Le Forum du Front de l'Est

Tout savoir sur le Front de l'Est
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 La bataille de Saipan (2012)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
naga
Feldmarshall
Feldmarshall
avatar

Nombre de messages : 5189
Age : 52
Localisation : Bangkok(Thailande)
Date d'inscription : 02/02/2009

MessageSujet: La bataille de Saipan (2012)   Mar 14 Aoû - 13:33


En juin 1944, maîtres des Marshalls et de la Nouvelle-Guinée, les Américains lan็èrent une nouvelle offensive dans le Pacifique afin de briser le cercle intérieur d'iles défensives du Japon.

Situées à 2.000 kilomètres au sud de Tokyo, les Mariannes constituaient une chaîne de 17 îles, dont 3 présentaient un intérêt stratégique : Guam, Tinian et Saipan.

Depuis les bases navales et aériennes qu'il pensait établir aux Mariannes, Nimitz pourrait attaquer les Philippines et les îles Ryuku, dernières étapes avant le Japon. La prise des Mariannes offrirait également aux U.S.A. des aérodromes à portée du Japon.
Si elles offraient des avantages à leur possesseur, les Mariannes posaient également problèmes aux assaillants : bordure de récifs coraliens, terrain accidenté propice à la défense, et une population civile japonaise des plus fidèles.

Nimitz chargea la Task Force 58 de l'amiral Spruance d'attaquer les Mariannes. Cette force comprenait 535 navires, 2.000 avions et 300.000 soldats.
Dans la même semaine que celle du débarquement en Normandie, les Etats-Unis se payèrent le luxe de déclencher deux opérations gigantesques aux deux extrêmités du monde.



Ile de Saipan




Le 15 juin 1944, la force d'invasion U.S., comprenant des vétérans de Guadalcanal et de Tarawa, débarqua à Saipan.
Elle y fut accueillie par un barrage d'artillerie meurtrier.
Les Japonais n'avaient pas terminé les défenses de Saipan, s'attendant plutôt à une attaque contre les Palaus, mais ils disposaient d'une garnison de 32.000 soldats sous les ordres du général Saito.
De leurs blockhaus et nids de mitrailleuses, les Japonais re็urent les Américains avec une pluie de projectiles, leur faisant payer cher tout déplacement.
Il fallut deux semaines aux Américains pour traverser l'île en largeur et occuper son tiers inférieur qui comprenait deux aérodromes et les hauteurs stratégiques du mont Tapotchau.
Il fallut deux semaines supplémentaires pour acculer les restes de la garnison japonaise à l'extrémité nord de l'île.
Le 4 juillet, les Japonais effectuèrent deux charges "Banzai" qui n'aboutirent qu'au massacre des assaillants.

Le 8 juillet, après 25 jours de lutte, toute résistance organisée cessa mais les opérations de nettoyage durèrent plus d'un an. Ainsi, le capitaine Sakeo Oba continua à résister dans les montagnes avec 16 hommes et ne se rendit qu'en décembre 1945, trois mois après la reddition du Japon.

Plus de 3.000 Américains furent tués lors des combats et près de 13.500 blessés ou portés disparus.







Les Japonais perdirent 25.400 tués et de nombreuses victimes civiles. Le 22 juin, le gouverneur de Saipan avait re็u un message du Palais Impérial l'informant que tout civil qui mourrait en se battant contre les Américains se verrait accorder les mêmes privilèges après la mort que les soldats tués pour l'Empereur.
Saipan était la première île envahie par les Américains qui comptait un nombre important d'habitants civils.
La propagande japonaise avait présenté à ces populations les Américains comme des monstres.
Des 22.000 civils de Saipan, des milliers combattirent les Américains et participèrent à la charge suicide du 7 juillet. Lorsque les Américains atteignirent le nord de l'île, de nombreux civils, hommes, femmes et enfants, se suicidèrent alors en sautant du haut des falaises. Des interprètes réussirent à en dissuader, mais on estime que 8.000 civils périrent en sautant de lieux qui portent maintenant les noms de Suicide Cliff et Banzai Cliff.





Les chefs militaires, le général Saito et le vice-amiral Nagumo, vainqueur de Pearl Harbor et vaincu de Midway, se suicidèrent tous deux dans les derniers jours de la bataille.


"Il n'y a plus qu'une solution : la mort ! Nous allons montrer aux diables américains ce qu'est le courage japonais"
Général Saito, commandant de la garnison de Saipan



"J'ai toujours considéré Saipan comme la bataille décisive de l'offensive du Pacifique. Saipan constituait le coeur et le cerveau navals et militaires de la stratégie défensive japonaise."
Lieutenant-général Holland Smith, commandant des Marines dans le Pacifique




"A un moment donné, les Marines virent avec stupéfaction trois femmes assises sur les rochers peignant, tout à leur aise, leurs longs cheveux noirs. Finalement, les femmes joignirent les mains et avancèrent dans la mer.
Cent Japonais, du haut des rochers, s'inclinèrent vers les Marines qui les regardaient du haut de la falaise. Ensuite, ils se débarassèrent de leurs vêtements, se baignèrent dans la mer, passèrent de nouveaux vêtements et étendirent un immense pavillon japonais sur un rocher lisse. Puis le chef distribua des grenades à main. L'un après l'autre, ils les dégoupillèrent et les laissèrent exploser...
Des soldats japonais s'étaient enfuis sur des récifs à quelques centaines de mètres au large. On était parti les chercher avec des véhicules amphibies. Comme ceux-ci approchaient, un des Japonais, apparemment un officier, tira son sabre. Les six hommes qui étaient avec lui s'agenouillèrent et l'officier se mit à leur couper la tête. Quatre têtes avaient roulé avant que les amphibies ne soient à proximité. Alors, l'épée au poing, l'officier chargea. Les hommes tournèrent leurs mitrailleuses vers lui et les deux hommes qui restaient..."
Robert Sherrod, armée U.S.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
naga
Feldmarshall
Feldmarshall
avatar

Nombre de messages : 5189
Age : 52
Localisation : Bangkok(Thailande)
Date d'inscription : 02/02/2009

MessageSujet: Re: La bataille de Saipan (2012)   Mer 15 Aoû - 1:31





Char japonais Type 97 aujourd hui






Sherman sur la plage

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
La bataille de Saipan (2012)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Saipan et Tinian
» Bataille d'EYLAU (Russie)
» CLES 2 et C2I2E - report session 2012
» Ordre de bataille des Armées à Waterloo. E-M, et Garde
» Apocalypse pour 2012????

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du Front de l'Est :: Les autres Fronts :: Pacifique-
Sauter vers: