Le Forum du Front de l'Est

Tout savoir sur le Front de l'Est
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 ISU 152/122 (2012)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
naga
Feldmarshall
Feldmarshall
avatar

Nombre de messages : 5162
Age : 52
Localisation : Bangkok(Thailande)
Date d'inscription : 02/02/2009

MessageSujet: ISU 152/122 (2012)   Lun 12 Mar - 14:39


Au regard du succès du SU-152, les ingénieurs russes décidèrent de concevoir un véhicule similaire sur base du châssis du char IS dont la production venait d'être lancé à la ChKZ. Le ISU-152 fut doté d'un compartiment de combat plus spacieux que celui du SU-152 mais accueillait le même nombre de munitions que ce dernier, 20 projectiles de 152.4 mm. L'armement était identique et consistait en un obusier de 152.4 mm ML-20S. Durant l'été 1943 le prototype 241 fut montré au GKO qui l'accepta sous la désignation de ISU-152.


ISU-152 musee de Kiev




Le ISU-152 rencontra un gros problème durant sa production, le manque d'obusier ML-20S disponibles. Bon nombre de modèles furent donc finalisés avec des canons de 122 mm A-19 ou D-25S sous le nom de ISU-122 et ISU-122S.
Cependant la CHkZ produisit environ 2000 exemplaires de l'ISU-152 durant la période 1943-1945.
Le ISU-152 étant basé sur le IS-2 châssis, il conservait de ce dernier de nombreux équipements et mécanismes. La suspension et le groupe moteur-transmission restaient inchangés même si de nouveaux réservoirs furent installés.

L'obusier de 152.4 mm ML-20S installé dans la superstructure était approvisioné avec 20 projectiles de 152.4 mm. Il était protégé par le même masque que le canon de 122 mm (A-19) du ISU-122. Ce canon avait une portée 8960 m et était couplé avec une lunette de visée KT-5. Cet obusier mettait à feu des projectiles en 2 pièces, semi-perforants et explosifs ou à fragmentation. Le ML-20S pouvait percer 120 mm de blindage à 1000 m. L'armement était complété par une mitrailleuse lourde de 12.7 mm DShK montée sur le toit de la superstructure, approvisionnée avec 1000 projectiles. L'équipage disposait encore pour sa défense de mitraillettes PPS ou PPSh et de grenades F-1.


ISU-152 musee de Kubinka



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
naga
Feldmarshall
Feldmarshall
avatar

Nombre de messages : 5162
Age : 52
Localisation : Bangkok(Thailande)
Date d'inscription : 02/02/2009

MessageSujet: Re: ISU 152/122 (2012)   Lun 12 Mar - 14:43

ISU-152 au combat

A partir du printemps 1944, le ISU-152 avec le ISU-122 fut incorporé dans les Régiments d'artillerie automotrice lourde (TSAP) afin de remplacer les SU-152 vieillissants. Tous ces régiments reçurent la désignation de Garde. Les Russes avaient 56 de ces unités à la fin de la guerre. Chaque régiment avait 21 ISU-152 ou 122 ou encore un mixte des deux. Les deux canons automoteurs furent utilisés pour les mêmes missions. Il faut cependant noter que le ISU-152 avait moins des capacités anti-char que le ISU-122 et contrairement à ce dernier fut rarement utilisé comme chasseur de char.


Le ISU-152 comme le ISU-122 était particulièrement bien conçu pour le combat urbain en raison de sa puissance de feu et les terribles effets de ses obus explosifs.

Le premier usage de masse du ISU-152, se passa durant l'été 1944 durant l'offensive russe "Bagration" qui utilisa pas moins de 14 régiments de chars ISU-122/152. Ces chars y démontrèrent leur efficacité contre les chars allemands Tigers et Panthers (durant cette offensive la moitié du sPz-Abt 502 (Tigers) fut anéanti par des ISU-122/152). Les régiments de chars ISU furent utilisés conjointement avec les unités de chars de combat et l'infanterie afin de soutenir leurs assauts. Lors des contre-offensives allemandes les deux modèles constituaient l'arme défensive majeure des Soviétiques


Les ISU-152 et 122 furent également utilisé pour des missions d'artillerie en raison de leur efficacité tant pour le feu direct que le feu indirect. Durant l'offensive Sandomir-Silesie, le 368e régiment de garde OTSAP au cours d'un mission d'artillerie tira 980 obus en 107 minutes et détruisit 2 batteries de mortiers, 8 canons allemands, 1 bataillon d'infanterie. Dans cet exercice, des obus supplémentaires étaient disposés autour du véhicule pour être utilisés après les munitions internes.

Source:
2armor.jexiste.fr


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vania
Modo-Felfgendarme
Modo-Felfgendarme


Nombre de messages : 4780
Date d'inscription : 30/07/2008

MessageSujet: Re: ISU 152/122 (2012)   Lun 12 Mar - 15:15

Deux tueurs, avec chacun sa spécialité.
Pas sûr par contre que ces belles photos proviennent du musée de Kiev...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
matasso
Generaloberst
Generaloberst
avatar

Nombre de messages : 506
Age : 48
Localisation : Haute Marne
Date d'inscription : 09/08/2011

MessageSujet: Re: ISU 152/122 (2012)   Lun 12 Mar - 23:44

Attention,

Si le ISU 122 reste un bon chasseur de chars avec un canon comme celui du IS 2, le rôle des SU soviétiques n'est pas le même que celui des Sturmgeschutz allemands!!! C'est de la propagande cette idée. Les seuls SU conçus comme chasseurs de chars véritables sont les SU 85 et SU 100 et même là leur emploi tactique diffère de celui des allemands et même des USA.

La terminologie soviétique est, malgré ce que l'on croit, très précise en ce qui concerne ses materiels. Les SU sont en fait de la samokhodnye artilleriskye et non des canons d'assaut. Ils sont sensés se positionner sur les flancs et un peu en retrait lors de l'attaque et ne doivent pas servir comme véhicules de rupture. Ce rôle est dévolu aux chars seulement à travers les régiments de chars de rupture 1942/43 et après en 1944 les régiments de chars lourds. De toute façon l'obus de 152 n'a pas une bonne pénétration et sa seule force est dans le fait que même un konistiger atteint de plein fouet puisse être mis hors de combat. Un équipage est presque massacré par l'onde de choc simplement.

Même le SU 76 servait principalement comme arme de soutien et aussi pour le feu indirect, beaucoup plus que pour le combat AC ou son faible blindage l'arait de toute façon condamné.

Mathias
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
naga
Feldmarshall
Feldmarshall
avatar

Nombre de messages : 5162
Age : 52
Localisation : Bangkok(Thailande)
Date d'inscription : 02/02/2009

MessageSujet: Re: ISU 152/122 (2012)   Mar 13 Mar - 6:43

ISU-122

Quand les ingénieurs russes était en train de développer le ISU-152 sur base du châssis du char IS, il fut suggérer de monter également sur le nouveau canon automoteur le canon de 122 mm A-19 L/46.3 pour pallier le manque d'obusiers de 152 mm disponibles. Durant l'été 1943, le bureau d'étude de Chelyabinsk (SKB-2) reçu l'ordre de monter ce canon à la place du ML-20S. Le canon de 122 mm avait l'avantage d'avoir le même affût que l'obusier de 152.4 mm. A la fin de 1942, le premier prototype (Obeyt 242) fut finalisé et testé. Il fut accepté pour le service sous le nom d'ISU-122.

Le canon de 122 mm installé dans la superstructure était à l'origine le A-19 modèle 1931/43 L/46.3 approvisionné avec 20-30 projectiles de 122 mm. Il était protégé par le même masque que l'obusier de 152.4 mm du ISU-152. Ce canon avait une portée 13000 m et une cadence de tir de 2-3 coups par minute. Il était couplé avec une lunette de visée ST-18. Ce canon mettait à feu des projectiles en 2 pièces, semi-perforants et explosifs ou à fragmentation. Le A-19 pouvait percer 150 mm de blindage à 1000 m. L'armement était complété par une mitrailleuse lourde de 12.7 mm DShK montée sur le toit de la superstructure, approvisionnée avec 500 projectiles.

Ce canon sera remplacé par le D-25S de même calibre doté d'un culasse semi-automatique qui permettait une meilleure cadence de tir. Le D-25S était équipé également d'un nouveau masque plus épais et d'un frein de bouche. Ce canon avait une meilleure capacité de pénétration que le précédent. Il était couplé avec une lunette de visée TSh-17. Il mettait à feu les mêmes munitions que le A-19.

L'équipage disposait encore pour sa défense de mitraillettes PPS ou PPSh et de grenades F-1.




ISU-122 a Berlin






ISU-122S

Durant son service le ISU-122 fut modifié pour améliorer sa puissance de feu. Le canon de 122 mm A-19 fut modernisé tout d'abord sur les chars IS puis sur le ISU-122. Le canon fut équipé d'une nouvelle culasse semi-automatique et rebaptisé D-25S. Cette modernisation permit de doubler la cadence de tir de l'arme ce qui est fort appréciable. Les modèles équipés de ce canon furent baptisés ISU-122S ou ISU-122-2 (Obeyt 249 pour le prototype). Le ISU-122S était également doté d'un nouveau masque plus épais.


ISU-122S a Berlin


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
naga
Feldmarshall
Feldmarshall
avatar

Nombre de messages : 5162
Age : 52
Localisation : Bangkok(Thailande)
Date d'inscription : 02/02/2009

MessageSujet: Re: ISU 152/122 (2012)   Mar 13 Mar - 6:50


Certains spécialistes à l'Ouest considéraient en fait le ISU-122 comme un chasseur de char au même titre que le SU-100 ou le SU-85, alors que que le ISU-152 fut considéré par tous comme un canon d'assaut. Pour les Russes, tous les deux étaient des canons d'assaut et furent principalement utilisés comme tel. Le ISU-122 comme le ISU-152 était particulièrement bien conçu pour le combat urbain en raison de sa puissance de feu et les terribles effets de ses obus explosifs.


ISU-122 a la bataille de Konisberg 1945



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vania
Modo-Felfgendarme
Modo-Felfgendarme


Nombre de messages : 4780
Date d'inscription : 30/07/2008

MessageSujet: Re: ISU 152/122 (2012)   Mar 13 Mar - 11:24

De face, à côté de la colonne de prisonniers, l'engin en impose. Shocked
Le look des tankistes soviétiques avec leur casque à bourrelets, regardant passer leur adversaires vaincus...
Que devaient éprouver ces allemands, maintenant prisonniers mais chez eux, tout en sachant qu'une longue captivité au fin fond de l'URSS les attendait ? scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
naga
Feldmarshall
Feldmarshall
avatar

Nombre de messages : 5162
Age : 52
Localisation : Bangkok(Thailande)
Date d'inscription : 02/02/2009

MessageSujet: Re: ISU 152/122 (2012)   Jeu 15 Mar - 4:15


Resultat d un tir de 152mm sur un Ferdinand a Koursk en 1943


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vania
Modo-Felfgendarme
Modo-Felfgendarme


Nombre de messages : 4780
Date d'inscription : 30/07/2008

MessageSujet: Re: ISU 152/122 (2012)   Jeu 15 Mar - 11:08

Ou plus tard, car l'engin, qui semble avoir été pris de face, a déjà l'emplacement de mitrailleuse.
En tout cas, les soviets y sont allés de bon coeur ... Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
matasso
Generaloberst
Generaloberst
avatar

Nombre de messages : 506
Age : 48
Localisation : Haute Marne
Date d'inscription : 09/08/2011

MessageSujet: Re: ISU 152/122 (2012)   Jeu 15 Mar - 21:21

Comme il y a des marquages c'est pas un test de tir par hasard? En plus si aissi bien le canon que la mitrailleuse ont été retirés c'est pour cette raison aussi.

On le voit, le blindage n'est pas transpercé mais toute la superstructure est ébranlée. Je n'ose même pas penser à l'état d'un équipage après une onde de choc pareille.

Mathias
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
naga
Feldmarshall
Feldmarshall
avatar

Nombre de messages : 5162
Age : 52
Localisation : Bangkok(Thailande)
Date d'inscription : 02/02/2009

MessageSujet: Re: ISU 152/122 (2012)   Lun 19 Mar - 2:39

ISU-152 Finlandais en 1944


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kojédoub
Obersleutnant
Obersleutnant
avatar

Nombre de messages : 222
Date d'inscription : 04/01/2009

MessageSujet: Re: ISU 152/122 (2012)   Ven 23 Mar - 22:02

Salut à tous.

matasso a écrit:
Attention,

Si le ISU 122 reste un bon chasseur de chars avec un canon comme celui du IS 2, le rôle des SU soviétiques n'est pas le même que celui des Sturmgeschutz allemands!!! C'est de la propagande cette idée. Les seuls SU conçus comme chasseurs de chars véritables sont les SU 85 et SU 100 et même là leur emploi tactique diffère de celui des allemands et même des USA.

La terminologie soviétique est, malgré ce que l'on croit, très précise en ce qui concerne ses materiels. Les SU sont en fait de la samokhodnye artilleriskye et non des canons d'assaut. Ils sont sensés se positionner sur les flancs et un peu en retrait lors de l'attaque et ne doivent pas servir comme véhicules de rupture.
La terminologie soviétique est très précise, les JMO et les CR d'opérations aussi. En resumé:
ИСУ-152 в целом удачно сочетала в себе три главных боевых роли: тяжёлое штурмовое орудие, истребитель танков и самоходную гаубицу.
L'ISU-152 a bel et bien servi dans les trois rôles canon d'assaut lourd, chasseurs de chars, canon automoteur. Bien que d'autres véhicules spécialisés avaient été bien plus performants dans chacun des rôles distincts, il avait de bonnes prédispositions pour ça.

Citation :
Ce rôle est dévolu aux chars seulement à travers les régiments de chars de rupture 1942/43 et après en 1944 les régiments de chars lourds. De toute façon l'obus de 152 n'a pas une bonne pénétration et sa seule force est dans le fait que même un konistiger atteint de plein fouet puisse être mis hors de combat. Un équipage est presque massacré par l'onde de choc simplement.
La pénétration n'a jamais pu être mesurée de manière fiable en polygone, l'obus de 50 kg arrachait des pans entiers de blindage allemand (qui avait un vrai problème de fragilité métallurgique - résilience) même si le percement n'était pas formellement assuré au contours de l'obus. Ce qui revenait finalement au même.

Citation :
Même le SU 76 servait principalement comme arme de soutien et aussi pour le feu indirect, beaucoup plus que pour le combat AC ou son faible blindage l'arait de toute façon condamné.

Mathias

Cependant statistiquement c'est bel et bien au SU-76 que revient le palmarès du plus grand tueur de panzer, non pas aux puissants ISU-122/152 ou aux SU-85/100. Sa grosse production, sa furtivité et son omniprésence peuvent expliquer cela.


Beau travail NAGA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
matasso
Generaloberst
Generaloberst
avatar

Nombre de messages : 506
Age : 48
Localisation : Haute Marne
Date d'inscription : 09/08/2011

MessageSujet: Re: ISU 152/122 (2012)   Sam 24 Mar - 0:22

Kojédoub a écrit:
Cependant statistiquement c'est bel et bien au SU-76 que revient le palmarès du plus grand tueur de panzer, non pas aux puissants ISU-122/152 ou aux SU-85/100. Sa grosse production, sa furtivité et son omniprésence peuvent expliquer cela.

Je pense qu'en ayant presque 5000 SU 76 opérationnels en 1945 c'est normal que le palmarès soit le plus important sachant que le SU 76 est en énorma majorité utilisé au sein des divisions de fusiliers et comme unité de soutien dans les armées non-blindés ou il représente à ce moment l'écrasante majorité du soutien Antichar pour les fantassins.

Par contre le SU 152 est majoritairement un canon de soutien lourd n'ayant un rôle antichar que secondaire. D'ailleurs l'organisation des forces blindés soviétiques en 1944/45 prévoit 1 régiment de chars lours (IS 2) pour un corps blindé et 1 régiment SU lourd (ISU 122) pour un corps mécanisé - Même canon. En pratique les 2 types d'unités sont accordées aux forces mécanisés mais le SU 152 n'a absolument pas ce rôle, c'est un véhicule de soutien pour l'Infanterie comme le SU 76.

Cordialement
Mathias
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ISU 152/122 (2012)   

Revenir en haut Aller en bas
 
ISU 152/122 (2012)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» CLES 2 et C2I2E - report session 2012
» Apocalypse pour 2012????
» nouvelle venue...pour le CRPE 2011-2012...enfin j'espère
» Calcul du jour de Pâques en 2012
» CRPE 2012...C'est ici que ça se prépare

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du Front de l'Est :: Matériels utilisés :: Blindés-
Sauter vers: