magnitogorsk, Grozny, Novokuznetsk et Nizhny Tagil.
Vous vous demandez peut-être pourquoi il y a Bakou, et, disons, Leningrad là-bas.
Les objectifs prioritaires reposent en grande partie sur un volume important de production industrielle; Bakou était responsable de 61% de toute la production soviétique
de pétrole brut, 49% du raffinage du pétrole et 15% des produits sidérurgiques. Leningrad, à ce moment-là, était responsable d’un nombre beaucoup plus restreint
de choses.
Revenir en haut Aller en bas
naga
Feldmarshall
Feldmarshall
naga


Nombre de messages : 34132
Age : 58
Localisation : Bangkok(Thailande)
Date d'inscription : 02/02/2009

Operation Unthinkable Empty
MessageSujet: Re: Operation Unthinkable   Operation Unthinkable Icon_minitimeVen 7 Avr - 13:23

Maintenant, pensez ... Ces documents sont-ils soumis à un confinement raisonnable dont nous parlons?
C’est si l’on considère le fait que maintenant nous sommes une certaine « pisse dans ses oreilles », que l’Union soviétique représentait après 2 guerres mondiales
une menace pour le monde et tout ça.... Non!
Ces documents montrent clairement que les objectifs américains n’étaient pas seulement des sites industriels et militaires en tant que tels, mais toute la population
et toute notre culture soviétique. Ce n’est pas un endiguement stratégique de Staline ou de qui que ce soit d’autre !
Ils n’ont pas planifié le confinement. Ils ont planifié la destruction !

Revenons au plan: la seule différence entre le plan « minimal » et « optimal » - le nombre total de villes désignées.
Trois bombes sur la ville, c’est 39 « minimum », 204 « optimum ».

Le document indiquait également 10 bombes pour « neutraliser d’éventuelles menaces ennemies dans l’hémisphère occidental » -
le rapport explique que c’est le cas si l’Union soviétique sera en mesure de capturer les bases américaines à proximité des frontières de l’URSS,
c’est ainsi que j’ai compris les représailles de l’Union soviétique après que le bombardement nucléaire nous ait bombardés.
Ainsi, pour arrêter les représailles des Soviétiques en Europe, il faut 10 bombes pour « isoler stratégiquement le champ de bataille »
- c’est-à-dire garder le bord sur leur continent et empêcher la possibilité pour leurs navires, chars et avions d’avancer en direction des États-Unis.
Pratiquement, ils indiquent dans leurs documents de faire sauter les Dardanelles, le canal de Kiel, le canal de Suez...
Et en fait bombarder l’Europe!
Et donc il s’est avéré un total de 59 bombes nucléaires pour le « minimum » et 224 pour « optimum ».
Mais ils ne se sont pas arrêtés là. Ils tiennent compte de la pratique de la Seconde Guerre mondiale selon laquelle un certain nombre de bombardiers B-29 et B-36
ont des problèmes techniques, manqueront la cible.
Ainsi, ils sont calculés, que toutes les bombes pour être efficaces que 48%, et donc ils devront doubler le nombre total de charges.
Donc, au lieu de trois bombes dans le pays, ils sont dans le document seront six.

Ainsi, nous partageons nos totaux initiaux de 0,48, et nous nous retrouvons avec un nombre final de 128 comme « minimum » et 466 comme « optimum ».
C’est encore un « petit » nombre en septembre 1945, mais toujours - assoiffé de sang.
Nous savons que le stock nucléaire américain de pointe était de plus de 32 000 ogives (en 1966), un maigre 466 pour les sovietiques.


source
historyandcurrentcontext.blogspot.com
Revenir en haut Aller en bas
vania
Modo-Felfgendarme
Modo-Felfgendarme



Nombre de messages : 25479
Date d'inscription : 30/07/2008

Operation Unthinkable Empty
MessageSujet: Re: Operation Unthinkable   Operation Unthinkable Icon_minitimeSam 8 Avr - 9:19

Et après ça on s'étonne de voir les soviétiques/Russes paranos... Evil or Very Mad Rolling Eyes scratch
Revenir en haut Aller en bas
naga
Feldmarshall
Feldmarshall
naga


Nombre de messages : 34132
Age : 58
Localisation : Bangkok(Thailande)
Date d'inscription : 02/02/2009

Operation Unthinkable Empty
MessageSujet: Re: Operation Unthinkable   Operation Unthinkable Icon_minitimeSam 8 Avr - 13:01

Encore une!

Opération Dropshot

L’opération Dropshot était le nom de code du département de la Défense des États-Unis pour un plan d’urgence pour une éventuelle guerre nucléaire et conventionnelle
avec l’URSS et ses alliés afin de contrer la prise de contrôle soviétique anticipée de l’Europe occidentale, du Proche-Orient et de certaines parties de l’Asie de l’Est
qui devait commencer vers 1957.
Le plan a été préparé en 1949 au début de la guerre froide et déclassifié en 1977.
Bien que le scénario inclue l’utilisation d’armes nucléaires, on ne s’attend pas à ce qu’elles jouent un rôle décisif.

À l’époque, l’arsenal nucléaire américain était de taille limitée, basé principalement aux États-Unis, et dépendait de bombardiers pour ses vecteurs.
Dropshot comprenait des profils de mission qui auraient utilisé 300 bombes nucléaires et 29 000 bombes hautement explosives sur 200 cibles dans 100 villes
et villages pour anéantir 85% du potentiel industriel de l’Union soviétique d’un seul coup.
Entre 75 et 100 des 300 armes nucléaires ont été ciblées pour détruire les avions de combat soviétiques au sol.

Le scénario a été conçu avant le développement des missiles balistiques intercontinentaux et comprenait même la note que l’ensemble du plan serait invalidé
si les fusées devenaient un moyen bon marché et efficace de lancer des armes nucléaires.
Les documents ont ensuite été déclassifiés et publiés sous le titre Dropshot: The American Plan for World War III Against Russia en 1957.
Jamais approuvé, Dropshot a été retiré en février 1951 et remplacé par Reaper, un plan qui prévoyait une guerre en 1954.


source
en.wikipedia.org



Revenir en haut Aller en bas
carbone14
Feldmarshall
Feldmarshall
carbone14


Nombre de messages : 22913
Age : 71
Localisation : Magyarország
Date d'inscription : 04/03/2016

Operation Unthinkable Empty
MessageSujet: Re: Operation Unthinkable   Operation Unthinkable Icon_minitimeSam 8 Avr - 15:12

Aberrant, où se trouve les mouvements de paix ! Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Operation Unthinkable Empty
MessageSujet: Re: Operation Unthinkable   Operation Unthinkable Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Operation Unthinkable
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du Front de l'Est :: Ostfront :: Stratégie et ordre de bataille-
Sauter vers: