Le Forum du Front de l'Est

Tout savoir sur le Front de l'Est
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 récit combat ME 323 Tunis/cap bon le 22 Avril 1943

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
leclerc1944
Generalleutnant
Generalleutnant


Nombre de messages : 355
Age : 53
Localisation : Wesserling
Date d'inscription : 13/10/2016

MessageSujet: récit combat ME 323 Tunis/cap bon le 22 Avril 1943   Mar 7 Nov - 16:42

Bonjour, comme nous, nous trouvons dans la catégorie de l'aviation, et comme précédemment j'avais déjà débuté d'écrire sur les ME-321 et 323, et comme notre cher Vania, me venait de m'énumérer que les 321 se son trouvé à Tunis.

Alors à présent un des récits sur les ME 323.



ici est énumérer en premier:


Citation :
Les pilotes sud-africains de Kairouan Nord / Temmar, en Tunisie, racontent les événements du 22 avril 1943, lorsque des Curtiss Kittyhawks de l'escadrille sud-africaine n ° 7 et les Supermarine Spitfires de l'escadrille n ° 1 de la SAAF interceptent et abattent une grande formation d'avion cargo Messerschmitt Me 323 et leurs escortes de combat, qui tentaient de renforcer les forces de l'Axe assiégées en Afrique du Nord, au large du Cap Bon, en Tunisie. (de gauche à droite): Major JDW Human (sweep leader de la 7e Escadrille), major JE Parsonson (officier commandant de la 5e Escadrille SAAF, crédité d'avoir abattu deux Me 323), lieutenant RW Humphrey et lieutenant FA Weingartz (tous les deux font partie de la 5ème escadrille et ont été crédités avec deux Me 323 abattu).

Donc ici nous avons les bases pour le récit du combat, ainsi même si dans les autres articles, cela n'est pas énnumérer, ont sera au courant, que c'était ses pilotes de ses Escadrilles qui en était les bénéficiaires.

Quelqu'un sait t'il si le rang de Sweep leader équivaut comme je suis entrain de le supposer au rang de commandant adjoint?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vania
Modo-Felfgendarme
Modo-Felfgendarme


Nombre de messages : 4965
Date d'inscription : 30/07/2008

MessageSujet: Re: récit combat ME 323 Tunis/cap bon le 22 Avril 1943   Mer 8 Nov - 11:14

Aucune idée, mais la citation ci-dessus confirme bien que ces monstres volants étaient d'excellentes cibles, quand leur protection en chasseurs était faible...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
leclerc1944
Generalleutnant
Generalleutnant


Nombre de messages : 355
Age : 53
Localisation : Wesserling
Date d'inscription : 13/10/2016

MessageSujet: Re: récit combat ME 323 Tunis/cap bon le 22 Avril 1943   Mer 8 Nov - 20:25

alors voici une fois un récit:

Citation :
Le massacre du Jeudi Saint est survenu à la suite du massacre du Dimanche des Rameaux qui a impliqué les Ju 52. Il y avait une couverture de chasse. Et voici ce que ont peut en déduire - en effectuant un composite provenant de plusieurs sources:

La Luftwaffe a de nouveau essayé approvisionner les forces en Tunisie en envoyant des transports chargés de carburant à travers la Méditerranée.
10 Ju 52 de la Kampfgruppe zbV 106 avaient décoller de Pomigliano à 06:40 h ayant la destination de Tunis. La formation était dirigée par Staffelkapitaen Oblt. Biedermann. Les Junkers étaient supposés voler avec un groupe de 14 Me 323 qui eux aussi ont décoller de Pomigliano à 7h10 avec le maximum d'escorte de chasse disponible. Chaque Gigant transportait environ 12 tonnes de carburant ou de munitions destinées à la Heeresgruppe Tunis, le reste de l'Afrika Korps. À l'origine, 16 Me 323 devaient participer à la mission, qui devait être une réitération de la mission  précédente du 19 avril, lorsque tous les avions de transports sont revenus indemne. Les 16 avions de transports n'étaient pas les derniers avions disponibles pour le KGzbV 323 selon les rapports de force. le Ier Groupe avait 15 avions tandis que le IIème Groupe avait 23 Me 323 mais tous les avions n'étaient non plus opérationnel.

.... L'escorte de chasse se composait de 39 Bf 109 et qui s'est joint au groupe au-dessus de Trapani à 08:30 heures. 35 autres chasseurs devaient quitter Tunis pour rejoindre la formation. À 8 h 35, la formation a survolé l'île de Marettimo, à l'ouest de la Sicile, et elle est descendue jusqu'à une hauteur de 20 à 50 mètres au-dessus du niveau de la mer. La route spécifiée n'était pas pour survoler le Cap Bon, un fait qui avait été souligné lors du briefing de vol, mais au-dessus du cap Farina, qui se trouvait à environ 75 km plus à l'ouest. La zone autour du Cap Bon était considérée comme particulièrement dangereuse. Le groupe de Ju 52 volait sur le côté droit, les Me 323 sur la gauche. À mi-chemin entre la Sicile et la Tunisie, les Me 323 se son séparé de la formation des Ju 52 et, contrairement aux ordres, les Me 323 ont pris la direction du Cap Bon. Pourquoi le Gruppenkommandeur du II./KGzbV 323, qui volait dans le Gigant 'C8 + AR' a ordonné ce changement de routes, cela ne sera jamais connu. La plupart des chasseurs d'escorte qui avaient décollé de Sicile sont restés avec les Ju 52 et n'ont pas rejoint les Me 323 avant que les chasseurs de Tunis avaient atteint les Junkers. Cette séparation de la force de chasse signifiait que les Gigants ne disposait que d'une escorte de chasse de 36 BF 109 au lieu des 104 prévues.

Ainsi ici, vous avez les premiers éléments, qui peuvent vous servir pour discuté, sur les raisons, que le commandant du IIème  de la KGzbV 323, avait t'il ordonné de changer de route?

je vous donne la suite du récit un autre jours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
leclerc1944
Generalleutnant
Generalleutnant


Nombre de messages : 355
Age : 53
Localisation : Wesserling
Date d'inscription : 13/10/2016

MessageSujet: Re: récit combat ME 323 Tunis/cap bon le 22 Avril 1943   Mer 8 Nov - 21:47

Et le groupe de combat ZbV 323, lui était arrivé en Italie, du moins, en raison que le 1er Me 323 de son groupe a été détruit le 10 Novembre 1942, ont peut en déduire, qu'il a du arrivé soit le 8 ou 9 novembre 1942.

à la suite de l'opération "Torch", une des répercutions de l'opération, a été que le führer, avait ordonné d'occupé le Sud de la France, et de débarqué dans la colonie Française de Tunisie, pour créer une solide tête de pont. faisant suite à cet ordre, il a été transférer en urgence dans la mer méditerranée, des groupes de bombardiers et d'autre groupes d'aviation.

... les premiers Avions ME 323 se sont envolé des aérodromes de Palerme et de Naples, pour reliée Bizerte.
Et ici ont peut en déduire, que le premier Me 323 a été détruit au sol soit sur l'Aérodrome de Palerme ou de Naples.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
naga
Feldmarshall
Feldmarshall
avatar

Nombre de messages : 5406
Age : 52
Localisation : Bangkok(Thailande)
Date d'inscription : 02/02/2009

MessageSujet: Re: récit combat ME 323 Tunis/cap bon le 22 Avril 1943   Mar 14 Nov - 1:15

Me 323 rapatriement des blesses 1943 Italie

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vania
Modo-Felfgendarme
Modo-Felfgendarme


Nombre de messages : 4965
Date d'inscription : 30/07/2008

MessageSujet: Re: récit combat ME 323 Tunis/cap bon le 22 Avril 1943   Mar 14 Nov - 10:58

Appareil multi-rôle.
Y avait-il une croix rouge lors du transfert de blessés ? scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: récit combat ME 323 Tunis/cap bon le 22 Avril 1943   

Revenir en haut Aller en bas
 
récit combat ME 323 Tunis/cap bon le 22 Avril 1943
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LE MYSTERE DU MAL - LE COMBAT SPIRITUEL
» Le Combat Spirituel
» combat de chien et porc épic
» Heavy Metal ? Classique ? Même combat !
» (1948) Le combat aérien du lt. George Gorman

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du Front de l'Est :: Matériels utilisés :: Avions-
Sauter vers: