Le Forum du Front de l'Est
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Forum du Front de l'Est

Tout savoir sur le Front de l'Est
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -44%
Mémoire PC 32Go (2 x 16Go) à 3200 MHz ...
Voir le deal
99.99 €

 

 Deportations a partir de Berlin

Aller en bas 
AuteurMessage
naga
Feldmarshall
Feldmarshall
naga

Nombre de messages : 11568
Age : 55
Localisation : Bangkok(Thailande)
Date d'inscription : 02/02/2009

Deportations a partir de Berlin Empty
MessageSujet: Deportations a partir de Berlin   Deportations a partir de Berlin Icon_minitimeSam 5 Sep - 3:21

La gare de Berlin-Grunewald dans le quartier de Grunewald à Berlin(district de Charlottenburg-Wilmersdorf)est aujourd’hui une station du S-Bahn Berlin sur le Wetzlarer Bahn
ou le train urbainprolongé. La gare comprend le garage et le hangar à wagons Hundekehle au sud de la gare de S-Bahn ainsi qu’un garage pour les trains de voyageurs.
Les quais et d’autres bâtiments sont aujourd’hui classés monument historique.
À l’époque du nazisme, de nombreux trains de déportation quittèrent Berlin.


Deportations a partir de Berlin Zz272


La gare actuelle en service

Deportations a partir de Berlin Zzzz1052


Deux zones de la gare de Grunewald sont classées monument historique en tant qu’ensemble des installations.
D’une part, le complexe du Terminal du Ringbahn De Grunewald, avec un bâtiment de station de 1879, un poste d’aiguillage, des bâtiments fonctionnels et des voies ferrées,
ainsi que le mémorial du transport des citoyens juifs, d’autre part, le complexe S-Bahn Grunewald, bâtiment d’accueil avec le bâtiment de la gare de 1899,
le tunnel et deux quais conçu par Karl Cornelius.


A l’Holocauste, plus de 50.000 juifs allemands ont été déportés de Berlin d’octobre 1941 à la fin de la guerre.
A côté de la gare de Grunewald ont commencé des trains de déportation de la gare de fret de Moabit et de la gare d’auto-stop.
Le premier train de déportation a quitté la gare de Grunewald le 18 octobre 1941 avec 1013 juifs.
C’est avec cette journée que commença la déportation systématique des Juifs de Berlin.
Jusqu’en avril 1942, les trains partaient principalement vers les ghettos d’Europe orientale à Litzmannstadt (aujourd’hui: Łódź), Riga et Varsovie.
À partir de la fin de 1942, la destination était presque seulement le camp d’extermination d’Auschwitz-Birkenau et le camp de concentration de Theresienstadt.
Rien qu’à l’usine de la mort d’Auschwitz, environ 35 trains de 17.000 Juifs partaient de la gare de Grunewald.


Le rôle de la Deutsche Reichsbahn dans l’Holocauste est longtemps resté inaperçu.
Ce n’est que dans les années 1980 et 1990 - en souvenir de ce chapitre du passé de la gare de Grunewald - que plusieurs monuments ont été érigés.
Par conséquent, les premiers monuments ont été érigés par d’autres groupes.

La première plaque commémorative de ces déportations fut installée le 8 novembre 1953 à l’occasion du 15e anniversaire de la Nuit du pogrome impérial,
mais elle fut retirée pour des raisons inconnues. la date de l’extraction n’est pas non plus documentée. La cérémonie d’inauguration était alors perturbée
par des policiers de Berlin-Ouest, qui fermèrent l’accès à la gare de fret (dont le site appartenait à la Deutsche Reichsbahn) parce que l’association
des persécutés du régime nazi de Berlin-Ouest,qui avait initié la plaque commémorative,était considérée comme dominée par le communisme.

La deuxième plaque de commémoration n’a été apposée que vingt ans plus tard en 1973 et volée en 1986.

Le 18 octobre 1987, jour du 46ème anniversaire du premier transport, un autre monument a été érigé par un groupe de femmes de la communauté évangélique de Grunewald.
Sur deux traverses de chemin de fer, il y avait un troisième avec l’inscription
"18.10.41"

Une plaque en laiton avec l’étiquette
« Nous nous souvenons / 18 oct. 41 / 18 oct. 87 » complétait le petit ensemble.
Après que les initiatrices ne pouvaient plus entretenir le monument en raison de l’âge, il a grandi et la plaque de laiton a été volée.
En 2005, il a été simplifié, avec un seuil de chemin de fer transversal plutôt que vertical, remis en place et monté une nouvelle plaque de laiton, maintenant avec l’étiquette
« En mémoire des personnes qui ont été déportées de cette gare. 18 oct. 1941-18. Oct. 1987

Le 3 avril 1987, une plaque de bronze a été dévoilée à l’ancienne maison de gardien. En hébreu est là
« À la mémoire des victimes de l’extermination »

En dessous, en allemand:
« À la mémoire de dizaines de milliers de citoyens juifs de Berlin, déportés et assassinés d’ici, d’octobre 1941 à février 1945, par les bourreaux nazisvers les camps de la mort. »
Avec la fabrication du monument décrit ci-dessous, la voie 17 a intégré la plaque de bronze à celui-ci.


Monument commémoratif voie 17 de la Deutsche Bahn

Pour la construction d’un monument central destiné à rappeler le rôle du Reichsbahn sous la dictature nazie, la Deutsche Bahn AG a mené une concurrence limitée.
Un projet de l’équipe d’architectes Nicolaus Hirsch, Wolfgang Lorch et Andrea Wandela été sélectionné.
De part et d’autre de la voie 17, d’où partaient la plupart des trains de déportation, des plaques en fonte ont été posées.
Sur les « bordures de quai » ainsi créées de ces plaques, tous les trajets de Berlin avec le nombre de déportés et le lieu de destination sont consignés dans la séquence chronologique. Le monument de la voie 17 constitue dans l’apparition un contrepoint au monument aux juifs assassinés d’Europe.
D’abord modeste à l’extérieur, il impressionne le visiteur en entrant dans les plaques de fer par sa dimension étendue qui s’ouvre lors de la perpétrition.
La végétation, qui a conquis au fil des ans une partie de la voie ferrée, a été incluse dans le monument commémoratif en tant que symbole qu’aucun train ne partira plus jamais
de cette voie.
Le monument a été dévoilé le 27 janvier 1998. Le Premier ministre israélien Ehud Olmert, lors de son premier voyage en Allemagne le 12 décembre 2006,
a également visité le monument à la voie 17. Olmert et le maire régnant de Berlin, Klaus Wowereit, ont fait des discours.


Deportations a partir de Berlin Zzzz109


Deportations a partir de Berlin Zzzz3210



Le 18 octobre 1991, à l’initiative du district de Wilmersdorf, un monument créé par l’artiste polonais Karol Broniatowski a été dévoilé sur la rampe de la gare de fret.
Il se compose d’un mur de béton avec des empreintes négatives de corps humains et d’une plaque de bronze explicative.
En plus de la déportation avec les chemins de fer, il traite des innombrables marches des entrepôts intermédiaires berlinois vers les gares de déportation.


Deportations a partir de Berlin Zzzz1051
Revenir en haut Aller en bas
naga
Feldmarshall
Feldmarshall
naga

Nombre de messages : 11568
Age : 55
Localisation : Bangkok(Thailande)
Date d'inscription : 02/02/2009

Deportations a partir de Berlin Empty
MessageSujet: Re: Deportations a partir de Berlin   Deportations a partir de Berlin Icon_minitimeSam 5 Sep - 3:50

La Gare de Berlin-Moabit

La gare de Berlin-Moabit dans le même quartier de Berlin est une gare au nœud du Ringbahn de Berlin avec le Hamburger und Lehrter Bahn.
Jusqu’en 1894, elle a été utilisé pour le transport de passagers, et depuis lors, a été une importante gare de fret.
Elle a également perdu une grande partie de cette fonction, et aujourd’hui la gare remplit encore des tâches opérationnelles.
Construit en 1892/93 par Karl Cornelius, les bâtiments combinés d’aiguillageet de tour d’eau dans la partie ouest de la gare est classé monument historique.


Deportations a partir de Berlin Zzzzz85


À partir de janvier 1942, la gare fut utilisée pour la déportation des Juifs de Berlin.
Environ 30.000 Berlinoises et Berlinoises ont été déportées des rampes de la gare de fret vers différents camps de concentration.
Des voies 69, 81 et 82 dans la partie de la gare à l’est du pont de Putlitz, elles ont été déportées vers les camps d’extermination de 1942 à 1945.
De la synagogue Levetzowstrasse, transformée en centre de rassemblement, ils ont été poussés dans les trains par la Quitzowstrasse.
De la partie orientale de la rue Quitzow, une route, plus tard appelée voie de déportation,mène aux rampes sur les rails.
Là, une plaque commémorative rappelle la déportation.
En 2017, un site commémoratif a été aménagé sur la route, composé de 20 pins, d’un reste de 15 mètres de long de l’ancienne voie 69 pres du wagon memorial.  
Le projet a coûté 200 000 euros. La route et la rampe avec le reste de la voie sont classées monument historique en tant que « installations de déportation
sur l’ancienne gare de fret de Moabit ».

Deportations a partir de Berlin Ber11


Deportations a partir de Berlin Ber010


Deportations a partir de Berlin Ber_210



En outre, sur le pont Putlitzbrücke se trouve le monument de déportation conçu par Volkmar Haase Putlitzbrücke.

Deportations a partir de Berlin Zzzz1053


source
wikipedia.com
Revenir en haut Aller en bas
vania
Modo-Felfgendarme
Modo-Felfgendarme


Nombre de messages : 9658
Date d'inscription : 30/07/2008

Deportations a partir de Berlin Empty
MessageSujet: Re: Deportations a partir de Berlin   Deportations a partir de Berlin Icon_minitimeSam 5 Sep - 8:45

Bon sujet
Citation :
Le rôle de la Deutsche Reichsbahn dans l’Holocauste est longtemps resté inaperçu.
Et celui de la SNCF également. Rolling Eyes
Même s'il y a eu l'excellent film de René Clément, "La bataille du rail", il y a eu des fonctionnaires zélés qui ne se sont pas fait prier pour exécuter les sombres tâches ordonnées par l'occupant...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Deportations a partir de Berlin Empty
MessageSujet: Re: Deportations a partir de Berlin   Deportations a partir de Berlin Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Deportations a partir de Berlin
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du Front de l'Est :: Ostfront :: Massacres et Prisonniers-
Sauter vers: